vendredi, 22 novembre 2019
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

WhatsApp Image 2019 08 28 at 18.43.25

Dr Idi Illiassou Mainassara VOA

Le gouvernement nigérien a ordonné la fermeture de quatorze établissements privés de santé, a indiqué vendredi le ministre de la Santé à la télévision, qualifiant la situation d'"alarmante" dans ce secteur.

Ces sanctions extrêmes ont été prises après des mois de contrôles menés dans des cliniques, cabinets de soins, pharmacies et maternités du pays, principalement dans la capitale, Niamey, a expliqué le ministre de la Santé, Idi Illiassou, qui a rencontré jeudi les acteurs privés et syndicats de la santé.

"De ces inspections, il découle trente-six notifications, dont quatorze fermetures immédiates d'établissements et vingt-deux mises en demeure", a souligné le ministre.

M. Illiassou a peint "une situation alarmante" dans le secteur privé de la santé du Niger: "la réglementation, la législation et les procédures d'ouvertures des établissements ne sont pas respectées", a-t-il déploré. "De (simples) salles de soins hospitalisent des malades, d'autres pratiquent des interventions chirurgicales et des cabinets médicaux abritent des laboratoires", a-t-il pointé.

Le ministre a également déploré "les tarifications anarchiques" dans les cliniques et les pharmacies. "Un même produit vendu à 1.000 francs CFA dans une pharmacie est vendu à 3.000 FCFA dans une autre, ça n'a pas de sens", a-t-il lancé.

En attendant les "nouveaux textes tarifaires", il a sommé les propriétaires des cliniques à désormais "afficher clairement leurs tarifs", afin que les patients puissent en prendre connaissance à l'avance.

Pour "escroquer les malades", des cliniques et des laboratoires "prescrivent des faux examens, très coûteux, souvent abusifs et de qualité douteuse", avait déjà déclaré le ministre samedi devant les députés.

"Nous allons être intransigeants en matière de respect des lois et règlement en vigueur", a-t-il prévenu, promettant d'étendre les contrôles "à tous les services de santé du pays".

En janvier, le ministère avait déjà fermé une importante clinique et ses deux annexes, qui pratiquaient depuis des années à Niamey "sans aucune autorisation" du ministère de la santé.

Avec AFP

 

Commentaires  

+2 #1 Youserssif 03-11-2017 22:50
Voilà comment tout le monde devrait travailler au Niger pour le bien fait de notre cher pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 ATCHI ASHARUWA 03-11-2017 23:22
Il n'y a pas plus aisé pour un peuple ou une nation de se développer que d'avoir de dirigeants fermement engager à voir son système mécanique bien réglé selon les normes de son fonctionnent. Le moteur de votre véhicule fume, s'étouffe, toussote ou refuse d'avancer; demandez-vous si tout est normalement en règle. Autrement, votre batterie, vis platinée ou câblage électrique porte d'imperfection. Un pays ne peut se développer qu'avec sa population en bonne santé. Or, quand les écoles de santé ne sont réglementaires, comment peuvent-elles êtres réglementé pour donner des techniciens soins médicaux, qui soient en mesure garantir la santé à la population? rappelons-nous du haineux qui a foutu la merde dans ce pays avant de fuir, pour sa seule intention de le maintenir dernier de la planète. Par et pour ses malveillances, il avait proposé de faire entrer des produits pharmaceutiques moins chers. Quand les apprenants en soins de santé sont mal formés, ce sera du carnage pire que d'épidémie!
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #3 Hum 03-11-2017 23:39
C est une très bonne initiative cela doit s étendre à tous les ministères, principalement au niveau du ministère des finances qui est sans savoir que des nigériens se font anarquer par des indiens à travers un truc appelé QNET qui a déjà fait des victimes en Inde et les cerveaux emprisonnés, maintenant les rescapés se sont installés au Gondwana.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 dan dawra 04-11-2017 08:38
et l'enseignement privé aussi
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 sarki 04-11-2017 09:05
Merci mr le ministre, voila le vrai fils du pays maintenant l Etat a commence être présent dans c secteur , toute mes encouragement; reste d outre secteur plus sensible pour la population
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 Alou 04-11-2017 12:03
Citation en provenance du commentaire précédent de Youserssif :
Voilà comment tout le monde devrait travailler au Niger pour le bien fait de notre cher pays.


Je suis parfaitement d'accord avec toi cher internaute. C'est ça un ministre. Si tous les ministres étaient compétents comme celui de la santé et celui des Finances, ce régime allait produire des résultats depuis longtemps.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 koy 04-11-2017 12:36
La clinique magori mm merite d'etre fermé pour leur escroquerie
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 koy 04-11-2017 12:36
La clinique magori mm merite d'etre fermé pour leur escroquerie
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #9 koy 04-11-2017 12:36
La clinique magori mm merite d'etre fermé pour leur escroquerie
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #10 koy 04-11-2017 12:36
La clinique magori mm merite d'etre fermé pour leur escroquerie
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Le touareg 04-11-2017 15:58
Enfin pour la première fois de l'histoire un Ministre qui est utile pour le développement et la crédibilité des infrastructures sanitaire de ce pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 nounou 05-11-2017 07:42
elle est ou la liste de ses établissements?
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #13 Sani 05-11-2017 09:39
Mais pourquoi ne pas fermer la faculté de médecine de Niamey si réellement vous êtes la pour une formation de qualité des agents de santé aux Niger. Vous connaissez les vraies source du problème et vous partez fermer les écoles qui ne forment que les chômeuses infirmières. SI Réellement ces cliniques sont fermés pour mauvaises prestations de services pourquoi ne pas fermer l'hôpital national premier établissement de criminalité en matière avec des tonnes de spécialistes en médecine qui n'assurent jamais l'astreinte et pire encore tu peux faire 14jours d'hospitalisation sans voir un seul spécialiste à ton cheveu,ça sert a rien de penser à fermer les cliniques alors vos facultés ne forment que des criminels et avec des hôpitaux synonymes de la tombe. Si ces hôpitaux fonctionnent comme souhaitent la population personne ne souhaiterai aller dépenser 100fois plus chère qu'à l'hôpital où on te fait un point de siture à 25mil pendant qu'on le le fait à 300 au public :sad:
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 Bali Da Dama 05-11-2017 10:36
je pense que le Ministre doit etre regardant sur toute la ligne. Quand vous fermez les cliniques soyez exigent envers l'hopital National sinon on dira que c'est pour amener tout le monde à aller vers cet établissement qui est un mouroir.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Bali Da Dama 05-11-2017 10:41
Monsieur le Ministre; faites un tour à Poudrière et au Collège Mariama pour voir le désintéressement du personnel au travail.
Le Collège Mariama doit être purement et simplement fermé allez y voir vous même
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #16 Maïhakuri Mawadatchi 05-11-2017 12:11
Parles-tu de l’École Poudrière ou Maternité et Hôpital? Citation en provenance du commentaire précédent de Bali Da Dama :
faites un tour à Poudrière et au Collège Mariama qui doit être purement et simplement fermé allez y voir vous même
Quant au Collège Mariama qui ne relève pas de son ministère, tu dois plutôt orienter ton avis vers le MÉB/A de Marthé ou Enseignements secondaires et au mieux, des Enseignements Sup. Chacun d'eux, est un vaillant guerrier contre les mauvaises pratiques qui anihilent notre développement. Il est dit: "SE TAIRE SUR UN CRIME C'EST SE FAIRE COMPLICE DU CRIME POUR SUBIR La MÊME PEINE QUE L'AUTEUR". Dénoncer avec preuve et décence, est là seulement qu'on puisse porter à nos dirigeants pour mieux gouverner et renforcer le pouvoir du Premier Magistrat à nous placer en sécurité. Que d'en vouloir au pouvoir, faudrait-il ouvrir une autre ligne Jaune, Rouge ou Noire telle la Verte facilitant toute approche d'information civique en temps réel sur ce qui se passe dans ce pays, par SMS soit-il?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 illa yaro 05-11-2017 12:31
Cout de chapeau à vous monsieur le ministre merci infiniment
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 Diafarou Chamsoudine 05-11-2017 20:40
Vous croyez que quoi en les fermant vous allez arranger les choses soyez en sur que beaucoup de gens vont mourir les hôpitaux sont bondés, ça veut dire que même les appareils comme les scanner les irm qui ne sont pas dans l hôpital de monsieur tout le monde donc il faut voir d autres stratégies de répressions plus adéquats et plus adaptés au réalité d un pays en voie de développement comme le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 Sani Moussa Mahamado 05-11-2017 20:42
Maintenant les gens vont commencer à critiquer cette décision soit disant que beaucoup des personnes seront au chômage suite à cette fermeture tout en oubliant que c'est la santé de la population qui est en jeu,. Cette décision est à saluer à sa juste valeur,..
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 TMM 06-11-2017 07:54
Citation en provenance du commentaire précédent de koy :
La clinique magori mm merite d'etre fermé pour leur escroquerie

De quelle escroquerie vous parlez? racontez et on jugera mais ne venez pas gratuitement tenir des telles accusations sans donner des preuves au au pire des cas votre recit
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 TMM 06-11-2017 08:00
Les prix entre pharmacie populaire et privee ne peuvent etre les memes, de meme que la location geopgraphique influe sur le cout. quand une pharmacie est logee dans une residence qui lui coute 500.000CFA/mois et qu une autre se trouve dans une zone ou la location est a 50.000FCFA/mois comment voulez vous que les deux societes puissent avoir le meme prix?
Il ya aussi les sources d approvisionnement qui ne sont pas les memes le meme produit est importe a differents prix donc forcement les ventes se fairont a differents prix c est bon de faire le populisme mais il faut aussi analyser toutes les donnees. si vous etes pour une uniformite des prix faites en sorte qu il aie une uniformite des charges au niveau de toutes les pharmacies
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 Wone 06-11-2017 10:24
Citation en provenance du commentaire précédent de Bali Da Dama :
faites un tour à Poudrière et au Collège Mariama qui doit être purement et simplement fermé allez y voir vous même
Quant au Collège Mariama qui ne relève pas de son ministère, tu dois plutôt orienter ton avis vers le MÉB/A de Marthé ou Enseignements secondaires et au mieux, des Enseignements Sup. Chacun d'eux, est un vaillant guerrier contre les mauvaises pratiques qui anihilent notre développement. Il est dit: "SE TAIRE SUR UN CRIME C'EST SE FAIRE COMPLICE DU CRIME POUR SUBIR La MÊME PEINE QUE L'AUTEUR". .........

Au fait il ne parle pas de l'établissement scolaire "Collège Mariama", mais plutôt d'un centre de santé nommé "Collège Mariama" car situé approximité de l'établissement scolaire.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #23 Maïhakuri Mawadatchi 06-11-2017 11:14
MERCI DE L'INFORMATION SUR CET INCONNU ET MÉCONNU CENTRE DE SANTÉ. Citation en provenance du commentaire précédent de Wone :
Citation en provenance du commentaire précédent de Bali Da Dama :
faites un tour à Poudrière et au Collège Mariama qui doit être purement et simplement fermé allez y voir vous même
Quant au Collège Mariama qui ne relève pas de son ministère, tu dois plutôt orienter ton avis vers le MÉB/A de Marthé ou... Il est dit: "SE TAIRE SUR UN CRIME C'EST SE FAIRE COMPLICE DU CRIME POUR SUBIR La MÊME PEINE QUE L'AUTEUR". .........
Au fait il ne parle pas de l'établissement scolaire "Collège Mariama", mais plutôt d'un centre de santé nommé "Collège Mariama" car situé à proximité de l'établissement scolaire. Soyons certains que tous les Établissements commerciaux, scolaires, surtout, surtout, surtout pharmaceutiques et de santé sont tous fondés par des gens louches aux appétits de richesse facile et proches du maniaque fuyard qui ne s'est jamais soucié du Niger et son peuple; mais de lui seul (sans vraie famille) et ses PACs.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #24 gaskia 28-11-2017 17:28
allah ya kare ka monsieur le ministre;bonne continuation;Si tous les ministres faisaient autant au sein de leur ministere respectifs.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Nous avons 2232 invités et aucun membre en ligne

10 nouvelles chaines au meme prix

Top de la semaine

Publier le 21/11/2019, 19:49
journee-mondiale-de-l-enfance-a-niamey-les-enfants-ont-pris-les-commandes-a-l-occasion-des-30-ans-de-la-convention-des-droits-de-l-enfant-cde A l’instar de la communauté internationale, le Niger a célébré, le mercredi 20 novembre, la Journée...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 18:28
nation-le-comite-national-de-reflexion-sur-l-hymne-national-fait-le-point-au-chef-de-l-etat Le Comité National chargé de réfléchir sur l’hymne National du Niger a fait, ce jeudi 21 novembre, le...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 12:12
revocation-des-maires-des-communes-rurales-de-dogueraoua-malbaza-et-du-conseil-municipal-de-youri-de-leurs-fonctions Le conseil des ministres qui s’est tenu le mercredi 20 novembre 2019, sous la présidence du Chef de...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 12:05
sahel-lancement-des-activites-du-projet-mediation-agropastorale-au-niger L’hôtel Radisson Blu de Niamey a servit de cadre, mardi 19 novembre, au lancement des activités du...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 11:38
burkina-18-assaillants-et-un-gendarme-tues-dans-une-attaque-a-arbinda-dans-le-soum-sahel Un (1) gendarme a été tué et dix huit (18) assaillants ont été abattus, a annoncé dans un communiqué,...Lire plus...
Publier le 18/11/2019, 09:39
l-opposant-hama-amadou-a-regagne-la-prison-civile-de-filingue L’opposant Hama Amadou, revenu au pays le jeudi dernier après 3 années d’exil, a regagné, depuis ce...
Publier le 19/11/2019, 19:40
eliminatoires-can-2021-le-mena-a-sombre-a-niamey-devant-les-bareas-de-madagascar-2-6 Le Mena National a « bu l’eau », comme il se dit chez nous, ce mardi 19 novembre au Stade...
Publier le 18/11/2019, 22:48
trafic-de-drogue-guinee-bissau-le-nigerien-mohamed-sidi-ahmed-condamne-a-15-ans-de-prison La justice bissau-guinéenne a condamné, ce lundi 18 novembre, le nigérien Mohamed Sidi Ahmed, à...
Publier le 21/11/2019, 18:28
nation-le-comite-national-de-reflexion-sur-l-hymne-national-fait-le-point-au-chef-de-l-etat Le Comité National chargé de réfléchir sur l’hymne National du Niger a fait, ce jeudi 21 novembre, le...
Publier le 18/11/2019, 12:50
fc-g5-sahel-25-terroristes-mis-hors-d-etat-de-nuire-et-du-materiel-recupere-au-cours-d-une-operation-dans-le-gourma-burkina Durant les deux premières semaines du mois de novembre 2019, la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5...
Publier le 18/11/2019, 09:39
l-opposant-hama-amadou-a-regagne-la-prison-civile-de-filingue L’opposant Hama Amadou, revenu au pays le jeudi dernier après 3 années d’exil, a regagné, depuis ce...
Publier le 18/11/2019, 22:48
trafic-de-drogue-guinee-bissau-le-nigerien-mohamed-sidi-ahmed-condamne-a-15-ans-de-prison La justice bissau-guinéenne a condamné, ce lundi 18 novembre, le nigérien Mohamed Sidi Ahmed, à...
Publier le 20/11/2019, 14:33
drame-un-militaire-tire-mortellement-sur-2-de-ses-compagnons-d-arme-avant-de-se-suicider Drame dans la famille des Forces armées nigériennes (FAN). Un militaire relevant de la 7e Zone de...
Publier le 18/11/2019, 21:57
operation-tongo-tongo-mali-niger-24-soldats-maliens-et-17-terroristes-tues-une-centaine-de-suspects-entre-les-mains-des-fan-a-tiloa Le bilan de l’accrochage, ce lundi 18 novembre à Tabankort (Gao), entre les Forces armées maliennes...
Publier le 18/11/2019, 12:50
fc-g5-sahel-25-terroristes-mis-hors-d-etat-de-nuire-et-du-materiel-recupere-au-cours-d-une-operation-dans-le-gourma-burkina Durant les deux premières semaines du mois de novembre 2019, la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5...

Dans la même Rubrique

Atelier de validation du PSNSC : la santé communautaire au menu des débats

5 novembre 2019
Atelier de validation du PSNSC : la santé communautaire au menu des débats

Le Palais des congrès de Niamey abrite, du 04 au 05 novembre  un atelier de validation du plan stratégique national santé communautaire (PSNSC) 2019-2023  sous la houlette du Ministre de...

Éducation des filles au Niger : un appui de 7 millions de dollars Cdn du Canada

31 octobre 2019
Éducation des filles au Niger : un appui de 7 millions de dollars Cdn du Canada

Le gouvernement du Canada a fait un don de 7 millions de dollars (5,2 millions de dollars américains) à l'UNICEF, qui sera utilisé au cours des trois prochaines années pour...

SANTÉ: 200 millions de FCFA injectés par semaine pour la gratuité de soins (Ministre de la Santé)

28 octobre 2019
SANTÉ: 200 millions de FCFA injectés par semaine pour la gratuité de soins (Ministre de la Santé)

L’Etat du Niger débloque la somme de 200 millions de FCFA par semaine  depuis près de  6 mois pour accompagner la gratuité de soins, annonce ce samedi 25 octobre  le...

Santé: solidaire de Dr Dillé, le syndicat des médecins spécialistes exige plus de transparence dans les évacuations sanitaires

23 octobre 2019
Santé: solidaire de Dr Dillé, le syndicat des médecins spécialistes exige plus de transparence dans les évacuations sanitaires

DÉCLARATION DU SMES SUR AFFAIRE DR DILLE Mesdames et messieurs ; Camarades militants et sympathisants des Associations et Syndicats amis ici présents ; Camarades militants du SMES ; Honorables invités,

Santé Publique: point de presse du secrétaire général du ministère de la Santé Publique sur la situation de la lutte contre le cancer au Niger

23 octobre 2019
Santé Publique: point de presse du secrétaire général du ministère de la Santé Publique sur la situation de la lutte contre le cancer au Niger

Mesdames, Messieurs Depuis quelques jours une polémique s'est instaurée à travers les médias et les réseaux sociaux sur la question de la prise en charge des cancers au Niger. Comme...

Une génération perdue, si 2 millions d’enfants en Afrique de l’ouest et du centre ne font pas leur rentrée des classes cette année

10 octobre 2019
Une génération perdue, si 2 millions d’enfants en Afrique de l’ouest et du centre ne font pas leur rentrée des classes cette année

Alors que de nombreux enfants s’apprêtent à reprendre le chemin de l’école en Afrique de l’Ouest et du Centre ; plus de 2 millions d’enfants ne feront pas de rentrée suite...