jeudi, 04 mars 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Ali Idrissa Nani

Dans notre pays riche en uranium, nous avons besoin d’un système équitable de répartition des ressources, mais ma campagne pour la démocratie et la liberté ne m’a attiré qu’intimidation, menaces et séjours en prison.

Tout a commencé en 1990. Je me battais pour la démocratie et de meilleures conditions pour les étudiants. Bien que notre pays ait obtenu son indépendance de la France en 1960, le Niger connaissait une instabilité politique chronique et était dirigé par un parti unique. J’étais jeune et tout ce que je voulais, c’était la liberté et la démocratie.

A l’époque, la situation était explosive, et il y avait de violents affrontements entre les forces armées du Niger et ses citoyens. J’ai perdu un de mes cousins ainsi qu’un ami proche, abattus par l’armée lors d’une manifestation dans la capitale, Niamey. La lutte pour la démocratie était dangereuse et angoissante, mais j’ai décidé de canaliser le chagrin et la colère générés par la perte de mes proches dans un engagement plus profond en faveur du changement. Avec d’autres militants, j’ai créé Croisade, une organisation de défense des droits de l’homme.

C’est ce qui s’est passé à cette époque qui a décidé de mon avenir en tant que militant.

Dans les années 90, je militais pour la démocratie mais la pénurie de nourriture en 2005 m’a fait prendre conscience que le Niger était aux prises avec un autre problème majeur : la corruption. Cette pénurie, qui n’a jamais été reconnue officiellement comme une famine, fut causée par la sécheresse, les criquets des sables, et des décennies de pauvreté. Dans un effort pour trouver des fonds afin de sortir de cette crise, le gouvernement nigérien a décidé de créer une taxe sur les produits alimentaires de base comme le blé, le lait et le sucre.

Cette nouvelle taxe a éveillé ma colère (car ce sont les plus pauvres qui en auraient pâti le plus), mais aussi ma curiosité : puisque nous étions le quatrième producteur mondial d’uranium, comment était-il possible qu’il n’y ait pas d’argent dans les caisses ? Si l’uranium représente 70 % de nos exportations, comment se fait-il qu’il ne contribue que 5.8 % à notre PIB ?

Pour comprendre l’écart entre l’extraction d’uranium et l’argent qu’il nous rapporte, j’ai enquêté sur l’entreprise responsable de cette extraction, Areva. Areva est une entreprise française dont l’Etat français possède 87 % des parts. Elle opère au Niger depuis 1971 et elle a refusé de se conformer au code minier de 2006, qui a fait passer la redevance sur les activités minières de 5 % à 12 %.

En 2013, lorsque les conventions entre notre pays et Areva devaient être renégociées, j’espérais que le gouvernement pourrait obtenir un meilleur accord. Avec des militants pour la transparence, nous avons fondé Rotab, un réseau d’organisations en faveur de la transparence et de l’analyse budgétaire. J’espérais que Rotab, en tant qu’organisme indépendant, aurait un impact sur les négociations. Après 18 mois d’intenses discussions, ponctuées par une visite du président François Hollande, un accord fut finalement atteint : Areva acceptait de payer un taux plus élevé de redevance minière, mais elle était toujours exemptée de TVA. Néanmoins, aucune information sur cet accord n’a été publiée et les conventions n’ont pas été rendues publiques, ce qui nous fait craindre qu’Areva ait pu faire pression sur le gouvernement nigérien pour qu’il lui permette de continuer ses activités minières.

Demander des réponses de la part du gouvernement nous a beaucoup couté, à ma famille et à moi. J’ai raté des moments précieux de ma vie familiale et de l’éducation de mes enfants. J’ai été victime de menaces et de pratiques d’intimidation, qui ont parfois retenti sur ma famille. L’année dernière, un jour vers 4 heures du matin, des policiers armés ont enfoncé ma porte et m’ont arrêté, sous les yeux ébahis de ma femme enceinte. Mes voisins, qui se rendaient à la mosquée pour la prière du matin, ont été alarmés de voir des policiers en civil tout autour de mon domicile. C’était lors de la visite de François Hollande, le jour où nous avions organisé une manifestation pour exiger la publication du contrat Areva. Comme le gouvernement voulait cacher l’existence de contestataires, ils m’ont emprisonné pendant la durée de la visite du président français.

Tout cela n’a pas été facile, et parfois je me suis demandé si je pouvais continuer. Beaucoup de choses ont changé depuis le coup d’état de 1999, car nous avons désormais un système démocratique et des lois en faveur des droits de l’homme. En théorie, nous bénéficions de la liberté de la presse et de la liberté d’expression, mais en tant que militant, j’ai encore peur pour ma vie. Cependant, ce sacrifice m’a permis de faire connaitre au monde les problèmes qui touchent les Nigériens.

C’est le fait de savoir que j’ai le soutien de mes concitoyens qui me pousse à continuer. J’aimerais connaitre un Niger où nous travaillons ensemble pour assurer la stabilité du pays et promouvoir son développement. Mais cela n’arrivera pas tant qu’il n’y aura pas de répartition équitable des ressources naturelles, et tant que la corruption règnera. Cependant, même si j’ai souvent peur, et si je crains que ma vie ne soit en danger, je n’abandonnerai pas cette bataille pour le Niger, pour mon peuple, pour ma famille.

Zeyna transfert argent bis

The Guardian

Commentaires  

+4 #1 Dan koulki 08-09-2015 16:05
Ali soit fier de toi, le peuple conscient te soutient. Tu as enduré ce que les régimes d'exceptions(Kountché, Ali chaibou), les militaires putchistes +/- démocrates (Baré, Wanké,Tanja, Salou)n'ont pas osé faire par rapport à cette secte dénommé Guri-système. Si beaucoup font comme toi, ce pays sera le plus merveilleux du sahel. Allah et grand et que Dieu nous préserve de ces sataniques dirigeants. Amen!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Allah ya issa 08-09-2015 16:20
Allah ya issa
Citer | Signaler à l’administrateur
-13 #3 guiwa 08-09-2015 16:29
on se donne de l'importance pour rien.t'es rien et tu seras rien.pas la peine de se surdimensionner
Citer | Signaler à l’administrateur
-12 #4 bribri 08-09-2015 16:56
tu te fais très important
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #5 Tieomogo 08-09-2015 17:23
Mr Ali
il faut éviter de se donner une telle histoire apprement écrit par un biographe que toi même du vivant de tout tes contemporains. On comprend que c'est pour l'extérieur pense aussi à tous ses amis et parents qui te connaisse bien. Honnêtement sa discrédité.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #6 babanyara 08-09-2015 22:33
;-) :sad: :sad: :sad: pauvre de toi, ki s'interesse à toi? tu te donnes vraiment de l'importance
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #7 Tchimi 09-09-2015 00:59
Courage Ali,Ta defense des interets du peuple Nigerien est connue de tous, plus particulierement par le pouvoir et autres forces alliees centrifuges qui cherchent a te faire taire. Quand, le pouvoir de Tanja et Hama, puis de tazartche (tanja&seyni), les camarades du pouvoir actuel n'ont pas meilleur allie que toi! pourquoi? parcequ'en ce moment ils defendent la democratie. Maintenant qu'ils ont le pouvoirs, ils ne veulent plus respecter le jeux democratique, en bon empecheur de tourner a rond, tu est devenu bizarement leur premier enemi! Pourquoi? parceque toi tu ne change pas, tu es toujours avec le peuple. Ils ne sont ni fous, ni attardes mentaux, juste k ils ont le vertigo ! Les Zarma dissent "baba si Farkey bey ise kan dou Bari", ne soit pas surpris, je ne sais pas comment ils arriv a dormer! De mem la mm race, actuelement dans l'oposition diront dm1, quand ils seront o pouvoir, que tu es leur enmi! Accept, reste toujours l'AMI du peuple.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #8 alisto 09-09-2015 07:45
il defends sa poche oui
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #9 Boubacar 09-09-2015 08:08
Tu te bats toi même oui!!! On a tout compris!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #10 ramsess 09-09-2015 09:13
ok...C'est peut être "surdimensionné" ...Mais le fond est bon n'est ce pas ?
Toute action aussi minime soit elle doit être saluée
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #11 zangué 09-09-2015 09:44
Qui te menace ! tu veux te faire important c'est peine perdue les nigériens découvrent ton vrai visage . l'acteur de la société politique ou civile .
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 Gaskya 09-09-2015 13:15
Courage Mr Ali.Tous unis nous vaincrons. Dieu est toujours avec les justes.Ils tomberons incha Allah en 2016 et ils payerons de leurs actes. Allah ya issa.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Gaskya 09-09-2015 13:17
Allah ya tsaré ka Ali.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #14 Dieu est grand! 09-09-2015 19:47
Mon Dieu
On dirait que les Alisto, Boubacar, Zangue et babanyara, vivent sur une autre planete que sur la terre et plus precisement au Niger.
Aucun Nigerien n'a nullement interet a cacher la verite pour ses interets mesquins fut-il le fils du Chef de l'Etat SE MI. L'heure est grave et ses gens se ferment les yeux pour ne rien voir et se bouchent les oreilles pour ne rien entendre.
Le combat de Ali est noble, la defense des interets du Niger face a des institutions comme AREVA doit etre salue, car l'objectif et salutaire pour notre pays. Pareillement, la lutte que ce acteur modele, le plus serieux au Niger, qu'aucun politicien ne peut acheter, doit etre un signe de fierte et un modele pour assainir nos moeurs. Je suis cert1, les gens qui fustigent cet article sont soit les pourris qui gangrenent notre societes ou les voleurs et leurs rejetons qui n'ont pas honte d'eux-mm, ou des personnes placant les interets claniqs au dessus du Niger. Terrible!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 TOUT EST VERITE 09-09-2015 20:17
"C'est le couvercle qui sait ce qu'il y a dans la marmite"
Ali a dit ici, la strice verite. Continues dans cette lancee, tu seras toujours en paix avec ta conscience.
Que Dieu t'assiste dans ton combat de defense des interets du peuple nigeriens. Ne craignez personne, la verite est la plus puissante des armes, elle est ta gardienne. Sachez que tot ou tards Dieu vaincra les enemis internes et externes du Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #16 Le Subconscient 10-09-2015 15:14
Au préface de son livre intitulé "SOCIÉTÉS CIVILES ou SYNDICATS DES PUISSANCES EXTÉRIEURES", notre compatriote ZAKHS notait:
"Quand, en 700 Av JC, à Athènes, un jeune nommé Clystène avec ses amis, réfléchissaient pour établir les rudiments de la DÉMOCRATIE, c'était la création de la SC princeps. Ayant commencé par sensibiliser les citoyens sur leurs Droits et Devoirs, ils eurent emmené le peuple à épouser leurs idées pour "Exiger le choix libre de leur souverains". La bataille juridico-politique fut rude; les geôles devinrent insuffisantes pour contenir le flot de volontaires venant de toute part pour se faire arrêté afin d'accompagner leurs camarades placés derrière les barreaux - tel son ami sénégalais Idrissa Seck qui s'assayait en suppliant la police de l'encager avec le Tonton Wade isolé par les Léopold Sédar Senghor". S'il s'agit de cette chasse, Ali Idrissa n'est qu'un insignifiant gibier face aux autres. Positivons-nous nos esprits pour devenir meilleur que les Clystène.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Nouvelle Semaine Généreuse

Top de la semaine

Publier le 03/03/2021, 13:13
insecurite-3-soldats-et-un-civil-tues-dans-deux-attaques-armees-a-maine-soroa-et-dans-l-anzourou Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans...Lire plus...
Publier le 03/03/2021, 12:58
insecurite-humanitaire-les-violences-au-nord-ouest-du-nigeria-forcent-plus-de-7-600-personnes-a-fuir-au-niger-hcr L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la...Lire plus...
Publier le 02/03/2021, 16:50
situation-politique-le-comite-des-sages-de-la-cndh-appelle-au-dialogue-pour-la-paix-des-coeurs-et-des-esprits Communiqué du Conseil des Sages de la Commission nationale des droits humains (CNDH) suite aux...Lire plus...
Publier le 02/03/2021, 14:53
niger-tournons-la-page-s-inquiete-de-la-situation-nee-de-la-proclamation-des-resultats-globaux-provisoires-du-deuxieme-tour-de-l-election-presidentielle-communique Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...Lire plus...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 27/02/2021, 23:23
mahamane-ousmane-de-l-injustice-jaillit-la-frustration-et-de-la-frustration-nait-la-revolte-interview-exclusive-avec-la-dw Le candidat battu aux élections présidentielles [selon les résultats provisoires proclamés par la...
Publier le 26/02/2021, 21:53
alkache-alhada-ministre-de-l-interieur-nous-n-accepterons-jamais-que-des-pyromanes-ou-que-des-individus-sans-foi-ni-loi-sapent-les-fondements-de-notre-nation  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse...
Publier le 28/02/2021, 18:45
blocage-d-internet-une-plainte-contre-l-etat-du-niger-et-les-operateurs Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 01/03/2021, 20:26
hama-amadou-defere-a-la-prison-civile-de-filingue-tchanga-a-ouallam Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en...
Publier le 28/02/2021, 22:51
assemblee-nationale-vers-l-institution-d-une-pension-de-retraite-et-d-un-passeport-diplomatique-pour-les-anciens-deputes L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour...
Publier le 28/02/2021, 15:26
chefferie-traditionnelle-cadeau-de-fin-de-mandat-du-president-issoufou-aux-chefs-traditionnels Le gouvernement a adopté, en conseil des ministres du vendredi 26 février, un projet de décret portant...
Publier le 26/02/2021, 15:28
soupconne-d-incitation-a-la-violence-et-activement-recherche-hama-amadou-s-est-presente-a-la-police-judicaire-pj Activement recherché depuis deux(2) jours, l’opposant Hama Amadou s’est rendu ce vendredi en fin de...
Publier le 27/02/2021, 22:53
troubles-post-electoraux-le-gouvernement-souffle-le-chaud-et-le-froid   Alors que le ministre de l’Intérieur ne cesse de prôner la fermeté suite aux violentes...

Dans la même Rubrique

Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

3 mars 2021
Insécurité : 3 soldats et un civil tués dans deux attaques armées à Mainé Soroa et dans l’Anzourou

Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 mars à Mainé Soroa, dans la Région de Diffa,  par des assaillants  présumés membres de...

Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

3 mars 2021
Insécurité/humanitaire : les violences au nord-ouest du Nigéria forcent plus de 7.600 personnes à fuir au Niger (HCR)

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est alarmée ce mardi 2 mars 2021, de la recrudescence de la violence dans le nord-ouest du Nigéria, qui a alimenté de...

Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

2 mars 2021
Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Cette élection, devrait...

Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

28 février 2021
Blocage d’internet : une plainte contre l’Etat du Niger et les opérateurs

Des associations de la société civile nigérienne ont décidé de porter plainte contre l’Etat du Niger et les 4 opérateurs présents sur le marché national suite à la restriction de...

Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

26 février 2021
Alkache Alhada, ministre de l’intérieur : « nous n’accepterons jamais que des pyromanes ou que des individus sans foi ni loi sapent les fondements de notre nation »

  Le premier flic du Niger, Alkache Alhada, ministre de l’Intérieur était jeudi face à la presse nationale et internationale. L’occasion pour le Ministre de l’Intérieur, de revenir sur les...

Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

26 février 2021
Troubles post-électoraux : la CNDH condamne les actes de violence et  appelle les FDS à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre

Communiqué de presse de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) suite au second tour de l'élection présidentielle du 21 février 2021.