NITA Fond Site Web 675 x 240

Reunion ministres AES

Les ministres de l'Alliance des États du Sahel (AES) sont en réunion depuis ce jeudi 15 février à Ouagadougou, au Burkina Faso, avec comme principal ordre du jour l'élaboration d'un traité portant création de la Confédération Burkina, Mali et Niger. Cette rencontre, qui intervient après la décision des trois pays de quitter la CEDEAO, va également permettre à la vingtaine de ministres présents de réfléchir sur les nouvelles perspectives de la nouvelle organisation ainsi que d'examiner la situation politique et sécuritaire dans l'espace AES.

 

 

Zeyna commission0

 

La rencontre des ministres de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) qui a démarré ce jeudi matin dans la capitale burkinabé s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coordination et la coopération entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger dans des domaines stratégiques comme la défense, la diplomatie, le développement économique et social. « Elle illustre la vitalité de l'Alliance des États du Sahel et la volonté partagée de ses membres d'œuvrer ensemble pour la sécurité et la prospérité de leurs peuples », ont annoncé les organisateurs de la rencontre ministérielle de haut niveau.

La réunion qui se tient à la suite d’une réunion préparatoire de trois jours, des experts des trois pays du lundi au mercredi dernier, va permettre aux ministres de revisiter la Charte de l’Alliance des États du Sahel, et d’élaborer un traité portant création de la Confédération réunissant les trois pays après leur décision annoncée, le 28 janvier dernier, de quitter la Cédéao.

A l’entame de la rencontre, les chefs des délégations des 3 pays ont d’ailleurs réaffirmé, dans leurs discours,  que le retrait de l’AES de la CEDEAO est « irrévocable » avant de rendre un vibrant hommage aux Chefs d’État des trois pays pour cette « décision salutaire » de retrait du Burkina Faso, de la République du Mali et de la République du Niger de la CEDEAO, une organisation sous régionale qui s’est progressivement éloignée de ses objectifs initiaux. Selon les ministres de l’AES, la CEDEAO est devenue une organisation de « désintégration », comme en attestent « les sanctions illégales » contre ses propres Etats membres et  les « ingérences extérieures » que subies l’organisation.  Ils ont en ce sens estimé que ce retrait sans délai est une opportunité pour les trois pays de construire leur développement endogène bâti sur leurs propres ressources et capacités. Pour conclure, les Chefs de délégation ont réaffirmé leur engagement d’avancer résolument dans le processus de mise en œuvre de l’AES et de la création de la Confédération des trois États, et ce, conformément à la vision des Chefs d’État découlant des aspirations profondes des populations respectives.

Il faut noter qu’une vingtaine de ministres, provenance des trois pays, prennent part à cette rencontre ministérielle.  La délégation nigérienne est conduite par le Général de corps d’Armée Salifou Mody, Ministre d'État à la Défense et est composée du  Général de brigade Mouhamed Toumba, Ministre de l'Intérieur, de SEM. Bakary Yaou Sangaré, Ministre des Affaires Étrangères, du Colonel-major Abdourahamane Amadou, Ministre de la Jeunesse et des Sports, et M. Seydou, Ministre délégué chargé du Budget.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

ation Burkina, Niger et Mali



Commentaires

1
BAGOBIRI
2 mois ya
Je n'ai pas de mots suffisamment forts pour exprimer ma profonde gratitude pour les dirigeants, femmes et hommes de toutes obédiences politiques pour leur détermination ainsi que leur volonté manifeste d'offrir aux peuples du Burkina Faso, du Mali et du Niger, des perspectives de coopération sociale, culturelle, politique et économique sans égales depuis des temps immémoriaux. C'est un honneur et une joie incommensurables de voir de mon vivant, l'embryon des Etats-Unis d'Afrique. Tous les Africains devraient ressentir cette vibration qui vient du tréfonds de leur être.
Vive les présidents TRORE, GOITA ET TCHIANI,
Vive L'AES,
longue vie aux peuples burkinabè, nigérien et malien.
Like J'aime like 2 Répondre | Signaler ce commentaire
3
Citoyen
2 mois ya
Vous êtes vraiment dans une illusion
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Derrick
2 mois ya
En esperant que Tiani l'avatar de issoufou ne trahira pas ses pairs du burkina faso et du mali. Quand tu marches avec un fumeur tu vas fumer. Quand tu fais d'un traitre ton model alors tu trahiras. Point a la ligne.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Adam
2 mois ya
C'est fini ce n'est plus le de gouri c'est le patriotisme
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Souleymane
2 mois ya
Vraiment nous nigériens devrons avoir honte pas de dignité la première chose à faire c le complexe charbonnier Salkadamna, les africains nous ont soutenu c’est quoi 450 milliards pour le Niger?
Honte aux dirigeants
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Dotidja
2 mois ya
Afrique - Niger : Les arabes de Diffa signalent au général Tiani la présence de militaires français à la frontière avec le Tchad

Le président nigérien Abdourahmane Tiani a reçu en audience une délégation de la Communauté des Arabes de Diffa hier vendredi 16 février 2024. ..

En effet, selon M. Alkali, la présence de militaires français a été signalée à la frontière entre le Niger et le Tchad. « Nous sommes venus remercier le chef de l’Etat, le général de brigade Abdourahmane Tiani pour son initiative mise en œuvre afin de faire partir les forces françaises. Cependant bien que cette force française soit partie, nous observons la présence de quelques-uns à l’Est de Diffa (frontière avec le Tchad) et cette présence peut constituer une menace pour la stabilité de la région »

Le CNSP doit faire tres attention au Tchad du fils Deby et ses relais locaux. Il a un devoir de gratitude envers son createur macron qui refuse de laisser le Niger poursuivre sa marche.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1684 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
512 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
307 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
450 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
339 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
346 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages