lundi, 18 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Famille sinistree par les inondations dans un quartier de la capitale nigerienne

Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur Niamey les 13 et 14 juin ont causé la mort de onze personnes, la disparition de quatre autres et l’effondrement de 350 habitations selon les estimations provisoires des autorités nigériennes au 16 juin.

Zeyna transfert argent bis

Ces estimations indiquent que 411 ménages -soit 3 054 personnes- sont sinistrés dans la capitale. Un site a été identifié par les autorités pour la relocalisation temporaire des personnes affectées à Niamey. L’aménagement de ce site nécessite des installations pour assurer l’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement et la mobilisation de 500 abris d’urgence et 500 kits de biens non alimentaires. Toutefois une évaluation multisectorielle des besoins permettra de mieux cerner les besoins par secteur.

 Dans la région de Tillabery, les pluies ont fait 3 morts, affecté environ 45 ménages -soit plus de 300 personnes- et causé la destruction de 45 maisons, au 15 juin.

Des inondations ont été aussi rapportées dans les régions de Maradi et Zinder. L’identification des ménages sinistrés et l’évaluation des dégâts sont en cours dans toutes les régions touchées.

 Le Gouvernement du Niger, à travers le ministère de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, centralise les informations sur l’évolution de la situation. Ces informations permettront de mieux cerner les conséquences des inondations par région.  Le ministère travaille avec les partenaires sur le plan de communication et les messages de sensibilisation de masse destinés aux communautés à risque.  L’OCHA poursuit la consolidation des informations sur les stocks d’assistance disponibles au niveau des organisations humanitaires afin de soutenir les efforts du Gouvernement dans la fourniture d’une réponse rapide en cas d’atteinte du seuil d’urgence fixé à 500 ménages affectés par région.

 La mobilisation de 411 abris d’urgence et 411 kits de biens non alimentaires est prioritaire à ce stade.

Selon les prévisions saisonnières, la pluviométrie de cette année sera supérieure à la normale dans plusieurs localités du Niger. Les régions Tahoua, Tillabery, Dosso, Niamey et une partie d’Agadez seront les plus touchées comme présenté dans la carte ci-dessous.  Au regard des prévisions météorologiques, l’estimation des personnes à risque dans les zones inondables est passée de 106 000 (plan de contingence national de 2016) à 157 000 (plan de contingence national de 2017).  Il demeure que certains risques sanitaires et surtout ceux liés à des conditions d’hygiène et d’assainissement précaires devraient faire l’objet d’une attention particulière. La période étant propice à leur réapparition et/ou aggravation.

L’Etat dans le cadre des mesures d’atténuation des risques, prévoit de construire des digues de protection dans les zones riveraines des cours d’eau. Dans les régions où elles existaient déjà (Niamey, Dosso, Tillabéry, Diffa et Agadez), le renforcement de ces digues est en cours.  Les inondations de 2016 avaient affecté 145 932 personnes, causé l’effondrement de 16 287 habitats et emporté 38 352 têtes de bétail selon les autorités nigériennes. Par ailleurs, elles avaient fait 40 morts et 49 blessés. Les fonds engagés dans l’assistance à ces personnes sont estimés à environ deux millions de dollars selon les mêmes sources.  De 2012 à 2016, en moyenne, 210 000 personnes sont annuellement affectées par les inondations au Niger. Pour les pertes en vies humaines, une moyenne de 50 décès a été enregistrée annuellement durant la période considérée.

Zone potentiellement inondables 2017

Source : OCHA Niger

Zeyna transfert argent bis

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...

Dans la même Rubrique

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

7 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

Le Niger a organisé le dimanche 27 décembre 2020 les élections législatives et présidentielle premier tour. A cette occasion, la Haute Autorité de lutte contre la Corruption et les Infractions...

Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

4 janvier 2021
Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

Le gouvernement a annoncé ce lundi 4 janvier, qu’un deuil national de trois (3) jours à compter du mardi 5 janvier est décrété suite au massacre d’une centaine de civils...

Massacre de Tchombangou et Zaroumdarèye : une centaine de civils tués, le premier ministre sur les lieux du drame

4 janvier 2021
Massacre de Tchombangou et Zaroumdarèye : une centaine de civils tués, le premier ministre sur les lieux du drame

Le premier ministre s’est rendu dimanche 3 janvier à Tchombangou et Zaroumdarèye, dans la commune de Tondikiwindi, où une centaine de civils ont été massacrés par des présumés djihadistes le...

Massacre de Tchombangou et de Zaroumdarèye : un bilan lourd, en attendant la réaction des autorités

3 janvier 2021
Massacre de Tchombangou et de Zaroumdarèye : un bilan lourd, en attendant la réaction des autorités

Plus de 24 h après le raid meurtrier d’individus armés contre les villages de Tchombangou et de Zaroumdarèye, dans la région de Tillabéri et près de la frontière malienne, aucun...