dimanche, 22 juillet 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Adnane Abou Walid al Sahraoui min

Une organisation affiliée à l'Etat islamique a revendiqué la responsabilité d'une embuscade commise en octobre au Niger et dans laquelle quatre soldats nigériens et quatre autres des forces spéciales américaines ont été tués, rapporte samedi l'agence de presse mauritanienne ANI.

L'attaque contre une patrouille d'une quarantaine de soldats, dont une douzaine d'Américains, s'est produite le 4 octobre près de la frontière avec le Mali, aux alentours du village de Tongo Tongo.

Dans un communiqué repris par l'ANI, une agence de presse indépendante qui dispose d'un accès privilégié aux informations diffusées par les groupes islamistes armés actifs au Sahel, l'Etat islamique dans le Grand Sahara revendique la responsabilité de l'embuscade meurtrière.

Cette organisation jihadiste est née en 2015 d'une scission du groupe Al Nourabitoune, lui-même apparu en 2013. La revendication relayée par l'ANI est signée de son chef, Adnane Abou Wahid al Sahraoui.
Dans son communiqué, il revendique en outre l'attaque menée contre un convoi de troupes françaises déployées dans le cadre de l'opération Barkhane jeudi au Mali, près de la ville de Menaka.
Il affirme que l'attentat suicide a fait "plusieurs morts".

A Paris, l'état-major des armées a dit que l'attaque effectuée à l'aide d'une voiture piégée avait fait trois blessés, dont un gravement atteint qui a été rapatrié.

Reuters

Commentaires   

-1 #1 Dan kassa 14-01-2018 03:22
Hmm
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #2 Civil 14-01-2018 07:50
Ou est le chef du village qui a été accusé ? Trump s adresse au niger pays merde malgré que le niger n a pas bronche.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 bourgeois tahoua 14-01-2018 09:13
Allah yatchare ameen
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 Ahmed Gado 14-01-2018 13:24
Pourquoi maintenant cette revendication ?
Ou c'est fabriquer a maître la sous-région en mâle ,
Ouvré les oeil
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 أبو عبد الرحمن 14-01-2018 13:24
Désormais l'EI(État non Islamique) est au NIGER donc ! Pauvres de nous. Qu'Allah protège le Niger et son peuple.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Mohamed AbdoulKader 14-01-2018 13:25
Qu ils furent enfants de diable
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 عبو عكاشة 14-01-2018 13:47
Que fait c kouffar chez nous n sont-ils pas responsable de c désordre de la Libye jusqu'au sud du Sahara.maintenant ils viennent jouer au pompier Allahou mousta3an
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 IDÉ MOUNKAILA 14-01-2018 14:37
NE NOUS RACONTEZ PAS DES BALIVERNES, LES OCCIDENTAUX NE VEULENT PAS VOIR L'INSÉCURITÉ ÉRADIQUÉE EN AFRIQUE POUR JUSTIFIER LEUR PRÉSENCE AFIN DE POUVOIR NOUS VOLER DAVANTAGE. C'EST DES MAUDITS CES BLANCOS
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Bachir dachie 14-01-2018 15:25
Tho issoufou gareka amaricain meme il son mort allah yakiyaye mana sojimou
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Bouba 14-01-2018 20:05
Non à l'apologie du crime.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Chaibou maiguizo ibran M 14-01-2018 21:34
Que le bon dieu nous protege contre Ei.amine.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 décidément 15-01-2018 12:06
Semer la pagaille chez les africains pour mieux régner!

Chère Compatriote ne croyez pas une seule seconde en l’existence de terroriste au Niger.

Par coïncidence les "Terroristes" ne se trouvent que dans les régions a richesse minière bien sur!

ces "Terroristes" sont pour la plus part des jeunes frères perdus, ou forcés de faire des actes ignoble.

Car ils tuent quand même leur propres frère, sœur cousins!!

Ils ne sont que le signe de notre échec au Niger a fournir du travail a ces jeunes.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285 C Jeunesse2018 Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Attaque de Boko Haram au Tchad: des hommes tués et des femmes enlevées

22 juillet 2018
Attaque de Boko Haram au Tchad: des hommes tués et des femmes enlevées

Au Tchad, plusieurs personnes ont été tuées, dans la soirée du jeudi 19 juillet, sur la rive nord du lac Tchad, côté Tchad et non loin du Niger, lors d’une...

Dix membres de Boko Haram tués dans le sud-est du Niger

22 juillet 2018
Dix membres de Boko Haram tués dans le sud-est du Niger

  L'armée du Niger a annoncé samedi avoir tué «dix terroristes», après avoir repoussé une attaque d'une de ses positions par le groupe djihadiste Boko Haram dans le sud-est du...

13 morts et plus de 17 000 sinistrés après des inondations

22 juillet 2018
13 morts et plus de 17 000 sinistrés après des inondations

Treize personnes sont mortes au Niger dans des inondations dues à de fortes pluies, ont annoncé jeudi les Nations unies. « À la date du 18 juillet », les intempéries ont fait...

Communiqué de presse conjoint : Niger. Les défenseurs des droits humains poursuivis à tort, doivent être libérés immédiatement et sans condition

20 juillet 2018
Communiqué de presse conjoint : Niger. Les défenseurs des droits humains poursuivis à tort, doivent être libérés immédiatement et sans condition

Niger. Les défenseurs des droits humains poursuivis à tort, doivent être libérés immédiatement et sans condition ·      Délibéré du verdict de leur procès ce 24 juillet ·      Des peines allant de la...

TAHOUA : Inondations dans plusieurs quartiers A la suite de pluies diluviennes enregistrées, de dimanche à lundi

16 juillet 2018
TAHOUA : Inondations dans plusieurs quartiers A la suite de pluies diluviennes enregistrées, de dimanche à lundi

Une centaine de maisons se sont effondrées à Tahoua (Centre) suite aux inondations provoquées par les pluies diluviennes qui se sont abattues dimanche sur la ville.Les inondations ont concerné plusieurs...

Ouverture du procès de l’activiste Lirwana Abdourahamane

16 juillet 2018
Ouverture du procès de l’activiste Lirwana Abdourahamane

Au Niger, l’avocat et l’activiste de la société civile, Lirwana Abdourahamane, se trouve à nouveau devant les juges. Il est poursuivi, cette fois, pour outrage à un magistrat. S’il est...