mercredi, 21 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


IMG_20170326_232958.jpg

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux 

·         Louanges à Allah ! Paix et Salut sur Son Prophète (saw) !

Les organisations islamiques parties prenantes de la présente déclaration constatent avec amertume l’indifférence totale affichée par toutes les parties prenantes qu’elles soient gouvernementales ou syndicales en charge de la question de l’école nigérienne face au devenir de l’enfant nigérien.

Sinon comment comprendre que des questions de forme comme l’évaluation du corps enseignant et la mise en œuvre du Protocole d’accord du 13 décembre 2016 viennent constituer un goulot d’étranglement d’un système éducatif déjà fragilisé et en totale déliquescence. Comment comprendre aussi le silence des autorités face à la demande des associations islamiques adressée au Président du Comité interministériel chargé de négociation avec les Partenaires sociaux et aux Coordinations syndicales concernées (le 13 mars 2017) pour une médiation entre les parties en dispute. Un silence inconcevable s’en est suivi à titre de réponse des deux côtés.

En effet, si tant est que les désaccords et les disputes font partie du lot de la vie et de la gestion des communautés humaines, il est aussi une réalité que les sociétés humaines disposent toujours de recours et de mécanismes de dialogue concourant à aplanir leurs divergences et marcher vers des accords salutaires qui, en fin de compte, témoignent de leur vitalité morale. Notre religion l’Islam, a fait de la réconciliation une des meilleures entreprises parmi les mécanismes de communication et de dialogue au sein des entités humaines, de la famille à la société toute entière. En proclamant péremptoirement que « La réconciliation est meilleure », le Coran ne nous laisse pas de choix autre que de rechercher l’apaisement entre les parties en dispute et les inviter sereinement à reprendre les négociations. Sourate 49, Versets 9 et 10

C’est donc sous cette injonction solennelle d’Allah le Tout-Puissant que les associations islamiques avaient eu l’honneur de proposer leur médiation pour aider le Niger à sortir de cette situation menaçant ruine pour son système éducatif.

La grande civilisation de notre peuple impose à chacune des parties la mesure de sa responsabilité dans le devenir de l’école nigérienne. A ce titre, nous devons chacun selon son bien et sa position concourir au bien de tous.

Respectueuses des engagements pris avec Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, les associations islamiques avaient envoyé deux correspondances à ce dernier pour attirer son attention sur des matières qui accordent une large place de cours sur la sexualité à fort relent pornographique, c’était respectivement le 16 décembre 2015 et le 16 janvier 2017. Aucune réponse n’a été donnée aux associations islamiques pour les audiences demandées.

C’est pourquoi en cette occasion solennelle nous informons nos concitoyens et rappelons encore au Gouvernement que le projet d’introduction de l’éducation sexuelle à l’école reste et demeure une dérive qui en point douter ouvrira davantage et grandement toutes les portes de la dépravation de mœurs.

Faut-il rappeler à la mémoire des musulmans, que face à leurs vives protestations contre ce projet, ses promoteurs ont reculé, arguant qui d’excuses hypocrites, qui de fausses indignations, qui de mielleuses intentions et qui d’opérations de charme,pour tromper la vigilance des milieux religieux. Face à la détermination des musulmans, les autorités compétentes avaient même prétexté que des consultants zélés les avaient induites en erreur pour justifier l’enseignement des manuels sur la santé sexuelle et reproductive. C’est ainsi qu’en octobre 2014, le Gouvernement reconnut que lesdits manuels n’étaient pas une bonne chose pour le pays et décida purement et simplement de son retrait par un communiqué officiel inséré dans le Sahel du 28 octobre 2014. Il n’y avait pas un certain flou savamment entretenu qui présageait qu’il pourrait prospérer à nouveau.

Et comme les promoteurs de ces documents avaient une autre intention, nous assistons en ces temps à une activité fébrile dans le but de remettre le projet en selle. Les excuses, les indignationset les opérations de charme se révélèrentdonc comme une vaste fourberie pour faire baisser la garde aux musulmans.

Les armées de Satan dans leurs fréquentes incursions en territoire nigérientrouvent à chaque occasion une cinquième colonnehypocritedans les rangs même de nos concitoyens musulmans pour les appuyer. En septembre 2016 ont-elles donc organisé à Niamey et à Dosso des ateliers pour former des enseignants qu’on pourrait qualifierdes téméraires pionniers placés à l’avant-gardede l’enseignement de la corruption morale à l’école nigérienne.La population nigérienne a vu à la télévision nationale des personnes orgueilleuses et obstinées dans leurs mauvaises intensions contre l’Islam et ses valeurs de famille.

Pour les associations islamiques, le constat est sans appel : le Gouvernement n’a pas tenu ses engagements sur la question. Ainsi, les forces laïques coalisées ayant farouchement refusé l’enseignement de Dieu à l’école, dévoilent à présent leur véritable dessein d’une école fer de lance du complot contre la religion.

Est-il besoin de le dire, en cette période de crise profonde de l’école nigérienne, le bon sens attend plutôt du gouvernement la formulation de programmes d’enseignement de qualité dans les domaines scientifiques, techniques, littéraires, religieux et culturels et non des programmes visant la réduction du taux de natalité, la banalisation et la vulgarisation du sexe auprès des adolescents.

L’école nigérienne a besoin d’un fonds de valeurs pour éduquer et former une jeunesse à même de prendre en charge sa propre destinée, une jeunesse exempte de corruption morale, patriote, pieuse, fière et engagée pour l’intérêt du pays. Au demeurant, une jeunesse moralement affaiblie par la pratique précoce du sexe ne saurait bâtir un pays, ainsi que la jeunesse de certains pays à travers le monde en rébellion contre l’autorité parentale, accroc au sexe, à la drogue, à l’alcool, aux jeux et à la violence gratuite, est en train d’en donner l’exemple.Telles Sodome et Gomorrhe les cités antiques pourries de turpitudes, la percée fulgurante de l’homosexualité ailleurs témoigne à suffisance de la décadence civilisationnelle inéluctable qui emporte ses peuples.

Musulmans et musulmanes du Niger,

Les lâches promoteurs du « sexe pour tous »ayant rompu la fragile trêve, les associations islamiques se sentent en droit d’informer et de mobiliser les musulmans pour faire face à l’infect projet, pourfendre ses mercenaires enseignantsen mal de formation et avides deperdiem,et dénoncer vigoureusement ses promoteurs locaux et étrangers tapis dans quelques institutions gouvernementales et non gouvernementales nationales et étrangères.

Les musulmans utiliseront donctous les moyens démocratiqueset spirituels à leur disposition pour faire enterrer définitivement ceprojet,sionistedans son inspiration et antihumain dans son objectif ultime.

Quant au gouvernement qui a échoué à reformer l’école nigérienne pour la mettre au service du progrès social, on le surprend désormais à œuvrer à la retourner contre les bonnes mœurs. La renaissance culturelle a-t-elle programmé une déchéance morale collective pour les Nigériens ? Nous intimons audépartement ministériel compétent derépondre à la Oumma dans les plus brefs délais.

Musulmans et musulmanes du Niger,

Devant la gravité des faits et l’imminence du danger qui menace la cohésion sociale, les associations islamiques exhortent d’abord les enseignantshardis et inconscients qui se sont engagés à promouvoir l’immoralité dans nos écoles au cours de l’atelier de Dosso, à se repentiret à dénoncer publiquement leur contrat avec la gente féministe maudite.

Des promoteurs de ces enseignements apparus à l’écran de nos télévisions, les associations islamiques exigent une déclaration claire et ferme de renonciation définitive à ce projet et ce avant la fin de l’année scolaire définitive 2016-2017 qui est un instant solennel.

Les associations islamiques interpellent aussi les honorables députés nationaux pour qu’ils somment les responsables en charge des enseignements secondaires, du développement social, de la population et de la renaissance culturelleà venir s’expliquer à l’hémicycle sur cette question de la plus haute importance pour l’avenir même de l’école nigérienne.

Les associations islamiques ont également à l’œil, tous ces promoteurs des valeurs anti-islamiques et ces fossoyeurs de bonnes mœurs. Il s’agit particulièrement des personnes physiques et morales cherchant à introduire des projets de loi pour interdire le mariages des filles de nos villes et villages avant l’âge de 18 ans mais prêtes à protéger tous les actes immoraux de certains quartiers de Niamey.

A toutes fins utiles, les organisations islamiques parties prenantes de la présente déclaration appellent tous les musulmans et toutes les musulmanes du Niger à observer à jeûner et à invoquer Allah le Tout-Puissant pour :

 

1.      Qu’Il ramène la sérénité dans les cœurs des musulmans et mette Sa religion à l’abri des agressions deses ennemis de tout bord;

 

2.      Qu’Il éclaire nos dirigeants sur les véritables attentes du peuple et d’Allah et assure la concorde et l’amour de la patrie au sein de la classe politique ;

 

3.      Qu’Il éclaire et assiste davantage le peuple nigérien ;

 

4.      Qu’Il assure la sécurité du Niger et de ses populations contre les menaces terroristes ;

 

5.      Qu’Il gratifie le pays d’un hivernage fécond ;

 

6.      Qu’Il ramène au droit chemin les enfants égarés des musulmans, mercenaires inconscients des complots contre l’islam ;

 

7.      Et qu’Il maudisse toute personne consciente, impénitente et intrépide qui participerade près ou de loin à l’introduction de l’éducation sexuelle dans nos écoles.

 

Pour l’amour d’Allah, de Son Prophète et de l’Islam, les associations signataires de la présente déclaration, demandent :

 

1.      Aux imams de toutes les mosquées du Niger, grandes et petites, des villes et des campagnes, de commenter intensément le sujetaprès les prières ordinaires etles sermons duvendredi ;

 

2.      Au prêcheurs sur les radios et télés de se saisir du sujet pour éclairer les musulmans ;

 

3.      Aux médias (télés, radios et presse écrite) soucieux de la bonne santé morale des enfants du Niger,de s’ériger en rempart des valeurs morales pour diffuser abondamment ce message dans la langue officielle et dans toutes les langues nationales, afin d’en informer les musulmans où qu’ils se trouvent sur le territoire du Niger ;

 

4.      Aux jeunes musulmans actifs sur les réseaux sociaux, de voler au secours de la religion d’Allah et des bonnes mœurs en partageant largement l’information ;

 

5.      A tous les pères et mères de familles soucieux de l’éducation de leurs enfants, de partager l’information en famille.

 

Qu’Allah nous protège ! Amine

 

Fait à Niamey, le25 mars 2017

 

Ont signé :

 

 

 

IKS

 

ANASI

 

ASJN

 

ACJMN

 

AEMN

 

LNJM

 

APCI

 

ANRI HATOUL-ISLAM

 

 

Commentaires  

-12 #1 Constat 27-03-2017 09:06
Bande de féticheurs. Quand on vous consulte et on paie ça ce n'est pas une dégradation, lorsque vous couchez avec les femmes d'autrui ou les filles des gens çà ce n'est pas de la dégradation, mais quand on conseillent à ces filles et femmes de vous dire de porter une capote pour se protéger ça c'est de la dégradation!
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #2 alkanemi mamadou 27-03-2017 09:23
Constant tu ne connaît pas les oulémas! Donc il faut faire attention à tes propos! Les féticheurs dont tu parle ne sont pas des oulémas et ne s'occupent du bien de la société. Sinon qu'Allah te guide à connaître les bons et les mauvais .Si tu n'es pas d'accord alors moi personnellement je porte plainte auprès d'Allah contre toi. Qu'Il tranche entre toi et les oulémas soucieux du bien des Nigériens. Qu'Il fasse de toi une preuve vivante à tous ceux qui pensent du mal et insultent les honnêtes citoyens! Ameen
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #3 A gayi gaskia 27-03-2017 13:27
Quand les maisons et églises de nos frères chrétiens ont été brulés le 16 et 17 janvier 2015 vous n'étiez pas sorti pour condamner ces actes, soit disant que ce ne sont pas des musulmans kui ont fait ça. C'est aussi simple que ça, ne dites plus k nous sommes 98% des musulmans dans ce pays comme vs dites k c n sont pas des musulmans kui ont brulés les maisons et églises de nos compatriotes. On vs crois plus.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #4 Amatoullah 27-03-2017 13:35
Dites tout ce qui vous semble bon nous allons tous rendre compte devant Allah (SWT) un jour
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #5 Amirate 27-03-2017 13:48
Merci aux associations islamiques qui ont signé cette déclaration et vous aviez donné la solution ; le jeûne et les invocations c'est tout du moment que le 1er Responsable du gouvernement refuse de vous recevoir donc donc sa complicité est claire chers frères et soeurs en islam redressons nous pour combattre ce phénomène que nos propres concitoyens inconscients nous ont apporté pour nous détruire sans compter la dilapidation des biens de ces pays! qu'Allah nous assiste dans ce combat que nous avons le devoir de le mener avant sue Allah nous en demande de rendre compte de notre contribution pour faire échec à ce maudit projet!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #6 moon 27-03-2017 13:59
constat j'implore Dieu qu'il te guide ou qu'il fasse de toi une preuve par son châtiment , pour ces insultes adressé à ces serviteurs, bien que tu ne t'adresse pas à eux car ceux là tu ignore ce qu'ils sont.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #7 vostok 27-03-2017 14:11
Nous vivons dans un contexte ou on ne peut interdire ou arrêter les relations sexuelles (ceux qui ont affirmé pouvoir le faire sont des menteurs). Faire l'éducation sexuelle des jeunes garçons et des jeunes filles, ce n'est pas les pousser à la pornographique ou à la sexualité, mais c'est prémunir les risques de grosses non-désirée, améliorer la relation entre la femme et son corps (trés important dans une situation des mariages précoces), prévenir les risques de MST... Traditionnellement, l'éducation sexuelle se faisait à la maison, dans un cadre personnel : aujourd'hui ce n'est plus le cas, personne n'a le temps ni la force de parler de sexe à ses enfants, le seul rempart reste l'école.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 AMH 27-03-2017 14:24
constat je suis sûr que tu parle ainsi parceque tu es un dégradé. sinon tu peut demander à ton père si tu le connais bien sûr, est-ce que ta mère l'a conseillée de d'utiliser le capote pour se protéger ???
j'ai pas besoin de ta réponse car si tel est le cas tu ne sera pas là
ça ç pas la culture d'un Niger soucieux de son pays,
mais toi qui est né dans le vagabondage tu peux le faire toi et ta famille
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #9 vostok2 27-03-2017 16:36
Je me suis rendu que l'Islam au Niger est un islam de complaisance. Quand il faut parler de prendre une 2eme femme, la femme doit se soumettre à son mari ... ils sont là. Mais dès lors qu'il faut parler de vrais problèmes (corruption des élites, destruction du tissu social, matérialisation de la société, paresse notoire des nigériens, respect envers la femme ...) il n'y plus personne. Je peux vous Nous n'avons pas besoin d'une pseudo association pour diriger la société et la politique du Niger pour le simple fait que ca ne marche pas. L'éducation sexuelle à l'école, c'est bien ou pas ? Telle est la question à laquelle on doit tous répondre. Si c'est bien qu'on l'applique, sinon qu'on trouve une façon de l'enseigner à nos enfants car c'est bien pour eux.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #10 Constat 27-03-2017 17:28
Citation en provenance du commentaire précédent de AMH :

Je reçois tous ce que tu a dis. j'ai dis ce que j'ai entendu, ce que j'ai vu, et ce qui ce passe. Je suis sur à 100% que ton père est aussi féticheur et qu'il vous nourri avec l'argent salle qu'il gagne en couchant avec ceux là.....
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #11 alkanemi mamadou 27-03-2017 17:59
vostoq2 tu ne parles pas du niger! tu vis dans un autre pays probablement! chaque vendredi les oulémas parlent de la dépravation des moeurs, de la corruption, de la perte des repères, sur chaque radio, TV et autres les prèches pillulent! c'est sa leur jobs le restent Allah se chargera de guider qui il veut. tu ne vois pas comment les derniers jours du ramadans les oulémas se mobilisent pour les prières pour qu'Allah descendent sa miséricorde et Ses bienfaits sur le Niger, toutes les nuits il y a des serviteurs d'Allah qui s'activent dans la nuit noir où certains sont dans des bars et lieux de débauches pour pour qu'Allah descende sa Clémence infini, pardonnent les péchers des gens et qu'Il soit indulgent enver nous! Mais si tu ne vois pas tous sa c'est que ton coeur est fermé Wallahi retourne à ton seigneur sinon les oulémas ont fait et font leur devoirs à nous d'appliquer sur nous même, nos familles, nos quartiers.....
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 alkanemi mamadou 27-03-2017 18:03
Constat tu ne connaît pas les oulémas! Donc il faut faire attention à tes propos! Les féticheurs dont tu parle ne sont pas des oulémas et ne s'occupent pas du bien de la société. Sinon qu'Allah te guide à connaître les bons et les mauvais .Si tu n'es pas d'accord alors moi personnellement je porte plainte auprès d'Allah contre toi. Qu'Il tranche entre toi et les oulémas soucieux du bien des Nigériens. Qu'Il fasse de toi une preuve vivante à tous ceux qui pensent du mal et insultent les honnêtes citoyens! Ameen
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #13 Tchimi 28-03-2017 14:36
Pourquoi vous êtes pas sorti pour déplorer les attaques des maisons et lieu de culte des chrétiens nigeriens en 2015?? Onvous attendait dama au tournant. Pourquoi deux poids deux mesures ???? Hummm Niger ba'a son gaskia.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 21/10/2020, 16:23
direction-generale-des-douanes-vulgarisation-du-nouveau-code-des-douanes-et-de-ses-principales-innovations La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de...Lire plus...
Publier le 21/10/2020, 09:51
semaine-des-nations-unies-un-dialogue-sur-le-role-des-jeunes-et-des-femmes-en-periode-electorale-pour-lancer-la-celebration-de-75-ans-d-engagement-en-faveur-de-la-paix-dans-le-monde Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:32
sahel-central-1-7-milliard-de-dollars-d-aide-humanitaire-promis-par-les-bailleurs-de-fonds-onu Les bailleurs de fonds ont annoncé  ce mardi 20 octobre 2020, plus de 1,7 milliard de dollars...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 06:56
strategie-nationale-de-securite-de-proximite-des-consultations-multi-acteurs-pour-une-approche-plus-inclusive-en-matiere-de-gestion-securitaire Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...
Publier le 16/10/2020, 07:22
journee-mondiale-du-lavage-des-mains-edition-2020-des-progres-enregistres-en-matiere-de-changement-de-comportement  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 17/10/2020, 12:38
haroun-printing-les-raisons-de-la-plainte-contre-l-activiste-bana-ibrahim-pour-chantage-et-tentative-d-extorsion-de-fonds Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la...
Publier le 20/10/2020, 06:56
strategie-nationale-de-securite-de-proximite-des-consultations-multi-acteurs-pour-une-approche-plus-inclusive-en-matiere-de-gestion-securitaire Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...

Dans la même Rubrique

Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

21 octobre 2020
Direction Générale des Douanes : vulgarisation du nouveau Code des douanes et de ses principales innovations

La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de vulgarisation du nouveau Code national des douanes. La rencontre qui a réuni...

Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

21 octobre 2020
Semaine des Nations unies : un dialogue sur le rôle des jeunes et des femmes en période électorale pour lancer la célébration de 75 ans d’engagement en faveur de la paix dans le monde

Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations Unies ont été lancées, ce lundi 20 octobre au Radisson Blu de Niamey...

Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

17 octobre 2020
Haroun Printing : les raisons de la plainte contre l’activiste Bana Ibrahim pour «chantage et tentative d’extorsion de fonds »

Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la semaine dernière une conférence de presse relative à la plainte que l’entreprise en charge...

Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

16 octobre 2020
Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel immeuble qui va abriter  tous les services relevant du Ministère des Finances. D’un coût...

Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

16 octobre 2020
Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement (DGA/MHA) M. Moussa Dandobi a présidé ce Jeudi 15 octobre 2020 la cérémonie d’ouverture de la conférence...

Célébration de la Journée Internationale de la Fille (JIF 2020) : un plaidoyer pour agir en faveur des filles, ces véritables actrices de changement

14 octobre 2020
Célébration de la Journée Internationale de la Fille (JIF 2020) : un plaidoyer pour agir en faveur des filles, ces véritables actrices de changement

A l’instar de la communauté internationale, le Niger a célébré le 11 octobre dernier, la Journée Internationale de la Fille (JIF). Pour l’édition 2020, la célébration de la JIF  a...