Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

Opposition politique nigerienne 28 04 2022 BIS

Déclaration de la Coalition pour une Alternance Politique (CAP20-21), de l’Alliance des Candidats pour le Changement (ACC), du Front Républicain pour le Changement (FRC) & Alliés sur la situation Sociopolitique

Nigériennes, Nigériens,

En ce jour béni de l’Islam (Leylatoul Khadr), la Coalition de l’Opposition Politique Nigérienne prie Allah (SWT) d’agréer nos actes de dévotion et de descendre sa bénédiction sur notre pays, le Niger.

 

Zeyna commission0

Il vous souviendra que, le 20 avril dernier, la Coalition a rendu publique une déclaration dont la teneur attirait l’attention du peuple nigérien souverain à propos du rétrograde projet du régime des usurpateurs, de passer outre les dispositions constitutionnelles, pour légaliser illégalement et maladroitement le redéploiement, du reste effectif, depuis longtemps des forces Barkhane et Takuba sur notre territoire.

L’écrasante majorité des leaders d’opinion, les Organisations de la Société Civile, les Corps Socioprofessionnels, les activistes sur les réseaux sociaux et autres acteurs majeurs de la vie de la Nation, sont montés au créneau pour exiger l’abandon de cet exercice renonciateur de notre souveraineté, qui consiste à sous-traiter contre la volonté du peuple, la sécurité et la défense nationale.

Cher(e)s compatriotes,

Le peuple nigérien est aujourd’hui meurtri par :

  1. Un état d’insécurité généralisé, entretenu délibérément pour des raisons géopolitiques et géostratégiques ;
  2. Une sècheresse couplée à une famine sévère ;
  3. Une inflation sans précédent ayant rendu inaccessibles aux citoyens moyens, les denrées alimentaires et autres produits de première nécessité ;
  4. Des pratiques fiscales, inadaptées et inéquitables le plus souvent utilisées à des fins politiques et surtout incongrues à notre environnement économique et financier, à un moment où le pays compte augmenter sa production pétrolière et pendant que le prix de l’uranium est en hausse sur le marché international ;
  5. Une déliquescence du système éducatif ;
  6. Une pratique de corruption jamais égalée dans le pays, à titre illustratif, le dernier rapport de la Cour des Comptes qui révèle un matelas (01 place) facturé à 416.000 FCA l’unité, soit plus de 12 fois le prix du marché, et aussi, un sac de mil à 105.000 CFA, pour ne citer que ces deux (2) cas ;
  7. Une justice à double vitesse érigée en un système d’inquisition sélective.

Comme si tous ces tares ne suffisent pour fragiliser les citoyens, les usurpateurs passent à la vitesse supérieure malgré les multiples avertissements et rejets lancés par les forces vives de la Nation, sur cette Nième violation de notre loi fondamentale par les représentants du peuple à l’Assemblée Nationale. D’où le vendredi 22 avril 2022, qui restera à jamais gravé dans la mémoire collective des nigériens, comme une date fatidique, consacrant le retour aux années d’aveuglement et d’occupation.

Nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale et tenons pour seuls responsables de ce vote à l’Assemblée Nationale, les sieurs Bazoum Mohamed et Ouhoumoudou Mahamadou ainsi que les députés de la majorité (dont la liste est jointe pour l’histoire) qui ont manqué de clairvoyance et de discernement dans l’examen et l’adoption du texte indûment soumis à leur appréciation.

Nous osons espérer que nos partenaires considérés comme des modèles démocratiques et résolument attachés au respect des droits humains s’abstiendront à engager leurs troupes dans une aventure périlleuse, au risque d’accentuer ce sentiment anti Français, qui a déjà atteint un stade inquiétant auprès des populations africaines et locales.

Nigériennes, Nigériens,

Cher(e)s compatriotes,

Comme nous l’avions précédemment annoncé dans nos prises de position, il y’a des limites à ne pas franchir. En réponse à la modification de l’Axe1 de la Déclaration de Politique Générale par les députés, qui vient entériner l’exécution de ce projet funeste et méprisant à l’égard du peuple nigérien, nous n’avons qu’une option de lutte : la résistance citoyenne permanente.

Ainsi, la coalition appelle d’ores et déjà :

Toutes les organisations légalement reconnues au Niger :

-A se prononcer ouvertement, pour exiger des usurpateurs, le retrait pur et simple de toutes les forces militaires illégalement installées sur notre territoire national ;

Ses militants, sympathisants et tous les patriotes sincères :

-A s’opposer par tous les moyens légaux avec des actions salvatrices, à la hauteur de la forfaiture engagée, qui braderait ce qui reste de notre souveraineté nationale chèrement acquise de haute lutte et les sacrifices des dignes fils de la Nation.

-Enfin, lance un vibrant appel à l’endroit de toutes les forces vives de la Nation à se tenir prêtes pour des actions légales et permanentes de protestation dont le calendrier leur sera communiqué dans les meilleurs délais.

Vive la démocratie !

Vive le Niger !

Pour la Coalition CAP20-21/ACC/FRC et Alliés

 Fait à Niamey, le 28 avril 2022.

 



Commentaires

4
Mara wahid
1 année ya
Pour ne rien dire et dire que la terre tourne autour du soleil
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Paf
1 année ya
Du populisme pur et dur.si les nigauds ne peuvent cerner les enjeux li
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Petit marteau
1 année ya
Quel enjeux? Macron travaille pour le bien-etre des Francais. Pas pour Les nigeriens. Bazoum doit admettre que plaire a macron c'est nuire aux nigeriens. Tot ou t tard il va repondre aux consequences de sa traitise.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
goga
1 année ya
retournez dans les mosqu
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
DG
1 année ya
[quote name="goga"]retournez dans les mosqu
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
YYzz
1 année ya
Ayyons peur de Dieu. Toute politique
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
YYzz
1 année ya
La pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
alib
1 année ya
Bonjour,
Les points 2 et 5 sont faux. Evitez de mentir avec de gros mots par ce que vous
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Amg
1 année ya
Bonnet blanc, blanc bonnet..en 1993 pauvres politiciens, je ne vous vois pas faire autre politique vis a vis de la France,
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1034 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
489 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
267 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
422 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
308 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
315 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2259 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages