Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

 Tiani et Assimi Goita

Dans un communiqué conjoint ce publié ce mardi 05 décembre 2023, les gouvernements  de Transition du Niger et du Mali ont annoncé avoir procédé à la dénonciation de deux (02) conventions signées avec la France en matière de coopération fiscale. Les autorités des deux pays justifient cette décision par « l’attitude hostile persistance de la France » contre les intérêts des deux Etats ainsi qu’à leur « caractère déséquilibré » qui engendre un important manque à gagner au Niger et au Mali. En juillet dernier, le Burkina Faso avait déjà mis fin à la convention fiscale de non double imposition qui le lie à l’ancienne puissance coloniale.

Zeyna commission0

Après donc le Burkina qui a mis fin, le 7 août dernier, à la convention fiscale de non double imposition avec la France, c’est au tour du Niger et du Mali de suivre la même voie en procédant, ce mardi 05 décembre, à la dénonciation de deux conventions fiscales avec l’ancienne puissance coloniale.

Il s’agit de  la Convention entre le gouvernement de la République Française et le gouvernement de la République du Mali « tendant à éviter les doubles impositions et à établir des règles d’assistance réciproque en matière d’impôts sur le revenu, d’impôts sur les successions, de droits d’enregistrement et de droits de timbres » du 22 Septembre 1972 ainsi que la  Convention entre le gouvernement de la République Française et le gouvernement de la République du Niger « tendant à éliminer les doubles impositions et à établir des règles d’assistance mutuelle administrative en matière fiscale ». Le Burkina avait déjà dénoncé, en aout dernier, la convention fiscale de non double imposition avec la France.

Dans le communiqué conjoint, les gouvernements de transition du Niger et du Mali ont rappelé que la conclusion et la signature de traité bilatéral entre les Etats visent à renforcer la coopération internationale et les liens d’amitié. Or, ont estimé les autorités des deux pays, « l’attitude hostile persistante contre nos Etats, contrevient à cette raison, ajoutée au caractère déséquilibré de ces conventions causant un manque à gagner considérable pour le Mali et le Niger ». Par conséquent, poursuit le communiqué conjoint, sur la base des dispositions de la Convention de Vienne sur le Droit des Traités de 1969, notamment celles relatives à la non-ingérence dans les affaires intérieures d’un Etat, la survenance d’une telle situation rendant l’exécution du Traité impossible et le « changement fondamentale de circonstances »,  les gouvernements du Niger et du Mali ont décidé de mettre fin, dans un délai de 3 mois, aux conventions précitées afin, « de préserver les intérêts supérieurs des peuples maliens et nigériens ».

 

Communique Conjoint Mali Niger

Communique Conjoint Mali Niger

Après donc la dénonciation des accords de défense, c’est au tour de la coopération économique de subir les conséquences des tensions entre les 3 pays de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) et l’ancienne puissance coloniale qui est train de perdre définitivement son influence dans la zone.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)



Commentaires

2
Rastignac
2 mois ya
La conduite des affaires publiques du Niger est désormais dictée par Bamako. Quand on avertissait que l'école ne servait plus à grand chose dans la patrie de Diori Hamani...
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Ousmane
2 mois ya
Ou est le probleme? Si le diagnostic de la maladie donne la même cause au Mali et au Niger, donc il faut faire un traitement concerte et coordonne pour être sûr de son efficacité. Dans tous les cas la France est entrain de payer les pots cassés.Dent pour dent, oeil pour oeil. Le arnaque est fini pour la France et ses valets locaux.
Like J'aime like haha 3 Répondre | Signaler ce commentaire
5
Tchiani
2 mois ya
Dorénavant, c'est à la Russie de Vlad de nous niquer ! Cela nous change de la mollesse macronienne !
Like J'aime love angry 4 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Rossignol
2 mois ya
Ce ne sont pas les gesticulations negativistes de trolls racisteS de la france raciste et genocidaire qui vont nous detourner de notre chemin sous le guidage eclaire de l'AES. Souffrez car le divorce est consommé a jamais.
Like J'aime like love haha 4 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Roi
2 mois ya
De mieux en mieux !
Like J'aime like 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
malan
2 mois ya
les spécialistes des domaines doivent sortir à la télé pour nous édifier sur ces différents accords dénoncés . Quels sont les avantages et les enjeux?
Like J'aime like 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Rossignol
2 mois ya
Si les anciens pantins de macron sous gouverneurs locaux de la francafrique n'avaient pas juge utile d'expliquer au peuple nigerien ce dans quoi ils les engageaient au moment de la creation de ces escroqueries appelees eucap, g5 sahel, alors ce ne sont pas aux dirigeants actuels qui ont decide en toute souverainete d'en sortir le pays de les expliquer aux nigeriens. D'ailleurs tout ce qui a ete fait avec la france l'a ete pour la france et non pour les peuples des pays concernes. Adieu G5 Sahel et Vive l'AES.
Like J'aime love haha 2 Répondre | Signaler ce commentaire
0
BAGOBIRI
2 mois ya
Je ne sais comment exprimer ma joie et ma gratitude aux gouvernements des 3 Etats de l'AES pour cette décision de souveraineté nationale qui devrait, en toute logique, recueillir l'assentiment des peuples nigérien, malien et burkinabè. Seuls des esprits chagrins de la trempe de "Rastignac" ou "Tchiani" ( tiens! pourquoi ce cuistre se fait-il appeler "Tchiani"?), des individus indécrottablement aliénés à la puissance néo-coloniale décadente, peuvent trouver à redire et contester cette décision. Mais Dieu, qu'il est difficile de faire boire un âne qui n'a pas soif!
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
998 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
487 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
266 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
419 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
307 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
315 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2259 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages