mercredi, 27 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


inondations Niamey 13-06-2017 BIS3

Au moins neuf (9) personnes ont perdu la vie à la suite de la pluie diluvienne qui s’est abattue sur la capitale Niamey dans la nuit du mardi 13 au mercredi 14 juin. Il s’agit d’un bilan provisoire car les recherches se poursuivent encore plusieurs heures après la fin de la pluie qui a débuté vers 20H et n’a pris fin qu’au petit matin aux environs de 6H. Le bilan pourrait donc s’alourdir surtout que des personnes sont encore portées disparues et des dizaines de blessés ont été enregistrés dont des cas graves.

Zeyna transfert argent bis

Les victimes ont pour l’essentiel succombé à la série d’effondrements des murs de leurs maisons qui a suivie. La pluie a en effet également provoqué d’importants dégâts matériels. Les infrastructures publiques tout comme les maisons et les commerces n’ont pas été épargné par les eaux qui ont inondé la capitale.

Les autorités ainsi que les partenaires humanitaires et structures associatives sont actuellement en train d’établir le bilan des dégâts et de recenser les sinistrés afin qu’ils soient pris en charge dans les meilleurs délais

Selon les services de la météorologie, il a été enregistré 132 millimètres de pluie au quartier Aéroport, 116 mm à Banifandou 1 et 139 mm au centre ville.

Les maisons en banco notamment dans les quartiers périphériques notamment à la rive droite ‘Saga) n’ont pas beaucoup tenus et même les murs d’institutions publiques comme celui du palais justice ont cédé à l’averse. Des maisons et des bureaux ont été inondés par les aux qui ont aussi submergés les principales voies de la capitale provoquant l’effondrement de plusieurs édifices un peu partout dans la ville.

Ce mercredi matin, la capitale nigérienne offrait le spectacle chaotique d’une ville qui a survécut à un « Waterloo ». Ce qui n’a pas manqué de soulever aussitôt le courroux de l’opinion sur la responsabilité des autorités notamment municipales.

L’une des premières pluies de la nouvelle saison hivernale  qui ne fait que débuter a  en effet mis à nue et de la plus mauvaise des manières, les conséquences d’une urbanisation très maitrisée de la capitale du pays.

Manque de caniveaux, engorgement des réseaux d’évacuation des eaux ou construction anarchique : la liste des facteurs prévisibles et donc gérables à titre préventif est assez longue tout comme des principaux responsables qui vont des autorités à la population.

Il reste qu’au delà de toutes les polémiques, l’enjeu principal est que des dispositions soient prises pour qu’à l’avenir, les effets d’un tel scénario soient atténués à défaut d’en pouvoir prévoir « les caprices du climat ».

106 000 personnes à risque d’inondation en 2017

 

ochainnondations

 Cette année, les autorités nigériennes et les partenaires humanitaires estiment à environ 106 000 les personnes vivant dans les zones inondables selon le dernier bulletin du Bureau local de  la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA) de l’ONU. Le gouvernement du Niger, à travers le plan de soutien, estime à 3,6 milliards FCFA soit environ 6,5 millions de dollars les fonds requis pour la fourniture de l’assistance en vivres et en biens non alimentaires aux personnes qui pourraient être affectées selon la même source qui rappelle qu’en 2016, plus de 145 000 personnes ont été touchées par les inondations. Les régions d’Agadez, de Maradi et de Tahoua comptaient, à elles seules, 75 % des sinistrés alors que les inondations les plus graves enregistrées dans le pays au cours des cinq dernières années remontent à 2012 quand plus de 500 000 personnes étaient affectées.

La capitale du Niger n’est pas la seule de la région  à payer le plus fort des pluies torrentielles qui s’abattent dans l’Afrique de l’Ouest. Après Ouaga, Abidjan et Accra ont également enregistrés dernièrement des pluies diluviennes qui ont engendrés des inondations en série causant la mort de plusieurs dizaines de personnes et d’importants dégâts matériels.

 

inondations Niamey 13-06-2017 BIS6

inondations Niamey 13-06-2017 BIS7

inondations Niamey 13-06-2017 BIS8

inondations Niamey 13-06-2017 BIS9

inondations Niamey 13-06-2017 BIS10

inondations Niamey 13-06-2017 BIS11

inondations Niamey 13-06-2017 BIS

inondations Niamey 13-06-2017 BIS1

inondations Niamey 13-06-2017 BIS2

 

 

inondations Niamey 13-06-2017 BIS4

Inondations dans les bureaux de ONEP

 

mur palais de justice

 

Actuniger.com

Commentaires  

-28 #1 naroua 14-06-2017 21:48
Ce sont la les images des consequences de la gestion catastrophique du pays par un vaurien et un bon a rien. Vraiment les nigeriens auraient merite mieux que ce minable. Honte a tous ceux qui ont aide mahamdou issoufou a devenir president et honte a ceux qui font tout pour l'y maintenir.
Citer | Signaler à l’administrateur
+21 #2 Sani 14-06-2017 22:19
Soit lucide et dépassionne toi monsieur. Il ne faut pas tout coller à Issoufou. Penses qu'il y a un nigérien ingeieux et parfait soit -il pour empêcher cette catastrophe somme toute naturelle ? Tu ne vas pas me dire que c'est la première fois qu'il ya innodation au Niger.
Il faut tout simplement inviter les dirgeants à faire davange pour réduire les conséquences de ces catastrophes dans le futur.
Tout celui qui a un maux de tête, une mésaventure, un incident, il colle bonnement cela à Issoufou. Ne tirez pas sur tout ce qui bouge, il y a des moments qu'on peut faire économie de sa passion.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #3 TMM 15-06-2017 02:05
Bien dit Mr. Sani, soyons lucide et si on peut accuser le pouvoir d etre pourquelquechose dans la gravite des consequences,il n est pas le seul responsable , oin de la
ce qui arrive et l`accumulation d`un laisser aller depuis que Niamey a ete cree. les conduits qui devraient normalement servir a evacuer les eaux usees et autres sont devenus des depotoirs de toute sorte de merde,resultat tout est bouche et donc l eau stagne et s accumule dans nos maisons
a nous population d etre responsable en premier avant d accuser les autorites ,
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #4 Ibrahim 15-06-2017 04:39
Citation en provenance du commentaire précédent de naroua :
Ce sont la les images des consequences de la gestion catastrophique du pays par un vaurien et un bon a rien. Vraiment les nigeriens auraient merite mieux que ce minable. Honte a tous ceux qui ont aide mahamdou issoufou a devenir president et honte a ceux qui font tout pour l'y maintenir.

C est issifou qui a ordonné a la pluie de faire des dégâts toi il politique made in Niger est autres choses que dieu nous fasse comprendre de respect pour nos dirigeants svp
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 haidar 15-06-2017 05:17
quand on se sent que nous avons pas accumulé assez des péchés en ce mois beni de Ramadan on cherche par tous les moyens a en avoir alors que deja le plein est fait.Apres Mahamadou Issoufou on accusera même les anges qu'ils devraient faire ceci ou cela;
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #6 Dan Aïr 15-06-2017 07:22
Inna Lillahi wa inneirajioun! Qu’ALLAH nous assiste tous.
Mes condoléances aux familles éprouvées.
Je compatis à ceux qui ont perdus leurs biens.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Semiatu 15-06-2017 07:24
Tout ce qui nous arrive provient d'Allah, et si y'a quelqu'un a accusé c'est tout les nigérien sans exception.. Une seule personne ne peut pas entretenir un pays, nous en tant que citoyens c'est à nous de garder notre environnement propre et surtout les caniveau mais vous allez remarqué que les caniveau sont remplis de saleté comment pensons nous que l'eau puisse passer ? Nous nigérien nous avons aussi la tête dure à chaque fois on nous sensibilise mais c'est comme si on nous encourage...l'autorité ne peut pas tout faire à notre place pour ce qui est de nos maisons et quartier c'est à nous de les entretenir. En plus y'a des familles qui savent que leur maison est en risque mais elle ne l'arrange pas avant la saison pluvieuse.
Je pris que le bon Dieu protège notre pays, qu'il pardonne aux disparu et bon rétablissement aux blessés.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 zomo 15-06-2017 07:30
la haine de naroua est incroyable ! et dire que nous sommes en plein mois de ramadam. Qu Allah le pardonne pour ses insultes
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 abraham 15-06-2017 07:37
bjr la politique na rien avoir dans cette pluie la on est dans un moi de ramadan et les gents eux même ne se toléré pas du tous tous t es chers dans la ville et on se dit pays des musulman ou bien des faux way allons consulter nos cœur et nous pardonner encore parce que c est qu on fait dieu n aime pas sa du tous ..........
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Zarma bene Dosso 15-06-2017 07:54
Citation en provenance du commentaire précédent de abraham :
bjr la politique na rien avoir dans cette pluie la on est dans un moi de ramadan et les gents eux même ne se toléré pas du tous tous t es chers dans la ville et on se dit pays des musulman ou bien des faux way allons consulter nos cœur et nous pardonner encore parce que c est qu on fait dieu n aime pas sa du tous ..........


Je crois que la haine du pseudo Naroua depasse les limites....il doit jeuner 99 ans sans arret pour effacer ses peches....
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Verdatre 15-06-2017 09:39
Inna lillahi wa inna ilaihi rajuûn. Que leurs âmes reposent en paix. Tout doit être mis en oeuvre pour renforcer la résilience des populations au changement climatique.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 Ibrahim 15-06-2017 11:57
A mon avis le président n'a rien à voir de ce qui vient se passer car ce pas lui qui fait tomber les pluies mais pourquoi s'en prendre a lui ? Vous avez oublié le destin ou quoi han ? L Esprit absolue est au contrôle de tous
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Mayqoqonbara 15-06-2017 11:57
Citation en provenance du commentaire précédent de naroua :
Ce sont la les images des consequences de la gestion catastrophique du pays par un vaurien et un bon a rien. Vraiment les nigeriens auraient merite mieux que ce minable. Honte a tous ceux qui ont aide mahamdou issoufou a devenir president et honte a ceux qui font tout pour l'y maintenir.

Quant à plaisanter avec la malédiction, les insultes, les injures et le mensonge, ceci n'est pas permis.

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « Malheur à celui qui parle en mentant pour faire rire les gens, malheur à lui, malheur à lui. »

Et il a dit صلى الله عليه وسلم: « maudire le croyant est comme le tuer. » Ceci est une grande menace.

Et il a dit صلى الله عليه وسلم : « insulter le musulman est une perversité et le combattre est une mécréance. »

Donc les injures, les insultes et la malédiction envers son frère qui ne le mérite pas font partie des grands péchés .
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 Soyons raisonnable 15-06-2017 14:55
Citation en provenance du commentaire précédent de naroua :
Ce sont la les images des consequences de la gestion catastrophique du pays par un vaurien et un bon a rien. Vraiment les nigeriens auraient merite mieux que ce minable. Honte a tous ceux qui ont aide mahamdou issoufou a devenir president et honte a ceux qui font tout pour l'y maintenir.


Où est le rapport entre la pluie et le président ?
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #15 seng 15-06-2017 15:38
SVP faites le point des interventions réalisées pour lutter contre les dégâts dus aux inondation dans Niamey. vous comprendrez ce qui s'est passé
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 naroua 15-06-2017 19:24
Soyez pas plus stupides que vous ne l'etes deja. Si ce bon a rien n'est pas responsable de l'etat de delabrement de la gouvernance locale qui permet a d'autres bon a rien de piller en toute impunite nos mairies sans aucune contre partie, on n'en serait pas la a ramasser des cadavres d'enfants a la premiere pluie.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #17 morou 16-06-2017 08:16
Citation en provenance du commentaire précédent de Zarma bene Dosso :
Citation en provenance du commentaire précédent de abraham :
bjr la politique na rien avoir dans cette pluie la on est dans un moi de ramadan et les gents eux même ne se toléré pas du tous tous t es chers dans la ville et on se dit pays des musulman ou bien des faux way allons consulter nos cœur et nous pardonner encore parce que c est qu on fait dieu n aime pas sa du tous ..........


Je crois que la haine du pseudo Naroua depasse les limites....il doit jeuner 99 ans sans arret pour effacer ses peches....

C'est ça qu a dit le Coran
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #18 morou 16-06-2017 08:16
?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 27/01/2021, 12:13
infrastructures-lancement-officiel-des-travaux-de-construction-de-l-echangeur-du-rond-point-des-armees-a-niamey Le Président Issoufou Mahamadou a lancé ce mercredi les travaux de construction de l’Echangeur du...Lire plus...
Publier le 25/01/2021, 17:13
communique-final-de-la-cinquante-huitieme-session-ordinaire-de-la-conference-des-chefs-d-etat-et-de-gouvernement-de-la-cedeao La cinquante-huitième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la...Lire plus...
Publier le 25/01/2021, 16:50
diffa-l-assemblee-nationale-offre-5-ooo-ooo-frs-aux-populations-de-toumour-victimes-d-une-attaque-terroriste Une  mission  parlementaire,  conduite  par  l’honorable  député ...Lire plus...
Publier le 24/01/2021, 16:46
election-presidentielle-deuxieme-tour-aucune-alliance-n-a-ete-conclue-a-ce-jour-bureau-politique-national-mnsd-nassara COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des...Lire plus...
Publier le 24/01/2021, 16:46
election-presidentielle-deuxieme-tour-aucune-alliance-n-a-ete-conclue-a-ce-jour-bureau-politique-national-mnsd-nassara COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des...
Publier le 23/01/2021, 23:55
zinder-les-jeunes-de-la-cap-20-21-et-allies-demandent-la-demission-ou-la-revocation-du-president-de-la-ceni-regionale Dans une déclaration rendue publique  ce samedi 23 janvier, les jeunes de la Coalition CAP 20-21...
Publier le 21/01/2021, 12:18
locales-a-dosso-la-justice-annule-les-resultats-de-l-election-regionale-ainsi-que-ceux-de-plusieurs-communes Sur requête de plusieurs partis, le Tribunal de grande instance a annulé les résultats des élections...
Publier le 27/01/2021, 12:13
infrastructures-lancement-officiel-des-travaux-de-construction-de-l-echangeur-du-rond-point-des-armees-a-niamey Le Président Issoufou Mahamadou a lancé ce mercredi les travaux de construction de l’Echangeur du...
Publier le 22/01/2021, 15:20
tahoua-saisie-de-155-briques-de-chanvre-indien-au-poste-de-douane-de-tsernaoua   La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à...
Publier le 21/01/2021, 12:18
locales-a-dosso-la-justice-annule-les-resultats-de-l-election-regionale-ainsi-que-ceux-de-plusieurs-communes Sur requête de plusieurs partis, le Tribunal de grande instance a annulé les résultats des élections...
Publier le 22/01/2021, 22:19
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-22-janvier-2021   Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 22 janvier 2021, dans la salle...
Publier le 24/01/2021, 16:46
election-presidentielle-deuxieme-tour-aucune-alliance-n-a-ete-conclue-a-ce-jour-bureau-politique-national-mnsd-nassara COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des...
Publier le 23/01/2021, 23:55
zinder-les-jeunes-de-la-cap-20-21-et-allies-demandent-la-demission-ou-la-revocation-du-president-de-la-ceni-regionale Dans une déclaration rendue publique  ce samedi 23 janvier, les jeunes de la Coalition CAP 20-21...
Publier le 22/01/2021, 15:20
tahoua-saisie-de-155-briques-de-chanvre-indien-au-poste-de-douane-de-tsernaoua   La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à...

Dans la même Rubrique

Conférence régionale virtuelle : « Lutter contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants par une meilleure coopération nationale et régionale en matière de protection des victimes et de gestion des frontières »

27 janvier 2021
Conférence régionale virtuelle : « Lutter contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants par une meilleure coopération nationale et régionale en matière de protection des victimes et de gestion des frontières »

Termes de référence   Conférence régionale virtuelle « Lutter contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants par une meilleure coopération nationale et régionale en matière de...

Diffa : l’Assemblée nationale offre 5.OOO.OOO Frs aux populations de Toumour victimes d’une attaque terroriste

25 janvier 2021
Diffa : l’Assemblée nationale offre 5.OOO.OOO Frs aux populations de Toumour victimes d’une attaque terroriste

Une  mission  parlementaire,  conduite  par  l’honorable  député  Boulou   Mamadou, 5ème  vice-président  de  l’Assemblée  nationale, comprenant   ses  Collègues  Issaka Manzo et  Mahamane Lawali Ahmadou Kanta, à Toumour la semaine dernière  a ...

Tahoua : saisie de 155 briques de chanvre indien au poste de douane de Tsernaoua

22 janvier 2021
Tahoua : saisie de 155 briques de chanvre indien au poste de douane de Tsernaoua

  La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à 18h30 (heure locale), 155 briques de chanvre indien dissimulées dans une...

Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de quatre quatre soldats nigériens dans la région de Diffa

20 janvier 2021
Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de quatre quatre soldats nigériens dans la région de Diffa

  Le Ministère des Affaires Étrangères de la République de Turquie, dans un communiqué publié ce 19 janvier s'est dit "profondément attristé" par la mort de quatre soldats nigériens et...

Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

18 janvier 2021
Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un engin explosif improvisé dans la région de Diffa (sud-est du pays) cible régulière des...

Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

18 janvier 2021
Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une semaine, par des bandits armés en provenance du Nigéria voisin, c’est là une preuve...