dimanche 4 décembre 2022

2211 lecteurs en ligne -

fraren

France - Niger : le diplomate M.Sylvain Itté échange avec la presse locale sur les grands axes de sa mission d’Ambassadeur de France en République du Niger

Rencontre Sylvain Itte Presse nigerienne BIS1

Le nouvel ambassadeur de la France au Niger, M.Sylvain Itté, entouré de Mme Cynthia Mela, Directrice AFD Niger, Luc Fabre, Chef de service de coopération et d'action culturelle de l'Ambassade et ses collègues de la Chancellerie diplomatique, a eu une rencontre d’échanges mardi 11 Octobre 2022, avec la presse nigérienne à sa résidence à Niamey. Cette première rencontre de prise de contact entre le diplomate français et les Hommes des médias a été l’occasion pour le nouvel ambassadeur de présenter les grands axes de sa mission sur les 3 prochaines années, mais également des échanges sur la coopération franco-nigérienne. 

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Arrivé à Niamey le 28 septembre 2022, le nouvel ambassadeur du Niger, M. Sylvain Itté qui a remis ses lettres de créance à Monsieur le Président de la République SEM Mohamed Bazoum, le vendredi 7 octobre, a animé un point de presse à sa résidence, ce mardi 11 octobre 2022. « C'est ma première occasion, de pouvoir m'adresser à la population nigérienne à travers la presse nigérienne », a déclaré le diplomate français qui dit avoir souhaité s’entretenir avec la presse nigérienne pour ainsi toucher directement la population à la base.

« J'ai fait le choix de m'entourer des deux collaborateurs qui sont au cœur de notre coopération parce qu'il m'est apparu absolument essentiel, fondamental de pouvoir repasser l'action de notre action de partenariat et de coopération avec le Niger et de repasser également les éléments essentiels de cette coopération », a ajouté M. Sylvain Itté.

D’entrée de jeu, le diplomate a tenu a rappeler que la France, premier bailleur bilatéral au Niger, a triplé son aide au développement au Niger en 10 ans.

A travers sa déclaration, M. Sylvain Itté a clairement reconnu quelques insuffisances « de notre part, un manque de clarté, un manque de communication ». Donc, a-t-il poursuivi, « à partir du moment où nous ne sommes pas suffisamment claires et précis dans notre communication, par définition, de manière assez normale, toutes les interprétations, déformations, transformations peuvent être légitimement faites, soit de bonne foi ou de mauvaise foi ».

Rencontre Sylvain Itte Presse nigerienne BIS1

« Il nous a donc paru fondamental de pouvoir engagé avec vous le dialogue de communication, c'est une des priorités qui m'a été fixée et que je me suis fixé en arrivant ici, à Niamey. Je suis absolument ouvert à l'ensemble des débats, au dialogue, l'ensemble des questions qui peuvent interpeller les uns et les autres, le seul élément que je pose sur la table au préalable, c’est le dialogue sincère, a expliqué le diplomate français. 

Les grands axes de la mission de M. Sylvain Itté

Selon les explications de M. Sylvain Itté, la diplomatie française a eu une discussion, et en partenariat avec le gouvernement nigérien et les autorités nigériennes, elle a déterminé les axes centraux de ce partenariat et cette coopération qui sont les résultats des politiques publiques décidées par les autorités nigériennes. « Nous venons donc dans ce domaine, les appuyer et mettre en œuvre les outils qui sont nécessaires à cette politique décidée par les autorités ».

Rencontre Sylvain Itte Presse nigerienne BIS1

« J'insiste beaucoup parce qu'on a tantôt tendance à considérer que les bailleurs viendraient imposer des projets qui ne correspondraient pas toujours à la réalité de demandes locales. On a retenu principalement 3 secteurs qui sont les axes fondamentaux de cette coopération: L'hydraulique et l'eau, l'éducation sur laquelle le président Bazoum s'est engagé en priorité, et enfin, le troisième qui est le projet de la Grande muraille verte, projet de reforestation, de reconquête des terres destinées à l'agriculture qui concerne l'ensemble de la bande sahélienne » M. Sylvain Itté, Ambassadeur de France au Niger.

Barkhane et sentiment anti-français

Des questions en lien sur les investissements économiques, les sentiments anti-français, les questions sécuritaires avec la présence de l'opération Barkhane, la coopération entre le Niger et la France ont été au centre des échanges entre la presse et l’ambassadeur de France et ses collaborateurs.

En effet, le déploiement de Barkhane pour être concentré au Niger afin de poursuivre la lutte contre l’insécurité dans le Sahel, après son départ du Mali, est un sujet qui fait beaucoup remuer au Niger. Des voix se sont levées à maintes reprises pour critiquer le gouvernement qui a donné son accord pour l’arrivée des soldats français, dans un contexte où, la France est vue comme une pilleuse des ressources africaines et taxée d’être de connivence avec les terroristes.

Il était donc important, d’aborder ce pan de l’actualité avec la presse nigérienne pour ainsi apporter une certaine clarification sur les réels objectifs de la France au Sahel, afin de dissiper les doutes et rassurer le peuple nigérien de ce que, la France a toujours été de son côté.

D’importants projets en cours d’exécution

Présente à cette première rencontre du nouvel ambassadeur de la France avec la presse nigérienne, la directrice de l'Agence française de développement (AFD) au Niger a apporté quelques éléments de réponse à une question sur les formations professionnelles et les attentes de la jeunesse.

 « Nous avons un projet dans les filières maraichères à Agadez et Tahoua sur comment développer cette filière maraîchère est la valeur ajoutée avec la création, de production, de transformation et de formation de ces jeunes. Nous avons aussi un projet à l'université Abdou Moumouni qui vise l'enseignement supérieur plus particulièrement sur l'agroalimentaire. Nous avons également d'autres projets de formation des jeunes et des formations en entrepreneuriat à Niamey et Maradi. Parlant du Fonds Commun éducation, la France met aussi de l'argent avec d'autres bailleurs pour soutenir dans sa politique éducative et la formation professionnelle fait partie de ce fonds commun », Mme Cynthia Mela, Directrice AFD Niger.

Concernant les interventions de l’accès à l’eau, Mme Cynthia Mela a informé que « l'AFD depuis de nombreuses années, intervient sur toute la chaîne d'intervention de l'approvisionnement en eau portable depuis l'usine de traitement d'eau de Goudel, en passant par les châteaux d'eau financés par la France à travers l'AFD », qui précise que le montant du portefeuille en exécution est estimé à 745 millions d'Euros dont 58 projets en cours d'exécution avec plus d'un million de personnes bénéficiant d'un accès amélioré a l'électricité.

L'Ambassadeur de France au Niger, M. Sylvain Itté, a clôturé la rencontre en rappelant qu’au-delà de l'engagement professionnel, il s’agit pour lui d’un « engagement personnel » et qu’il espère pouvoir mettre en œuvre et en pratique les « profondes convictions » qu’il a depuis toujours en matière de relations entre l'Afrique et la France.

A. Karim (actuniger.com)

.

Commentaires  

+1 #1 Amadou Sanda 12-10-2022 11:43
Une nouvelle ère? Difficile d'oublier plusieurs siècles de "relations" faites d'exploitation des populations africaines, de duperie, de condescendance, de paternalisme etc.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Karamoko 12-10-2022 12:44
Tout ce que les nigériens attendent de toi est de ramasser ta merde et de foutre le camp de la terre de leurs ancêtres. Vous avez installe de force un etranger a la tete du pays pour vous aider a assujetir les nigeriens et continuer a piller ses ressources sans aucune contrepartie. Trop c'est trop
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Emile 12-10-2022 15:44
"Actuellement, les Africains sont les responsables du sous-développement de l’Afrique. La traite négrière et le colonialisme appartiennent au passé. Notons d’ailleurs que ces fléaux ne sont pas spécifiques à l’Afrique. Ils ont touché d’autres régions du monde dont l’Amérique latine, l’Amérique du Nord et l’Asie. Peut-on comparer ces régions avec l’Afrique aujourd’hui ? Des pays comme l’Inde, la Malaisie, le Mexique, le Brésil, Singapour et d’autres blâment-ils toujours les Européens pour leur passé malheureux ou se sont-ils eux-mêmes transformés en puissances économiques et politiques ? Le Brésil est aujourd’hui la septième puissance économique mondiale, 37 places devant son ancien maître colonial le Portugal qui est 44ème.

Dans l’histoire du monde, chaque civilisation comme chaque pays ont connu des hauts et des bas. L’Europe a rebondi après les deux guerres mondiales, les États-Unis suite à la guerre civile et au racisme, l’Asie et l’Amérique latine après le colonialisme, les dictatures et les troubles politiques. Pourquoi l’Afrique ne se remettrait-t-elle pas de la traite négrière et du colonialisme ?"
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 BAGOBIRI 12-10-2022 18:18
Monsieur Emile, voudrait-il endosser le costume de Zola et nous gratifier d'un nouveau "J'accuse"?
Du genre:J'accuse les Africains d'être des Incapables, des Vauriens, des Minables infichus de développer leurs Etats et de se débarrasser de la gangue psychologique de leur Histoire d'esclavage et de colonialisme?
Monsieur Emile est-il sérieux lorsqu'ilaffirme que quatre cents ans de pillage des ressources humaines de l'Afrique, des femmes et des hommes,arrachés à leur terre et à leurs familles et qui ont par la force des armes fait la prospérité des nations occidentales, est-il sérieux donc lorsqu'il compare ce "fléau" à ce qui s'est passé en Amérique latine et en Asie?
Si l'Europe a rebondi après deux guerres mondiales qui ont elles aussi lourdement coûté à l'Afrique, en vies humaines, n'est-ce pas parce que l'Europe dispose de latitudes décisionnelles que l'Afrique encore aujhourd'hui ne peut revendiquer?
L'Afrique ne se remettrait de la traite négrière et du colonialisme qu'à la condition que les peuples africains prennent leur destinée entre leurs mains. Cela nécessite de se débarrasser des dirigeants corrompus, notamment ceux de la CEDEAO et de rompre la domination de l'Occident sur ce continent.
Comment peut-on se développer quand on a même pas le contrôle de sa propre monnaie?
Oui, l'Afrique peut et doit se développer à condition que la prédation de ses richesses s'arrête.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Emile 12-10-2022 18:55
Monsieur Bagobiri, je reste convaincu que le développement est à la portée des Africains, mais à condition que les plus instruits sortent de cette posture "victimaire" et impulsent une dynamique de changement à toutes les composantes de l'Afrique. Sans cet élan qui ne peut provenir que de l'intérieur, le développement demeurera un horizon pour les populations africaines.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Loozap 12-10-2022 20:28
L'esclavage continue , juste en version moderne et très dissimulé
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 HALADOU HACHIMOU 12-10-2022 22:37
Je vois que les nouveau trolls de l’ambassade sont déjà a l’œuvre avec un prétendu « nouveau discours” que nous ont tenus tous les régimes qui se sont succédé en France, tous, sans exception, sans que quoi que ce soit ait jamais changé dans leurs attitudes méprisantes et arrogantes.
« Pourquoi l’Afrique ne se remettrait-t-elle pas de la traite négrière et du colonialisme ? ». EH BIEN, TOUT SIMPLEMENT PARCE QU’EN AFRIQUE LE COLONIALISME EST PLUS QUE JAMAIS EN VIGUEUR. TOUS LES PAYS QUE VOUS AVEZ CITÉS SONT DES PAYS INDÉ PENDANTS ET LIBRES. OR, LA FRANCE ELLE, N’A JAMAIS DECOLONISÉ. VOUS LE SAVEZ PARFAITEMENT BIEN QUE VOUS AFFIRMIEZ LE CONTRAIRE DE FACON HYPOCRITE.
Je résume :
1. Quadrillage systématique du territoire africain par l’armée française avec des bases à Djibouti, au Tchad, en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Niger, au Burkina Faso, en Centrafrique, au Gabon, au Burkina, etc. Que fait l’armée française dans tous ces pays, sinon intimider nos dirigeant s et au besoin renverser ou assassiner les récalcitrants ?
La Grande-Bretagne avait plus de colonies que la France en Afrique. Est-ce qu’on entend dire que la Grande-Bretagne intervient chaque jour que Dieu fait dans les affaires intérieures de ses anciennes colonies ? Toutes les anciennes colonies britanniques, SANS EXCEPTION, ONT CHACUNE LEUR PROPRE MONNAIE. Aucune d’entre elles n’a la livre sterling pour monnaie et la Grande-Bretagne ne gère absolument aucune monnaie africaine.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 HALADOU HACHIMOU 12-10-2022 22:39
2. 60 interventions de l’armée française en Afrique en 60 ans d’indépendance avec de multiples autres opérations secrètes et barbouzardes (utilisations de mercenaires pour renverser des régimes africains).

3. Renversements et/ou assassinats de dizaines de leaders africains qui n’ont eu pour seul tort que de s’être montrés patriotes au lieu d’être de vils laquais de la France.

4. Imposition du système mafieux du franc CFA a 14 pays africains dont la France gère la monnaie. Le Maroc, la Tunisie, l’Algérie, la Mauritanie, et Madagascar sont tous d’anciennes colonies françaises qui ont aujourd’hui chacune sa propre monnaie, mais qui avaient le franc CFA pour monnaie. Pourquoi seuls les pays d’Afrique dite sub-saharienne n’ont pas été autorisés à battre leur propre monnaie ? Parce qu’ils sont peuplés de n….. ?

5. Génocide culturel et linguistique organisé en Afrique au travers de l’imposition de la langue française. D’ores et déjà, dans certains pays africains, un tiers des enfants ne parlent plus aucune langue maternelle africaine. La pluralité ethnique et linguistique n’est pas un frein à l’enseignement de nos langues. 99% des pays de monde sont multiethniques et plurilingues (des milliers de tribus et d’ethnies en Ide ; 250 langues différentes en Chine, etc., etc.) et pourtant ils enseignent tous leurs langues à leurs enfants.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 HALADOU HACHIMOU 12-10-2022 22:40
6. Pillage systématique des ressources minières africaines : La France est aujourd’hui l’une des premières puissances énergétiques mondiales qui exporte de l’énergie dans toute l’Europe et au-delà grâce au vol, depuis près de 60 ans, de l’uranium nigérien alors qu’elle ne produit pas un seul gramme de ce minerai sur son sol.

7. Infantilisation des Africains sur qui la France exerce une tutelle diplomatique et politique à l’ONU allant jusqu’à initier, rédiger et proposer des résolutions en leur nom comme si elle avait affaire des affaires à des enfants à qui il faut constamment tenir la main.

8. Racisme et guerre psychologique permanente menée par la France contre le peuple africain au travers de ses medias des mille collines que sont RFI, France 24 et TV5 qui empêchent l’expression du moindre narratif africain et entretiennent une propagande visant a semer la haine entre Africains, à nous diviser et à provoquer des conflits intercommunautaires.

Bref ! La France ne nous lâche jamais les baskets. Elle est toujours, toujours, toujours là, dans toutes nos affaires, dans tout ce que nous disons, dans tout ce que nous voulons entreprendre, à propos de tout et de rien. La France considère que nous lui appartenons, nous et nos richesses.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 HALADOU HACHIMOU 12-10-2022 22:44
Nous n’aurons aucun répit tant que le dernier soldat français n’aura pas quitté la terre sacrée d’Afrique, tant que nous n’aurons pas banni le franc CFA, banni le Français comme langue d’enseignement dans nos écoles, déchiré les “accords de coopération économique” et autres contrats léonins imposés par la France, récupéré le contrôle total de toutes nos richesses minières spoliées par la France, acquis le droit de diversifier nos partenaires internationaux sans aucun statut préférentiel donné à la France, instauré notre indépendance politique à l’ONU et bâti l’Etat Fédéral d’Afrique.

NOUS N’AVONS AUCUNE AUTRE AMBITION DANS CE MONDE QUE CELLE-LÀ. NOUS ALLONS SACRIFIER NOS VIES ET NOTRE TEMPS SUR TERRE À CET IDEAL POUR LEQUEL NOTRE GÉNÉRATION EST NÉE: LAVER L’HUMILIATION DE 5 SIÈCLES D’ESCLAVAGE, DE COLONISATION ET DE NÉOCOLONISATION PAR LA FRANCE. NOUS ALLONS CHASSER LES FRANCAIS DE NOS TERRES.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Samba 13-10-2022 06:35
Sylvain Itte, le nouveau proconsul de la France au Niger, un raciste du type condescendant. Un troll complotiste qui voit la main de Moscou partout et qui passe plus de temps sur les réseaux sociaux à ferrailler avec de jeunes étudiants qui ont l’âge de ses enfants, qu'à faire de la diplomatie.

Apparemment, il a déjà commencé son travail de "communication", c'est-à-dire de lavage de cerveau des Nigériens et des Africains en général.

MAIS NOUS SOMMES DEBOUT MAINTENANT ET NOUS NE NOUS LAISSERONS PLUS JAMAIS MARCHER SUR LES PIEDS PAR UNE PETITE NATION DE 60 MILLIONS NAINS GRABATAIRES ET RACISTES.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #12 Emile 13-10-2022 06:59
Messieurs Haladou et Samba, cessez de bavarder ! De par le monde, des peuples se sont émancipés grâce à leur intelligence, leur dévouement à leur nation, leur fermeté à vivre dignement... Suivez leur exemple.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #13 Emile 13-10-2022 07:05
Monsieur Haladou, sois ce citoyen exemplaire dont tu rêves en ne t'exprimant plus dans la belle langue et subtile langue française et je te serai un disciple.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 HALADOU HACHIMOU 13-10-2022 08:09
Citation en provenance du commentaire précédent de Emile :
Messieurs Haladou et Samba, cessez de bavarder ! De par le monde, des peuples se sont émancipés grâce à leur intelligence, leur dévouement à leur nation, leur fermeté à vivre dignement... Suivez leur exemple.


Nous n’aurons aucun répit tant que le dernier soldat français n’aura pas quitté la terre sacrée d’Afrique, tant que nous n’aurons pas banni le franc CFA, banni le Français comme langue d’enseignement dans nos écoles, déchiré les “accords de coopération économique” et autres contrats léonins imposés par la France, récupéré le contrôle total de toutes nos richesses minières spoliées par la France, acquis le droit de diversifier nos partenaires internationaux sans aucun statut préférentiel donné à la France, instauré notre indépendance politique à l’ONU et bâti l’Etat Fédéral d’Afrique.


NOUS N’AVONS AUCUNE AUTRE AMBITION DANS CE MONDE QUE CELLE-LÀ. NOUS ALLONS SACRIFIER NOS VIES ET NOTRE TEMPS SUR TERRE À CET IDEAL POUR LEQUEL NOTRE GÉNÉRATION EST NÉE: LAVER L’HUMILIATION DE 5 SIÈCLES D’ESCLAVAGE, DE COLONISATION ET DE NÉOCOLONISATION PAR LA FRANCE. NOUS ALLONS CHASSER LES FRANCAIS DE NOS TERRES.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 Baadare 13-10-2022 08:10
Citation en provenance du commentaire précédent de Emile :
Monsieur Haladou, sois ce citoyen exemplaire dont tu rêves en ne t'exprimant plus dans la belle langue et subtile langue française et je te serai un disciple.


Cet Emile est l'ambassadeur Sylvain Itte en personne. Il est deja en action pour defendre l'indefendable. Monsieur l'Ambassadeur, de grace epargnez nous vos leçons car il n'y a rien que vous puissiez nous apprendre. Tout ce que nous vous demandons c'est de nous laisser gerer nos etats comme vous vous y etiez engages il y a 62 ans.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 HALADOU HACHIMOU 13-10-2022 08:33
Citation en provenance du commentaire précédent de Emile :
Monsieur Haladou, sois ce citoyen exemplaire dont tu rêves en ne t'exprimant plus dans la belle langue et subtile langue française et je te serai un disciple.


Monsieur Itté, si vous ne le savez pas, je parle 5 langues et l'anglais beaucoup mieux que le français. Et vous, combien de langues parlez-vous? Comme tous les Nigériens moi, je parle tous les jours nos langues nationales, partout où je suis. Je ne m'exprime pas et je n’écris pas qu'en français. Le français n'a donc absolument rien de spécial pour moi. C'est une langue comme une autre.

PAR AILLEURS, NOUS NE PARLONS PAS FRANÇAIS PARCE QUE NOUS AVONS CHOISI DE PARLER FRANÇAIS. LE FRANÇAIS NOUS A ÉTÉ IMPOSE A COUPS DE CHICOTE PAR LA VIOLENCE INSTITUTIONNELLE COLONIALE FRANÇAISE. CE SONT LES FRANÇAIS QUI NOUS ONT IMPOSÉ LEUR LANGUE. NOUS NE DEMANDIONS PAS À PARLER LEUR LANGUE. NOUS NE PARLONS DONC PAS FRANÇAIS PARCE QU'IL Y A QUELQUE CHOSE DE SPÉCIAL DANS LE FRANÇAIS QUE LES AUTRES LANGUES N’AURAIENT PAS. NOUS PARLONS FRANÇAIS MALGRÉ NOUS ET NOTRE PLUS GRANDE ASPIRATION EST DE NOUS DÉBARRASSER À JAMAIS DU FRANÇAIS POUR ENSEIGNER NOS PROPRES LANGUES MATERNELLES A L'ECOLE CAR TANT QUE NOUS PARLERONS FRANÇAIS NOUS NE SERONS JAMAIS MENTALEMENT ET POLITIQUEMENT LIBRES. BANNIR LE FRANÇAIS COMME LANGUE D'ENSEIGNEMENT, REMPLACER LE FRANÇAIS PAR NOS PROPRES LANGUES A L'ECOLE EST DONC LA PREMIÈRE TÂCHE PATRIOTIQUE AFRICAINE.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #17 Emile 13-10-2022 10:43
Vous parlez constamment au nom de l'Afrique sans comprendre que l'idée de l'Union africaine, aussi belle soit-elle, restera éternellement "une mélopée incantatoire". La France n'est pas l'écheveau dont il vous faut vous extirper. Le malaise de ton pays t'est en partie imputable. Réfléchis bien. Ravi d'avoir échangé.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #18 BAGOBIRI 13-10-2022 11:11
Ainsi donc, c'est au loup qui s'est subrepticement introduit dans la bergerie que j'avais affaire.
Big up à Haladou Hachimou pour avoir fermé son caquet à ce messager de la Françafrique qui cherche une fois de plus à déresponsabiliser la politique criminelle de son pays en Afrique, responsable de nos souffrances et de notre état de sous-développement chronique. Vade retro France.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 HALADOU HACHIMOU 13-10-2022 12:54
Citation en provenance du commentaire précédent de Emile :
Vous parlez constamment au nom de l'Afrique sans comprendre que l'idée de l'Union africaine, aussi belle soit-elle, restera éternellement "une mélopée incantatoire". La France n'est pas l'écheveau dont il vous faut vous extirper. Le malaise de ton pays t'est en partie imputable. Réfléchis bien. Ravi d'avoir échangé.


Monsieur Itté, vous m'avez posé une question et j'ai répondu à la question. Maintenant, vous parlez d'autre chose. Vous passez du coq à l’âne. Qu'à cela ne tienne. Voici ma réponse:

NOUS ALLONS SACRIFIER NOS VIES ET NOTRE TEMPS SUR TERRE À CE SEUL ET UNIQUE IDÉAL POUR LEQUEL NOTRE GÉNÉRATION EST NÉE: LAVER L’HUMILIATION DE 5 SIÈCLES D’ESCLAVAGE, DE COLONISATION, DE NÉOCOLONISATION, DE VOLS ET DE BRIGANDAGES IMPUNIS. NOUS ALLONS CHASSER LES FRANÇAIS ET LEURS LAQUAIS DE NOS TERRES ET BÂTIR L'ÉTAT FÉDÉRAL D'AFRIQUE.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #20 Liboto Dobou 14-10-2022 23:35
bagobiri, tu as bien vu. selon ce colon, le nègre reste stupide et on peut le tromper n fois. c'est une idée raciste venant du cousin de Darwin. c'est malheureusement la vision française actuelle. par exemple, au Mali, les soldats russes se battent au coté des maliens, mais durant 9 ans, l’armée française ne s'est jamais rapprochée des des nègre. Vous savez, un savant biologise des années 1920 disait: je ne sais par quelle aberration on va se mélanger avec les détestables races d’Afrique et d’Asie. un siècle encore, la même idée circule. manque de rigueur logique.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 TOTO A DIT 14-10-2022 23:46
Citation en provenance du commentaire précédent de Emile :
"Actuellement, les Africains sont les responsables du sous-développement de l’Afrique. La traite négrière et le colonialisme appartiennent au passé.

Pourquoi l’Afrique ne se remettrait-t-elle pas de la traite négrière et du colonialisme ?"


TOTO A DIT bien qu'en analphabète dit : la condescendance , l'attitude hautaine et le mépris dans sa pure expression....
Emule avec ta tête de mule ,

Pourquoi l'Afrique doit oublier ces deux crimes historiques haineux et inhumains que tu viens de citer ?

Dis tu et insinues avec ton visage de mulet que , si par exemple TOTO A DIT ou n'importe de ses frères viole ta grand mère et la tue , vend tes tantes et filles au plus offrant , baise ta mère , tue tes cousins , s'approprie ta maison , fais travailler ton père comme un animal du lever du soleil jusqu'au coucher du soleil , sans contrepartie financière, vole et s'approprie tes champs et terres, te refuse la latitude d'exprimer ton raz le bol , coupe les membres d'un de tes cousins pour avoir refuser de se soumettre à ce traitement inhumain et injuste , fut il hier ou avant hier ...
tu te remettras de ce traitement et tourneras la page car de ta compréhension ce sont des actes du passé ???

Sauf en Africain , une sagesse dit , l'assassin peut oublier le nom de sa victime mais la maman de la victime n'oubliera jamais le visage de l'assassin fut il 100 ans ...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 TOTO A DIT 15-10-2022 00:03
Comme TOTO A DIT se révèle un analphabète autodidacte ne lui en veut pas s'il a écorché ta frenchie de langue , il fait un effort pour la comprendre.
...
ARE YOU SAYING THEN , if TOTO A DIT f u cks and killed your mom , sells your daughter as an animal , as few examples : you are just going to move on ???? : WOW!!!

Et a admettre que cette Afrique que tu meprises soit la moins développée du monde , la plus pauvre du monde , la plus rustique du monde , expliques aux Africains , pourquoi tes parents et toi s'accrochent à cette Afrique comme une sangsue , pendant des siècles et refuse de lâcher prise ???
IL FAUT PARTIR c'est tout ce que les Africains demandent ... Et laissez les gérer leur sous développement...
Et en quoi leur sous développement devient votre problème ?

Pourquoi au contraire des autres pays européens , c'est seulement la France qui persiste à vouloir parler au nom des Africains et s'accaparer leurs richesses ..

Si l'Afrique est aussi sous développée et invivable , qu'es tu venu foutre en Afrique jusqu'à accepter à être ambassadeur en dans cette " Afrique Sauvage "
pourquoi tu n'es pas parti en Ukraine comme certains des votres disaient ,les Ukrainiens leur ressemblent et ont même des yeux bleus .....?
Que fous tu en Afrique , t'es tu trompé de destination ?
La mule ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 TOTO A DIT 15-10-2022 09:23
8) :-* Les 11 accords secrets signés entre la France et ses territoires coloniaux d’Afrique noire ...

Et quand TOTO A DIT partage,......

Des accords signés entre les anciennes colonies françaises et leur ancienne autorité administrative, la France, bien que peu connus du grand public, sont des accords souscrits à la veille des indépendances et qui permettaient cette dernière de continuer à contrôler ses territoires dans nombreux domaines, tels que le militaire, le politique, mais surtout des accords économiques.

Trouvez , lisez et partagez au maximum ci dessous les les onze principales composantes de ces accords.

La dette coloniale pour remboursement des bénéfices de la colonisation

Les États nouvellement indépendants doivent rembourser le coût des infrastructures construites par la France pendant la colonisation. Nous cherchons toujours le détail des coûts, l’évaluation des bénéfices et des conditions de paiements imposés par la France aux pays africains.

2 . La confiscation automatique des réserves financières nationales.

Les pays africains doivent déposer leurs réserves financières auprès de la Banque de France. Ainsi, la France « garde » les réserves financières de quatorze pays africains depuis 1961 : le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée Bissau, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo, le Cameroun, la République Centrafricaine, le Tchad,

A suivre
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #24 TOTO A DIT 15-10-2022 09:33
Suite 1
le Congo-Brazzaville, la Guinée Equatoriale et le Gabon.


Ainsi, la gouvernance des politiques monétaires reste asynchrones et incomplètes du fait qu’elles sont pilotées directement par le gouvernement français, sans aucun lien avec les autorités financières des pays tels que la CEMAC ou la CEDEAO. Ainsi, du fait des conditions qui lient les banques des zones économiques et financières, elles sont obligées de garder 65% de leurs réserves de change dans un compte d’opérations tenu par le Trésor Français, ainsi que 20% supplémentaire afin de couvrir « les risques financiers ».

De plus, les banques des zones CFA imposent une limite de crédit à chaque pays membre équivalent à 20% des recettes d’état de l’année N-1 ! Bien que le BEAC ou la BCEAO ont des possibilités de retrait supérieur auprès du Trésor Français, ces retraits doivent faire l’objet de l’accord du Trésor Français. La décision finale revient donc au Trésor Français qui a lui même investi les réserves des pays africains sur la place boursière parisienne.
En d’autres mots, 80% des réserves financières africaines, sont déposées sur un compte opération contrôlée par l’administration française. Les deux banques de la zone CFA sont africaines de par leurs noms, mais ne décident aucune des politiques monétaires par elle-même. Pire, les pays eux mêmes ne savent même pas
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #25 TOTO A DIT 15-10-2022 09:40
Suite 2
pas quelle est la part de réserves financières qui leur appartient en groupe ou individuellement en tant que pays, mais détenus par l’administration du Trésor Français.

Les gains issus des investissements de ces fonds au Trésor Français sont censés être rajoutés à la cagnote africaine, mais aucun compte n’est donné là dessus aux banques ni même aux pays membres.
« Seul un groupe limité à six administrateurs du trésor français ont connaissance des montants du compte d’opération, du lieu d’investissement des sommes. Les banques centrales africaines n’ont pas accès à ces informations » déclarait le Dr. Gary K. Busch.

500 milliards de dollars des caisses africaines au Trésor français

On estime maintenant que la France détient près de 500 milliards de dollars auprès de son trésor. Elle est donc prête à tout afin de combattre toute personne qui chercherait à faire la lumière sur le côté obscure de ce vieille empire.

Les pays africains ne disposent pas d’accès à cet argent.
La France leur permet d’accéder à seulement 15% de l’argent chaque année. Si elles ont besoin de plus que cela, ils doivent emprunter de l’argent supplémentaire à partir de leur propre 65% du Trésor français à des taux commerciaux.

De plus, la France impose un plafond sur le montant de l’argent que les pays peuvent emprunter dans leur réserve. Le plafond est fixé à 20% de leurs recettes publiques de l’année précédente.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 TOTO A DIT 15-10-2022 09:43
Suite 3
Si les pays ont besoin d’emprunter plus de 20% de leur propre argent, la France dispose d’un droit de veto.

L’ancien président français Jacques Chirac a récemment parlé de l’argent des pays africains dans les banques en France. Voici une de ses vidéos qui parle du système d’exploitation français. Il parle en français, mais voici une transcription d’un extrait court: «Nous devons être honnêtes et reconnaître qu’une grande partie de l’argent dans nos banques viennent précisément de l’exploitation du continent africain.«


3 . Le droit de premier refus sur toute ressource brute ou naturelle découverte dans le pays

La France a le premier droit d’achat des ressources naturelles de la terre de ses ex-colonies. Ce n’est qu’après que la France ait dit: « Je ne suis pas intéressé », que les pays africains sont autorisés à chercher d’autres partenaires.

4 . Priorité aux intérêts et aux entreprises français dans les marchés publics et appels d’offre publics.

Dans l’attribution des marchés publics, les entreprises françaises ont la priorité sur l’attribution. Même si les pays africains peuvent obtenir un meilleur rapport qualité-prix ailleurs.

En conséquence, dans la plupart des ex-colonies françaises, tous les leviers économiques des pays sont entre les mains des expatriés français.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #27 TOTO A DIT 15-10-2022 09:49
Suite 4
En Côte d’Ivoire, par exemple, les entreprises françaises possèdent et contrôlent tous les grands services publics – eau, électricité, téléphone, transports, ports et les grandes banques. C’est la même chose dans le commerce, la construction et l’agriculture.

En fin de compte, comme je l’ai écrit dans un article précédent, les Africains vivent maintenant sur un continent possédé par les Européens!

5. Droit exclusif de fournir des équipements militaires et de former les officiers militaires des colonies.

Grâce à un système sophistiqué de bourses, de subventions, et les «accords de défense» attachés au pacte colonial, les Africains doivent envoyer leurs officiers supérieurs en formation en France.

La situation sur le continent est telle que la France a formé des centaines, voire des milliers de « traîtres« . Ils sont tous en sommeil, et seront activés en cas de besoin pour un coup d’Etat ou tout autre but!

6. Le droit pour la France de déployer des troupes et d’intervenir militairement dans le pays pour défendre ses intérêts.

En vertu de ce qu’on appelle « les accords de défense » attachés au pacte colonial, la France a le droit d’intervenir militairement dans les pays africains, et aussi de stationner des troupes en permanence dans les bases et installations militaires, entièrement gérées par les Français.

Citer | Signaler à l’administrateur
0 #28 TOTO A DIT 15-10-2022 09:52
Suite 5

Lorsque le président Laurent Gbagbo de la Côte d’Ivoire a tenté de mettre fin à l’exploitation française de son pays, la France a organisé un coup d’Etat. Pendant le long processus pour évincer Gbagbo, des hélicoptères de combat et des forces spéciales sont intervenus directement dans le conflit, et ont tiré sur des civils.

La France a estimé que les hommes d’affaires français avait perdu plusieurs millions de dollars d’actifs en quittant précipitamment Abidjan en 2006. Pourtant, l’armée française a massacré près de 65 civils non armés et en a blessé 1.200 autres.

Par la suite, la France a réussi un coup d’Etat. Elle a fini par transférer le pouvoir à Alassane Ouattara. La France a demandé au gouvernement Ouattara de verser une indemnité à la communauté française pour rembourser les pertes pendant la guerre civile.

Le gouvernement Ouattara leur a payé deux fois le prix de ce qu’ils avaient demandé.

7. L’obligation de faire du français la langue officielle du pays et la langue pour l’éducation.

Oui,Monsieur.Vous devez parler français, la langue de Molière!
Une organisation de la langue française et de la diffusion de la culture française a même été créée.
Elle s’appelle la « Francophonie » et possède plusieurs organisations satellites. Ces organisations sont affiliées et contrôlées par le ministre français des Affaires étrangères.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #29 TOTO A DIT 15-10-2022 10:01
Suite 6
Comme il a été démontré dans cet article, si le français est la seule langue que vous parlez, vous aurez accès à moins de 4% de la connaissance de l’humanité et des idées. Cela reste très limitatif.

8. L’obligation d’utiliser le franc CFA (franc des Colonies Françaises d’Afrique)

Voilà la vraie vache à lait pour la France. Ce système est même dénoncé par l’Union européenne. Mais la France n’est pas prête à faire tomber ce système économique datant de la colonisation qui met environ 500 milliards de dollars des caisses de l’Afrique dans sa trésorerie.

Lors de l’introduction de la monnaie Euro en Europe, les autres pays européens ont découvert le système d’exploitation français. Beaucoup, spécialement les pays nordiques, ont été consternés; ils ont suggéré à la France de se débarrasser du système, mais sans succès.

9 . L’obligation d’envoyer en France, un bilan annuel et un rapport d’état des réserves.

Pas de rapport, pas d’argent. Quoi qu’il en soit, le directeur des banques centrales des ex-colonies présente ledit rapport lors des réunions bi-annuelle des ministres des Finances sur les ex-colonies. Ce rapport est ensuite compilé par la Banque de France et le Trésor français.

10 . Renoncer à toute alliance militaire avec d’autres pays, sauf autorisation de la France.

Pourquoi les alliances militaires régionales en Afrique sont les plus faibles?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #30 TOTO A DIT 15-10-2022 10:07
Suite 7
La plupart des pays ont seulement des alliances militaires avec leurs ex-colonisateurs! Drôle, mais vous ne pouvez pas faire mieux!. La France leur interdisait tout autre alliance militaire.

11 . L’obligation de s’allier avec la France en cas de guerre ou de crise mondiale.

Plus d’un million de soldats africains se sont battus pour la défaite du nazisme et du fascisme au cours de la seconde guerre mondiale. Leur contribution est souvent ignorée ou minimisée. Mais quand vous pensez qu’il a fallu seulement 6 semaines à l’Allemagne pour vaincre la France en 1940, la France sait que les Africains pourraient leur être utiles pour sauver la «Grandeur de la France » à l’avenir.

Il y a quelque chose de presque psychopathe dans la relation entre la France avec l’Afrique.

Tout d’abord, la France est accro au pillage et à l’exploitation de l’Afrique depuis l’époque de l’esclavage.
Ensuite, il y a ce manque complet de créativité et d’imagination de l’élite française à penser au-delà du passé et de la tradition.

Enfin, la France dispose de deux institutions qui sont complètement gelées dans le passé, habitées par des paranoïaques et psychopathes « hauts fonctionnaires ».

Ils répandent la peur de l’apocalypse si la France changeait de stratégie.

Leur référence idéologique date encore du 19ème siècle: ce sont les ministres des finances et du budget et des affaires étrangères de la France
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #31 TOTO A DIT 15-10-2022 10:23
Suite 8 et fin
Ces deux institutions ne sont pas seulement une menace pour l’Afrique, mais pour les Français eux-mêmes. C’est à nous, africains de nous libérer, sans en demander la permission. Parce que nous ne comprenons toujours pas comment 450 soldats français en Côte d’Ivoire ont pu contrôler le destin d’une population de 20 millions de personnes?

La première réaction des gens quand ils apprennent l’existence de la taxe coloniale française est de poser la question: «Jusqu’à quand? »

A titre de comparaison historique, la France a fait payer Haïti l’équivalent de 21 milliards $ de 1804 à 1947 (près d’un siècle et demi) pour les pertes causées aux marchands d’esclaves français par l’abolition de l’esclavage et de la libération des esclaves haïtiens.

Les pays africains paient la taxe coloniale depuis seulement 50 ans, donc cela pourrait durer encore un siècle de plus!

Et FAMIWOOO ...TOTO A DIT se demande et vous demande....une et une seule question....
Comment un pays dit développé continue à s'accrocher à des pays dits sous développés et ce pendant des décennies et siècle et refuse de lâcher prise ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #32 TOTO A DIT 15-10-2022 15:22
:-* 8) FAMIWWWOOOO !!!!! :-*
Ne dit on pas en Afrique, une marmite habituée à brûler ne peut s'empêcher de cramer ?

Quand l'armée française met en place une unité spéciale pour contrer l'influence russe en Afrique sous le quitus de leur chef de junte française , le con de mac rond ....et aller à la ligne pour le partage, est ce obligé ?

La domination française sur l’Afrique de l’Ouest a une longue histoire, mais c’est la Russie qui semble y étendre son rayon d’action aujourd’hui, constate le site d’information américain Axios. Les forces armées françaises ont même créé une unité de guerre de l’information ayant pour but de contrer les “désinformations” russes.

Paris a mis en place une unité de guerre de l’information visant à détecter et repousser les “attaques informatiques” de Moscou sur le continent africain, relate le site d’information américain Axios.

L’article évoque les manifestations anti-françaises qui se sont déroulées au Burkina Faso, au Mali et au Tchad. Selon le portail, les hauts fonctionnaires parisiens “tentent d’évaluer l’ampleur du sentiment pro-russe et anti-français” au Sahel.

“Nous ne rivalisons pas avec Wagner”

Les responsables français affirment que ce qu’il se passe serait lié aux activités dans les pays africains du groupe de sécurité privé Wagner, ainsi qu’à des “campagnes sur les réseaux sociaux” qui seraient menées par la partie russe.
A suivre
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #33 TOTO A DIT 15-10-2022 15:28
Suite et fin

“La France demeurait la puissance dominante en Afrique de l’Ouest longtemps après la décolonisation, mais l’influence de la Russie semble s’y accroître (…). Nous ne rivalisons pas avec Wagner, nous affrontons les tentatives de la Russie de pousser la France et l’Occident hors d’Afrique”, a fait valoir un fonctionnaire français sous couvert de l’anonymat.

Pour Axios, à la lumière des protestations contre la France dans les pays africains, Paris espère “garder ses opérations militaires sous le radar” et attirer davantage l’attention sur les centaines de millions d’euros qu’il fournit en projets d’aide et de développement en Afrique.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com