mardi, 19 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Gaetan Mootoo Amensty

Les autorités nigériennes doivent immédiatement abandonner les charges contre trois journalistes dont le procès s’ouvre aujourd’hui à Niamey, la capitale du pays, a déclaré Amnesty International. 

Zeyna transfert argent bis


Les journalistes Ali Soumana et Moussa Dodo, respectivement propriétaire et directeur de publication du journal Le Courrier ont été interpellés et placés en garde à vue le 4 juin dernier. Au moment de leur arrestation, ils ont été accusés de publication de documents compromettant pour plusieurs personnalités. Le procureur de la République les a par la suite inculpés pour avoir divulgué des documents saisis lors d’une perquisition, et jeté le discrédit sur une décision de justice. Les documents en question étaient déjà dans le domaine public. Le troisième journaliste également imprimeur du Le Courrier a, pour sa part, obtenu la liberté provisoire mais est toujours poursuivi pour complicité. 
 
« Pour les inculper, le procureur de la République s’est basé sur le code de procédure pénale au lieu de la loi sur la presse. Cela constitue une violation du droit à la liberté de l‘information », a déclaré Gaëtan Mootoo, chercheur sur l’Afrique de l’Ouest chez Amnesty International. 
 
« Les autorités doivent libérer ces journalistes qui n’ont fait qu’exercer leur métier,  et annuler toutes les charges qui pèsent contre eux ».  
 
En juin 2015, le ministère de la Fonction publique du Niger avait organisé un concours de recrutement de professionnels de la santé. Emaillé de fraudes, le concours a finalement été annulé par le gouvernement qui a demandé au parquet d’ouvrir une enquête en vue d’identifier les responsables. L’enquête a abouti en avril dernier, à l’arrestation, à la détention et au jugement en flagrant délit des fonctionnaires coupables. Au cours de leur procès, ils ont déclaré avoir agi sous l’ordre de hautes personnalités de l’état qui ont nommément été citées.   

Pour leur part, les journalistes du Le Courrier ont mené des investigations leur ayant permis de publier la liste des personnalités impliquées dans cette affaire de fraude.  Elle contient les noms de la Première dame du Niger, de ceux du président de la Cour constitutionnelle,  du chef d’état-major de l’armée, et d’un responsable de parti politique. Ces personnalités auraient  envoyé aux fonctionnaires chargés de l’organisation du concours, les noms de personnes déclarées admises sans même y avoir pris part.  
 
Amnesty International estime que ces journalistes ne devaient pas être inculpés car n’ayant fait qu’exercer leur métier. L’organisation s’inquiète par ailleurs, de la vague d’arrestations arbitraires d’opposants ou de personnalités de la société civile ayant cours depuis les élections de mars dernier au Niger.  
 
Le 14 juin dernier, Ousmane  Abdoul, président du Cadre d'action pour la démocratie et les droits humains, a été placé en garde à vue pour avoir publié  sur sa page Facebook un commentaire portant sur la situation du pays. Il est poursuivi pour  "proposition faite de former un complot en vue d’un changement  constitutionnel".   
« L’arrestation de ce défenseur des droits humains crée un dangereux précédent car les utilisateurs des réseaux sociaux tels que Facebook pourraient être empêchés de s’exprimer librement ; ce qui ouvre la voie à des abus et à la répression de toute dissidence », a déclaré Gaëtan Mootoo.  
 
« L’exercice du droit à la liberté d’expression doit être protégé et promu. Le gouvernement nigérien doit immédiatement abandonner les charges retenues contre Ousmane Abdoul et le libérer sans condition ».

16/06/2016

Amnesty International

Commentaires  

-8 #1 Habou 19-06-2016 09:22
Tout celui qui va vouloir déstabiliser le pays ou saper le moral de l'armée doit être poursuivit et puni.amnesty International tu dit quoi ou fait quoi pour la souffrance injuste infligée au peuple palestinien depuis des années?
Pour le concours, tous les fraudeurs doivent répondre. les journalistes doivent savoir quoi publier qui ne serait pas contraire à la loi. Je ne sais pas pour ce Blanco;la loi sur la presse est au dessus du code pénal?A bas l'impérialiste ainsi que ses valets locaux.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 JMJ 19-06-2016 17:03
Ya certaines informations qu'aucun honnete citoyen ne peut garder pour lui meme quitte a faire face a la loi !ces documents indiquent clairement les personnalites qui sement la corruption et les inegalites dans notre pays! Je me rappelle a leur publication beaucoup disait que c etaientt des faux dcocuments et voila que la justice confirme que ces documents sont bien vrais!C'est ces memes gens qui creent les inegalites de chance entre fils du pays qui font la force des rebelles et autres terroristes qui recrutent parmi la jeunesse desoeuvree en afrique. Et tant que la mauvaise gouvernance regnera il y aura toujours l instabilite que Dieu nous en garde. Les hommes ne sont pas des troupeaux de moutons,ils savent au moins que le berger ne doit sa subsistance qu'a leur presence et leur obeisance.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 bindigaou 20-06-2016 07:47
Amnésie Internationale dans ses œuvres, accabler un régime du tiers monde est plus facile que d'agir en Palestine.
Ces institutions "internationales" doivent balayer devant leur case avant de regarder la cour du voisin. Regardez cette chose de CPI où ils ont racolé cette chose de Ben Souda, ressortissante d'un pays des plus anti démocratiques pour juger d'autres personnes avec comme accusation que ces personnes ont commis des crimes contre l'humanité. Dans ce cas où classent ils Bush père et fils, Sarkozy, Clinton, Cameron et tous les chefs d'état qui les ont soutenu dans leurs croisade anti islamique?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...Lire plus...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...Lire plus...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...

Dans la même Rubrique

Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

18 janvier 2021
Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un engin explosif improvisé dans la région de Diffa (sud-est du pays) cible régulière des...

Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

18 janvier 2021
Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une semaine, par des bandits armés en provenance du Nigéria voisin, c’est là une preuve...

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

7 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA HALCIA SUITE A L’OBSERVATION DES ELECTIONS DU 27 DECEMBRE 2020

Le Niger a organisé le dimanche 27 décembre 2020 les élections législatives et présidentielle premier tour. A cette occasion, la Haute Autorité de lutte contre la Corruption et les Infractions...

Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

4 janvier 2021
Drame de Tchombangou et Zaroumdarèye : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours en hommage aux victimes

Le gouvernement a annoncé ce lundi 4 janvier, qu’un deuil national de trois (3) jours à compter du mardi 5 janvier est décrété suite au massacre d’une centaine de civils...