vendredi, 26 février 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


manif 21-12-2016

Les autorités municipales ont interdit la manifestation que projetait d’organiser ce samedi 20 mai à Niamey un Collectif d’associations de la société civile. C’est par arrêté numéro 00072 en date du 19 mai c'est-à-dire la veille de la marche suivie de meeting, que le président du conseil de ville de Niamey a décidé de l’interdiction de la manifestation.  Raisons invoquées officiellement: risques de troubles graves à l'ordre public.

Zeyna transfert argent bis

La semaine dernière, une autre manifestation de la société civile a été également interdite par les autorités municipales. Les organisations de la société civile (OSC) entendent protester contre ce qu’elles considèrent comme de la mauvaise gouvernance avec la situation qui prévaut dans le secteur éducatif entre autres mais aussi et surtout dénoncer le harcèlement dont régulièrement sont victimes les acteurs de la société civile et des médias ainsi que des opposants en plus de revendiquer des enquêtes indépendantes sur des suspicions de détournement de deniers publics.

Le soutien affiché publiquement par les partis de l’opposition à la fronde de la société civile  expliquerait certainement la décision des autorités alors que le climat politique se dégrade de jour  en jour.

En réponse à ces interdictions successives de manifester, certains acteurs de la société civile estiment qu’il n’est désormais plus nécessaire de se conformer à la procédure légale c'est-à-dire de faire une  déclaration de manifestation à la mairie, car c'est fini un droit constitutionnel.

A.K. Moumouni (Actuniger.com)

Commentaires  

-2 #1 zaki_zero 20-05-2017 15:28
La societe civile ne doit plus obeir aux interdictions de la mairie. Elle doit poursuivre ses marches comme convenu. Ce pays appartient a tous les nigeriens et non seulement aux voyous du guri. Tous les nigeriens devraient se lever comme un seul homme et manifester leur rejet de cette bande de voyous qui les affame et les tue.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Sony 20-05-2017 15:37
Les organisateurs de cette marche de société civile doivent s'estimer heureux de cette interdiction. Si des esprits malvellant planifient d'infiltrer une manifestation pacifique pour des fins qui leur sont propre, il faut louer la claivoyance des autorités de ville de Niamey.
Il est plus facile de critiquer, mais la resonsabilité c'est autres choses.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 indigné 20-05-2017 20:16
La démocratie sera restaurée incha allah, la prochaine sortie de la société civile doit etre une surprise pour le guri, arretez de demander des autorisations qui seront assurément rejeter
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 Zimo de Zaki 21-05-2017 14:49
Tout ça à cause des voleurs comme Hassoumi potes de zaki devenu kouraa dalaa. Niger Mama ki
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 HAMID Ag Mohamed 24-05-2017 05:45
Monsieur A. K. Moumouni, Sois honete envers toi-même car il ne s'agit pas d'un soutient de loumana aux organisation de la société si vile mais plutot un mariage scéllé entre eux dépuis un temps. l'interdiction de marcher ne date pas d'aujourd'hui, et les si autorités municipales de Niamey interdisent une manifestation ce qui est claire qu'une nécéssité s'impose. La marche est un droit constitutionnel et garantir la paix, la quiétude sociale, la libre circulation des personnes et de leurs biens et empecher les troubles sociaux en sont aussi des dispositions de la meme constitution. Le Niger ne se limite pas à Niamey et en compte huit régions. Criez battez les pavés insultez qui vous voulez à Niamey mais l'histoire retiendra que dépuis l'indépendance la ville de Niamey n'a jamais connu un batisseur comme ISSOUFOU Mahamadou que nous appellons affectueusement ZAKI. Cher ZAKI, tu as construit et continue à construire; laisse les, les jaloux vont maigrir
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 26/02/2021, 17:42
troubles-post-electoraux-la-cndh-condamne-les-actes-de-violence-et-appelle-les-fds-a-faire-preuve-de-professionnalisme-dans-le-maintien-de-l-ordre Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de...Lire plus...
Publier le 26/02/2021, 15:52
coupure-d-internet-et-tensions-post-electorales-au-niger-que-mijote-le-regime-sortant-par-africtivistes Dans une déclaration publiée le 25 février 2021 et que nous publions l’intégralité dans cet article,...Lire plus...
Publier le 26/02/2021, 15:28
soupconne-d-incitation-a-la-violence-et-activement-recherche-hama-amadou-s-est-presente-a-la-police-judicaire-pj Activement recherché depuis deux(2) jours, l’opposant Hama Amadou s’est rendu ce vendredi en fin de...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 16:10
troubles-post-electoraux-2-morts-et-pres-de-500-arrestations-depuis-mardi-niamey-toujours-sous-haute-tension Les manifestations qui secouent Niamey et plusieurs villes du pays depuis mardi dernier et la...Lire plus...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 24/02/2021, 12:56
presidentielle-le-candidat-de-l-opposition-mahamane-ousmane-revendique-sa-victoire-avec-50-3-des-voix C’est depuis Zinder où il avait installé son QG après la fin de sa camapgne électorale, que le...
Publier le 23/02/2021, 20:28
presidentielle-apres-sa-victoire-bazoum-felicite-ousmane-et-lui-tend-la-main-pour-faire-face-ensemble-aux-defis-majeurs-du-pays-declaration Après la proclamation des résultats provisoires du second tour de la présidentielle qui le donne...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 22/02/2021, 10:29
presidentielles-2e-tour-legere-avance-de-bazoum-sur-ousmane-selon-les-premiers-resultats-proclames-par-la-ceni La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé depuis quelques heures, la...
Publier le 23/02/2021, 15:35
elections-l-opposition-denonce-un-hold-up-electoral-et-exige-la-suspension-de-la-publication-des-resultats-par-la-ceni   Dans un communiqué publié ce mardi 23 février 2021, la direction nationale de campagne du...
Publier le 25/02/2021, 18:10
urgent-le-domicile-de-l-opposant-hama-amadou-actuellement-encercle-par-un-imposant-contingent-des-forces-de-l-ordre-images-exclusives Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales ...
Publier le 24/02/2021, 19:10
tensions-postelectorales-interpellation-du-general-tchanga-ancien-chef-d-etat-major-de-l-armee Les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont procédé ce mercredi dans l’après-midi à...
Publier le 21/02/2021, 21:57
bazoum-mohamed-j-ai-des-raisons-de-croire-que-la-chance-sera-de-mon-cote Le candidat du PNDS Tarraya au second tour de l’élection présidentielle, Mohamed Bazoum, a accompli...

Dans la même Rubrique

Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

26 février 2021
Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et  appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de l'élection présidentielle du 21 février 2021.

Coupure d’internet et Tensions post-électorales au Niger : Que mijote le régime sortant ? (par Africtivistes)

26 février 2021
Coupure d’internet et Tensions post-électorales au Niger : Que mijote le régime sortant ? (par Africtivistes)

Dans une déclaration publiée le 25 février 2021 et que nous publions l’intégralité dans cet article, la Ligue des Blogueurs et Cyber-Activistes Africains pour la Démocratie (Africtivistes) appelle au calme...

Soupçonné d’incitation à la violence et activement recherché, Hama Amadou s’est présenté à la Police Judicaire (PJ)

26 février 2021
Soupçonné d’incitation à la violence et activement recherché, Hama Amadou s’est présenté à la Police Judicaire (PJ)

Activement recherché depuis deux(2) jours, l’opposant Hama Amadou s’est rendu ce vendredi en fin de matinée et en compagnie de deux (2) ses avocats, dans les locaux de la Police...

Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

25 février 2021
Urgent : le domicile de l'opposant Hama Amadou actuellement encerclé par un imposant contingent des forces de l’ordre (images exclusives)

Selon le constat fait par Actuniger, un imposant contingent d’éléments d’interventions spéciales  de la Police, de la gendarmerie et de la garde nationale est actuellement déployé au domicile de l’opposant...

Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

25 février 2021
Troubles post-électoraux : 2 morts et près de 500 arrestations depuis mardi, Niamey toujours sous haute tension

Les manifestations qui secouent Niamey et plusieurs villes du pays depuis mardi dernier et la proclamation des résultats du second tour de la présidentielle ont deux (2) morts selon les...

Ibrahim Moussa, rédacteur en chef du journal nigérien La Roue de l’Histoire, analyse pour APA les principaux chantiers de Mohamed Bazoum

25 février 2021
Ibrahim Moussa, rédacteur en chef du journal nigérien La Roue de l’Histoire, analyse pour APA les principaux chantiers de Mohamed Bazoum

Comment appréciez-vous le déroulement du scrutin présidentiel de dimanche dernier ? En dépit de quelques irrégularités, notamment la saisie de faux bulletins de vote à Dogondoutchi (Sud-Ouest) par la Commission...