mercredi 8 février 2023

4839 lecteurs en ligne -

fraren

8ème Congrès du PNDS-TARAYYA : discours d'ouverture du Président par intérim Foumakoye Gado

Foumaoye Gado 24 12 2022

Camarades membres des structures du parti

Chers délégués au congrès

Militantes et militants,

Chers amis invités.

Mesdames, Messieurs

C'est avec un réel plaisir que je prends la parole devant vous, en ma qualité du Président du Comité Exécutif National par intérim à l'occasion de l'ouverture du 8ème Congrès de notre parti.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

En cette circonstance permettez-moi d’avoir une pensée pieuse pour tous nos camarades et leaders des partis alliés et amis de l’extérieur, rappelés à Dieu depuis notre précèdent Congrès.

Pour le repos de leurs âmes, je vous demande d'observer une minute de prière. Merci.

A présent, permettez-moi d'adresser mes sincères remerciements aux camarades représentants des partis amis venus de l'extérieur rehausser de leur présence l'éclat de nos assises, leur nombre, témoigne du dynamisme de la diplomatie du parti, mais surtout de la solidité de ses relations. Chers amis, merci, bienvenus au Niger et agréable séjour. A ces remerciements je voudrais associer, les leaders des partis membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN), de l'Alliance pour la République (APR) et tous les sympathisants. Votre présence massive relève de la qualité de notre relation, toute empreinte de respect mutuel, de solidarité et de fraternité. Merci à tous.

Enfin je me tourne vers vous, camarades congressistes ici présents mais également vers ceux encore plus nombreux qui nous suivent dans les salles et chapiteaux annexes, vous avez tenu comme d'habitude à assister à ce congrès dans une ferveur militante exceptionnelle.

Camarades, je voudrais profiter de la présence des responsables de toutes les structures pour vous féliciter pour les victoires remportées lors des élections de 2020-2021. En effet ces élections consacrent la montée en puissance du parti qui se classe premier dans sept régions sur huit notamment avec 79 députés sur 166 (soit 47,5%) loin devant le deuxième parti qui compte 19 députés (soit 11,4%).

Camarades, cette situation qui est un réel motif de fierté, nous la devons à votre exceptionnelle résilience, votre rage de vaincre encore et encore, et votre discipline ciment de notre unité. Si cette performance, prouve que le parti demeure toujours sur sa trajectoire ascendante, l'escalade n'est cependant pas achevée car nous ne sommes pas encore parvenus au sommet de la pyramide. Je demeure convaincu que cela est à votre portée et que vous relèverez ce défi très prochainement.

Camarades Congressistes, Chers invités,

Les assises de ce 8ème congrès coïncident avec le 32ème anniversaire de la création de parti, le PNDS-Tarayya, porté sur les fonts baptismaux le 23 décembre 1990, au lycée Alhéri de Niamey. Ce faisant, les pères fondateurs après avoir milités au sein des syndicats (SNECS, USN, SNEN, Syntramines, USTN) pour arracher le multipartisme et la tenue de la Conférence Nationale, ont franchi un pas supplémentaire pour fonder un parti politique. C’est alors que commença la belle épopée de la longue marche du PNDS-Tarayya pour la conquête du pouvoir démocratique, qui sera couronnée de succès aux élections présidentielles d’avril 2011. Ce fut 20 ans d’un travail acharné et constant, 20 ans de combat politique, 20 ans de progression régulière au fil des élections pour enfin atteindre la consécration.

En ce 32ème anniversaire en souvenir de tous les sacrifices consentis je voudrais vous rendre hommage, vous féliciter et vous dire: bon anniversaire et en avant vers d’autres victoires.

Camarades Congressistes,

Ce congrès se déroule aujourd’hui exceptionnellement avec la présence parmi nous d’un camarade historique de notre parti j’ai nommé l’ancien Président Issoufou Mahamadou. Il vous souviendra qu’il a dirigé le parti avec brio de 1990 année de sa création à 2011, année de son élection comme Président de la République.

Vingt longues années d'un travail méthodique pour bâtir un parti national fort, soudé autour d'idéaux partagés par tous les adhérents, vingt années de combat pour assoir et sauvegarder la démocratie au Niger et d'engagement pour la conquête démocratique du pouvoir.

C'est le lieu de rendre un vibrant hommage à cet homme qui a forgé l'identité du PNDS après moult sacrifices difficiles à énumérer ici. Retenons seulement qu'il est le principal artisan de l'avènement du PNDS au pouvoir et principal artisan de la première alternance démocratique du pouvoir au Niger, dans le strict respect de la constitution. N'en déplaise à ses détracteurs, d'hier et d'aujourd'hui, l'homme demeurera une figure emblématique dans l'histoire de la gouvernance démocratique, mais également un grand bâtisseur qui a su réaliser de nombreuses infrastructures indispensables à l'essor économique de notre pays. Le bilan de ses deux mandats a tout simplement permis de sortir le Niger de l’anonymat, de le hisser au rang des Nations qui progressent, des Nations citées en exemple pour leur bonne gouvernance. C’est ce bilan positif qui justifie aujourd’hui que le Président Mohamed Bazoum et l’ancien Président Issoufou Mahamadou sont régulièrement sollicités pour apporter leur éclairage sur des grands sujets de préoccupation de notre Continent et du Monde.

Camarades Congressistes

Ce congrès se déroule également sans la présence physique d’un autre camarade historique du parti, j’ai nommé le camarade Bazoum Mohamed aujourd'hui Président de la République, qui avait dirigé notre parti de 2011 à Avril 2021 date de sa prestation de serment comme Président de la République. S'appuyant sur l'exemple de son prédécesseur, il a géré la famille PNDS en préservant son unité, sa discipline, son élan d'expansion, toutes choses qui lui ont valu les résultats électoraux cités plus haut, dont entre autres son élection à la magistrature suprême de notre pays.

Je disais tantôt qu'il n’est pas physiquement dans cette salle, mais je sais qu'il est présent d'esprit, tant il demeure attaché au parti et soucieux de sa santé. C'est donc dans une parfaite communion d'esprit et de vision que nous conduirons ce congrès avec lui. Aussi, vous demanderais-je pour célébrer cette communion de lui rendre un vibrant hommage. (Merci).

Camarades Congressistes,

Quand je parcours cette salle des yeux, j'éprouve un immense sentiment de fierté, de vous voir tous, jeunes adolescents, adultes et vieux réunis ici dans une même ferveur militante. En effet:

  • J'aperçois en premier lieu, les vétérans, pionniers de l'implantation et de l'expansion du parti, combattants d'hier et d'aujourd'hui, vous qui avez disséminé la vision du PNDS dans les villes, les villages, les hameaux et campements avec souvent des moyens dérisoires, vous qui avez supporté les affres de l'opposition avec son lot d'exclusion, d'intimidation, de répression et d'emprisonnement avant de porter le parti au pouvoir à partir de 2011. J'ai le cœur serré quand je pense à tous ce que vous avez endurés. Je suis fier de votre résilience et de votre engagement militant.
  • J’aperçois les femmes très visibles par l’éclat que vous imprimez à cet endroit, toujours mobilisées autour des idéaux du parti vous qui avez bravé le verbe et allonger le temps autour des puits, des cérémonies de mariages, des baptêmes, foyandi et même des funérailles, pour défendre bec et ongles les leaders de notre parti et susciter l’adhésion à ses programmes. Vous êtes restées stoïques, en dépit de vos récriminations sur le respect du quota et nous vous devons en grande partie les succès électoraux. Votre engagement force notre admiration et je vous en sais gré. Le parti continuera à s’appuyer sur votre mobilisation et votre solidarité.
  • J'aperçois aussi venus très nombreux les jeunes, ayant adhéré pour beaucoup d'entre eux au PNDS étant encore sur les bancs de l'école ainsi que des jeunes adolescents ruraux. Vous avez souvent dans l'anonymat accompagné les actions du parti jusqu'à date. Vous avez été tout aussi résilients que vos ainés et méritez notre reconnaissance et nos encouragements, car vous êtes la relève de demain pour pérenniser l'hégémonie du PNDS.
  • Enfin j'aperçois, téléphones et caméras en mains et en action, les jeunes internautes. Vous êtes nos combattants d'un genre nouveau, les défenseurs du parti à travers les réseaux sociaux contre nos adversaires qui font usage abondamment de ce moyen de communication pour discréditer le parti, ces dirigeants et l'action gouvernementale. Aujourd'hui vous êtes la parade aux assauts des Don Quichotte de la politique dont les lances se brisent toujours contre la forteresse Tarayya. Vous méritez une attention particulière du parti pour mieux structurer vos actions pour plus d'efficacité. Félicitations à vous également avec tous nos encouragements.

Camarades Congressistes, Chers invités,

Notre congrès se tient à trois mois du deuxième anniversaire de l'ascension du Président Bazoum Mohamed au pouvoir. Vingt mois c'est trop tôt pour juger de l'action d'un gouvernement, cependant les résultats déjà obtenus sont à la hauteur des engagements du programme annoncé. Ainsi:

  • Sur le plan sécuritaire on note une montée en puissance des Forces de Défense et de Sécurité avec la dotation en équipements de pointe appropriés, de nombreuses victoires contre les terroristes et autres bandits armés, la réinstallation de nombreuses personnes déplacées dans leurs villages respectifs, bref, une réelle accalmie sur divers fronts. Je voudrais ici rendre hommage aux Forces de Défense et Sécurité et saluer la mémoire des victimes civiles et militaires de cette guerre asymétrique en vous demandant d'observer un moment de prière pour le repos de leurs âmes. Les actions hardies prises dès les premiers instants de l’apparition du terrorisme en 2012, poursuivi tout au long des 10 ans de mandat du Président Issoufou Mahamadou et consolidées par le nouveau Président Bazoum Mohamed ont permis malgré un environnement fortement perturbé de préserver l’intégrité de notre territoire, la continuité de l’État et la préservation des Institutions démocratiques.
  • Dans le domaine de l'éducation, une des priorités du programme de renaissance acte 3, on note avec satisfaction, l'implication personnelle du Président de la République et la pertinence des reformes déjà engagées. Rehaussement du niveau de recrutement des élèves maîtres, programme de construction de classes pour remplacer les classes en paillote, construction des internats pour jeunes filles, planning de titularisation des contractuels, réforme des curricula, etc.…, autant de réformes qui à terme, impacteront positivement l'efficacité de notre système éducatif et notre Indice de Développement Humain (IDH).
  • Dans le domaine de la gouvernance la HALCIA s’active pour encadrer tous les concours d’intégration à la Fonction Publique de même qu’elle s’investie à agir contre les actes de mauvaise gestion des deniers publics. En outre, la justice est invitée à accélèrer le traitement des dossiers qui lui sont soumis. S’agissant du climat politique on se réjouit de la réactivation du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP), la révision et l’adoption du statut de l’opposition. Aussi le parachèvement du retour du Niger au sein de l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (ITIE) concrétise la volonté du gouvernement à promouvoir une gestion saine des ressources du sous-sol.
  • Sur le plan des infrastructures, le bitumage de certains axes routiers, lancés en fin de deuxième mandat 2020 se poursuivent activement, tandis que de nouveaux chantiers s'ouvrent principalement concernant les routes et pistes rurales au grand bonheur des populations des zones ainsi promises au désenclavement. De même parlant des infrastructures énergétiques, convaincu qu'il ne peut y avoir développement sans énergie, le gouvernement met un accent particulier, à l'amélioration de l'offre et du taux d'accès à l'électricité.
  • Dans le domaine des industries extractives, le lancement d'une nouvelle société d'exploitation d'uranium, SOMIDA dans de département de Tchirozerine, la construction du pipeline pétrolier Niger-Benin, prévu pour être mis en exploitation en fin 2023, sont autant de perspectives d'une croissance soutenue au cours du mandat.

Le PNDS continuera à soutenir l'action gouvernementale afin qu'au terme de ce mandat, nos équipes de campagne détiennent des arguments tangibles et solides pour battre campagne en 2026, en vue d’une Victoire certaine.

Camarades, Congressistes,

Comme vous le savez, en prélude à ce congrès, nous avons procédé aux renouvellements de nos bureaux exécutifs régionaux. Ces assises se sont déroulées partout, dans la parfaite tradition de sérénité et d'unité qui caractérise notre parti. Il faut noter au passage l'avènement pour la première fois d'une femme comme présidente de fédération régionale, ce qui montre une fois de plus l'attachement du parti à la promotion du genre. J'exhorte tous les responsables de ces exécutifs régionaux à s'investir dans une gouvernance collégiale de rassemblement à même de garantir l'unité du parti et son expansion.

Camarades Congressistes,

Au menu de ce congrès nous avons essentiellement le renouvellement du Comité Central et du Comité Exécutif National. Comme pour les autres congrès de ce genre les aspirations à des promotions et des intégrations au sein de ces organes, exprimées par nos camarades sont nombreuses, à l'image de l'expansion qu'a connu le parti au cours du mandat. Nous aurons donc à réussir le difficile exercice de concilier ces légitimes aspirations, au souci de recherche de l'efficacité d'action et de la cohésion. Cet exercice nous l'avons réussi lors de la tenue des conseils fédéraux, je parie que nous le réussirons ici également, au grand dam des ‘’charlatans’’ qui depuis l'annonce de la tenue de ce congrès, n'ont eu de cesse d'imaginer des scénarii catastrophiques pour notre parti. Je sais compter sur votre attachement aux valeurs qui nous lient pour administrer une dernière correction à ces détracteurs en espérant qu'ils se tairont à jamais.

Camarades congressistes, chers invités,

C'est sur cet appel d'espoir, et tout en vous remerciant de votre attention et de votre présence, que je déclare ouverts les travaux du 8ème congrès ordinaire du PNDS Tarayya.

Vive la Démocratie

Vive la République

Vive le PNDS-Tarayya Uni et plus Fort

 Je vous remercie.

.

Commentaires  

+9 #1 ??? 24-12-2022 22:02
Les elections de 2011, 2016 et 2021 sont faites dans les circonstances tres douteuses que n'importe qui avec un peu de logique aura du mal à associer la democratie à ce pays! Niger,pays democrate??? dificile d'y croire!democratie de forme, OUI mais dans le fond et fait, c'est une autre histoire...resumons:
2011, un soldat fait un coup d'etat pour le compte de l'ancien colon et remet le pouvoir au PNDS avec comme accord le retour de l'ascenseur apres 10 ans.
2016, l'opposant, chef de fil de l'oposition de l'époque est piegé et renvoyé en prison, un seul candidat fait campagne electorale aux frais du contribuable...
2021: elections contestées par le candidat de l'oposition qui porte l'affaire d'abord vers les juridictions nationales puis regionales, du jamais vu au Niger...

Alors ne vous rejouissez pas, vous n'avez apportez aucune democratie au Niger, vous avez plutot facilitez les fraudes dans les concours à la fonction publique, l'enrechissement illicite, le detournement des bien publics, l'insecurité, le terrorisme, la corruption à grande échelle, l'injustice sociale, l'emprisonnement par selection, vous avez reussi à mettre dans les tetes des jeunes, que le travail, excellence, la droiture, etc ne sont que des mots et non de valeurs, pour reussir il faudrait militer au PNDS pour reussir aux concours, avancements professionnels, avoir des marchés publics etc.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #2 ??? 24-12-2022 22:03
Vous avez detruit le peu qui restait de cette jeunesse qui croyait aux valeurs de la republique et non aux pensées uniques d'un parti politique qui pense qui detient la verité.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #3 zoom 24-12-2022 23:30
Actuniger epargne nous ces saletes
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #4 Sani Saley 25-12-2022 05:30
Des truands tout simplement. Tu donnes 10 ans à Tanja et le Niger a le Pétrole, et si tu donnes un autre 10 ans a Tanja avec un Niger producteur du Niger, le Niger allait être l’un des pays les plus riches d’Afrique. Ces gens ne sont que des voleurs, des menteurs et des truands
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 TOTO A DIT 25-12-2022 07:45
La guerre en Ukraine expliquée dans sa simpleste expression par les confessions d'Angela Merkel qui avouait récemment que de cette guerre en Ukraine, l'Otan la voulait dés le début mais avait besoin du temps pour se préparait militairement, telle est la révélation d'Angela Merkel....

Et des répercussions désastreuses de cette guerre dans le monde ,mal ficelées et calculées par ces occidentaux qui se sont tirées une balle dans le cul , ce n'est pas seulement les TOTO A DIT qui supportent , les Ukrainiens et des occidentaux aussi dansent de froid dans leur maison faute de gaz et d'électricité , et es tu tenu de continuer pour la suite .... Quand TOTO A DIT partage ?

Selon l’ancienne chancelière allemande Angela Merkel, l’accord de Minsk a servi à gagner du temps pour réarmer l’Ukraine.
«L’accord de Minsk de 2014 était une tentative de donner du temps à l’Ukraine», a déclaré Angela Merkel à l’hebdomadaire Die Zeit. «Elle en a également profité pour devenir plus forte, comme vous pouvez le voir aujourd’hui.»

Merkel, qui était également chef de l’Union chrétienne-démocrate (CDU), a fait peu de déclarations publiques depuis qu’elle a été remplacée comme chancelière par Olaf Scholz (Parti social-démocrate, SPD) il y a un an, après seize ans de mandat. La longue interview publiée par Die Zeit le 7 décembre est une rare exception.

En coulisses, Merkel reste toutefois active sur le plan politique.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 TOTO A DIT 25-12-2022 07:49
Suite 1
Dans son bureau, auquel elle a droit en tant qu’ancienne chancelière, elle emploie neuf personnes, quatre de plus que le nombre autorisé: un directeur, un directeur adjoint, deux administrateurs, trois employés et deux chauffeurs. Elle entretient des contacts réguliers avec Scholz, comme il l’a lui-même signalé. Elle avait déjà entretenu de bonnes relations avec lui lorsqu’il était encore ministre des Finances de la grande coalition gouvernementale.

Il est d’autant plus remarquable qu’elle admette que l’accord de Minsk a servi à gagner du temps pour le réarmement de l’Ukraine. «Il était clair pour nous tous que le conflit était dans une impasse, que le problème n’avait pas été résolu, mais c’est précisément ce qui a donné un temps précieux à l’Ukraine», a déclaré Merkel à Die Zeit.

Auparavant, l’accord de Minsk, que Merkel a signé avec le président français de l’époque, François Hollande, le président ukrainien Petro Porochenko et le président russe Vladimir Poutine en septembre 2014, avait été dépeint comme un effort de paix que le président russe aurait ensuite contrecarré.

Maintenant, Merkel confirme que l’OTAN voulait la guerre dès le début, mais avait besoin de temps pour se préparer militairement: une évaluation que le WSWS maintient depuis longtemps.

Depuis la dissolution de l’Union soviétique en 1991, les États-Unis poursuivent l’objectif de rester la «seule puissance mondiale».
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 TOTO A DIT 25-12-2022 07:56
Suite 2
À cette fin, Washington a mené de nombreuses guerres criminelles et a étendu l’OTAN en Europe de l’Est. Aujourd’hui, ils veulent également intégrer l’Ukraine, la Géorgie et d’autres anciennes républiques soviétiques dans l’OTAN et soumettre la Russie afin de piller ses ressources et d’isoler la Chine.

Le gouvernement allemand utilise la guerre en Ukraine pour faire valoir sa prétention à devenir la première puissance européenne et une grande puissance militaire. Le troisième gouvernement de Merkel, une grande coalition composée des chrétiens-démocrates (CDU/CSU) et du SPD, avait placé cet objectif au centre de son programme en 2013. En matière de politique étrangère, il suit ainsi le modèle des plans de grande puissance du Kaiserreich (Empire impérial) et du régime nazi.

«L’Allemagne doit être prête à s’impliquer plus tôt, plus résolument et plus substantiellement dans la politique étrangère et de sécurité», avait déclaré le ministre des Affaires étrangères de l’époque, Frank-Walter Steinmeier (SPD), aujourd’hui président de l’Allemagne, lors de la conférence sur la sécurité de Munich en 2014.

L’Allemagne était «trop grande pour commenter la politique mondiale uniquement depuis les lignes de côté».

Deux mois à peine après l’entrée en fonction du troisième gouvernement de Merkel, les États-Unis et l’Allemagne ont organisé un coup d’État en Ukraine en février 2014,
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 TOTO A DIT 25-12-2022 08:09
Suite 3
qui a fait appel à des milices fascistes pour aider un régime pro-OTAN à prendre le pouvoir. Washington et Berlin ont toutefois eu un problème. Le rôle dominant joué dans le nouveau régime par les nationalistes de droite, admirateurs du collaborateur nazi Stepan Bandera, et les milices fascistes a divisé le pays, en particulier dans l’Est, majoritairement russophone, où la perspective d’être dirigé par des ultranationalistes ukrainiens était accueillie avec horreur.

La Russie, craignant pour sa base de la flotte de la mer Noire à Sébastopol, a annexé la Crimée à la suite d’un référendum. Les séparatistes soutenus par la Russie ont proclamé des républiques indépendantes à Donetsk et à Louhansk, dans l’est de l’Ukraine.

Les nouveaux dirigeants de Kiev n’ont pas été en mesure d’empêcher cela. L’armée ukrainienne s’est effondrée. Les soldats peu enclins à se sacrifier pour le nouveau régime avaient déserté en masse.

Dans ces circonstances, Merkel et Hollande ont organisé l’accord de Minsk – comme Merkel l’admet maintenant – pour geler le conflit et gagner du temps.
L’accord prévoyait un cessez-le-feu, le retrait des armes lourdes et la création d’une zone de sécurité, surveillée par l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Le gouvernement ukrainien s’est engagé à modifier la constitution pour accorder un statut spécial à Donetsk et à Louhansk
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 TOTO A DIT 25-12-2022 08:13
Suite 4
et leur accorder une plus grande autonomie.

Presque rien de tout cela n’a été mis en œuvre. En particulier, la partie ukrainienne a boycotté tous les accords. Elle ne voulait pas d’un règlement négocié. Faute de soldats prêts à se battre, le président nouvellement installé de Petro Porochenko a mobilisé le bataillon Azov et d’autres milices fascistes, que l’oligarque milliardaire a en partie financés lui-même. Ces milices ont été intégrées aux forces armées et envoyées dans les régions séparatistes pour terroriser la population locale et maintenir le conflit.

Le régime de Kiev – que ce soit sous la direction de Porochenko ou de son successeur Zelensky – et ses bailleurs de fonds à Berlin et Washington n’ont jamais voulu une solution pacifique. Ce qui les intéressait était de gagner du temps pour intensifier la guerre, même si cela avait des conséquences désastreuses pour la population des zones touchées.

L’Institut allemand pour les affaires internationales et de sécurité (SWP), qui est proche du gouvernement allemand et n’a aucune sympathie pour la Russie, a publié un document intitulé «Le conflit du Donbass» en février 2019 – trois ans avant que la guerre actuelle n’éclate. Il dresse un tableau dévastateur, qui montre clairement que le régime de Kiev s’est toujours préoccupé d’objectifs géopolitiques dans le conflit du Donbass – rejoindre l’OTAN, isoler la Russie –
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 TOTO A DIT 25-12-2022 08:16
Suite 5
et qu’il était prêt à sacrifier impitoyablement le sort de la population ukrainienne à ces objectifs.

«Le discours de Kiev sur la guerre du Donbass se concentre presque exclusivement sur le niveau géopolitique et la relation avec la Russie», indique le document. L’absence d’un «niveau local du conflit» a, selon ce point de vue, «de graves conséquences sur la perception de la population civile touchée», qui est «perçue à Kiev comme rétrograde, sous influence soviétique, improductive et autoritaire». Aux yeux de la plupart des interlocuteurs, «la question du Donbass ne peut pas être résolue par la “réconciliation” entre des groupes ethniques ou sociaux individuels». Du point de vue de Kiev, la construction de la paix «ne sera possible qu’une fois les territoires libérés, c’est-à-dire une fois qu’ils seront à nouveau entièrement sous contrôle ukrainien».

Le document du SWP admet aussi candidement que les forces fascistes jouent un rôle central dans la politique ukrainienne: «Même si les partis de droite et d’extrême droite n’ont pas obtenu de succès significatif aux élections depuis 2014, les idées nationalistes exercent une influence considérable dans le débat social sur le conflit à l’est (ainsi que sur d’autres questions). À maintes reprises, les acteurs nationalistes parviennent à forcer les dirigeants politiques à ajuster leurs politiques».
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 TOTO A DIT 25-12-2022 08:19
Suite 6
Le document du SWP aborde également les coûts humains et sociaux dévastateurs de la guerre dans l’est de l’Ukraine. En 2017, par exemple, la «proportion de personnes n’ayant pas accès à une alimentation équilibrée» était de 86 pour cent dans les républiques populaires de Donetsk et de Louhansk et de 55 pour cent dans les zones contrôlées par Kiev. Depuis 2014, des dizaines de milliers de maisons ont été endommagées et détruites. Selon l’OSCE, les deux parties – mais surtout les forces armées ukrainiennes – ont pris pour cible les biens civils.

Le régime de Kiev, selon l’organisation, ne s’en souciait pas. «Un certain nombre de politiciens à Kiev considèrent le Donbass comme un fardeau économique inutile et sa population comme rétrograde et politiquement peu fiable. Sa volonté d’alléger les difficultés humanitaires dans les zones touchées par le conflit est par conséquent faible», indique le document du SWP.

L’OTAN a utilisé le «temps précieux» (Merkel) gagné par cette terreur pour reconstruire, armer jusqu’aux dents et entraîner les forces armées ukrainiennes. Par exemple, selon un rapport parlementaire britannique, l’armée britannique forme et équipe les soldats ukrainiens depuis 2014. L’Ukraine n’a pas officiellement intégré l’OTAN, mais elle le fait dans la pratique.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 TOTO A DIT 25-12-2022 08:24
Suite 7
La décision de la Russie de mener une action militaire contre l’Ukraine était la réaction prévisible – et voulue – à cette offensive de l’OTAN. Cela ne la rend pas moins réactionnaire. Le régime de Poutine représente les intérêts des oligarques russes qui ont pillé les biens socialisés de l’Union soviétique et sont en guerre contre la classe ouvrière russe.

Mais l’affirmation selon laquelle la guerre a été déclenchée par l’intrusion de la Russie dans le «jardin d’Eden» de la démocratie occidentale est un mensonge. La responsabilité principale incombe aux puissances de l’OTAN, qui ont voulu la guerre et l’ont délibérément provoquée.

Depuis le début de la guerre, elles inondent l’Ukraine d’armements de pointe. Elles fournissent un soutien logistique, déterminent les cibles des attaques, dirigent les combats et opèrent secrètement en Ukraine avec leurs propres troupes d’élite. Elles étouffent toute tentative de solution négociée. En réalité, l’OTAN mène depuis longtemps une guerre contre la puissance nucléaire de Russie, risquant l’anéantissement nucléaire de l’humanité.

Ce danger ne peut être évité que par un mouvement international de la classe ouvrière internationale combinant la lutte contre la guerre avec la lutte contre sa cause: le capitalisme. Le Sozialistische Gleichheitspartei (Parti de l’égalité socialiste) et le Comité international de la Quatrième Internationale
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 TOTO A DIT 25-12-2022 08:53
Suite 8 et fin

construisent un tel mouvement et l’arment d’une perspective socialiste.

Au finish , TOTO A DIT dit ..
Voilà en résumé , la Realpolitik...de .vos dits amis .... franchies Oooo, Ameriki Ooooo, Allemands ooo , Italiens Oooo, brefs occidentaux Oooo ou les Ukrainiens comme disent les Européens qui leur ressemblent et ont des yeux , c'est dire tout ce beau monde se supportent mutuellement et exclusivement pour leur seul intérêt , simplement leur intérêt et n'ont point d'amis.... Pour preuve , tenez le vous pour dit, de ce conflit en Ukraine ,à la recente visite du Chef Comédien Ukrainien , cette semaine aux USA, le Gouvernement de Biden lui promis une aide supplémentaire de 45 MILLIARDS DE DOLLARS pour CONTINUER CETTE GUERRE FRATRICIDE ET DE DESTRUCTION DE VILLES ET SOUFFRANCE D'INNOCENTS CIVILS .alors que pour lutter contre le terrorisme au Sahel , que la France et compères ont créé pour la main mise et contrôle des richesses du Sahel ou de l'Afrique ,pour sa localisation géostratégique, ces blancs disent, Y A PAS ARGENT .....

Pendant ce même temps ce sont des [mot censuré]s Africains LARBINS Francocons Nègres de maison , qui font le griotisme et actent en apprentis saboteurs des blancs pour asphyxier et détruire les dignes et patriotes fils et filles d'Africains qui veulent changer la donne sur une coopération du gagnant gagnant centrée sur le respect mutuel de la souveraineté ..
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #14 Zoom 26-12-2022 10:16
PNDS est le cancer qui ronge le Niger.
PNDS est la blessure morale des nigeriens
PNDS est le parti nazi qui a divise les nigeriens
PNDS est l'entite malfaisante qui a detruit le Niger et le nigerien
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 sakina 26-12-2022 14:39
donc il est temps de laisser les canettes
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Paroles d'enfants : Roumaissa

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com