samedi 13 août 2022

3084 lecteurs en ligne -

fraren

Fête de la République: Message à la nation du Président de la République Bazoum Mohamed

Bazoum Message 17 12 2021

Message à la Nation du Président de la République, SEM Bazoum Mohamed, à l'occasion de la commémoration, samedi 18 décembre 2021,  du 63e anniversaire de la Proclamation de la République au Niger.

Nigériens, Nigériennes, mes chers Compatriotes

Demain 18 décembre 2021, notre pays commémorera le 63e anniversaire de la République.

C'est un moment de communion et de solidarité que nous célébrons cette année à Diffa autour des valeurs qui fondent notre histoire commune et notre volonté de bâtir une nation prospère de travail et de fraternité. Je voudrais féliciter les populations du Manga pour leur mobilisation dans la réussite de cette édition de la fête de la République.

Cette année encore, la grande préoccupation pour notre pays reste malheureusement l'insécurité comme cela est le cas depuis 2015. Malgré nos efforts réels et l'amélioration sensible des performances de nos forces de défense et de sécurité, les agressions criminelles et terroristes contre les paisibles populations vivant le long des frontières de certains de nos voisins persistent.

Ces agressions consistent dans les assassinats à plus ou moins grande échelle, la soumission des populations au paiement de tribut, le vol de bétail, les enlèvements pour des rançons, les mises à feu des greniers et des écoles, les feux de brousse délibérés, etc. Mais partout les populations font preuve de dignité et de résilience, ne cédant ni au ressentiment ni au découragement. Partout, elles ont conscience que l'Etat est à leur côté à travers un effort sincère de déploiement des forces de défense et de sécurité. Ces forces, constamment mobilisées et projetées sur des théâtres dangereux s'acquittent de leur devoir avec professionnalisme et dignité.

Je voudrais profiter de ce moment solennel pour leur rendre un hommage appuyé, en ayant une pensée pieuse pour tous nos hommes tombés sur les champs d'honneur.

De tous les pays victimes de l'insécurité à l'œuvre au Sahel, nous sommes le seul qui fait face à 5 foyers de violence à la fois : le bassin du lac Tchad à l'est, la frontière avec le Nigeria au Sud, la frontière avec la Libye au nord-est, la frontière avec le Mali et celle du Burkina Faso. Mais malgré tout la situation globale connaît une évolution positive. Elle s'améliorera davantage lorsque nous serons en possession de tous les équipements militaires dont nous avons passé les commandes. 

Mes chers compatriotes,

Le 27 novembre dernier, la ville de Téra a été le théâtre d'événements malheureux ayant causé la mort de trois jeunes. Je voudrais réitérer ma compassion à l'endroit de leurs familles et prier Dieu pour le repos de leurs âmes. Ce qui s'est passé résulte de dysfonctionnements fâcheux. En effet, le dispositif du maintien de l'ordre mis en place à Téra pour assurer le passage du convoi militaire français en route pour le Mali a été largement insuffisant. 

J'ai ordonné une enquête par nos services compétents afin d'identifier ces dysfonctionnements et situer les différentes responsabilités. Cette enquête va également permettre d'identifier ceux qui ont organisé cette manifestation illégale et qui portent la responsabilité morale de la mort de ces jeunes.

Car ce que les Nigériens doivent savoir c'est que ce convoi est déjà passé 31 fois par Téra, sans la moindre petite difficulté. Un convoi de ce genre quittant Ndjamena pour Gao a toujours traversé le Niger de Nguigmi à Ayerou, sans encombre. En vérité, ce qui s'est passé procède d'une manipulation orchestrée à travers les réseaux sociaux par des personnes dont aucun fils ou frère ne pouvait être exposé au moindre risque à Téra.

S'agissant des militaires français j'ai exigé des autorités françaises qu'elles ouvrent une enquête en vue de sanctionner ceux qui ont été coupables d'actes répréhensibles.

Mes chers compatriotes,

Comme Président de la République, mon premier devoir est d'assurer votre sécurité. Pour cela, dans le contexte de l'insécurité qui prévaut dans toute notre sous-région j'ai besoin de forces de défense et de sécurité nombreuses et bien entraînées. C'est pourquoi conformément à leur vœu elles-mêmes nous avons privilégié la formation de forces spéciales possédant des capacités élevées, du niveau de la terrible menace à laquelle elles sont exposées. Nous avons signé des accords avec des pays qui mettent à notre disposition des experts qui assurent cette formation.

 Ceux qui sont opposés à cette coopération sont, je ne sais s'ils s'en rendent compte, des alliés objectifs des terroristes, qui eux ont intérêt à ce que notre armée soit faible.

 C'est le lieu pour moi d'exprimer ma gratitude aux Etats-Unis d'Amérique, à la France, à l'Allemagne, à la Belgique, au Canada, et à l'Italie dont le concours remarquable a contribué à améliorer considérablement le niveau de nos forces ainsi que leurs équipements.

 Je voudrais également exprimer ma profonde gratitude à la République sœur d'Algérie pour le soutien constant et multiforme qu'elle apporte à notre pays dans son combat contre le terrorisme.

Mes chers compatriotes,

Je l'ai toujours répété, je ne compte sur personne pour se battre pour nous à notre place. Je ne compte que sur nos forces mais nécessairement dans le cadre d'une coopération avec nos alliés dont l'action ne vise qu'à combler nos lacunes du moment.

Sur la question de la lutte contre le terrorisme, l'intérêt de notre pays réside dans notre capacité à regarder dans la même direction afin d'éviter les conflits intercommunautaires d'une part et renforcer notre cohésion nationale, d'autre part. C'est à cette condition que nous traverserons cette zone de turbulence par laquelle passent les pays du Sahel depuis un certain temps. Les postures politiciennes n'ont pas lieu d'être face à ce défi, si dangereux. En ce qui me concerne, conformément à l'éthique inhérente à mes responsabilités je ferai tout ce que je dois faire pour renforcer notre cohésion nationale et faire en sorte que notre pays soit plus uni, plus fort et qu'il sorte à terme vainqueur de cette épreuve.

Mes chers compatriotes,

Cette année la pluviométrie a été déficitaire exposant plus de 2,5 millions de personnes à une insécurité alimentaire et nutritionnelle sévère. La couverture fourragère est déficitaire à plus de 50%.

Face à cette situation le gouvernement a mis au point un plan d'urgence intérimaire couvrant la période de novembre 2021 à mars 2022 d'un montant de 160 milliards de francs, en attendant l'élaboration du plan national de soutien. La mise en œuvre de ce plan d'urgence se concentrera sur les actions de soutien suivantes :

  • ·      l'achat de stocks alimentaires pour la distribution gratuite, la vente à prix modéré, l'appui aux cantines scolaires,
  • ·      l'appui au secteur agricole pour la réalisation et la réhabilitation de petits périmètres irrigués avec usage d'intrants agricoles en quantité et en qualité,
  • ·      l'appui au secteur pastoral par la mise en place à temps des aliments pour bétail,
  • ·      l'appui au secteur de l'hydraulique par la réalisation de points d'eau pertinents,
  • ·      l'appui au secteur de l'environnement pour le traitement des terres dégradées, la lutte contre les plantes envahissantes et l'empoissonnement des mares,
  • ·      et enfin, l'appui au secteur de la santé pour lutter efficacement contre la malnutrition.

Par ailleurs, notre pays regorge de ressources en eau de surface et souterraine et en terres réparties sur l'ensemble du pays. Une étude hydrogéologique récente et sérieuse a mis en évidence l'existence de nappes d'eau souterraines dans la région des Dallols de 50 milliards de m3 d'eau avec des capacités de recharge de 2 milliards de m3 par an, faisant du Niger le pays qui possède les plus grandes réserves d'eau souterraines du Sahel, avec possibilité de mise en valeur de 2 millions d'hectares supplémentaires pour l'irrigation.

Mon ambition est de profiter de ce potentiel pour accélérer le processus de transformation structurelle de notre agriculture afin qu'elle assure notre sécurité alimentaire et contribue à la création d'emplois pour les jeunes et la génération de revenus pour les populations ainsi que des devises pour l'Etat.

Nous allons bientôt lancer notre programme des pôles agro-industriels intégrés en créant un parc agro-industriel dans chaque région pour la transformation et la commercialisation des produits issus des chaînes de valeurs retenues.

Ce sera cela la voie de notre salut et la fin du calvaire de notre dépendance vis-à-vis de la pluie.

 

Mes chers compatriotes,

Conformément à mon engagement décliné dans mon discours d'investiture, je travaille à relever notre système éducatif afin qu'il soit en mesure de générer le capital humain dont notre économie a besoin.

Un certain nombre de mesures ont été prises dans tous les ordres d'enseignement dans le sens de la refonte de la gouvernance du système éducatif.

Le premier problème à régler c'est celui du niveau du personnel enseignant, surtout à la base. Nous avons à ce sujet organisé un test pour intégrer 3000 bacheliers dans nos écoles normales. Ils recevront une formation de 2 ans et seront destinés à enseigner comme professeurs d'écoles primaires.

Dans le cycle secondaire, nous avons recruté directement à la fonction publique 344 enseignants scientifiques issus des établissements d'enseignement supérieur. Nous avons également fait passer à la fonction publique 2150 contractuels du secondaire.

Le ministère de l'éducation nationale a pris des mesures draconiennes pour mettre fin aux fraudes aux examens, aux pratiques de recrutement frauduleux d'élèves par certains responsables d’établissements du secondaire, aux transferts frauduleux des élèves, ainsi qu'à l'assainissement des écoles privées. Cela s'est traduit par des gains importants de salles de classe et une plus grande disponibilité des professeurs.

S'agissant du cycle Primaire, nous sommes en train d'étudier les critères qui permettront de recruter à la fonction publique des enseignants contractuels qui évoluent dans ce secteur.

En ce qui concerne l'enseignement supérieur, j'ai ordonné le recrutement de tous les enseignants chercheurs et enseignants technologues dont ont besoin nos universités. Leur nombre est estimé à 175. Le processus de leur recrutement est en cours.

Nous sommes en train de mettre au point un plan de construction des infrastructures universitaires pour régler progressivement les problèmes lancinants des amphithéâtres, laboratoires et autres résidences universitaires.

Un modèle type de classe alliant coût modéré et fonctionnalité est à l'étude et ce pour réduire progressivement le recours aux classes de fortune.

Dans le domaine de l'enseignement technique et la formation professionnelle notre démarche consiste à rationnaliser notre action en mettant l'accent sur la qualité du corps des formateurs, l'acquisition d'équipements conséquents et la disponibilité de la matière d'œuvre.

Pour la promotion de l'éducation de la jeune fille, nous avons entamé le programme de construction des internats pour jeunes filles dans certains collèges ruraux. Nous prévoyons la tenue d'une grande table ronde des bailleurs de fonds sur l'éducation de la jeune fille au mois de mars 2022, qui sera l'occasion de mobiliser des fonds importants pour la mise en œuvre de notre ambitieux programme en la matière.

De façon générale, je mène une campagne tous azimuts auprès de nos différents partenaires pour un engagement plus conséquent de leur part au profit de l'école et les réponses que je reçois sont des plus encourageantes.

Mes chers compatriotes,

Dans mon discours d'investiture j'avais particulièrement insisté sur la nécessité de lutter contre le phénomène de la corruption et de l'impunité. Ce combat nous nous devons de le mener pour promouvoir une gouvernance de nature à favoriser le progrès de notre pays et lui assurer sa stabilité. J'ai nommé à la tête de la haute autorité de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (Halcia) un magistrat reconnu pour son intégrité et je lui ai donné carte blanche pour mener son action partout où cela est nécessaire. Il s'est aussitôt mis au travail enclenchant des investigations sur des faits de corruption et de concussion dans certains services de l'Etat. Au stade actuel des enquêtes non encore achevées, il est établi que des sommes importantes ont été perçues par des agents de l'Etat sans aucune base légale ou en violation de la loi. Les investigations vont s'étendre à d'autres services de l'Etat.

Il faut par ailleurs signaler que la collaboration de la Halcia avec les services des impôts, des douanes et du trésor a permis le recouvrement d'une somme de plus de 11 milliards de francs au titre du rétablissement des irrégularités  pour l'année 2021.

Dans le domaine des examens et concours et au vu des fraudes multiples qui ont cours ces dernières années, des instructions ont été données aux différents départements ministériels et structures sous tutelle pour impliquer la Halcia dans leur supervision. Ainsi la Halcia a assuré la supervision de 27 examens et concours avec des résultats satisfaisants, garantissant ainsi l'équité entre les candidats.

J'ai engagé les forces de sécurité intérieure et la douane à lutter contre la fraude du carburant qui utilise des méthodes protéiformes et implique des acteurs nombreux aux statuts des plus diversifiés.

J'ai instruit le ministre des finances pour que la délivrance des exonérations soit rationalisée et bien contrôlée afin que soit fermée cette grande porte de la saignée des deniers publics.

Le reversement du carburant destiné à l'exportation et l'usage frauduleux des exonérations sont en effet à la base de pertes de recettes très importantes pour l'Etat et une source d'enrichissement rapide pour des individus. Je suis engagé dans un combat quasi- physique contre ces 2 fléaux.

Mes chers compatriotes,

Cette année, nous célébrons le 18 décembre à Diffa. C'est là un grand pari que nous faisons sur l'avenir. Nous voulons démontrer que la situation dans cette région meurtrie par le terrorisme depuis 7 ans est en train de se normaliser.

 Dans mon discours d'investiture j'avais promis de ramener toutes les populations déplacées internes dans leurs villages respectifs au cours de l'année 2021. Cela est fait pour plus du tiers d'entre elles. Le processus a été quelque peu contrarié et retardé par divers facteurs sécuritaires et économiques. Mais il est en marche et il sera bientôt conduit à son terme.

Je lance un appel pressant à tous nos partenaires pour qu'ils s'investissent à nos côtés afin de mettre en œuvre toutes les mesures de relèvement que nous avons prévues. Je suis persuadé qu'avec les mesures que le gouvernement compte mettre en œuvre pour y assurer définitivement la sécurité, la région de Diffa sera une région économiquement attractive et connaîtra les prochaines années une croissance remarquable.

S'agissant du retour dans leur pays de nos frères réfugiés nigérians, le Gouverneur de l'Etat de Borno avec lequel je suis constamment en contact a pratiquement mis tout en œuvre pour qu'il se réalise au cours des prochaines semaines.

C'est sur cette note d'espoir que je voudrais terminer mon allocution non sans vous appeler à vous faire vacciner contre la COVID-19. Cette maladie dangereuse peut être facilement combattue. Il vous suffirait de vous faire vacciner, les vaccins étant, grâce à Dieu, disponibles.

Bonne fête du 18 décembre.

Je vous remercie.

 



Commentaires  

0 #1 Pauvre Niger 17-12-2021 22:40
Thusssssss
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #2 Erika Jérôme 17-12-2021 23:17
vous dépenser des milliard pour inviter des stars de foot
vous n'avez pas pitié pour le peuple
allez vous faire foutre MR
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Kabirou 18-12-2021 00:46
Ce monsieur n'a aucun respect pour le Niger et son peuple,que le tout puissant nous debarasse de lui.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Le Comte de l ader 18-12-2021 03:10
S IL vous plait mes chers compatriotes soyez un peu
honnetes avec ce Monsieur qui veut tant bien que Mal
Faire du Niger un pays prospere.
IL fait quand meme de son mieux donc aidez le.
Ne vous laissez pas aveugler pas la politique.
Merci sans arriere pensee
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Haridu 18-12-2021 08:15
"Ceux qui sont opposés à cette coopération sont, je ne sais s'ils s'en rendent compte, des alliés objectifs des terroristes, qui eux ont intérêt à ce que notre armée soit faible". Dixit Bazoum

Cela ressemble à un discours incongru et maladroit tenu dans un passé lointain par son mentor alias Charlie le maléfique.

Les dits intellectuels en mal de vision aux antipodes des principes de droits et de valeurs démocratiques.
Comme s'il n'est pas permis aux nigeriens de manifester leur grogne contre la présence de soldats français sur le territoire nigerien. A vouloir chercher les commanditaires d'une telle manifestation c'est museler davantage toute velléité d'expression contraire à vos desiderata. Quelle malheur.
Que des piromanes au sommet de l'Etat.

Si ce n'est du bleuf quel poids pèse Bazoum, un holdopeur hissé au pouvoir par qui l'on sait pour prétendre exiger des français une enquête sur le drame de Tera. Que du "Kame Kame"
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 Jany 18-12-2021 08:33
@#4 Le Compte de la ader
C'est toi qui semble aveuglé par la politique.
Toi qui voit Bazoum faire du Niger un pays prospère.
Quand l'hôpital se moquer de la charité. Que peut-on tirer de bon de toi adepte de voleurs à la cervelle dans les orteils.
Tout borné de toi, c'est sous la gouvernance du guru de la secte rose des voleurs et en collabo avec les Bazoum que le Niger a égrené dix années sans interruption, le rang exécrable de dernier de tous les pays du monde en indice de développement humain c'est-à-dire le pays dans lequel il fait le moins bon vivre.
Un pays hyper endetté et où l'insécurité jaillit de toutes parts, il faut être du règne des crétins pour y voir de la prospérité avec des esprits voleurs de tout y compris des suffrages du peuple.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Guétché 18-12-2021 08:35
Enfin un discours à la nation qui me touche ! Bonne fin d'année à tous.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 DIYANFO 18-12-2021 08:35
J'ai bien apprécié ce discours du Président car il a été sincère et franc et c'est ce qu'on veut d'un Chef d'Etat. Maintenant tout ce qui lui reste d'obtenir des résultats dans les domaines où des engagements ont été pris d'ici à son prochain discours à la nation. qu'il ait le soutien d'Allah dans ses engagements sincères.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Billom 18-12-2021 08:48
@#3 Kabirou
Par comment ce monsieur peut-il avoir du respect au peuple nigérien avec trois certificats falsifié dont un sans numéro d'enregistrement mais il est passé aux mailles filet et jugé sans tache se sachant lui-même pris à défaut puis admis à passer à échelon supérieur qu'il ne saurait envisager même dans ses doux rêves profonds.
Tout comme son mentor Charlie, il a eu le pour de façon imméritée et frauduleuse et donc quel respect peut-on attendre de lui.
Dans le "socialisme" machiavélique c'est sans pitié et du cynisme au quotidien. Prenez le mal en patience.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Qui vivra verra 18-12-2021 09:05
"...En vérité, ce qui s'est passé procède d'une manipulation orchestrée à travers les réseaux sociaux par des personnes ....." Toujours dans le deni. Ce n'est pas NOUS mais c'est Hama Amadou.

"...S'agissant des militaires français j'ai exigé des autorités françaises qu'elles ouvrent une enquête..." . Il parle comme si il est en position d'exiger quoique ce soit de la France.
"...Ceux qui sont opposés à cette coopération sont, je ne sais s'ils s'en rendent compte, des alliés objectifs des terroristes, qui eux ont intérêt à ce que notre armée soit faible..." Monsieur Bazoum, c'est issoufou qui a detruit l'armee du Niger et non les AUTRES. SVP parle comme un president qui assume et non un colporteur.
"...C'est le lieu pour moi d'exprimer ma gratitude aux Etats-Unis d'Amérique, à la France, à l'Allemagne, à la Belgique, au Canada, et à l'Italie dont ....nos forces ainsi que leurs équipements...."
Il ne peut s'empecher de jeter des fleurs a sa France, mais cette fois en la citant parmi d'autres pays amis pour ne facher personne.
"..Je suis engagé dans un combat quasi- physique contre ces 2 fléaux..." Et vous echouerez car vous ne faites plus peur aux malfrats. Vous vous etes couches devant eux. Commencez par auditer le ministere du petrole et par tenir issoufou et sa famille loin de la gestion du petrole.
Au finish, les memes engagements et les memes promesses qu'a son investiture. Il parle comme si il etait en campagne et non en fonction.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 Patati patata 18-12-2021 09:13
Par " respect " pour les nigériens il s'est garde cette fois ci de citer les mots " Alternance democratique au pouvoir"
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 Sani Saley 19-12-2021 23:26
Une vrai honte pour le le Niger et l’Afrique.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 TOTO A DIT 28-12-2021 21:09
Citation en provenance du commentaire précédent de Sani Saley :
Une vrai honte pour le le Niger et l’Afrique.

Citation en provenance du commentaire précédent de Sani Saley :
Une vrai honte pour le le Niger et l’Afrique.


Vraiment !!!!

En plus d'être un Faussaire Récidiviste Patenté (FRP)
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Adam 29-12-2021 09:16
Nous avons toujours dans l'esprit qu'un Etat qui n'arrive pas à assurer la sécurité de citoyens , nest pas un D'aujourd'hui nous assistons à une insécurité grandissante dans notre pays le niger et sous le regard impuissant des citoyens qui meurent par peur dans leur localités .le gouvernement est absent dans certaines zones du niger notamment dans la région de tillaberie .
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com