jeudi, 21 février 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Orange 4GO

Cite Karidio Mamadou

Le ministre de la Défense nationale a procédé, vendredi dernier au village de Gabagoura sur la route de Tondibiyah, à la réception des logements sociaux du personnel du Ministère de la Défense nationale. Il s'agit de 200 logements entièrement construits dans le cadre de la mise en œuvre du programme triennal de logements sociaux dudit ministère. La cérémonie de réception a eu lieu en présence des présidents des institutions de la République, des responsables des FDS mais aussi des familles du personnel militaire.

Cette cérémonie intervient un peu plus d'un an après que le ministre de la Défense nationale ait signé le document relatif à la construction des logements sociaux au profit du personnel militaire de son département ministériel. Ce programme qui vise à améliorer les conditions de vie sociale des militaires et de leurs familles ambitionne de doter chaque agent des FDS d'un toit pour mettre sa famille à l'abri et cela grâce à un mécanisme d'acquisition très souple et abordable. Les deux cents logements sont de type F2, F3 et F4 et sont cédés à un prix fortement subventionnés par l'Etat. Les acquéreurs les auront respectivement au prix unitaire de 4.800.000FCFA, 7.200.000F et 10.800000FCFA.

Ces logements, qui s'ajoutent aux 53 autres inaugurés en 2012, sont construits dans le respect de standard et des normes de sécurité et de confort. Ils sont plus améliorés que les logements sociaux classiques, selon le chef du chantier, le chef de bataillon Idé Seyni. Cet officier connu pour sa rigueur et son engagement dans la conduite des affaires publiques a mis du sien pour diriger les travaux de construction de ces logements. Et c'est avec beaucoup d'émotion et même les larmes aux yeux que le commandant Idé Seyni a présenté son chef-d'œuvre à l'assistance. Il s'agit d'une cité qui s'est construite brique par brique, pellée après pellée sous l'œil vigilent mais très discret du ministre Karidio Mahamadou qui a suivi l'évolution des travaux du début à la date de cette cérémonie inaugurale a t il dit précisant que le ministre venait presque chaque jour très tôt le matin et y revenait très tard le soir pour voir ce qui est fait durant la journée.

Dans don allocution à cette occasion, le ministre de la Défense nationale a demandé une minute de prière pour le repos de l'âme des soldats morts sur le champ d'honneur avant de souligner que l'évènement entre dans la droite ligne des engagements du Président de la République relativement à l'amélioration des conditions de vie des militaires et de leurs familles à travers la facilitation de l'accès à la propriété dans le domaine du logement. Le ministre Karidio de rappeler l'interrogation pertinente et légitime du Président Issoufou Mahamadou qui disait en 2011 "que serait l'efficacité d'un militaire qui, au moment de monter dans le véhicule pour aller combattre le terrorisme, apprend au téléphone que sa famille vient d'être expulsée de leur maison de location?''.

Le ministre de la Défense nationale a affirmé que c'est "pour créer la sérénité et la force morale nécessaire dans l'accomplissement de leur mission que le programme de logements sociaux a vu le jour au ministère de la Défense". Il a annoncé qu'outre les 200 logements, 48 autres seront réceptionnés sur le site de Koubia Plateau, le mardi 14 juillet. Ce qui portera à 248, le nombre total des logements construits en 12 mois. Karidio Mahamadou de rassurer que ces logements ne constituent qu'une goutte d'eau dans l'océan de logements prévus dans le cadre du programme triennal, expliquant que le ministère dispose des terrains, que le programme continue et que le Président de la République le veut encore plus important.

''C'est historique, c'est inédit au Niger qu'un projet d'une telle importance soit réalisé dans ce domaine au ministère de la Défense nationale'' s'est exclamé le ministre ajoutant que cette initiative a été soutenue par deux banques partenaires et un promoteur privé à qui il a exprimé la haute appréciation du Président de la République qui s'est engagé avec ténacité dans la réalisation du projet. Il a aussi transmis les remerciements du personnel de son ministère pour leur accompagnement. Le ministre Karidio

Mahamadou a aussi salué l'abnégation et l'engagement personnel du chef de bataillon Idé Seyni qui a mis de la passion, du don de soi et de son équipe tout au long de la durée des travaux.

Auparavant, le Secrétaire général du Ministère de la Défense nationale, le général de division Djibo Tahirou a pris la parole pour annoncer que le personnel dudit ministère a unanimement décidé de baptiser le site de logements sociaux de Gabagoura "Cité Karidio Mahamadou". La plaque inaugurale a été dévoilée par le Chef d'état major des armées, le général de corps d'armée Seyni Garba et le haut commandant de la gendarmerie nationale, le général de division Issa Mounkaila.


Zabeirou Moussa(onep)

{jathumbnail off}

Commentaires   

+5 #1 soldat 13-07-2015 12:13
Cité mahamadou karijo, on dirait que il la construit avec son argent, ;-0
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #2 Habou 13-07-2015 12:26
Vives les actions concrètes d'amélioration de conditions de vie de la population.Félicitation et faites encore plus Mr le ministre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #3 Mounio 13-07-2015 12:40
Bravo. J'espère que la répartition respectera un certaine transparence. La fausse note est le nom de la cité. On ne rentre pas dans l'histoire par la force. Laouali dan dah, Malika issoufou, karidio: vous vous faites plus de mal en imposant ou acceptant que des établissements publiques soient nommées d'après vous. Il faudrait que cela s'arrête.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Mounio 13-07-2015 12:47
La particularité de ceux là, est que cela se passe alors qu'ils sont encore aux affaires. Je crois que Issoufou aussi a son ancienne école primaire en son nom. C'est dommage. Pour rentrer dans l'histoire il aurait suffit qu'ils en construisent et fassent don à l'État et ils semblent en avoir les moyens financiers, mais pas le "COEUR"
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #5 dan tahoua 13-07-2015 20:01
Pourquoi diton universités: Abdou Moumouni ce son argent ou bien ceu de ces parents. Université Dan fodio;université amadou bello. He vs les cancres il faut savoir ce que vous dit les mal intentionné
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #6 soum 14-07-2015 00:07
Comparer abdou moumouni a karidjo s est du pire sautise. Karijo nest kun ministre passager ki p etre remplacer a tout instant
or k abdou moumouni est une reference irremplacable o niger..
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 Pays 14-07-2015 03:43
C'est vraiment idiot de comparer un simple ministre a Abou Moumouni, un monsieur qui fait la fierte des nigeriens. That's really stupid and not knowing what the world is about.

Regards.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 GASKYA 14-07-2015 10:53
Abdou Moumouni Dioffo est connu et reconnu, il fait la fiérté des nigeriens , ne le comparait pas à des politicards, cette cité oubliera le nom Karidio après son épisode ministériel
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #9 Soldat 14-07-2015 11:00
Tant de haine dans vis commentaires. Certains sont fixés à insulter karidjo au point de fermer les yeux sur tout le reste. Et bien sachez que nous on s'en fou de vos opinions sur le nom de la cité. L'important c'est que aujourd'hui beaucoup de militaires ont trouvé un abris et peuvent dire que oui ce gouvernement tient compte de nos réalités. Merci SEM Issoufou Mahamadou et merci Mr le ministre Karidjo. :lp :ne:
Vos opinions et attaques qui nuisent à la stabilité de ce pays et bien gardez-les pour vous :-*
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 @Ahmed 14-07-2015 15:56
"Cité Karidjo Mamadou", ce monsieur n'a aucun respect pour le président de la republique et le peuple du Niger...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Niger-One 14-07-2015 23:36
Apparement, le # 5 (Dan Tahoua) est un ignorant. Je me demande son degree d'education. C'est dommage de lire certain commentaires.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 killman 16-07-2015 06:31
Un beau geste, j`espere que l`argent du telethon allait etre utilizer pour des oeuvres pareilles. Mais , avec tout le bruit sur la construction de ces citees , savez combine d`annees un militaire nigerien , officier comme homme de rang, va travailler pour amasser 4800000 CFA? Tout ca ne dissuade pas les vrais patriotes de prendre les armes en cas de hold up electoral.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

BULLETIN REJEA N°12

Rejea Bulletin Info min

WhatsApp Image 2019-01-30 at 11.45.05.jpeg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Journée d’information et d’échanges avec les médias sur le traitement des affaires judiciaires

21 février 2019
Journée d’information et d’échanges avec les médias sur le traitement des affaires judiciaires

Le Secrétaire général adjoint du Ministère de la Justice Ibrahim Jean-Etienne  a présidé ce jeudi 21 février  dans la salle de conférence de la Maison de la Presse, la Journée...

Le Projet de l’Irhazer, du Tamesna et de l’Aïr au Salon Sahel-Niger 2019

21 février 2019
Le Projet de l’Irhazer, du Tamesna et de l’Aïr  au Salon Sahel-Niger 2019

Le Salon Sahel-Niger est par excellence une plateforme d’échanges, de valorisation et de promotion des produits agro-sylvo-pastoraux, de réflexion sur les politiques et stratégies de développement de l’agro-business.

Agadez - Dirkou : le commandant Lamine Mohamedine et son chauffeur tués dans une embuscade

20 février 2019
Agadez - Dirkou : le commandant Lamine Mohamedine et son  chauffeur tués dans une embuscade

Lamine Mohamedine, commandant de la plus grande base militaire dans le désert du Ténéré, à Dirkou, est mort. L'information a été confirmée par l'état-major nigérien. Il a été victime d'une...

Pas de restriction de circulation de personnes dans la région de Tillaberi (ministère de l’intérieur)

19 février 2019
Pas de restriction de circulation de personnes dans la région de Tillaberi (ministère de l’intérieur)

Le Ministère de l’intérieur  affirme que les autorités administratives de Tillabéri  (Ouest, frontalière du mali et du Burkina)  ont pris des mesures qui ‘’ne cadrent ni avec l’esprit ni avec...

Dirkou : deux militaires tués dans une embuscade dans l'extrême nord-est (sécurité)

19 février 2019
Dirkou : deux militaires tués dans une embuscade dans l'extrême nord-est (sécurité)

Deux militaires, parmi lesquels le commandant du bataillon des Forces armées nigériennes (FAN) de Dirkou dans la région d'Agadez (extrême nord-est), proche des frontières avec la Libye et le Tchad,...

Grève des enseignants dans les universités publiques au Niger

18 février 2019
Grève des enseignants dans les universités publiques au Niger

Les cours étaient perturbés lundi dans les universités publiques du Niger par une grève des enseignants qui réclament une amélioration de leurs conditions de vie et de travail, a-t-on appris...