lundi, 22 octobre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

HNN-min

Lorsqu’un agent de la fonction publique part en étude ne serait-ce que pour un (1) an, il jouit d’un reclassement qui lui donne des avantages liés à son niveau d’étude ou grade. Tel n’est pas le cas chez les médecins spécialistes du Niger qui, après sept (7) ans d’études, et cinq (5) ans de spécialisation (selon les cas) ne jouissent pas des avantages y afférents. C’est l’objet de la lutte engagée depuis quatre (4) ans par le syndicat des médecins spécialistes du Niger (SMES).

En effet, le SMES entame depuis hier, mercredi 8 Novembre 2017, une grève de cinq (5) jours. Laquelle grève paralyse de façon dommageable le fonctionnement régulier des services de santé. Il s’agit le SMES de rappeler au gouvernement et à l’opinion publique nationale que les revendications légitimes des médecins spécialistes n’ont pas encore été prises en compte.

Le Secrétaire General SMES, M Konkougizé Ziberou, «  Nous demandons simplement la réparation d’une injustice sociale pour une amélioration de nos conditions de vie et de travail mais le Gouvernement y affiche le mépris. A cela il faut ajouter que tout manque dans hôpitaux où les patients passent les journées à pleurnicher parce qu’il n’ya rein du tout ».

Le SMES avertit que cette grève de cinq (5) jours est un avertissement et que si rien n’est fait pas le gouvernement pour accéder à ses doléances, des grèves de longue durée seraient inévitables.

ActuNiger

 

Commentaires   

0 #1 Darina 10-11-2017 17:45
Le SMES doit se poser la question suivante: Pourquoi le gouvernement n'accède pas à leur revendication? Je pense tout simplement parce que la population même ne la ressent pas. En effet, à l'intérieur du pays ils sont quasi inexistant. Les rares qui y sont n'observent plus cette grève et à Niamey, on les retrouve dans leurs cliniques.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

FONAF 2018

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

DÉCLARATION D'URGENCE : 3 cas de Poliovirus dans la région de Zinder (Officiel)

6 octobre 2018
DÉCLARATION D'URGENCE : 3 cas de Poliovirus dans la région de Zinder (Officiel)

Communiqué du Ministère de la Santé Publique  Le 21 septembre 2018, le Ministère de la Santé Publique a reçu du laboratoire de l’Institut Pasteur de Dakar, la confirmation de trois...

ÉPIDÉMIE DE CHOLÉRA AU NIGER: 68 décès sur 3692 cas, selon un bilan au 1er octobre

3 octobre 2018
ÉPIDÉMIE DE CHOLÉRA AU NIGER: 68 décès sur 3692 cas, selon un bilan au 1er octobre

L’épidémie de choléra qui sévit depuis début juillet dans la région de Maradi (Centre Est) a causé 68 décès sur 3692 malades déclarés soit un taux de létalité de 1,8%,...

Paludisme: la coordinatrice du programme Palu, Dr Djermakoye Hadiza Jackou, dément les infos de MSF sur le taux de mortalité infantile à Magaria

28 septembre 2018
Paludisme: la coordinatrice du programme Palu, Dr Djermakoye Hadiza Jackou, dément les infos de MSF sur le taux de mortalité infantile à Magaria

La réponse des autorités sanitaires à la suite de l’alerte donnée, mardi dernier, par Médecins Sans Frontière (MSF), sur l’explosion sans précédent de la mortalité infantile dans la zone de...

CRISE UNIVERSITAIRE: grâce à la médiation de la CNDH, le gouvernement et le SNECS s'acheminent vers une trêve

28 septembre 2018
CRISE UNIVERSITAIRE: grâce à la médiation de la CNDH, le gouvernement et le SNECS s'acheminent vers une trêve

  On s’achemine probablement vers une trêve dans le bras de fer qui oppose, depuis la rentrée académique du 3 septembre dernier, le gouvernement et le SNECS. Grâce à la...

Santé : plusieurs centrales pharmaceutiques fermées et d’autres sanctionnées à la suite d’inspections

19 septembre 2018
Santé : plusieurs centrales pharmaceutiques fermées et d’autres sanctionnées à la suite d’inspections

Communiqué du Ministère de la santé publique sur les résultats des inspections des centrales pharmaceutiques privées de Niamey A l'issue des inspections des centrales pharmaceutiques privés de Niamey les résultats...

La rentrée universitaire toujours bloquée au Niger

17 septembre 2018
La rentrée universitaire toujours bloquée au Niger

La rentrée dans les huit universités du Niger est restée bloquée par une série de grèves des enseignants qui réclament notamment une amélioration de leurs conditions de vie et de...