mardi, 29 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Nouhou Arzika au telephone

Au second jour de ce qu’il conviendrait désormais de qualifier de l’affaire du « cantonnement » à Agadez des leaders de la société civile, le principal mis en cause par les autorités régionales et municipales, Nouhou Arzika, a adressé une mise au point adossée à un message à l’endroit de l’opinion mais aussi et surtout aux populations de la région.

 

 

Zeyna transfert argent bis

Dans son message, le président du MPCR a fait le point de la situation depuis leur arrivée, la veille, en compagnie de Moussa Tchangari et Ali Idrissa, dans le cadre des conférences publiques qu’ils devraient animer dans la capitale de l’Air. Des manifestations interdites par les autorités qui ont confiné les activistes du Cadre de concertation de la société civile, d’abord à l’aéroport, puis à l’hôtel Ténéré. Les 3 leaders ont été interdits de séjour dans la localité, une décision que le tribunal de grande instance d’Agadez a qualifié, dans une ordonnance rendu ce jeudi 30 Août, de « constitutive de voie de fait » et donc d’illégale.

Dans le message, qu’il a également relayé sur les réseaux sociaux, Nouhou Arzika a réfuté en bloc les accusations portées contre lui, notamment les propos qu’il aurait tenu contre la communauté touarègue lors de la rébellion du MNJ. Il a plutôt mis cette campagne orchestrée contre lui, selon ses propres mots, « de diversion », et a appelé les citoyens à « éviter le piège de la diversion », tout en réaffirmant son engagement pour la lutte contre la mal gouvernance.

Actuniger.com

 

 

---------------------------------------------------------         ---------------------------------------------------------            ---------------------------------------------------------

Voici en intégralité, le message de Nouhou Arzika, président du MPCR :

« Chers Tous,

Je vous informe que par la faute du gouverneur de la région d'Agadez nous sommes actuellement séquestrés depuis hier à notre descente d'avion à l'aéroport Mano Dayak où nous y avions passé toute la journée avant d'être transférés en ville dans un appartement de l'hôtel Ténéré à la faveur de la demande de l'honorable sultan de l'Air mais toujours sous garde des éléments de la police nationale.

Nous n'avons droit à aucune visite même pas de nos proches parents, amis et camarades. Nous sommes consignés à rester dans nos chambres sans la moindre possibilité de nous mouvoir même à la devanture de l'appartement.

Cela se fait contre nous semble t- il, pour nous protéger des graves menaces, qui pèserait sur ma personne désigné persona non grata dans toute la région d'Agadez par un groupe des gens bien connus qui me reprochent des propos que j'aurais tenu en 2008 pour proposer lors d'un débat télévisé d'exterminer en 48h la communauté touarègue pour résoudre le problème du Nord du pays.

Ce qui est bien-sûr archi faux, car je n'ai jamais tenu de tels propos xénophobes et génocidaires que certains esprits malveillants veulent m'attribuer injustement pour les raisons inavouables en ignorant que je suis un acteur de la société civile citoyenne, qui œuvre au quotidien pour la défense des droits de l'homme et de la démocratie citoyenne forgée sur des valeurs fondamentales d'humanisme et d'amour pour son prochain.

C'est pourquoi, je saisis cette occasion pour dire à tous ceux, qui ont mal compris mes propos ou qui ont compris dans les propos incriminés une certaine animosité vis à vis d'eux-mêmes ou de quelqu'un, qui leur est proche, de savoir que non seulement, je n'ai jamais pensé encore moins voulu dire ce qu'on m'attribue à tort.

Je suis un citoyen du monde fraternel et qui lutte pour la paix, l'humanité juste et solidaire, la démocratie citoyenne, la bonne gouvernance démocratique et éthique des affaires publiques pour l'épanouissement individuel et collectif de chacun et de TOUS.

Je ne demande qu'à faire la paix et à agir pour la paix dans notre pays meurtri par les vicissitudes de la vie quotidienne, la misère ambiante, la mal gouvernance, l'occupation des forces étrangères, le malvivre collectif, l'arbitraire, l'impunité, l'injustice, l'économie criminelle, la corruption et l'enrichissement illicites.

Pour cela, je demande à tous mes frères et sœurs de la communauté touarègue en générale et ceux de l'Air en particulier, qui ont été heurtés par nos propos mal interprétés à dessein de bien vouloir retenir que je n'ai jamais pensé encore moins voulu dire cela.

Je vous invite à éviter le piège de la manipulation sordide pour des causes étrangères à nos réelles préoccupations pour lesquelles, nous avons le devoir d'unir nos forces, mutualiser nos moyens pour qu'ensemble, nous menons le seul vrai combat, qui vaille la peine de consommer nos énergies, pour vivre une véritable gouvernance démocratique des affaires publiques et mettre fin à la situation décrite ci-dessus.

Il nous faut éviter le piège de la diversion de ceux, qui veulent nous voir concentré nos énergies sur les querelles de clochers impertinentes et pour nous divertir en lieu et place de la synergie citoyenne nécessaire à créer pour faire aboutir nos revendications légitimes.

Il nous faut faire la part des choses en ce moment de grandes et graves préoccupations pour notre pays et son peuple meurtri, qui cherche les réponses idoines pour y faire face.

Dans cette perspective, moi je ne suis pas l'ennemi, mais le partenaire de combat mes chers frères et sœurs de la région d'Agadez.

Je suis venu avec mes camarades de la société civile en frère pour réfléchir ensemble sur la situation que vous connaissez bien.

Un proverbe de notre pays, ne dit-il pas que les pieds ne vont pas là où le cœur ne veut pas?

En venant à Agadez, je me sens chez moi et pas un étranger. Nous ne sommes porteurs que de l'amour et de la paix pour rencontrer nos frères et sœurs en république et en islam.

Donc, trêve de diversion et de haine gratuite. Regardons ensemble la situation, qui nous éprouve ensemble et battons-nous ensemble pour y faire face fraternellement.

À tous ceux qui ont été choqués par nos propos, parce qu'ils les ont interprétés comme un appel au génocide, je leur demande humblement pardon et leur tend la main de la fraternité pour qu'ensemble nous regardions vers l'essentiel, à savoir la lutte contre les injustices.

À ceux qui ont orchestré cette campagne injuste, qui a servi de prétexte aux autorités régionales pour nous séquestrer et nous priver de l'exercice de nos libertés constitutionnelles, je dirai simplement qu'Allah nous protégera contre la malveillance des uns et des autres et que l'avenir est plus important que le présent.

Incha Allahou tout rentrera dans l'ordre entre mes frères et sœurs touareg de la région d'Agadez et moi, car je suis profondément convaincu que la vérité finira par se savoir et qu'après la haine injuste d'aujourd'hui, ce sera l'amour fraternel réciproque inéluctable demain.

Puisse Dieu nous assister dans cette situation malheureuse d'incompréhension et de manœuvres sordides éhontés.

La patrie libre ou la mort nous vaincrons ! »

Nouhou Mahamadou Arzika

Président du MPCR

 

 

Commentaires  

0 #1 Taway baba 31-08-2018 20:06
Merci Nouhou de la main' tendue qu'Allah nous aide
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Kirikou 31-08-2018 21:35
Nouhou arzika veut faire l' innocent cest tout. Qui ne sais pas qu'il est capable de dire de ces choses horribles?surtout au temps de Tanja juste pour plaire a celui ci oubliant que l' histoire va le ratrapper.Arzika fait de la politique il nest pas digne d'etre un acteur de la societe civile.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Mandour 01-09-2018 00:28
Kirikou est c k ta bien suis le débat qu'à ténu Nouhou pr t permette de l critiquer cmxa
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Kai to kai 01-09-2018 21:39
NOUHOU Arzika, j'aurais voulu que tu t'excuses de l'erreur commise dans le temps et le contexte, plutôt que de réagir comme tu le fais, c'est pathétique. Il faut s'assumer, éviter le faux fuyant.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Mohamed Alou Djibril 10-09-2018 14:04
Bonne chance Tonton ke le bon Dieu vous protège
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Mohamed Alou Djibril 10-09-2018 14:04
Bonne chance Tonton ke le bon Dieu vous protège
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 28/09/2020, 14:47
togo-le-president-faure-nomme-victoire-tomegah-dogbe-a-la-tete-du-gouvernement Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé,...Lire plus...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 21:31
fenifoot-le-francais-jean-michel-cavalli-va-s-engager-avec-le-mena-national Le technicien français Jean-Michel Cavalli vient d’arriver à Niamey où il va s’engager avec la...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 19:12
mali-le-diplomate-moctar-ouane-nomme-premier-ministre-de-la-transition L’ancien chef de la diplomatie malienne, Moctar Ouane, a été nommé ce dimanche 27 septembre, premier...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 16:35
lutte-contre-la-covid-19-a-maradi-les-efforts-de-l-unicef-salues-par-les-communautes En collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), la Radio Garkuwa de Maradi a...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 16:24
niger-des-partis-politiques-comme-s-il-en-pleuvait Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...

Dans la même Rubrique

Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

24 septembre 2020
Lutte contre la Covid 19 : le groupe Orano renforce les capacités opérationnelles du CERMES

Dans le cadre du soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le groupe Orano Mines Niger vient d’offrir un important don au centre de Recherche Médicale...

Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

23 septembre 2020
Ethique et Bonne gouvernance : les Douanes nigériennes à l’école du Programme Anti-corruption et Promotion de l'Intégrité de l’Organisation Mondiale des Douanes (A-CPI/OMD)

Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes du Programme Anti-corruption et Promotion de l’Intégrité des douanes (A-CPI) de l’Organisation Mondiale des...

L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

23 septembre 2020
L’AJ-SEM Niger pose les jalons d’un cadre de dialogue et de collaboration entre FDS et acteurs des médias

A l’issue d’une riche journée d’échanges acteurs des médias et forces de défense et de sécurité ont formulé la nécessité de créer un mécanisme formel de collaboration entre eux pour...

Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

18 septembre 2020
Marathon Day du Groupe Bolloré : au Niger, l’édition 2020 en solidarité avec les victimes des inondations

Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au « Marathon Day », une course de solidarité qui vise à lever des fonds en faveur de ceux...

Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

18 septembre 2020
Unicef  Niger : en fin de mission, la Représentante Dr. Félicité Tchibindat félicitée par les autorités pour son travail au service des enfants

Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au cours d’une cérémonie solennelle d’au revoir, son témoignage de satisfaction à Dr....

« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

17 septembre 2020
« Au stade actuel de l’enquête, aucun indice ne permet d’attribuer la responsabilité aux éléments des forces armées nigériennes (Elhadj Amadou BARHAME, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi)

Communiqué de presse du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Tillaberi relatif à l'évolution de l'enquête sur l'affaire de présomption d’exécutions sommaires de 102 personnes...