mercredi, 16 janvier 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

HNN-min

Lorsqu’un agent de la fonction publique part en étude ne serait-ce que pour un (1) an, il jouit d’un reclassement qui lui donne des avantages liés à son niveau d’étude ou grade. Tel n’est pas le cas chez les médecins spécialistes du Niger qui, après sept (7) ans d’études, et cinq (5) ans de spécialisation (selon les cas) ne jouissent pas des avantages y afférents. C’est l’objet de la lutte engagée depuis quatre (4) ans par le syndicat des médecins spécialistes du Niger (SMES).

En effet, le SMES entame depuis hier, mercredi 8 Novembre 2017, une grève de cinq (5) jours. Laquelle grève paralyse de façon dommageable le fonctionnement régulier des services de santé. Il s’agit le SMES de rappeler au gouvernement et à l’opinion publique nationale que les revendications légitimes des médecins spécialistes n’ont pas encore été prises en compte.

Le Secrétaire General SMES, M Konkougizé Ziberou, «  Nous demandons simplement la réparation d’une injustice sociale pour une amélioration de nos conditions de vie et de travail mais le Gouvernement y affiche le mépris. A cela il faut ajouter que tout manque dans hôpitaux où les patients passent les journées à pleurnicher parce qu’il n’ya rein du tout ».

Le SMES avertit que cette grève de cinq (5) jours est un avertissement et que si rien n’est fait pas le gouvernement pour accéder à ses doléances, des grèves de longue durée seraient inévitables.

ActuNiger

 

Commentaires   

0 #1 Darina 10-11-2017 17:45
Le SMES doit se poser la question suivante: Pourquoi le gouvernement n'accède pas à leur revendication? Je pense tout simplement parce que la population même ne la ressent pas. En effet, à l'intérieur du pays ils sont quasi inexistant. Les rares qui y sont n'observent plus cette grève et à Niamey, on les retrouve dans leurs cliniques.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

IMG 20190108 WA0002

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Enseignements secondaires : 26 établissements privés fermés faute d’autorisation

4 janvier 2019
Enseignements secondaires : 26 établissements privés fermés faute d’autorisation

Le ministère des Enseignements secondaires a décidé de la fermeture de 26 établissements privés sur toute l’étendue du territoire après constatation de diverses infractions notamment l’absence d’autorisation de création ou...

Déclaration : face à la dégradation de leur situation, les étudiants nigériens boursiers au Sénégal interpellent l’Etat

27 décembre 2018
Déclaration : face à la dégradation de leur situation, les étudiants nigériens boursiers au Sénégal interpellent l’Etat

DÉCLARATION DE PRESSE DE L’AMINESS Vu l’acte n°1 portant statut de la conférence nationale souveraine ; Vu l’acte n°27 de la conférence nationale souveraine portant, reconnaissance juridique de l’Union des Scolaires...

Education : 31 écoles privées fermées par le ministère pour diverses infractions

16 décembre 2018
Education : 31 écoles privées fermées par le ministère pour diverses infractions

Le ministre de l’Enseignement primaire, de l’Alphabétisation, de la promotion des langues nationales et de l’éducation civique, Daouda Mamadou Marthé, a animé, samedi 14 décembre à son cabinet, un point...

Maradi vit au rythme de 30 nouvelles infections au VIH par jour au sein de certains groupes (Médecin)

11 décembre 2018
Maradi vit au rythme de 30 nouvelles infections au VIH par jour au sein de certains groupes (Médecin)

Le Coordonnateur  Régional de l’unité  intersectorielle de lutte contre le SIDA de Maradi, Dr Ali Soumana  a déclaré dans une conférence débat qu’à Maradi,’’ il y a 1 575 personnes,...

La propagation du sida s’est stabilisée au Niger (ministre de la santé)

1 décembre 2018
La propagation du sida s’est stabilisée au Niger (ministre de la santé)

  « La propagation du sida s’est stabilisée au Niger  autour de 0,4 pour cent  avec  environ 43 000 personnes vivantes avec le VIH-sida, a déclaré le jeudi 29 novembre...

Santé : deux centres britanniques fermés au Niger pour pratique d’avortement

28 novembre 2018
Santé : deux centres britanniques fermés au Niger pour pratique d’avortement

Deux centres dirigés par l’organisation caritative britannique Marie Stopes International, ont été fermés par les autorités nigériennes pour, selon le ministre de la Santé à l’AFP mardi,  pour avoir pratiquer...