lundi 5 décembre 2022

3114 lecteurs en ligne -

fraren

Déclaration de l’opposition politique Coalition CAP20-21/ACC/FRC et Alliés du 28 Avril 2022

Opposition politique nigerienne 28 04 2022 BIS

Déclaration de la Coalition pour une Alternance Politique (CAP20-21), de l’Alliance des Candidats pour le Changement (ACC), du Front Républicain pour le Changement (FRC) & Alliés sur la situation Sociopolitique

Nigériennes, Nigériens,

En ce jour béni de l’Islam (Leylatoul Khadr), la Coalition de l’Opposition Politique Nigérienne prie Allah (SWT) d’agréer nos actes de dévotion et de descendre sa bénédiction sur notre pays, le Niger.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Il vous souviendra que, le 20 avril dernier, la Coalition a rendu publique une déclaration dont la teneur attirait l’attention du peuple nigérien souverain à propos du rétrograde projet du régime des usurpateurs, de passer outre les dispositions constitutionnelles, pour légaliser illégalement et maladroitement le redéploiement, du reste effectif, depuis longtemps des forces Barkhane et Takuba sur notre territoire.

L’écrasante majorité des leaders d’opinion, les Organisations de la Société Civile, les Corps Socioprofessionnels, les activistes sur les réseaux sociaux et autres acteurs majeurs de la vie de la Nation, sont montés au créneau pour exiger l’abandon de cet exercice renonciateur de notre souveraineté, qui consiste à sous-traiter contre la volonté du peuple, la sécurité et la défense nationale.

Cher(e)s compatriotes,

Le peuple nigérien est aujourd’hui meurtri par :

  1. Un état d’insécurité généralisé, entretenu délibérément pour des raisons géopolitiques et géostratégiques ;
  2. Une sècheresse couplée à une famine sévère ;
  3. Une inflation sans précédent ayant rendu inaccessibles aux citoyens moyens, les denrées alimentaires et autres produits de première nécessité ;
  4. Des pratiques fiscales, inadaptées et inéquitables le plus souvent utilisées à des fins politiques et surtout incongrues à notre environnement économique et financier, à un moment où le pays compte augmenter sa production pétrolière et pendant que le prix de l’uranium est en hausse sur le marché international ;
  5. Une déliquescence du système éducatif ;
  6. Une pratique de corruption jamais égalée dans le pays, à titre illustratif, le dernier rapport de la Cour des Comptes qui révèle un matelas (01 place) facturé à 416.000 FCA l’unité, soit plus de 12 fois le prix du marché, et aussi, un sac de mil à 105.000 CFA, pour ne citer que ces deux (2) cas ;
  7. Une justice à double vitesse érigée en un système d’inquisition sélective.

Comme si tous ces tares ne suffisent pour fragiliser les citoyens, les usurpateurs passent à la vitesse supérieure malgré les multiples avertissements et rejets lancés par les forces vives de la Nation, sur cette Nième violation de notre loi fondamentale par les représentants du peuple à l’Assemblée Nationale. D’où le vendredi 22 avril 2022, qui restera à jamais gravé dans la mémoire collective des nigériens, comme une date fatidique, consacrant le retour aux années d’aveuglement et d’occupation.

Nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale et tenons pour seuls responsables de ce vote à l’Assemblée Nationale, les sieurs Bazoum Mohamed et Ouhoumoudou Mahamadou ainsi que les députés de la majorité (dont la liste est jointe pour l’histoire) qui ont manqué de clairvoyance et de discernement dans l’examen et l’adoption du texte indûment soumis à leur appréciation.

Nous osons espérer que nos partenaires considérés comme des modèles démocratiques et résolument attachés au respect des droits humains s’abstiendront à engager leurs troupes dans une aventure périlleuse, au risque d’accentuer ce sentiment anti Français, qui a déjà atteint un stade inquiétant auprès des populations africaines et locales.

Nigériennes, Nigériens,

Cher(e)s compatriotes,

Comme nous l’avions précédemment annoncé dans nos prises de position, il y’a des limites à ne pas franchir. En réponse à la modification de l’Axe1 de la Déclaration de Politique Générale par les députés, qui vient entériner l’exécution de ce projet funeste et méprisant à l’égard du peuple nigérien, nous n’avons qu’une option de lutte : la résistance citoyenne permanente.

Ainsi, la coalition appelle d’ores et déjà :

Toutes les organisations légalement reconnues au Niger :

-A se prononcer ouvertement, pour exiger des usurpateurs, le retrait pur et simple de toutes les forces militaires illégalement installées sur notre territoire national ;

Ses militants, sympathisants et tous les patriotes sincères :

-A s’opposer par tous les moyens légaux avec des actions salvatrices, à la hauteur de la forfaiture engagée, qui braderait ce qui reste de notre souveraineté nationale chèrement acquise de haute lutte et les sacrifices des dignes fils de la Nation.

-Enfin, lance un vibrant appel à l’endroit de toutes les forces vives de la Nation à se tenir prêtes pour des actions légales et permanentes de protestation dont le calendrier leur sera communiqué dans les meilleurs délais.

Vive la démocratie !

Vive le Niger !

Pour la Coalition CAP20-21/ACC/FRC et Alliés

 Fait à Niamey, le 28 avril 2022.

 

.

Commentaires  

+4 #1 Mara wahid 28-04-2022 21:31
Pour ne rien dire et dire que la terre tourne autour du soleil
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #2 Paf 28-04-2022 22:54
Du populisme pur et dur.si les nigauds ne peuvent cerner les enjeux liés à ce redéploiement vous vous en maîtrisez les rouages mais ça surf sur la vague populiste.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Petit marteau 29-04-2022 06:34
Quel enjeux? Macron travaille pour le bien-etre des Francais. Pas pour Les nigeriens. Bazoum doit admettre que plaire a macron c'est nuire aux nigeriens. Tot ou t tard il va repondre aux consequences de sa traitise.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 goga 29-04-2022 07:40
retournez dans les mosquées et priez pour le Niger chaque jour que vous pouvez le faire parceque il y a plus que ça à faire.A leur place vous ferez pareil on connaît l'histoire.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 DG 29-04-2022 08:04
Citation en provenance du commentaire précédent de goga :
retournez dans les mosquées et priez pour le Niger chaque jour que vous pouvez le faire parceque il y a plus que ça à faire.A leur place vous ferez pareil on connaît l'histoire.


Vraiment, comme si on a oublié tout ce que cette même France vous a fait faire contre le peuple au moment où vous étiez aux affaires. C'est facile de dénoncer quand on n'est de l'autre côté.

Même pipe même tabac !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 YYzz 29-04-2022 08:34
Ayyons peur de Dieu. Toute politique à part, l'opposition n'a rien dit que de rappeler des faits accablants.
Je ne vois pas qu'est-ce qu'un nigerien de quelque maladie pour laquelle il aura besoin d'un lit d'hospitalisation se donnera le luxe de se coucher sur un matelas de près d'un demi million.
Je ne connais pas aussi dans l'histoire du Niger même en période de famine si un sac de mil a coûté 105000fr CFA.
Il ne s'agit pas de s'accrocher mordicus à la politique politicienne pour supposer que ceux qui crient au scandale feraient autrement voire pire.
Pour un être de raison au cerveau intact, au raisonnements et sens de jugement cohérents, le minimum c'est d'abord reconnaître la véracité des faits rapportés par des inspecteurs en toute conscience pour corriger des pratiques néfastes pour l'image du pays et du nigérien tout court.
Aucun blanc ne viendra se tuer pour nos beaux yeux. Si l'armée malienne est entrain de monter en puissance pour l'honneur et la dignité, je ne vois pas pourquoi l'armée nigérienne ne puisse pas faire le même chose.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #7 YYzz 29-04-2022 08:35
La présence de soldats français sur le territoire nigerien n'est pas une sous-traitance.
Une sous-traitance suppose que le travail sera exécuté par quelqu'un d'autre. Quel travail ont-ils faits depuis des années qu'ils sont dans le Sahel si ce n'est nous faire constater une aggravation de l'insécurité.
Que fait-on habituellement quand un travail de sous-traitance est mal exécuté ?
L'armée nigérienne fera quoi alors si ces blancs s'installent au Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 alib 29-04-2022 11:34
Bonjour,
Les points 2 et 5 sont faux. Evitez de mentir avec de gros mots par ce que vous êtes à l'opposition.

Le point 6: Mr Mamane Ousmane, as tu oubliés à combien tu as facturé les guérites de la résidence du Président de l'Assemblée sous Tandja, les écrans de télévisions, la facture des papiers à toilettes de l'Assemblée, , rappelle-toi des meubles neufs de la Présidence de la République revendus à Katako en 1993, l'argent de Taïwan, du Gabon, le commerce d'oignon, avec les avions de l'état etc....
Violation de la Constitution: Te rappelle-tu de ton refus de convoquer le Conseil des Ministres ?
Ton faux patriotisme: L'histoire retient déjà que tu es le seul président de la république du Niger, qui a pris des congés et est allé à la côte d'Azure (France) pour s'amuser.
Qu'Allah protège le Niger contre des gens aussi funestes que.....
Ce n'est qu'un petit rappel !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Amg 29-04-2022 14:16
Bonnet blanc, blanc bonnet..en 1993 pauvres politiciens, je ne vous vois pas faire autre politique vis a vis de la France, étant donné votre passé, et pire certains parmi vous sont en refuge actuellement là-bas pour raison sanitaire dit on ,,
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com