dimanche, 24 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Experts OIF et CENI Niger

Le Bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), présidé par M. Boubé Ibrahim a rencontré hier matin, les membres de la mission des experts de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) conduite par le général Siaka Sangaré. Ces experts vont auditer le fichier électoral pour s'assurer de sa fiabilité en toute transparence.

L'objectif de la mission est donc de vérifier qualitativement et quantitativement le fichier électoral conformément à la loi électorale du Niger et aux normes standard internationaux pour restaurer la confiance entre les acteurs du processus électoral au Niger. Avec un délai de huit (8) jours, les quatre (4) experts de l'OIF travailleront avec deux (2) représentants des partis de la majorité, deux (2) représentants des partis de l'opposition, deux (2) représentants des partis non affiliés, deux représentants des organisations de la société civile et trois membres de la CENI. Le comité sera présidé par le président ou le vice-président de la CENI.
A deux mois de la tenue des scrutins présidentiel et législatif, la CENI a demandé à l'OIF l'audit du fichier électoral au Niger en vue de relever le défi et renforcer la confiance des acteurs du processus électoral. En effet, le fichier électoral est le socle de tout processus électoral dans un pays. Selon le Général Siaka Sangaré, c'est à partir du fichier qu'on détermine le nombre de bureaux de vote, le nombre de bulletins, le nombre de sièges à repartir. Pour ce travail, le Général Siaka Sangaré a dit que, toutes les informations seront disponibles aux acteurs concernés (l'inscription des électeurs, le traitement des données et la production des listes électorales). « Nous utilisons une méthodologie inclusive, transparente et technique fiable pour atteindre dans les délais prescrits de huit (8) jours les résultats attendus », a-t-il déclaré.


Le chef de la mission de l'OIF a en outre dit que tous les acteurs impliqués dans le processus électoral recevront la copie du rapport sur des supports magnétiques. Ainsi, les membres du comité ont tout au long du travail droit et accès à l'information à tout moment et au besoin peuvent formuler des requêtes. «Nous l'avons fait dans d'autres pays de la même façon. Pour la conduite des opérations de contrôle, il est important de souligner que, les experts doivent accéder à toutes les informations, les données et les installations utilisées dans le cadre de l'élaboration du fichier afin de dresser les statistiques d'anomalies », a-t-il précisé. Dans leurs activités, les experts vont faire des revues, des examens croisés et des analyses du fichier électoral. A la fin de la mission, une conférence de presse sera organisée par le président de la CENI et le chef de mission de l'OIF. Le Général Siaka Sangaré a enfin expliqué que le problème du fichier se pose dans plusieurs pays africains à cause des établissements des pièces d'état civil.
Le président de la Ceni M. Boubé Ibrahim a remercié la secrétaire générale de l'OIF pour la promptitude avec laquelle, elle a réagi à la requête de la CENI. Il a ensuite dit que le contrôle du fichier va couvrir l'ensemble du processus de l'inscription des électeurs au traitement des données jusqu'à la production, la publication des listes électorales définitives et celles utilisées dans les bureaux de vote. L'opération de contrôle s'inscrit dans une méthodologie inclusive et transparente tout en respectant le délai constitutionnel.
La mission est composée de M. Siaka Sangaré Délégué Général aux Elections (DGE) au Mali devenu une référence en Afrique en matière d'élaboration du fichier électoral, de son audit et du suivi des élections. Il jouit d'une notoriété auprès de la communauté internationale. Le Général Siaka Sangaré est régulièrement sollicité par les organisations internationales pour apporter son expertise et son savoir faire dans le domaine électoral aux pays du continent, ou pour superviser des fichiers. Il a également été sollicité par l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour assister, organiser et superviser le processus électoral guinéen. L'expert malien en matière électorale avait été sollicité pour auditer le fichier électoral mauritanien qui a permis la mise en place du président actuel, le Général Mohamed Ould Abdelaziz.
Pour le compte de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), il a organisé, supervisé ou audité les fichiers électoraux ou aidé à la mise en place d'un système électoral apaisé au Tchad, en Afrique centrale, à Madagascar, en Haïti. Il apportera très bientôt sa touche au Bénin après l'audit du fichier électoral du Niger. Il est actuellement 1er vice-président du réseau des structures électorales de l'Afrique de l'Ouest et également président du réseau des compétences électorales francophones. Ancien président de la CENI de Guinée. Il a été choisi par la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) pour superviser les dernières élections togolaises. Le Général Siaka Sangaré fut également dépêché en Algérie par l'Union africaine comme observateur des élections.
Cette mission d'experts de l'OIF comprend aussi M. Mohamed Lémine Ould Sidi originaire de Mauritanie. Cet ingénieur de formation a conçu un dispositif de décentralisation des résultats qui a convaincu tous les acteurs du processus électoral du pays dont les résultats ont été acceptés. M. Mohamed Ould Lémine Sidi est le concepteur d'un système qui a permis à la Mauritanie de disposer du fichier électoral le plus fiable en Afrique francophone. Le 3ème expert est M. Inoussa Ouédraogo de nationalité burkinabé. Il est ingénieur en informatique et développeur, expert international en fichier électoral avec une expérience de plus de dix ans. Il a travaillé dans plusieurs pays d'Afrique dans le domaine du fichier électoral. Enfin, le 4ème expert de l'équipe est M. Ronsard Malonda N'Guimbi, de nationalité congolaise, juriste de formation. Il est actuellement, secrétaire exécutif national de la CENI de la République Démocratique du Congo (RDC). Il travaille depuis plus de dix (10) ans de façon efficiente dans la mise en œuvre du système électoral en RDC. Il a effectué plusieurs missions de l'OIF dans le domaine du fichier électoral.

Zeyna transfert argent bis


Seini Seydou Zakaria(onep)

Commentaires  

+1 #1 danger danger 29-12-2015 13:26
Ce meme siaka sangare est a 'igine des problemes electoraux de la Guinee. C'est lui que Abdou Diouf avait envoye pour coordonner le second tour des elections presidentielles guineenes qui etait bloque du fait que le candidat celou dalein Diallo n'avait pas confiance au president de la CENI de l'epoque qui roulait ouvertement pour le candidat des militaires qu'etait alfa conde. Ce meme siaka sangare (ex general malien) avait decrete la victoire de alfa conde face a celou dalein diallo qui menait en tete au premier tour et avait le soutien du deuxieme (sidya toure) car alfa n'etait que 3ieme. Ce siaka sangare n'est pas credible dans la situation actuelle.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #2 cherlie 29-12-2015 13:28
Abas cherlie bienvenue L'OIF je demander de organize les fichers avec la lois de dieux le plus possible si il serons demandes devane dieux le tous puissan merci
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #3 Abdou Issaka 29-12-2015 14:13
Le problème de ce fichier ce sont les données de base. Les régions pro-opposition ont vu le nombre d'électeurs fortement diminué voire divisé par deux alors que les régions pro-pouvoir ont vu le nombre d'électeurs augmenter fortement voire doubler.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 IT 29-12-2015 15:08
Arreter de nous enfumer, l'OIF n'a aucune expertise en matiere de securisation de fichier electoral et elle est loin d'etre credible depuis qu'elle a ete infestee par Abdou Diouf qui l'avait mis au service des chefs d'etats africain. Le rapport final de cet audit de l'OIF sera du genre : fichier imparfait mais acceptable vu les delais requis pour en rehausser la qualite et la representativite. L'oposition a eu tord d'accepter une mission de l'OIF conduite ce general malien.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #5 dan madotchi 29-12-2015 18:31
Citation en provenance du commentaire précédent de Abdou Issaka :
Le problème de ce fichier ce sont les données de base. Les régions pro-opposition ont vu le nombre d'électeurs fortement diminué voire divisé par deux alors que les régions pro-pouvoir ont vu le nombre d'électeurs augmenter fortement voire doubler.

Sauf que l'opposition a demandé à ses militants de ne pas se faire inscrire au bon moment et maintenant c'est trop tard. On ne peut pas vouloir une chose et son contraire. Ils pensaient pouvoir faire un coup avant les élections mais Dieu en a décidé autrement. D'ailleurs où sont ces régions acquises à l'opposition ? Ils n'ont qu'à y aller chercher des voix avec un programme en main mais pas des arguments haineux.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 hory koma 29-12-2015 18:49
les Guristes savent très bien que la fraude ils gagnerons pas contre Mnsd et Cds, Lumana
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 many 29-12-2015 18:53
il ya quelque jours j' entendu Massaoudou disent que il n'y aura l'audit international, :D :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 many 29-12-2015 18:54
Citation en provenance du commentaire précédent de many :
il ya quelque jours j' entendu Massaoudou disent que il n'y aura l'audit international, :D :lol:

il ny aura pas
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 pauvre niger 29-12-2015 20:20
:-* pauvre niger,encor dernier du faite de la male gouvernence,par des tarés!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Antivol 30-12-2015 08:43
Je ne fais pas confiance à l'OIF du fait que c'est une succursale française et du fait du profile même Siaka Sangaré.
Comment a-t-il géré les élections en Guinée? Comment peut-il faire passer l'ami de MI de la 3ième place à la 1ère place à l'issue du 1er tour?
L'Opposition Nigérienne a eu tors de l'accepter dans la délégation.
L'erreur est d'avoir désigné et accepté l'OIF comme expert indépendant.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Antivol 30-12-2015 08:58
Respecter le delai constitutionel? Impossible sauf pour valider le fichier pourri du Pnds, ou bien dire qu'il n'est pas parfait mais qu'il pourrait quand même servir aux élections.

L'OIF a dèjà annoncé son résultat motivé par l'impératif de respecter les délais constitutionnels. Ça veut dire que l'OIF va un peu retoucher le fichier poubelle de MI et dire qu'il peut désormais servir aux élections. Mais non!!!!!

Si on veut un fichier électoral sérieux, biométrique et constitutionnel, on est obligé de dépasser les délais légaux.
Ce que ne veut pas faire l'OIF et le Pnds.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Antivol 30-12-2015 09:13
Siaka Sangaré arrange toujours le pouvoir. Partout où il passe, la démocratie meurt. Ses faits d'arme sont:
-- le Tchad: La petite minorité Zaghawa a obtenu la majorité présidentielle et parlementaire. Ridicule!
-- la Guinée: Ce n'est même pas la peine de vous dire.
-- la Mauritanie: À l'issue du travail de Siaka Sangaré de l'OIF, la minorité arabe a majoritaire gagné toutes les élections. À l'intérieur de cette minorité, le fils putchiste une micro-tribu domine majoritairement la Mauritanie.

Alors, refutons purement et simplement l'OIF.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Bagobiri 30-12-2015 14:20
OIF est la conformement aux souhaits de l'opposition , Seini a bien demande un audit de cette derniere. Maintenant qu'elle est la les gens crient au voleur. Il faut que les uns autres doivent mettre assumer leur responsabilite pour linteret du Niger. Il y aurai un seul President a la fin de toute cette histoire et que le meilleurs gagne. Amen. Vive le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 zangué 30-12-2015 16:14
LES OPPOSANTS NE SONT PAS PRÊTS POUR LES ÉLECTIONS . ILS ONT JOUE LEUR DERNIÈRE CARTE . S'ILS PARTENT AUX ÉLECTIONS , ILS SERONT LAMINES . ILS N'ONT PAS LE CHOIX LES PAUVRES . HA HA HA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 Abdou Issaka 30-12-2015 18:18
dan madotchi : aucun nigérien, qu'il soit de l'opposition ou non, n'a jamais chassé de chez lui un recenseur du CFEB. L'opposition n'a jamais fait de communiqué demandant à ses militants de ne pas se faire recenser. Pire, des citoyens ayant été recensés n'ont pas vu leur nom sur l'affichage.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 OUFOU 30-12-2015 18:34
c'est dommage qu'on ne puisse pas trouver des solutions a nos problemes ,il faut tjrs faire appel a la communaute internationale ,pour un tout ou un rien on attend tout de l'exterieur.en suivant cette demarche par comment notre cher pays sera developpe .l'opposition a tort puiskel ne devait pas quitter la sale .elle devait rester et prouver la raison pour lakel elle ne pas d'accord .elle doit insister sur ca jusk a ce kil y'aura un concensus entre les 2 parties
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 Maman 31-12-2015 19:24
Cette montagne là accouchera d'une souris. Attendez et vous verrez.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 amso 04-01-2016 15:11
si c'est l'opposition qui a opté pour l'OIF alors elle a mis le doigt dans son œil, cette mission est composée d'experts en faveur des présidents Africains uniquement qui veulent se maintenir au pouvoir. c'est l'argent qui parlent pour eux. n'y a - t-il aucun expert Européen pour faire partie de cette mission? ont-il une fois audité un fichier au sortir duquel le président en exercice est battu aux élections? le pays va mal.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 24/01/2021, 16:46
election-presidentielle-deuxieme-tour-aucune-alliance-n-a-ete-conclue-a-ce-jour-bureau-politique-national-mnsd-nassara COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des...Lire plus...
Publier le 23/01/2021, 23:55
zinder-les-jeunes-de-la-cap-20-21-et-allies-demandent-la-demission-ou-la-revocation-du-president-de-la-ceni-regionale Dans une déclaration rendue publique  ce samedi 23 janvier, les jeunes de la Coalition CAP 20-21...Lire plus...
Publier le 22/01/2021, 22:19
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-22-janvier-2021   Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 22 janvier 2021, dans la salle...Lire plus...
Publier le 22/01/2021, 15:20
tahoua-saisie-de-155-briques-de-chanvre-indien-au-poste-de-douane-de-tsernaoua   La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à...Lire plus...
Publier le 21/01/2021, 14:17
sante-inauguration-officielle-du-siege-de-la-mutuelle-des-agents-de-la-police-et-de-la-garde-nationale La mutuelle de Santé de la Garde Nationale du Niger-Police  Nationale vient d'être dotée d'un...Lire plus...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 20/01/2021, 18:49
usa-joe-biden-officiellement-investi-46e-president-des-etats-unis Joe Biden, 78 ans, a été investi 46e président des États-Unis, quelques minutes après Kamala Harris...
Publier le 21/01/2021, 12:18
locales-a-dosso-la-justice-annule-les-resultats-de-l-election-regionale-ainsi-que-ceux-de-plusieurs-communes Sur requête de plusieurs partis, le Tribunal de grande instance a annulé les résultats des élections...
Publier le 20/01/2021, 07:19
le-gouvernement-de-la-turquie-profondement-attriste-par-la-mort-de-quatre-quatre-soldats-nigeriens-dans-la-region-de-diffa  Le Ministère des Affaires Étrangères de la République de Turquie, dans un communiqué publié ce...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 21/01/2021, 12:18
locales-a-dosso-la-justice-annule-les-resultats-de-l-election-regionale-ainsi-que-ceux-de-plusieurs-communes Sur requête de plusieurs partis, le Tribunal de grande instance a annulé les résultats des élections...
Publier le 22/01/2021, 22:19
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-22-janvier-2021   Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 22 janvier 2021, dans la salle...
Publier le 18/01/2021, 22:36
diffa-quatre-04-soldats-tues-et-huit-08-blesses-graves-dans-l-explosion-d-un-engin-explosif-improvise Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un...
Publier le 18/01/2021, 21:11
maradi-recrudescence-des-cas-d-incursions-de-bandits-armes-le-long-de-la-frontiere-avec-sokoto-et-zanfara Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une...
Publier le 23/01/2021, 23:55
zinder-les-jeunes-de-la-cap-20-21-et-allies-demandent-la-demission-ou-la-revocation-du-president-de-la-ceni-regionale Dans une déclaration rendue publique  ce samedi 23 janvier, les jeunes de la Coalition CAP 20-21...

Dans la même Rubrique

Tahoua : saisie de 155 briques de chanvre indien au poste de douane de Tsernaoua

22 janvier 2021
Tahoua : saisie de 155 briques de chanvre indien au poste de douane de Tsernaoua

  La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à 18h30 (heure locale), 155 briques de chanvre indien dissimulées dans une...

Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de quatre quatre soldats nigériens dans la région de Diffa

20 janvier 2021
Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de quatre quatre soldats nigériens dans la région de Diffa

  Le Ministère des Affaires Étrangères de la République de Turquie, dans un communiqué publié ce 19 janvier s'est dit "profondément attristé" par la mort de quatre soldats nigériens et...

Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

18 janvier 2021
Diffa : quatre (04) soldats tués et huit (08) blessés graves dans l'explosion d'un engin explosif improvisé

Quatre soldats nigériens ont été tués et huit autres gravement blessés ce lundi dans l’explosion d'un engin explosif improvisé dans la région de Diffa (sud-est du pays) cible régulière des...

Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

18 janvier 2021
Maradi : recrudescence des cas d’incursions de bandits armés le long de la frontière avec Sokoto et Zanfara !

Cinq (5) attaques sur les villages frontaliers des départements de Madarounfa et Guidan Roumdji en une semaine, par des bandits armés en provenance du Nigéria voisin, c’est là une preuve...

Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

15 janvier 2021
Trafic de drogue : 124,125 Kg de cannabis saisis, 07 personnes dont un militaire et deux fonctionnaires de la Justice interpellées (Communiqué de presse du Procureur Général près la Cour d’Appel de Niamey)

Le vendredi 08 janvier 2021, un véhicule sans immatriculation venant de Dosso et faisant route en direction de Niamey, a brisé les barrières de la police de Dosso et de...

Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

9 janvier 2021
Fonds commun du secteur éducation (FCSE) : offrir des opportunités aux jeunes et aux filles (Communiqué de presse)

  L’insertion des jeunes est au cœur des préoccupations gouvernementales, notamment en raison de l’extrême jeunesse de la population nigérienne. En effet, des milliers de diplômés et autres jeunes déscolarisés...