samedi, 23 juin 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

HNN-min

Lorsqu’un agent de la fonction publique part en étude ne serait-ce que pour un (1) an, il jouit d’un reclassement qui lui donne des avantages liés à son niveau d’étude ou grade. Tel n’est pas le cas chez les médecins spécialistes du Niger qui, après sept (7) ans d’études, et cinq (5) ans de spécialisation (selon les cas) ne jouissent pas des avantages y afférents. C’est l’objet de la lutte engagée depuis quatre (4) ans par le syndicat des médecins spécialistes du Niger (SMES).

En effet, le SMES entame depuis hier, mercredi 8 Novembre 2017, une grève de cinq (5) jours. Laquelle grève paralyse de façon dommageable le fonctionnement régulier des services de santé. Il s’agit le SMES de rappeler au gouvernement et à l’opinion publique nationale que les revendications légitimes des médecins spécialistes n’ont pas encore été prises en compte.

Le Secrétaire General SMES, M Konkougizé Ziberou, «  Nous demandons simplement la réparation d’une injustice sociale pour une amélioration de nos conditions de vie et de travail mais le Gouvernement y affiche le mépris. A cela il faut ajouter que tout manque dans hôpitaux où les patients passent les journées à pleurnicher parce qu’il n’ya rein du tout ».

Le SMES avertit que cette grève de cinq (5) jours est un avertissement et que si rien n’est fait pas le gouvernement pour accéder à ses doléances, des grèves de longue durée seraient inévitables.

ActuNiger

 

Commentaires   

0 #1 Darina 10-11-2017 17:45
Le SMES doit se poser la question suivante: Pourquoi le gouvernement n'accède pas à leur revendication? Je pense tout simplement parce que la population même ne la ressent pas. En effet, à l'intérieur du pays ils sont quasi inexistant. Les rares qui y sont n'observent plus cette grève et à Niamey, on les retrouve dans leurs cliniques.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 sunu assurance

 

265x285 C CDM Booster Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

SANTE : l’opération d’assainissement se poursuit, nouvelle fermeture d’une dizaine de centres de soins

13 juin 2018
SANTE : l’opération d’assainissement se poursuit, nouvelle fermeture d’une dizaine de centres de soins

Suite aux missions d’inspection des établissements privés de santé diligentées par les services compétents du ministère de la santé publique au cours du mois de mai 2018, il a été...

DÉCLARATION DE PRESSE DU COMITÉ EXÉCUTIF DE L'UNION DES ÉLÈVES ET ÉTUDIANTS NIGERIENS AU BÉNIN (UEENIB)

28 mai 2018
DÉCLARATION DE PRESSE DU COMITÉ EXÉCUTIF DE L'UNION DES ÉLÈVES ET ÉTUDIANTS NIGERIENS AU BÉNIN (UEENIB)

Vu l'acte n°1 portant statut de la Conférence nationale souveraine ;          Vu l'acte n°27 de la même Conférence portant reconnaissance juridique de l'USN ; Vu l'article 14 des statuts de l'USN portant...

Université de Maradi (UDDM) : le restaurant de nouveau fermé

20 mai 2018
Université de Maradi (UDDM) : le restaurant de nouveau fermé

Le gouvernement n’entend faire aucune concession aux étudiants et à leurs structures dans le cadre de « l’opération d’assainissement » qu’il a engagé en milieu universitaire. Les étudiants de l’Université Dan Dicko...

Crise scolaire : Le CD/USN et le gouvernement font la paix des braves tout en se regardant en chiens de faïence

15 mai 2018
Crise scolaire : Le CD/USN et le gouvernement font la paix des braves tout en se regardant en chiens de faïence

La crise scolaire née de la grève illimitée lancée par le CD/USN depuis le 20 avril dernier et après plusieurs débrayages, est peut-être en train de connaitre son épilogue. Le...

Les étudiants nigériens au Maroc apportent leur soutien au CD/USN et rappellent au gouvernement la situation des boursiers à l’extérieur

7 mai 2018
Les étudiants nigériens au Maroc apportent leur soutien au CD/USN et rappellent au gouvernement la situation des boursiers à l’extérieur

Déclaration de presse de l’Association des Nigériens Etudiants au Maroc (ANEM) -Vu l’acte n°1 portant statut de la conférence Nationale souveraine ; -Vu l’acte N°27 de la conférence nationale souveraine portant...

BEPC SPORTIF : les épreuves débuteront ce lundi 30 avril et les absents seront exclus de l’examen écrit

28 avril 2018
BEPC SPORTIF : les épreuves débuteront ce lundi 30 avril et les absents seront exclus de l’examen écrit

Dans l’épreuve de force qu’il a engagé avec l’USN pour étouffer dans l’œuf la grève illimitée que le syndicat des scolaires a lancé depuis quelques jours, le gouvernement ne lésine...