vendredi, 26 février 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


malfrats nigeriens

Ce jeudi 26 juillet s’est déroulée, dans l'enceinte des locaux de la Direction de la Police Judiciaire (DPJ) de Niamey, une cérémonie de présentation de quatre (4) grands réseaux de délinquants opérant à Niamey et qui ont été fort heureusement démantelés par les fins limiers de la PJ. Selon les explications des services de la police nationale, chaque réseau possède son propre mode opératoire et leurs sales métiers consiste aux vols des véhicules, fabrication de fausse monnaie et vols à main armée. 

 

Zeyna transfert argent bis

- le premier réseau est composé de 04 nigérians dont le chef reste au Nigeria et les deux sont à Niamey pour l'opération. Un d'entre eux est interpellé et l'autre a fui pour se réfugier dans son pays. Leur mode d'opération consiste à cibler leur victime dans les banques, piéger leurs véhicules en plaçant un clou sur leur passage, les suivre à bord des motos et lui faire signe qu'elle a une crevaison, profiter de cet instant pour emporter l'argent déposé dans le véhicule. Au cas échéant, ils poursuivent leur proie jusqu'où elle s'arrête et si les circonstances leur permettent, ils cassent les vitres du véhicule pour enlever l'argent. Ils ont à leur actif une centaine de millions emportés.
- Pour le deuxième réseau, il s'agit d'un groupe de trois (3) individus qui ont pour activité les vols de véhicules à Niamey et trafic de ces véhicules en direction du Nigeria. Ils circulent dans la ville la nuit afin de repérer tout véhicule isolé garé à la devanture d'une maison. Ils utilisent les fausses clés pour ouvrir et démarrer le véhicule. La même nuit, ils quittent Niamey en empruntant des routes secondaires souvent des sentiers pour échapper aux postes de contrôle, jusqu'au Nigeria où ils livrent ce véhicule à leurs receleurs. Ils ont à leur actif 16 véhicules qu'ils ont pu acheminer au Nigeria. Deux (2) sont interpellés et un a (01) pris la fuite.
- Pour le troisième réseau, il s'agit de sept (07) personnes interpellées. Elles volent les véhicules dans la ville de Niamey, utilisent les services d'un mécanicien pour découper la partie qui comporte le numéro de châssis du véhicule volé pour le remplacer par un autre numéro de châssis. Ils changent la couleur initiale du véhicule et se font régulièrement attribuer une nouvelle plaque d'immatriculation. Certains véhicules sont dépiécés et revendus en pièces détachés. A leur actif, une douzaine de véhicules volés dont sept (07) ont été retrouvés et immobilisés à la DPJ, deux (02) concassés et revendus en pièces détachés et quatre (04) autres sont activement recherchés. Une somme de 3.030.000FCFA de faux billets a été retrouvée avec ces délinquants.
- Pour le quatrième réseau, il s'agit de quatre (04) personnes interpellés. C'est un groupe qui était en constitution avec pour intention de commettre des vols à main armée. Ils ont déjà à leur actif un véhicule volé pour leur besoin et une arme à feu et des munitions.
Actuellement, la Direction de la Police Judiciaire (PJ) est prioritairement orientée sur le dossier du meurtre crapuleux qui a été perpétré il y a une semaine dans la ceinture verte de Niamey. Elle rassure la population que les auteurs de cet acte ignoble seront identifiés, interpellés et traduits devant les tribunaux.

 

Source : Direction Générale de la Police Nationale

 

Commentaires  

+3 #1 dankawye 27-07-2018 07:39
Courage les gars ! Le peuple compte sur Allah et sur vous et c'est ce qui fait la noblesse de votre boulot ! Défendre les innocents ! Vous méritez vos galons
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 BRS 27-07-2018 07:41
bravo la police pour ce travail, il faut leur appliquer la charia ainsi ils réduiront le vol
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 bagague 27-07-2018 07:46
Bravo à la PJ!!!ET du courage.Espérons que la police anti drogue fera son travail,contrairement à ce qu'elle fait aujourd'hui.Le plus souvent,les gros distributeurs de drogues sont connus de la police,mais ces derniers corrompent celle-ci,et même si un de leurs détaillants est pris dans le filet ailleurs,une fois transféré au niveau de la police anti drogue,ce dernier est systématiquement relâché.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 BALI 27-07-2018 09:30
Bonjour et BRAVO,

Sauf qu'au niveau de la loi au Niger, après des petites peines, ils vont retrouver la liberté pour reprendre leur sale besogne. Il faut d'une part, exiger l'exécution des décisions de justice, et d'autre part, enlever le droit de grâce du président de la république. Voyez-vous, on vous attaque à mains armées, à votre domicile, la nuit, si on vous tue qui est perdant même si on arrête les criminels ?. Les attaques criminelles n'ont pas de droit dans la société.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 saboua 27-07-2018 15:37
Qu´attend la PJ pour sevir contre les gangs qui sevissent a l´AN, Presidence, Ministeres, Palais de Justice?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 CMS 29-07-2018 12:23
Bravo a vous mais vous connaissez tous des grandes gangs qui volé par un stylos
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 M.Bouzou 29-07-2018 15:59
Bravo la Police et du courage, malgré que la police connaisse les voleurs de stylos ces nous qui la choisi ! Dans ce ça ils n'ont pas le choix ce NS qui devrons changé d'abord !!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 16:10
troubles-post-electoraux-2-morts-et-pres-de-500-arrestations-depuis-mardi-niamey-toujours-sous-haute-tension Les manifestations qui secouent Niamey et plusieurs villes du pays depuis mardi dernier et la...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 14:36
ibrahim-moussa-redacteur-en-chef-du-journal-nigerien-la-roue-de-l-histoire-analyse-pour-apa-les-principaux-chantiers-de-mohamed-bazoum Comment appréciez-vous le déroulement du scrutin présidentiel de dimanche dernier ? En dépit de...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 12:43
tensions-post-electorales-calme-precaire-a-niamey-internet-toujours-bloque Après 48h de violentes manifestations à Niamey, un calme précaire règne dans cette matinée du jeudi 25...Lire plus...
Publier le 24/02/2021, 21:48
elections-la-secretaire-generale-de-la-francophonie-oif-condamne-les-violences-post-electorales-au-niger-communique Dans un communiqué publié ce mercredi 24 février 2021, la Secrétaire générale de l’Organisation...Lire plus...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 24/02/2021, 12:56
presidentielle-le-candidat-de-l-opposition-mahamane-ousmane-revendique-sa-victoire-avec-50-3-des-voix C’est depuis Zinder où il avait installé son QG après la fin de sa camapgne électorale, que le...
Publier le 23/02/2021, 20:28
presidentielle-apres-sa-victoire-bazoum-felicite-ousmane-et-lui-tend-la-main-pour-faire-face-ensemble-aux-defis-majeurs-du-pays-declaration Après la proclamation des résultats provisoires du second tour de la présidentielle qui le donne...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 23/02/2021, 15:35
elections-l-opposition-denonce-un-hold-up-electoral-et-exige-la-suspension-de-la-publication-des-resultats-par-la-ceni   Dans un communiqué publié ce mardi 23 février 2021, la direction nationale de campagne du...
Publier le 21/02/2021, 21:57
bazoum-mohamed-j-ai-des-raisons-de-croire-que-la-chance-sera-de-mon-cote Le candidat du PNDS Tarraya au second tour de l’élection présidentielle, Mohamed Bazoum, a accompli...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 23/02/2021, 16:57
elections-situation-tendue-a-niamey-en-marge-de-la-proclamation-des-resultats-du-second-tour-de-la-presidentielle De violents heurts ont éclaté ce mardi après-midi dans plusieurs quartiers de Niamey à quelques heures...

Dans la même Rubrique

Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

25 février 2021
Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales  de la Police, de la gendarmerie et de la garde nationale est actuellement déployé au domicile de l’opposant...

Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

25 février 2021
Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

Les manifestations qui secouent Niamey et plusieurs villes du pays depuis mardi dernier et la proclamation des résultats du second tour de la présidentielle ont deux (2) morts selon les...

Ibrahim Moussa, rédacteur en chef du journal nigérien La Roue de l’Histoire, analyse pour APA les principaux chantiers de Mohamed Bazoum

25 février 2021
Ibrahim Moussa, rédacteur en chef du journal nigérien La Roue de l’Histoire, analyse pour APA les principaux chantiers de Mohamed Bazoum

Comment appréciez-vous le déroulement du scrutin présidentiel de dimanche dernier ? En dépit de quelques irrégularités, notamment la saisie de faux bulletins de vote à Dogondoutchi (Sud-Ouest) par la Commission...

Tensions post-électorales : calme précaire à Niamey, internet toujours bloqué

25 février 2021
Tensions post-électorales : calme précaire à Niamey, internet toujours bloqué

Après 48h de violentes manifestations à Niamey, un calme précaire règne dans cette matinée du jeudi 25 février. La contestation s’est toutefois étendue à Tillabéri où les échauffourées ont nécessité...

Tensions postélectorales : interpellation du «général Tchanga », ancien chef d’Etat major de l’armée

24 février 2021
Tensions postélectorales : interpellation du «général Tchanga », ancien chef d’Etat major de l’armée

Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à l’interpellation de l’ex général Moumouni Boureima dit « Tchanga », ancien chef d’état-major des Forces Armées Nigériennes...

Niger : internet bloqué suite à de violentes manifestations postélectorales

24 février 2021
Niger : internet bloqué suite à de violentes manifestations postélectorales

Les nigériens se sont réveillés ce mercredi sans accès à internet. Un black out qui concerne tous les quatre (4) opérateurs que compte le pays et qui fait suite aux...