jeudi 18 août 2022

2822 lecteurs en ligne -

fraren

Nomination des Gouverneurs des Régions : le PNDS Tarayya s’est taillé la part du lion

Presidence_Ne_villa

Les nouveaux Gouverneurs des régions du Niger sont connus depuis le Conseil des ministres du jeudi 23 septembre 2021. Sur les huit (8) régions que comptent le pays, le PNDS Tarayya au pouvoir et de loin la principale force politique de la majorité, s’est adjugé cinq (5) gouverneurs.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

La très attendue liste des nouveaux gouverneurs des régions a été dévoilée à l’issue du dernier Conseil des ministres. Sans surprises, c’est le PNDS au pouvoir qui s’est vu attribuer plus que la moitié des huit (8) gouverneurs nommés. Avec cinq (5) gouverneurs de régions, la première force politique de la majorité a certainement mis en avant son poids parlementaire (avec 79 députés sur 166) pour grappiller gros comme ce fut le cas lors de la formation du gouvernement. Les trois (3) autres postes de gouverneurs ont été attribués aux 3 principaux alliés du parti présidentiel à savoir le MPR Jamhuriya d’Albadé Abouba, le MNSD Nassara de Seyni Oumarou et le CPR Inganci de Kassoum Moctar.

Pour le compte du PNDS Tarayya,  l’ancien député Magagi Maman Dada, de la fédération de Zinder qui a été nommé à la tête de la région d’Agadez tout comme à Maradi où l’ingénieur Chaibou Aboubacar a été promu. Un autre nouvel entrant au titre des « Renaissants », c’est l’ingénieur Diori Dourahamane, de la Fédération de Dosso, qui a été nommé gouverneur de la région de Tillabéri. Le gouverneur sortant de Zinder, Issa Moussa, a lui été transféré à la tête de la région de Tahoua alors qu’à Diffa, Issa Lémine a été maintenu à son poste.

Magagi Maman Dada gouverneur Region Agadez

Magagi Maman Dada (PNDS, Zinder), gouverneur de la Région d’Agadez.

A la tête de la région de Niamey qui couvre la capitale, l’enseignant Oudou Ambouka, du MPR Jamhuria, a été maintenu à son poste où il est arrivé il y a quelques mois, juste un peu avant la fin du dernier cycle électoral suite au décès de son prédécesseur des suites de la COVID-19.  

Le gouvernorat de la Région de Dosso est quant à elle revenue à un militant du MNSD Nassara de la section d’Agadez, Albachir Aboubacar, gestionnaire des projets et qui fut par le passé préfet d’Ingall et d’Aguié.

 Albachir Aboubacar Ika Gouverneur region de Dosso

Albachir Aboubacar « Ika », (MNSD, Agadez), Gouverneur de la Région de Dosso

Enfin, l’avocat  Laouali Amadou Madougou du CPR Ingantchi, a été lui  nommé gouverneur de la région de Zinder.

 Laouali Amadou Madougou

Laouali Amadou Madougou (CPR Ingantchi), Gouverneur de la Région de Zinder.

La valse des nominations des nouveaux cadres de commandements se poursuivra certainement les prochaines semaines avec les nominations des Secrétaires généraux des Régions et leurs adjoints ainsi que les Préfets des départements.

 Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

 



Commentaires  

+2 #1 Wagner 25-09-2021 11:48
Je pense qu'il faut arrêter de mélanger les gens, même si c'est la part de lions...laissez les travailler on va voir
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Wagner 25-09-2021 11:48
Je pense qu'il faut arrêter de mélanger les gens, même si c'est la part de lions...laissez les travailler on va voir
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 Amadou Hassane 25-09-2021 16:29
Le PNDS aurait dû prendre 50% et laisser les 50% aux alliés qui représentent une force non négligeable.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 Aramazou Radar 25-09-2021 16:30
C'est pas étonnant. C'est le Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 Mohamed Soulé 27-09-2021 12:42
non 5 sur 8 c'est trop, il faut se dire la vérité même si c'est amère. Hier le Premier Ministre a donné une conférence de presse et s'est prononcé sur affaire Ibou Karagué sans oublier le grand dossier qu'attende l'ensemble du peuple nigérien à savoir le détournement des biens publics. Donc ce qui nous intéresse c'est le travail, ces gouverneurs là, on les souhaite bon vent mais la lutte contre le blanchissement d'argent c'est le champ de bataille du Président Bazoum. Merci !
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com