samedi, 26 mai 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

agence hadjara copie.jpg

canardenfurie

Le Directeur de publication de l’hebdomadaire « Le CANARD EN FURIE », Arouna Yacouba, a été libéré ce mardi 23 janvier après le retrait par le ministre d’Etat en charge de l’Agriculture et de l'élevage Albadé Abouba, de sa plainte pour « diffamation ». Arouna Yacouba a été placé en garde vue depuis le lundi matin à la suite de la publication par l’hebdomadaire, d’une série d’articles impliquant Albadé Abouba, également président du MPR Jamhuriya, dans de présomptions de détournement de deniers publics.

Dans un de ces articles, le journal a rapporté que la HALCIA aurait requis auprès du ministre, le remboursement de cinq (5) milliards de FCFA relativement à sa gestion des infrastructures de la fête de l'indépendance qui s'est tenue à Dosso en 2014 (Dosso Sogha). A l’époque, Albadé Abouba était ministre d’Etat à la Présidence et a été chargé de l’organisation de l’évènement par le chef de l'Etat. Le même journal a rapporté que c’est à la suite d’une inspection d’Etat et de la Halcia, qui visaient également le département aussi les départements ministériels de l'Agriculture et de l'Elevage, que ces malversations auraient été relevées.

Les « révélations » du Canard en furie ont fait grand bruit à Niamey même si dès au départ, ses proches ont catégoriquement démenti les allégations publiées. L’hebdomadaire s’est d’ailleurs fendu d’un rectificatif dans sa dernière parution, ce qui n’a pas empêché l’interpellation de son Directeur de publication à la Police judiciaire (PJ) et son placement en garde à vue. Une décision qui contrevient toutefois aux dispositions de l’ordonnance portant Code de la Presse, lesquelles interdisent la détention préventive en cas de délit pour diffamation. La loi prévoit plutôt des amendes pécuniaires en la matière.

Le directeur de publication Arouna Yacouba devrait se présenter, selon des confères, au parquet dès ce jeudi pour la fin de la procédure, ce qui mettra un terme à la procédure enclenchée. Dès le début de l’affaire, le DP du Canard en furie a reçu le soutien de la majorité de ses confrères même si dans une large partie, l’opinion estime que la presse gagnera mieux en crédibilité en s’assurant de la véracité des informations publiées. Le moins que l’on puisse dire, c'est que ces derniers temps, la crédibilité de la presse nigérienne est de plus en plus mise à rude épreuve surtout en ces temps d’âge d’or des « Fake news ». C’est un constat qui ne souffre d’aucun doute et qui appelle plutôt à un sursaut professionnel et déontologique et qui vaut surtout pour l’ensemble des médias…

A.Y.B (Actuniger.com)

Commentaires   

+1 #1 Laouali Sani Guéro 23-01-2018 18:06
Où est - ce qu'on va avec des journalistes armateurs dont le seul dessein est de ternir l'image de celui avec qui les visions politiques ne convergent pas ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Mahaman Ali Bazazagui 23-01-2018 20:34
Merci EXCELLENCE VOUS VOUS ÊTES UN VRAI HOMME d'État, UN HOMME sans rancune,VOUS UN BON EXEMPLE mon Président qu'Allah VOUS bénisse.Amine souma amine.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 L´Africain 23-01-2018 23:24
Ne portez pas atteinte a l´honneur des gens si vous en n´avez pas de preuves.
Si on vous met en garde a vue contre la loi, portez plainte et demandez réparation.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Blackmarket 24-01-2018 12:24
Apparemment, les journalistes Nigériens aiment bien flirter avec les cellules de prison... mdr
Heureusement que le sieur Albade n'est pas rancunier comme certains.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Mme hassane 24-01-2018 23:17
Please prenez soins De verifier vos news avant publication
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Mme hassane 24-01-2018 23:17
Please prenez soins De verifier vos news avant publication
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 Bannière web 265x285px 01 min

 

CFEVRIER2018Niger 1 bell

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Front social : la société civile poursuit sa fronde contre le régime d’Issoufou Mahamadou (déclaration de presse)

26 mai 2018
Front social : la société civile poursuit sa fronde contre le régime d’Issoufou Mahamadou (déclaration de presse)

Depuis le 25 mars 2018, plus d’une vingtaine de personnes dont des responsables des organisations de la société civile, croupissent dans différentes maisons d’arrêts de la région de Tillabéry (Filingué,...

COUPE DU MONDE FIFA : Avec Canal +, vivez les moments forts de Russie 2018 depuis chez vous

24 mai 2018
COUPE DU MONDE FIFA : Avec Canal +, vivez les moments forts de Russie 2018 depuis chez vous

Du 14 juin au 15 juillet 2018 se déroulera en Russie, la Coupe du Monde FIFA 2018,  le plus grand événement footballistique international. Pour cette 21e édition, les 32 meilleures...

MÉMORANDUM DE LA PRESSE NIGÉRIENNE A PROPOS DE LA PUBLICATION ODIEUSE ET INFAMANTE DE MONDAFRIQUE

22 mai 2018
MÉMORANDUM DE LA PRESSE NIGÉRIENNE A PROPOS DE LA PUBLICATION ODIEUSE ET INFAMANTE DE MONDAFRIQUE

Réuni en Assemblée Générale le lundi 21 Mai à la Maison de la Presse, l’ensemble des professionnels de la presse publique et privée nigérienne, toutes tendances et sensibilités confondues, a...

Importante saisie de stupéfiants et de médicaments contrefaits par l'OCTRIS (DGPN)

22 mai 2018
Importante saisie de stupéfiants et de médicaments contrefaits par l'OCTRIS (DGPN)

Le Mercredi 16 Mai 2018, dans l’exercice de ses missions, l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) a, une fois de plus, saisi une importante quantité de produits...

Migration : 386 migrants laissés dans le désert secourus par l’OIM Niger

22 mai 2018
Migration : 386 migrants laissés dans le désert secourus par l’OIM Niger

Une mission de recherche et sauvetage de migrants a eu lieu la semaine dernière dans la région d’Agadez. Cette mission a parcouru 213 km dans le désert entre Arlit et...

Attaque contre des Peuls au Niger: «des victimes innocentes se font massacrer»

20 mai 2018
Attaque contre des Peuls au Niger: «des victimes innocentes se font massacrer»

17 morts et un blessé grave, c'est le bilan de la tuerie qui a eu lieu vendredi soir  à 2 km de la frontière malienne, en territoire nigérien.  L'attaque a...