mardi 4 octobre 2022

1868 lecteurs en ligne -

fraren
Ads Sidebar

Arrestation de 49 militaires ivoiriens au Mali : « Je trouve ça totalement absurde...Ouattara a été trahi », Mohamed Bazoum

img president bazoum

Dans une interview accordée à RFI et diffusée vendredi soir, le chef de l'Etat du Niger, Mohamed Bazoum, a jugé "totalement absurde", l'arrestation des 49 militaires ivoiriens au Mali. A New-York où il prend part à la 77è session de l'Assemblée Générale des Nations Unies, le président nigérien, Mohamed Bazoum, a passé au peigne fin, de nombreux sujets d'actualité sous-régionale ouest-africaine au micro de RFI. Sur l'arrestation des 49 militaires ivoiriens au Mali, le chef d'Etat du Niger a déploré l'attitude des autorités maliennes et estime que le président Alassane Ouattara a été trahi.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

"Je déplore le fait que ses soldats de Côte d'Ivoire ont été arrêtés par les autorités du Mali. Je trouve ça totalement absurde. Les propos du président Alassane Ouattara à l'occasion de nos réunions de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), résonnent encore dans mes oreilles. Il parle du Mali avec beaucoup d'affections. Et il a été pour beaucoup dans la levée des mesures de sanctions prises par la CEDEAO", a déclaré M. Bazoum.

"Je constate aujourd'hui, qu'il est payé par l'ingratitude de ceux qui ont tiré profit de cette décision de levée de l'embargo à laquelle le président Alassane Ouattara avait grandement contribué. Il s'estime trahi ? Oui, je considère que Ouattara a été trahi", a déploré le président du Niger.

Une délégation de la CEDEAO annoncée au Mali

Au terme d'un sommet extraordinaire tenu à New-York le jeudi 22 septembre 2022, la CEDEAO a décidé de l'envoie d'un trio de chefs d'Etat de la sous-région en mission de bon office au Mali, le mardi 27 Septembre 2022.

Il s'agit de Nana Akufo-Addo du Ghana, Macky Sall du Sénégal et Faure Gnassingbé du Togo, dont la principale mission serait de trouver un terrain d'entente avec les autorités maliennes pour la libération sans conditions et immédiate, des 46 soldats ivoiriens détenus depuis début juillet à Bamako. Au cours de son sommet, « La Cédéao a  fortement demandé la libération de ces soldats », selon Geoffrey Onyeama, ministre des Affaires étrangères du Nigeria.

A la tribune de l'Assemblée Générale de l'ONU, le mercredi 21 septembre 2021, le président ivoirien, Alassane Ouattara, a appelé, à nouveau, la junte militaire au pouvoir au Mali à libérer, sans délai, les 46 soldats ivoiriens « injustement détenus depuis le 10 juillet 2022 alors qu’ils étaient en déploiement en qualité de 8ème détachement de l’Élément de soutien national (NSE) au sein de la MINUSMA au Mali ».

L'ONU et la CEDEAO contredisent le Mali

A l'opposée des déclarations des autorités maliennes qui qualifient de "mercenaires", les 49 soldats ivoiriens, la CEDEAO et l'ONU pensent le contraire.

« Moi, je pense que ce ne sont pas des mercenaires. On vient de voir, avant-hier, la déclaration du Secrétaire général de Nations Unies qui dit que ce ne sont pas des mercenaires. Moi, à la place des Maliens, j’aurais relâché ces 49 soldats », a déclaré Umaro Sissoco Embalo.

Il convient de rappeler que les quarante-neuf (49) soldats ivoiriens déployés au Mali, ont été interpellés, le 10 juillet 2022, à l’aéroport de Bamako au motif que leur arrivée sur le sol malien n’avait pas fait l’objet de notification ni d’autorisation préalables.

De la justice à la diplomatie ?

Selon certaines indiscrétions, le Mali qui a libéré les trois femmes soldats parmi les 49 militaires ivoiriens, exige en contrepartie, avant la libération du reste du contingent, que Abidjan lui livre les personnalités maliennes activement recherchées et qui se trouvent sur le sol ivoirien.

Il s'agit entre autres, de Karim Kéita, fils de l'ancien président déchu et de son ministre de la défense. Mais la Côte d'Ivoire s'y oppose et dénonce la transformation d'une affaire judicaire en un dossier diplomatique.

(actuniger.com)

.

Commentaires  

+13 #1 HALADOU HACHIMOU 23-09-2022 14:53
"Président" dans le mensonge constant, la servilité rampante et le déni. Un minable laquais des Français. Et il fait toujours tout pour qu'on dise ça parce que ça rassure ses maitres. Quelle honte!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #2 Momo 23-09-2022 14:59
c'est une honte pour toi pas pour le peuple nigériens.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #3 TOTO A DIT 23-09-2022 15:01
:D :lol: TOTO A DIT se demande et vous demande dit Ooooo , ...
Est ce que cet usurpateur faussaire avec sa prouesse électorale de 103 % où même les chèvres et les poules ont voté , ..dans son bavardage inutile et français approximatif , s'entend parler ????


TOTO A DIT dit , dans la poursuite des négociations pour trouver une solution au différend entre AFRICAINS , l'espoir est encore permis et heureusement que ce soient Nana Akufo-Addo du Ghana, Macky Sall du Sénégal et Faure Gnassingbé du Togo, qui ont été désignés pour les mener ....

Car si BOUZOUM ou son ministrion des affaires étrangères avec son physique et mentalité
et ALCOOL FRELATÉS, HASSOUMI QUI MA POUSSE ( comme pour paraphraser quelqu'un ) qui sont les intermédiaires dans cette incompréhension ivoiro malienne va être plus corsée ....
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #4 Ani 23-09-2022 16:41
A la place de Hassimi je les execute dans une place publique, c'est les genre de mercenaires qui perturbe l'Afrique.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Sam 24-09-2022 11:39
"Je constate aujourd'hui, qu'il est payé par l'ingratitude de ceux qui ont tiré profit de cette décision de levée de l'embargo à laquelle le président Alassane Ouattara avait grandement contribué. Il s'estime trahi ? Oui, je considère que Ouattara a été trahi" Donc pour notre president illegitime, la levee des sanctions de la CEDEAO etait une faveur faite au Mali comme leur imposition fut une faveur faite a Macron. La prise de sanctions n'obeit finalement a aucune regle sinon que des vengeances personnelles. CEDEAO demasquee et mise a nu par la diarrhee verbale d'un de ses membres dont l'entree dans le syndicat ne repond a aucune norme democratique defendue par la meme cedeao.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #6 TomS 24-09-2022 11:43
De l'etranger tout les africains sont indignes par cette sortie mediatique du vil laquais de la France. Bazoum est une honte pour le Niger et son histoire. Meme le maudit issoufou n'aurait pas fait pire. En fin de compte, bazoum mohamed est le veritable probleme de la sous region.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 LA FORCE 24-09-2022 16:18
Ç'est désolant pour le Président Bazoum. Aouattara est un traître. Il a été trahi par ses amis ( l'occident). Dites moi Mr Bazoum, que font les soldats ivoiriens au Mali et lourdement armés ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #8 Salah 24-09-2022 21:01
Bazoum est trop loin de la réalité, même au Niger ne semble pas savoir ce qui se passe sinon comment dire que la manifestation du M62 a réunis 500 personnes quand les images sont diffusées dans le monde entier, et si le journaliste a raison en prononçant le mot "se voiler la face" pendant l'interview.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #9 Balleyzo 25-09-2022 04:44
Bazoum : espèce de menteur. Ouattara Alhassane le traitre voulait faire un coup d'état le juillet 2022 pour offrir un cadeau à son mâitre Macro. Heureusement que les maliens ont été vigilants, ils ont déjoué le coup.

Bazoum-balleyzo le faux-nigérien, c'est toi qui vient nous raconter des idioties et tu veux qu'on te croit. Dégage là-bas, balleyzo mal torché.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 TOTO A DIT 25-09-2022 12:40
Citation en provenance du commentaire précédent de Balleyzo :
Bazoum : espèce de menteur. Ouattara Alhassane le traitre voulait faire un coup d'état le juillet 2022 pour offrir un cadeau à son mâitre Macro. Heureusement que les maliens ont été vigilants, ils ont déjoué le coup.

Bazoum-balleyzo le faux-nigérien, c'est toi qui vient nous raconter des idioties et tu veux qu'on te croit. Dégage là-bas, balleyzo mal torché.


:D :lol: TOTO A DIT dit ne pas reconnaître BOUZOUM comme un Balleyzo ou Touareg, il est peut être un Bagobiri , ou Djerma ou Béribéri ALBINOS...

Quand TOTO A DIT regarde dans le campement des Touaregs, BOUZOUM est inconnu et méconnu.....

Une question à lui :
BOUZOUM !!
Qui es tu réellement ?
D'où viens tu réellement ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Balleyzo 25-09-2022 14:48
Quand TOTO A DIT regarde dans le campement des Touaregs, BOUZOUM est inconnu et méconnu.....

Une question à lui :
BOUZOUM !!
Qui es tu réellement ?
D'où viens tu réellement ?

C'EST VRAI, CE N'EST PAS UN BALLEYZO parce qu'il n'est pas nigérien. On veut savoir ses origines. Je suis curieux de connaître cette vérité.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 Toubourouk 25-09-2022 19:32
Pour ceux qui ne connaissent pas bazoum, en fait il a été élu à l'Elysée par la France.
même son parti ne lui a pas donné une majorité interne. Donc à l'entendre jouer le griot de la France, cela n'étonne personne.
Je confirme encore qu'il n'est ni nigérien , ni africain. C'est un bandit qui ne tient son poste qu'à la seule émotion de ses maîtres , ces mêmes colons qui utilisaient les arriérés parents de bazoum pour leur vendre nos frères africains comme des simples objets.
Cet homme doit quitter , lui et sa barkhane ( bar: fils et khane : maître) si réellement le Niger a un peuple.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 TOTO A DIT 25-09-2022 23:13
Citation en provenance du commentaire précédent de Balleyzo :
Quand TOTO A DIT regarde dans le campement des Touaregs, BOUZOUM est inconnu et méconnu.....

Une question à lui :
BOUZOUM !!
Qui es tu réellement ?
D'où viens tu réellement ?


C'EST VRAI, CE N'EST PAS UN BALLEYZO parce qu'il n'est pas nigérien. On veut savoir ses origines. Je suis curieux de connaître cette vérité.

Tu feras mieux de t'approcher de lui pour qu'il t'explique à lui seul comment il peut détenir 3 certificats de nationalité avec des numéro différents , et surtout comment à lui seul avoir 3 lieux de naissance ....'
Eût été dans les pays se respectant , I sera mis au gnouf pour usage de faux et forgerie ....
Et ce n'est pas fini , tiens toi le pour dit ....
Ce BOUZOUM est un RÉCIDIVISTE .....
Te souviens encore , de comment BOUZOUM a délivré la nationalité à un officiel lybien né en Lybie et dont la maman est consciente d'avoir accouché en Lybie , mais que BOUZOUM dans sa magie de forgerie a su faire renaître à Agadez au Niger ....
Expliques , au lectorat , comment BOUZOUM peut contredire la maman de cet officiel lybien en lui offrant un passeport diplomatique Nigerien avec lieu de naissance Agadez alors que le monsieur était né en Lybie ...
Qui se rappelle encore du nom du monsieur ..... ??

Comment appelles tu cette baleine de mensonge ..
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #14 Blacmarket 26-09-2022 11:52
comportement typique du Nigérien. Il vit avec un lourd fardeau de problèmes et lacunes mais il passe toute sa vie à fouiner dans celle des autres. Aucune vision, aucune ambition, aucun projet de vie personnelle. ça divague, ça végète dans le néant...
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 Mani 28-09-2022 08:48
Ah.. vraiment mon président si et seulement si vous pouviez vous taire un peun peu...vous n'êtes pas obligé de parler parler..ce sont des pièges.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 TOTO A DIT 28-09-2022 20:01
8) :-* Quand Simone Gbagbo estime que le gouvernement ivoirien aurait pu gérer la question des 49 soldats avec beaucoup plus de sagesse.

Et que TOTO A DIT partage, es tu obligé d'aller à la ligne ?

Simone Gbagbo pense que le gouvernement ivoirien a manqué de tact dans la gestion de l’affaire des 49 soldats ivoiriens incarcérés au Mali. 

« On n’a pas besoin d’embêter l’Onu pour ça. (…)  Je pense que le gouvernement dans cette affaire manque de sagesse.

Les Maliens et les Ivoiriens sont deux peuples qui vivent ensemble depuis de nombreuses années », a déclaré Simone Gbagbo au média russe RT.

Sur l’affaire, Simone Gbagbo se pose des questions comme beaucoup d’Ivoiriens et de Maliens. 

« Maintenant, il y a un problème qui se pose. Les Maliens disent qu’ils ont attrapé des Ivoiriens avec des armes. Ils sont venus faire quoi dans notre pays ?

Voilà la question. Et ils sont venus pour effectivement agresser le pays et que vous voulez négocier leur récupération, vous vous asseyez et vous négocier », se demande Simone Gbagbo.

La Présidente du parti Mouvement et Génération Capable rappelle dans son plaidoyer que les soldats ivoiriens sont quand même rentrés au Mali avec des armes et qu’il ne faut pas porter l’affaire devant l’ONU.

« Ils ont quand même été pris avec des armes. Qu’est-ce qu’ils faisaient avec ces armes ?
A suivre
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 TOTO A DIT 28-09-2022 20:04
Suite et fin
Ils ne sont pas de ce pays, qu’est-ce qu’ils font avec des armes dans le pays ? On ne va pas embêter l’ONU pour cela. Moi, je ne comprends pas« , a dit Simone Gbagbo, qui privilégie l’humilité de la partie ivoirienne afin de libérer les 46 soldats restants.

Auntie SIMONE !!!!!

8) TOTO A DIT dit :

VOOOOLLLUMMMMMEE!!!!!!!!? :-*
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com