vendredi 2 décembre 2022

4105 lecteurs en ligne -

fraren

Burkina Faso: après son second séjour à Ouagadougou, le médiateur de la Cédéao fera le point au sommet des Chefs d'Etat prévu ce dimanche à Accra (Déclaration)

Issoufou Mahamadou Mediation BF

Le Médiateur de la Cédéao pour le Burkina Faso, Mahamadou Issoufou, a eu une séance de travail avec le Président du Faso, Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, ce samedi 02 juillet 2022, à la veille du sommet de l’organisation sous régionale. Après sa rencontre avec les principaux acteurs et partenaires, l'ancien président nigérien va faire son rapport aux Chefs d'Etat demain à Accra comme il l'a indiqué à la presse à la fin de cette seconde visite à Ouagadougou.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Arrivé le 1er juillet à Ouagadougou, Mahamadou Issoufou  a, d'abord eu,  une séance de travail avec le Premier ministre et certains membres du gouvernement, puis tenu des rencontres avec les représentants de partis politiques, des autorités religieuses, du Conseil national des jeunes, et avec une délégation de la Francophonie.

« A l’occasion de toutes ces rencontres, j’ai écouté avec attention et avec beaucoup d’intérêt les analyses que les uns et les autres font sur la situation très difficile que traverse le Burkina Faso », a indiqué à la presse le Médiateur de la Cédéao.

L'ancien chef de l'Etat nigérien di avoir noté "une convergence de vues des différents acteurs sur la nécessité d’une union sacrée dans la lutte contre le terrorisme, d’une réconciliation nationale, d’un dialogue inclusif à tous les niveaux, et avec le principe de retour à l’ordre démocratique".

Avec le Chef de l’Etat, avec lequel il a eu une séance de travail ce samedi,  le Médiateur  a indiqué avoir évoqué ces questions ainsi d’autres sujets discutées lors de sa première visite les 17 et 18 juin passé. « Nous avons notamment examiné le cas de l’ancien Président Roch Marc Christian Kaboré, ainsi que le chronogramme de la Transition », a précisé Mahamadou Issoufou.

A la fin de son second séjour tout comme lors du premier, il a tenu à saluer  la disponibilité du Président Damiba et de son gouvernement ainsi que leur ouverture au dialogue. Mahamadou Issoufou a enfin annoncé  qu’il fera un compte rendu au sommet des Chefs d’Etat qui se tiendra à Accra, au Ghana, demain 3 juillet 2022.

Pour rappel, la présente visite est la deuxième du Médiateur de la Cédéao, Mahamadou Issoufou, au Burkina Faso après sa nomination le 4 juin dernier. Entres autres missions confiées au Médiateur, celle de négocier "un chronogramme raisonnable" et donc acceptable pour un retour à l'ordre constitutionnelle. Les autorités de transition ont élaboré un chronogramme qui s'étale sur 36 mois, ce que la Cédéao a jugé trop long.

Suspendu des instances de l'organisation, le Burkina n'est pour le moment pas visé par des sanctions d'autant que les autorités de transition se dit disposées à "un compromis dynamique" avec la Cédéao.

A.Y.B (actuniger.com)

 

.

Commentaires  

+1 #1 TOTO A DIT 03-07-2022 01:52
De la guerre d'Ukraine,l les leçons et constats que le SAHELISTAN voire l'Afrique e d'autres du monde ont pu retenir.....
Quand TOTO A DIT partage , ne vas pas à la ligne OOOO ?

Jamais panique n’a été aussi édifiante que celle qui arrive aujourd’hui aux européens. Longtemps colonisateurs, pilleurs, pyromanes impitoyables, les visages pâles semblent avoir touché le fond aujourd’hui avec les injustices au Sahel. 

La guerre qui vient de commencer à leur porte et qui risque de les anéantir économiquement et militairement, semble donc être une réponse divine aux larmes, au sang et aux cris de détresse depuis 400 ans des peuples martyrs d’Afrique.

L’Ukraine, malheureusement, est devenu un livre ouvert qui a ouvert les yeux de toute l’Afrique et de tous les pays opprimés.

Au Sahel et en Afrique, jamais depuis la colonisation, opportunité n’a été aussi évidente de chasser l’ex puissance coloniale, l’ogre insatiable de sang et de pus africains.

Avec la guerre en Ukraine, nous apprenons à notre grand dam « qu’un état souverain avait le droit de choisir ses partenaires ».

Avec l’Ukraine on a appris « qu’une nation souveraine pouvait chasser les médias toxiques qui empoisonnent la conscience de ses citoyens par la propagande manipulatrice et la désinformation ».

Avec l’Ukraine nous avons découvert « que des mercenaires peuvent être appelés à la rescousse d’une nation qui se bat contre l’envahisseur ».
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 TOTO A DIT 03-07-2022 01:57
Suite 1
Avec l’Ukraine nous avons vu que l’Occident incapable de donner le moindre kopeck au G5 Sahel, en 8 ans, pouvaient en 8 petits jours mobiliser des milliards d’Euros pour aider les enfants ukrainiens «aux yeux bleus» à s’armer, et à ne manquer de rien parce la «race supérieure» ne méritait pas de vivre 1 seconde ce qu’est le destin de l’Afrique depuis 400 ans.

En Ukraine on a vu la valeur de l’Homme Noir, aux yeux bleus de l’Europe.
On a compris que nos réfugiés n’auront jamais la considération et le statut de réfugiés en Europe.

On a compris la haine de ceux qui ont une envie et un amour sans borne pour nos richesses, mais qui nous détestent et nous méprisent infiniment

En Ukraine nous avons compris que les médias européens ne montrent que les horreurs qui les arrangent.
A les croire, les massacres, destructions apocalyptiques en Lybie, en Irak, au Yémen ne sont pas dignes d’être révélés. 
Quid de la Palestine où nos amis israéliens se torchent aisément de tous les rapports de la CPI et font ce qui leur semble bon.

Avec l’Ukraine, l’Europe et l’ONU ont perdu toute crédibilité, l’Europe s’est reniée en tous points, jour après jour, minute après minute au fur et à mesure qu’elle redécouvrait l’horreur qu’elle a toujours imposé au Sahel et à l’Afrique.
Quant à l’ONU, tout le monde voit comment elle se ridiculise entre les mains de puissances criminelles comme la France,
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 TOTO A DIT 03-07-2022 02:00
Suite 2
dont les ressortissants tapis dans ses instances l’utilisent dans le sens des rancunes et des rancœurs de leurs gouvernants.

L’exemple de la Commissaire aux Droits de l’Homme, est très éloquent. On verra bien ce qu’elle fera de Bounty, de Téra et de tous les théâtres ailleurs au monde où les mains ensanglantées de son pays ont plongé d’innocentes populations dans un deuil éternel et des états dans un chemin de perdition irréversible. Que nous faut-il de plus !!!

L’Ukraine nous a ouvert les yeux. Le chasseur est en passe de devenir la proie. Toutes ses stratégies sont dévoilées dans une panique sans commune mesure. Et, le spectacle est très saisissant et presque risible, si seulement ce n’était pas malheureusement des vies humaines qui sont détruites. La France redécouvre sa vulnérabilité, son hyper faiblesse, son insignifiance devant les décrets de l’Infaillible Créateur qui met la puissance où il lui plait. La Fontaine est dans la place diraient les hiphop men.

Dans la crise en Ukraine, nous avons tour à tour toutes les fables de cet inimitable Jean, qui ne se doutait point, que 400 ans après sa mort, un vraiment petit français, allait utiliser de façon immorale et dans le mauvais sens, toutes ces belles fables conçues pour nous rendre meilleurs.

Selon que vous ayez les yeux bleus (Ukraine) ou non (Mali), la France et alliés vous reconnaissent le droit de vous défendre par des volontaires -mercenaires.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 TOTO A DIT 03-07-2022 02:03
Suite 3
Avant cela, la belette qui emprunte le logis d’autrui, y mit bas et ameute ses semblables pour en chasser les vrais maitres de céans. Ensuite le lion et le moucheron…. Les loups et les brebis, on a tout vu. Le visage de la France dans toutes ses facettes dans toutes ses laideurs.

L’Ukraine est une leçon terrifiante. Celle du prédateur qui se prend à son propre jeu et qui risque gros. C’est la révélation honteuse de certaines «puissances» par rapport à leur duplicité, à leur hypocrisie, comme si le Sahel, la Somalie, l’Afghanistan, la Syrie, Gaza n’étaient pas des «hommes qui crient» mais, comme le dit Césaire, des «ours qui dansent». L’Ukraine c’est aussi mettre certains au pied du mur de leur conscience, de leur arrogance avalée sans modération, du choix de leurs mots face à leur lâcheté.

L’Ukraine a montré les limites de beaucoup de choses et heureusement que la jeunesse africaine en tire de précieuses leçons. C’est la fin d’une époque, le début d’une ère nouvelle, d’un ordre nouveau.  Il est malheureux de voir les affres de la guerre, l’épée aveugle qui fauche des vies. Il est encore plus malheureux de voir que le sort du peuple ukrainien importe peu en réalité aux yeux de certains qui pensent tirer de la guerre des profits qui les confortent.
Ce qui est certain c’est que rien de tout cela ne profitera aux marchands de mort et rien ne sera plus jamais comme avant.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 Y en a marre 03-07-2022 09:37
Par pitie actuniger, epargnez nous la tronche de ce maudit voleur trafiquant.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #6 Hum 03-07-2022 19:01
Je le disais auparavant la paix au Burkina aura des beaux jours devant elle, ce gars là fait va faire cuire des eoufs avec cette histoire de médiation jusqu’à à à à à à.
Il a la folie de grandeur à un niveau de pétrification.
Bonne chance pour la paix au Burkina.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Webdubois 04-07-2022 09:13
missié l'envoye de macron pour la destabilisation du sahel, a ton retour sur les terres de bazoum, dirige toi vers le bbureau du procureur pour repondre de ton crime contre kaocen en attendant les autres plaintes qui vont suivre. La mechancete, la trahison se paient d'abord ici bas.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 webdubois 04-07-2022 17:18
[quote name="Webdubois"]
t es lache sinon tu aurais du utliser ton propre pseudo :D
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 webdubois 04-07-2022 17:19
[quote name="TOTO A DIT"]Suite 3
n'importe quoi.....ce toto est stupide
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com