jeudi 9 février 2023

4121 lecteurs en ligne -

fraren

2ème  congrès ordinaire du CPR-INGANCI : le parti ambitionne de se positionner dans le top 3 des forces politiques du pays en 2026

 

Congres 2022 CPR Inganci BIS5

Le Congrès pour la République (CPR-INGANCI) qui vient de souffler ses 8 bougies, a tenu ce dimanche 27 novembre 2022, au palais du 29 juillet de Niamey, son 2ème  congrès ordinaire. A l’ouverture des assises placées sous le thème : « L'engagement pour la construction d'une force politique nationale », la 5ème  force politique nationale du pays a décliné ses ambitions de construire un parti d'envergure nationale, afin de se classer parmi les 3 premières forces politiques lors des prochaines élections générales de 2026.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C’est le Président national du parti, M. Mamane Kassoum Moctar qui a ouvert les travaux du congrès en présence des militants des huit (8) coordinations du  du pays, des représentants des partis amis et alliés, des députés nationaux, et plusieurs autres invités.

Congres 2022 CPR Inganci BIS5

Après le mot de bienvenue du président de la convention régionale de Niamey, Dr Moussa Yacouba qui s’est réjoui du privilège qui a été fait à la coordination d'abriter cet événement de la plus haute importance dans la vie du parti, le Président national, également Ministre de l'Enseignement Technique et de la formation Professionnelle a pris la parole devant une marée humaine que la grande salle du palais du 29 juillet n’a pu contenir pour adresser ses sincères remerciements à tous ceux qui ont effectué le déplacement du palais du 29 juillet.

Apres avoir rappelé le contexte national marqué par l'insécurité liée aux actions de groupe armée terroristes, le président Kassoum Mamane Moctar a rendu un « vibrant hommage » aux Forces de Défense et de Sécurité pour leur engagement à défendre la patrie.

M. Mamane Kassoum Moctar de manifester sa joie face à cette forte mobilisation et ferveur militante. En rappelant l’historique de la création du parti, le Président du CPR INGACI a fait un état des lieux  en ce qui concerne l’évolution du parti. En effet, a rappelé M. Kassoum Moctar, « les résultats des élections présidentielles de 2016 plaçaient le candidat du CPR INGANCI, 6ème  sur 15 candidats, avec trois députés à l'Assemblée nationale ». Tout en reconnaissant avoir traversé des moments difficiles et « une rude adversité ». En huit (8) ans d'existence, le CPR , est devenu la 5ème force  politique du pays. « De 181 élus communaux, régionaux et nationaux aux élections de 2020, nous sommes aujourd'hui dans cette salle à environ 400 élus à la suite de nombreuses adhésion enregistrées par notre parti », a déclaré Kassoum Mamane Moctar.

C’est à ce juste titre, qu’il a profité de l’occasion pour féliciter, saluer et encourager particulièrement  la cellule d'adhésion du parti qui fait un travail remarquable. 

Le patron du CPR Inganci, a aussi profité de ce moment solennelle pour interpeller les acteurs politiques et les citoyens de manière générale sur le fait que « l'espace républicain et démocratique, n'est pas un champ de guerre, mais celui de la compétition saine, de la tolérance et au franc jeu ».

Des résultats électoraux en constante croissance

Revenant sur les avancées fulgurantes du parti, M. Kassoum Moctar a affirmé que le parti avance, « il progresse de fort belle manière comme l'atteste nos résultats électoraux en constante croissance ». Selon le président national, « le combat ne fait que commencer ». Il a ensuite décliner ses ambitions pour le parti.

Congres 2022 CPR Inganci BIS5

« Nous ambitionnons de construire un parti d'envergure nationale, mais aussi et surtout de jouer un rôle de premier plan sur l’échiquier politique nationale. C'est pourquoi nous avons inscrit comme thème de ce congrès : « l’engagement pour la construction d’une force politique nationale. Le choix de cette thématique se justifie amplement par le simple constat que l'histoire politique de notre pays a démontré qu'en démocratie, seuls les partis politiques d'envergure nationale ont pu conquérir et exercer le pouvoir, alors que les formations politiques localisées se sont éteintes progressivement au fil du temps »,  président Mamane Kassoum Moctar.

Le patron du CPR INGANCI  d’inviter les congressistes à la réflexion et à l'action autour de ce thème révélateur de l'ambition du parti. Il a donc exhorté les militantes et militants à s’approprier le pari qu’il a fait pour les prochaines élections à venir, celui de  se placer parmi les trois premières forces politiques du Niger. L’ambition du Président national du CPR INGANCI est d'atteindre 500 élus à l'échelle nationale aux prochaines élections générales, contre 400 actuellement.

Le Président national du CPR INGANCI est revenu aussi sur la « crise des valeurs », qui favorise le développement de nombreuses antivaleurs qui sapent le fondement éthique de nos sociétés. Sur ce point, « le CPR exige à cet effet de nos partenaires, le respect de nos valeurs fondamentales. En tout état de cause, le CPR n'entend jamais cautionner, où s'associer à des instruments juridiques internationaux qui ne sont pas respectueux de nos valeurs sociales religieuses », a clamé M. Kassoum Moctar. 

Congres 2022 CPR Inganci BIS5Congres 2022 CPR Inganci BIS5

A.Karim (actuniger.com)

.

Commentaires  

+4 #1 ??? 28-11-2022 22:49
Il n'y aucune fierté dans ce que la plupart de ces politiciens font pour entrer en politique et y demeurer. Ce monsieur a tellement des dossiers qui l'incriminent depuis son entrée dans l'administration publique (mairie, ministeres etc.) qu'en temps normale, il doit avoir honte de parler et celui qui vient nous parler d'ambition....mais ce n'est pas de sa faute, c'est la faute à tous les nigeriens qui ont accepté et legalisé le principe selon lequel on peut detourner l'argent du contribuable et se lançer dans la politique, c'est la voie la plus rapide, plus besoin d'etre intélligent, sincere, bosseur, digne, intégre etc pour faire de la politique servant reelement à aider son pays...c'est catastrophique...
Pas plus longtemps, un jeune DG d'une societé nationale faisait tranquillement ses malversations de façon deliberée et s'était enrichi d'une maniere exponentielle, grace à cet argent, il s'etait fait elir deputé aux dernieres elections, vu qu'il se sentait riche et puissant, il a voulu se separer de ceux la meme qui l'on laissé detourner l'argent du contribuable, actuellement il croupis en prison, Kassoum connait tres bien ce genre de scenario... dommage pour ce pays vraiment.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Paroles d'enfants : Roumaissa

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com