samedi, 25 juin 2022
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Mahamane Ousmane 29 11 2021

Nigériennes, Nigériens,

Mes cher(e)s compatriote(s),

Comme vous le savez tous, notre cher pays, le Niger, confronté au terrorisme depuis l’an 2013, fait face ces derniers temps, à une insécurité d’une rare gravité, accentuée par des menaces de conflits interethniques savamment entretenus par des forces obscures, et la persistance d’une gestion à la fois opaque et extralégale des relations militaires de notre pays avec les partenaires extérieurs.

En effet, ces derniers jours, aux attaques terroristes répétées contre les populations civiles, est venue se greffer, lentrée en scène des forces étrangères que les populations, chez-nous comme dans les autres pays voisins, ont de plus en plus du mal à comprendre, ce, de Tillabéry à Diffa, et de Dosso à Tahoua, et cela, d’autant plus qu’en dépit de leur présence de plus en plus nombreuse, les attaques terroristes contre nos populations, ne font que se multiplier, avec leur cortège de morts, de blessés et d’exactions de toutes sortes.

Face à cette situation intolérable, à laquelle est confrontée notre peuple, et au mépris, si caractéristique des princes qui nous gouvernent, avec la complicité active de certains de nos partenaires internationaux, nous fustigeons, l’amateurisme et la corruption qui prévalent dans la gestion de la sécurité, menaçant ainsi la survie, de notre peuple et de notre nation.

C’est pourquoi :

  • 1- Nous présentons nos condoléances les plus attristées, au peuple nigérien, et en particulier aux populations de Téra, fortement endeuillées par les nombreux morts, tout en souhaitant un prompt rétablissement aux blessés ;
  • 2 - Nous nous insurgeons contre la traversée d’un convoi militaire, de forces étrangères dans notre pays, sans consultation préalable du parlement, sans information des autorités locales, encore moins des populations des zones traversées ;

 

  • 3 – Nous exigeons l’ouverture immédiate, d’une enquête indépendante, pour faire le bilan des massacres injustifiés des populations civiles à Téra, et situer les responsabilités, aussi bien de ceux qui ont ouvert le feu sur les manifestants, qui ne faisaient qu’exercer leur droit constitutionnel, contre une entrée illégale des forces étrangères, et les donneurs d’ordre, ainsi que des commanditaires de cette agression barbare et illégale.
  • 4- Nous demandons instamment, à tous nos compatriotes, de l’intérieur du pays, comme de la diaspora, de réagir promptement, contre les tueries barbares, les menaces et intimidations, des usurpateurs des suffrages du peuple, que nous tenons pour responsables au premier degré, des malheurs qui accablent nos concitoyens ;
  • 5- Nous lançons un appel pressant aux Nigériennes et aux Nigériens de tous les horizons, pour qu’ils participent activement et massivement à toute initiative démocratique et républicaine à venir, en vue de la prise en main de notre destin, face à l’insécurité généralisée et au non-respect du verdict des urnes.

Vive le Niger !

Vive la démocratie  ! Tous unis nous vaincrons !

Je vous remercie de votre attention !

 

Commentaires  

-11 #1 Homo Sapiens 01-12-2021 10:26
Ousmane, tu es un des responsables de cette situation sinon le principal responsable. Par ta lachete, ton hypocrisie, tu a permis a issoufou de voler les elections pour porter bazoum au pouvoir avec les consequences que nous savons tous. Tu ferais donc mieux de te taire voire de disparaitre de la scene publique car tu n'es plus credible.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Le Sage 01-12-2021 10:29
Voici un message responsable et engage
Citer | Signaler à l’administrateur
+12 #3 Danilo3 01-12-2021 10:59
Il n'y a qu'au Niger où les opposants et autres candidats aux élections présidentielles font des messages à la nation avec les attributs d'un président démocratiquement élu. Vivement un texte de loi pour encadrer les communiqués des opposants, car seul le président de la république fait un message à la nation de part ses prérogatives constitutionnelles.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 ali 01-12-2021 11:26
Bonjour,
Mr Mamane Ousmane, tu es une catastrophe politique. Et, tu sais le Niger n'a pas besoin de chef comme toi. S'il te plaît épargne nous de tes masturbations. politiques.
Merci de rester tranquille.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #5 Blackmarket 01-12-2021 12:32
Citation en provenance du commentaire précédent de Danilo3 :
Il n'y a qu'au Niger où les opposants et autres candidats aux élections présidentielles font des messages à la nation avec les attributs d'un président démocratiquement élu. Vivement un texte de loi pour encadrer les communiqués des opposants, car seul le président de la république fait un message à la nation de part ses prérogatives constitutionnelles.

vous parlez de quel président là? :D :D :D
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #6 Ramses 01-12-2021 14:50
#3 Danilo3
Il te faut un dessin pour comprendre qu'il n'y a pas en ce moment de président démocratiquement élu à la tète du pays?
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #7 Danilo3 01-12-2021 15:33
Citation en provenance du commentaire précédent de Ramses :
#3 Danilo3
Il te faut un dessin pour comprendre qu'il n'y a pas en ce moment de président démocratiquement élu à la tète du pays?


Peu importe celui qui est maintenant là à la tête du pays. Il faut interdire à toute personne de faire un message à la nation avec les attributs d'un président de la république démocratiquement élu. Voilà c'est tout. Sinon c'est du n'importe quoi !!!
Ou bien appelés leur message simplement des communiqués de tel ou tel groupement de partis.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #8 Gaskiya 01-12-2021 16:19
Mr le président qui est hors le palais présidentiel
Vous tous les enciens c est vous qui empêche leNiger d avancer.meme si on te nomme tu fera la meme chose
=alors pour le développement du Niger il faut qu on vous tuent tous ces enciens inutiles
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #9 nunez belda crif opex 01-12-2021 16:33
Je vous envoie omacron en recommander sans accuser de rez cep sion .
pour l,uranium , j,ai envoyer le reserviste a qui j,ai voler sa maison a ourches en 2008 .
meme que il a retrouver le douaar de la chevre km 17 entierement raser sur youtre teube .
sinonnzara delhomme ganancia delprat collomb gerard , va bien , on lui as un peu refais la fesse .
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #10 Goniozi 01-12-2021 17:11
Peu importe les lacunes de Ousmane ! Il a dit ce qui devrait être dit.
Retenons l'irruption de forces étrangères sur le territoire nigerien comme en terrain conquis sans autorisation du parlement entraînant dans son sillage mort d'hommes et blessés.
Morts et blessés de Tera aux passifs de Bazoum l'usurpateur du pouvoir. A bas les voleurs de suffrages du peuple!
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #11 daniele.ganancia@mediathemis.fr 01-12-2021 17:17
Nous ofrons des positions de juives en levrette km 17 ain arrouda 1993 , a ourches 26120, opex 360.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #12 Niamey 01-12-2021 22:22
A son Temps le Niger n'a jamais connu de de tournament d'armement militaire
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #13 Pauvre Niger 01-12-2021 22:59
Pauvre Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #14 Tebodo 02-12-2021 06:23
Les guristes voleurs de la secte rose de voleurs de suffrages du peuple n'ont pas de leçons à donner à qui que ce soit. C'est un pouvoir d'usurpation. Si Maman Ousmane et tous ceux dont les suffrages ont été volés, détournés au profit de Bazoum le crient haut et fort y compris solennellement quoi de mal si ce n'est crier aux voleurs!
Il n'y a pas mieux que de faire profil bas.
Si Maman Ousmane ne dit rien les voleurs de suffrages du peuple trouveront à redire en cela.
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #15 ALEYNO 02-12-2021 09:29
Citation en provenance du commentaire précédent de Danilo3 :
Il n'y a qu'au Niger où les opposants et autres candidats aux élections présidentielles font des messages à la nation avec les attributs d'un président démocratiquement élu. Vivement un texte de loi pour encadrer les communiqués des opposants, car seul le président de la république fait un message à la nation de part ses prérogatives constitutionnelles.

M.le constitutionnaliste il semble que t'avait quitté la planète terre lorsque le suffrages des paisibles citoyens Nigériens a été détourné en faveur des usurpateurs de pouvoir aux règnes barbares. Pour ta gouverne si les défenseurs de cette même loi constitutionnelle n'ont pas faillis à leur mission le Niger connaitra son Excellence Maman Ousmane comme le président de tous les Nigériens. Paix aux âmes des dignes fils du pays et meilleures santé aux blessés. Malheurs d'enfer aux usurpateurs de pouvoir aux règnes sanglants.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #16 Dan Tesker 02-12-2021 09:41
Citation en provenance du commentaire précédent de Danilo3 :
Il n'y a qu'au Niger où les opposants et autres candidats aux élections présidentielles font des messages à la nation avec les attributs d'un président démocratiquement élu. Vivement un texte de loi pour encadrer les communiqués des opposants, car seul le président de la république fait un message à la nation de part ses prérogatives constitutionnelles.

Arrête de blablater. Tout citoyen peut s'adresser à ses concitoyens via le canal qu'il aurait choisi. Un message adressé aux Nigériens n'est nullement une prérogative reconnue au seul président de la République. Du reste, le ''président'' auquel tu fais allusion, souffre d'un gros déficit de légitimité, tu le sais bien.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

ACTU NIGER 800 800 pixels Booster 30ANS Plan de travail 1 2

Top de la semaine

Publier le 23/06/2022, 22:23
faux-etudiant-en-medecine-l-universite-de-zinder-leve-l-equivoque Ces derniers jours, la toile a été inondée par une information relative à une affaire rocambolesque...Lire plus...
Publier le 23/06/2022, 08:48
hommage-boukari-sabo-dernier-survivant-de-la-premiere-republique Ancien ministre à plusieurs reprises sous la première République, Boukari Sabo, s'est éteint le...Lire plus...
Publier le 23/06/2022, 08:42
cybercriminalite-le-niger-supprime-la-peine-d-emprisonnement-pour-delit-de-diffamation-et-d-injure Les députés ont approuvé dans la matinée de ce mardi 21 juin 2022 le projet de loi modifiant et...Lire plus...
Publier le 22/06/2022, 19:31
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-22-juin-2022 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 22 juin 2022, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 21/06/2022, 23:53
au-sahel-la-soif-de-securite-par-omar-sylla La région du Sahel couvre une superficie de 3 millions de km² mais compte peu de cours d’eau et de...Lire plus...
Publier le 19/06/2022, 16:25
affaire-dga-sonidep-vs-hamidou-amadou-konate-dg-madina-trans-mali-le-dga-illo-amadou-aboubacar-sort-de-sa-reserve Le DGA SONIDEP tient à apporter un démenti formel aux allégations de pot de vin portées à son encontre...
Publier le 20/06/2022, 19:56
reunion-du-panel-de-haut-niveau-sur-le-sahel-l-ancien-president-issoufou-prend-conseils-aupres-du-president-bazoum Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a reçu lundi en fin d’après-midi,...
Publier le 20/06/2022, 13:59
bepc-2022-146-904-candidats-vont-affronter-les-epreuves-a-partir-de-ce-mardi-21-juin Les épreuves de la session 2022 du Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC) vont débuter ce mardi 21...
Publier le 23/06/2022, 08:48
hommage-boukari-sabo-dernier-survivant-de-la-premiere-republique Ancien ministre à plusieurs reprises sous la première République, Boukari Sabo, s'est éteint le...
Publier le 23/06/2022, 22:23
faux-etudiant-en-medecine-l-universite-de-zinder-leve-l-equivoque Ces derniers jours, la toile a été inondée par une information relative à une affaire rocambolesque...
Publier le 22/06/2022, 19:31
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-22-juin-2022 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 22 juin 2022, dans la salle habituelle des...
Publier le 20/06/2022, 07:33
mali-plus-d-une-centaine-de-personnes-massacrees-par-des-hommes-armes-dans-la-region-de-bandiagara Au moins 110 personnes ont été massacrées dans une série d'attaques qui ont visé, ce dimanche 19 juin...
Publier le 19/06/2022, 16:25
affaire-dga-sonidep-vs-hamidou-amadou-konate-dg-madina-trans-mali-le-dga-illo-amadou-aboubacar-sort-de-sa-reserve Le DGA SONIDEP tient à apporter un démenti formel aux allégations de pot de vin portées à son encontre...
Publier le 21/06/2022, 17:57
hadj-2022-les-premiers-vols-prevus-a-partir-du-jeudi-23-juin Les premiers vols pour le convoyage des pèlerins nigériens pour l'édition 2022 du Hadj débuteront le...
Publier le 23/06/2022, 22:23
faux-etudiant-en-medecine-l-universite-de-zinder-leve-l-equivoque Ces derniers jours, la toile a été inondée par une information relative à une affaire rocambolesque...

Dans la même Rubrique

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 22 JUIN 2022

22 juin 2022
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 22 JUIN 2022

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 22 juin 2022, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur MOHAMED BAZOUM, Président de la République,...

Burkina: le problème n'est donc pas Roch!

21 juin 2022
Burkina: le problème n'est donc pas Roch!

Au Burkina, acculé par la persistance de la dégradation de la situation sécuritaire, le Président de la transition, le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, a rencontré ce mardi au Palais de...

Réunion du Panel de Haut Niveau sur le Sahel: l'ancien Président Issoufou prend conseils auprès du Président Bazoum

20 juin 2022
Réunion du Panel de Haut Niveau sur le Sahel: l'ancien Président Issoufou prend conseils auprès du Président Bazoum

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a reçu lundi en fin d’après-midi, 20 juin 2022, une délégation du Panel de Haut Niveau sur la Sécurité...

COMMUNIQUÉ DE LA MISSION DU MEDIATEUR DE LA CEDEAO AU BURKINA FASO DU 17 AU 18 JUIN 2022

19 juin 2022
COMMUNIQUÉ DE LA MISSION DU MEDIATEUR DE LA CEDEAO AU BURKINA FASO DU 17 AU 18 JUIN 2022

1-Dans le cadre de la mise en œuvre du mandat qui lui a été assigné, lors du Sommet extraordinaire du 04 Juin 2022, par la Conférence des Chefs d'Etat et...

Conduite de la Transition politique : le Médiateur de la CEDEAO est arrivé à Ouagadougou

17 juin 2022
Conduite de la Transition politique : le Médiateur de la CEDEAO est arrivé à Ouagadougou

L’ancien Président du Niger, Mahamadou ISSOUFOU, nommé médiateur de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) pour le Burkina Faso est arrivé ce vendredi en fin de...

11ème réunion du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle : mettre à l’abri de la faim les populations vulnérables de l’espace UEMOA

12 juin 2022
11ème réunion du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle : mettre à l’abri de la faim les populations vulnérables de l’espace UEMOA

Le Président de la République Mohamed Bazoum a présidé ce samedi 11 juin 2022, la 11ème réunion de haut niveau sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle des huit (8) pays...