jeudi 11 août 2022

3225 lecteurs en ligne -

fraren

Session budgétaire de l’Assemblée nationale : l’opposition parlementaire déboutée par la Cour constitutionnelle

Assemble National 1

La Cour constitutionnelle a, par arrêt 03/CC/MC du 25 octobre 2021, débouté les députés de l’opposition qui l’ont saisi sur la régularité de la session budgétaire qui se poursuit actuellement à l’hémicycle. Dans une requête en date du 11 octobre dernier, les députés de l’opposition avaient, en effet, saisi la Cour constitutionnelle pour qu’elle constate, « la violation » par le Président de l’Assemblée nationale de son serment et l’irrégularité de la poursuite de l’examen du Projet de loi des finances 2022 alors que le gouvernement n’a pas encore déposé le projet de règlement de la loi des finances 2020. Les députés de l’opposition ont alors décidé de boycotter les travaux de la session en cours en attendant la décision de la Haute juridiction qui dans l’arrêt qu’elle vient de rendre, a estimé qu’il n’y a pas de violations des articles 115 et 39 de la Constitution et que le Président de l’Assemblée nationale n’a pas violé son serment. En intégralité, la teneur de l’arrêt rendu par la Cour constitutionnelle.

 

 



Commentaires  

+6 #1 TOTO A DIT 26-10-2021 20:18
8) Le contraire aurait dû surprendre.......

Une dite cour qui valide même 103 % de résultat électoral... Quoi de rationnel doit on espérer d'elle....?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 TOTO A DIT 26-10-2021 20:23
Ne dit on pas...... Et TOTO A DIT n'a pas dit, pour le record de oooooo,....
"En politique, on succède à des [mot censuré]s et on est remplacé par des incapables."

Une sagesse de doyen.. KOI..... 8) :-*
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 TOTO A DIT 26-10-2021 20:24
Lire plutôt
En politique, on succède à des im bé ci les et on est remplacé par des incapables.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 TOTO A DIT 26-10-2021 20:59
Après le Ghana avec le E-Cedi.... suivi du Nigéria avec le E-Naira... tous deux pays africains anglophones...
Pour que l'idée de E-cauris ou E-eco mûrit dans les pays francophones, valets et roitelets de cette merdique France, IL FAUDRAIT AU MINIMUM DANS L'HORIZON temporel la 3050......

Et quand TOTO A DIT partage, aller à la ligne reste un choix...
L’euphorie des monnaies numériques est loin de baisser. Après les états qui acceptent les cryptomonnaies, c’est désormais au tour des états qui créent leurs propres monnaies numériques.
L’Afrique n’est pas en reste. Le Ghana avait lancé en septembre un test grandeur nature du e-cedi, c’est désormais au tour du Nigéria. L’annonce officielle d’un lancement à venIr a été faite par les autorités.

« Le président Muhammadu Buhari doit dévoiler officiellement la monnaie digitale de la Banque centrale du Nigeria, connue sous le nom de eNaira le lundi 25 octobre au palais présidentiel » a annoncé la Banque Centrale du Nigéria dans un communiqué officiel.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 TOTO A DIT 26-10-2021 21:01
Suite 1 et finito
Cette nouvelle initiative vise à concurrencer les cryptomonnaies en vogue actuellement. D’après les autorités, les nigérians pourront bientôt télécharger l’application eNaira pour alimenter leur porte-monnaie virtuel.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Blackmarket 29-10-2021 16:42
Au Niger, nous avons atteint un niveau où le citoyen n'a plus aucune confiance aux institutions. Elles se sont, une à une, discrédibilisées. La corruption et l'injustice sociale ont atteint leur paroxysme. Je me demande quelle nation nous allons léguer à nos enfants. :cry:
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com