jeudi, 21 février 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Orange 4GO

Abdou Kaza

Les FDS ont encore repoussé, dans la nuit du mardi au mercredi, deux tentatives d’attaques de la secte islamiste Boko Haram près de Diffa. Les assaillants ont pris pour cible deux endroits différents dont un poste militaire situé à quelques kilomètres du chef de la région où le nouveau gouverneur de la région, le général Abdou Kaza, venait tout juste d’arriver quelques heures auparavant.

 

La riposte des FDS a permis de repousser l’ennemi qui continue d’essayer une infiltration dans la ville à travers la multiplication des attaques et des attentats à l’explosif depuis le début de l’année.

Toutefois, deux assaillants ont pu faire exploser leur charge avant d’être abattus. Selon le ministère de la défense, l’explosion a provoqué la mort de deux militaires nigériens et plusieurs blessés dans les rangs des FDS. C’est du reste, à la suite de la multiplication de ces attaques ces derniers temps et en dépit de l’affaiblissement de la secte ces derniers mois, que le gouvernement a décidé d’opérer une certaine réorganisation du dispositif sécuritaire et militaire dans la région. En plus de la nomination d’un gouverneur militaire, ancien commandant en second de la MINUSMA, l’Etat d’urgence a été réinstauré, il y a quelques jours, lors du dernier Conseil des ministres.

L’accueil réservé au nouveau gouverneur par Boko Haram est certainement une tentative de réaliser un coup d’éclat qui a lamentablement échoué. Il reste que les incursions de la secte sont devenues récurrentes ces derniers temps en dépit de la vigilance des FDS. Le fait que les offensives la force multinationale ait suspendu ses offensives en raison de la saison des pluies qui rend la zone très marécageuse, a certainement permis à la secte de rependre du poil de la bête. De plus, l’armée nigériane peine toujours à reconquérir les villages frontaliers d’où la secte lance ses attaques meurtrières dans cette région frontalière du Nigeria et du Tchad.

 

A. Y. Barma (actuniger.com)

 

Commentaires   

0 #1 killer 21-10-2015 20:09
bon courage à nos FDS
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #2 nigerafrique 21-10-2015 20:43
Quelle confusion Mr le journaliste! "Toutefois, deux assaillants ont pu faire exploser leur charge avant d’être abattus". Dites moi comment pourrait-on abattre quelqu'un qui s'est deja fait exploser? Soyez professionnel dans l'exercice de votre metier, ca serait faire preuve de respect a l' egard des lecteurs. Merci
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 bazanfara 21-10-2015 20:52
Bon courage anos F D S et k allah les assistent beaucoup
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 dosso-ize 21-10-2015 22:23
Je pense que nous ne pouvons pas parler d’échec lamentable, avec 2 morts et des blesses de F D S dans nos bras. C'est très grave.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 KatchitchiKatchitchi 22-10-2015 07:50
A nigerafrique, votre remarque serait justifiée si l'auteur du texte a mentionné qu'il s'agissait de kamikazes. Sinon l'on peut bel et bien exploser sa charge avant d'être abattu, par exemple une grenade. Bon je suppose que vous aviez présumé qu'il s'agissait de bombe humaine comme à l'accoutumée dans les attaques de BH (comme tous ceux qui ont approuvé votre commentaire). Bien que votre intuition soit justifiée puisque se basant sur une forte probabilité de récurrence (à savoir attaque kamikaze), vous ne devriez pas aussi sous estimer les autres possibilités dont l’occurrence peut s'avérer désastreuse. Pour ceux qui peuvent être intéressés je vous conseille de jeter un coup d’œil sur la théorie du cygne noir. Fraternellement vôtre!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 ramsess 22-10-2015 10:32
Citation en provenance du commentaire précédent de nigerafrique :
Quelle confusion Mr le journaliste! "Toutefois, deux assaillants ont pu faire exploser leur charge avant d’être abattus". Dites moi comment pourrait-on abattre quelqu'un qui s'est deja fait exploser? Soyez professionnel dans l'exercice de votre metier, ca serait faire preuve de respect a l' egard des lecteurs. Merci

S'ils avaient été abattu alors ils n'auraient pas pu faire exploser leur charge ....
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 PourNigerAfrique 22-10-2015 10:51
De toutes les façons les kamikazes sont dans la ligne de mire des soldats, on cherche à les abattre. S'il a réussi à exploser ce qu'on l'a pas trouvé avant ou démasqué, si non, il serait abattu. A mon humble avis, je pense, c'est ce que veut dire le journaliste.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 mahaman 22-10-2015 10:59
Citation en provenance du commentaire précédent de nigerafrique :
Quelle confusion Mr le journaliste! "Toutefois, deux assaillants ont pu faire exploser leur charge avant d’être abattus". Dites moi comment pourrait-on abattre quelqu'un qui s'est deja fait exploser? Soyez professionnel dans l'exercice de votre metier, ca serait faire preuve de respect a l' egard des lecteurs. Merci

true
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Askia 22-10-2015 15:28
Bon courage mon général , Que LE BON DIEU veuille sur vous Ameen
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 le sage 22-10-2015 19:06
Bon courage à nos FDS
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 POULO NAK KATA 22-10-2015 20:01
Nos FDS qui sont au front n'ont pas besoin de vos encouragements car le courage, ils en ont à vendre. Il leur faut de la logistique militaire, une amélioration des conditions de vie leurs familles et surtout le silence des grandes gueules comme charlie, bazoum et le super flic latchako qui ont pompeusement annoncé à la face du monde la fin de Boko haram.Si ces trois conditions ne sont pas réunies, même un gouverneur "gymna" ne changera pas la situation dramatique que vivent nos concitoyens de DIFFA. :sigh:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 sarkin noma 23-10-2015 08:34
Que Dieu protege notre armée
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Abdoulaye. Mossi 27-10-2015 20:34
Chers compatriotes que cette politique santanique ne nous divise point sur l'intérêt general du niger et son peuple .
Tous unis nous vaincrons
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

BULLETIN REJEA N°12

Rejea Bulletin Info min

WhatsApp Image 2019-01-30 at 11.45.05.jpeg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Journée d’information et d’échanges avec les médias sur le traitement des affaires judiciaires

21 février 2019
Journée d’information et d’échanges avec les médias sur le traitement des affaires judiciaires

Le Secrétaire général adjoint du Ministère de la Justice Ibrahim Jean-Etienne  a présidé ce jeudi 21 février  dans la salle de conférence de la Maison de la Presse, la Journée...

Le Projet de l’Irhazer, du Tamesna et de l’Aïr au Salon Sahel-Niger 2019

21 février 2019
Le Projet de l’Irhazer, du Tamesna et de l’Aïr  au Salon Sahel-Niger 2019

Le Salon Sahel-Niger est par excellence une plateforme d’échanges, de valorisation et de promotion des produits agro-sylvo-pastoraux, de réflexion sur les politiques et stratégies de développement de l’agro-business.

Agadez - Dirkou : le commandant Lamine Mohamedine et son chauffeur tués dans une embuscade

20 février 2019
Agadez - Dirkou : le commandant Lamine Mohamedine et son  chauffeur tués dans une embuscade

Lamine Mohamedine, commandant de la plus grande base militaire dans le désert du Ténéré, à Dirkou, est mort. L'information a été confirmée par l'état-major nigérien. Il a été victime d'une...

Pas de restriction de circulation de personnes dans la région de Tillaberi (ministère de l’intérieur)

19 février 2019
Pas de restriction de circulation de personnes dans la région de Tillaberi (ministère de l’intérieur)

Le Ministère de l’intérieur  affirme que les autorités administratives de Tillabéri  (Ouest, frontalière du mali et du Burkina)  ont pris des mesures qui ‘’ne cadrent ni avec l’esprit ni avec...

Dirkou : deux militaires tués dans une embuscade dans l'extrême nord-est (sécurité)

19 février 2019
Dirkou : deux militaires tués dans une embuscade dans l'extrême nord-est (sécurité)

Deux militaires, parmi lesquels le commandant du bataillon des Forces armées nigériennes (FAN) de Dirkou dans la région d'Agadez (extrême nord-est), proche des frontières avec la Libye et le Tchad,...

Grève des enseignants dans les universités publiques au Niger

18 février 2019
Grève des enseignants dans les universités publiques au Niger

Les cours étaient perturbés lundi dans les universités publiques du Niger par une grève des enseignants qui réclament une amélioration de leurs conditions de vie et de travail, a-t-on appris...