mercredi, 27 octobre 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


massaoudou.jpg

C’est connu de tous au Niger, le ministre Hassoumi Massaoudou n’a pas « sa langue dans la poche » comme on dit et donc n’est pas du genre à « remuer sept fois  la langue avant de parler » comme le recommande la sagesse africaine. D’aucuns avaient pourtant espérer qu’avec sa nomination à la tête de la diplomatie nigérienne, l’ancien tout puissant Dircab de Mahamadou Issoufou et ex premier flic du pays  s’est assagi,  ne serait que par « courtoisie diplomatique ». Il n’en est rien et dans l’entretien qu’il a accordé à RFI en marge du Sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la CEDEAO sur la situation au Mali et en Guinée, le ministre des Affaires étrangères vient de démontrer qu’il ne s’est point départi de sa marque de fabrique, celle de dire tout haut, et si besoin avec des mots crus, « ses vérités à lui ».  « Si les militaires maliens ne rendent pas le pouvoir en février prochain, les sanctions internationales contre Bamako seront sévères », a par exemple assené le ministre nigérien des Affaires étrangères Hassoumi Massaoudou, à l'issue du sommet extraordinaire de la Cédéao qui s'est tenu jeudi 16 septembre à Accra, et pour lequel il a accompagné le président Bazoum Mohamed. Le chef de la diplomatie nigérienne a aussi dénoncé  avec force tout projet de faire  venir des mercenaires russes au Mali, en référence à cette polémique née de l’annonce des négociations entre la junte militaire dirigée par Assimi Goita et la société russe Wagner. Au micro de Christophe Boisbouvier dont il était l’invité dans l’entretien diffusé ce vendredi matin, le ministre nigérien s'est également félicité de la mort du chef du groupe terroriste EIGS, annoncée jeudi par le président français, et a qualifié de « diversion », les assises nationales que projettent d’organiser le premier ministre de la transition malienne Choguel Maiga. Des propos que certains jugent « pas très diplomatiques » et que d’autres qualifient même « d’ingérence » et qui soulèvent déjà une vive polémique dans la sous-région et au-delà comme c’était le cas avec ceux tenus auparavant par l’ancien président Issoufou ou son successeur Bazoum, toujours sur la situation au Mali. En intégralité, l’interview accordé par le chef de la diplomatie nigérienne à RFI.

 

Zeyna transfert argent bis

 

Comment réagissez-vous à l’annonce de la mort d’Adnan Abou Walid al-Sahraoui ?

Hassoumi Massaoudou : Nous sommes bien sûr contents, nous sommes satisfaits de cette annonce, parce que cela va désorganiser l’EIGS, Daesh, dans cette région-là. Cela va l’affaiblir considérablement. C’est une grande victoire, c’est très important, ce qui s’est passé. Et c’est le début de la fin pour l’EIGS. Donc, il y a lieu de saluer les forces armées françaises et de voir les effets importants du sommet de Pau, parce que c’est au sommet de Pau qu’il a été décidé de concentrer les efforts sur cette zone, sur l’EIGS et je crois que les résultats sont plus que satisfaisants. C’est un grand criminel qui est mort et c’est une grande joie pour nous. Et je pense qu’il y a lieu de saluer la coopération entre nos forces et les forces françaises. C’est avec soulagement que nous accueillons sa mort.

Est-ce que le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM), le groupe armé de Iyad Ag Ghali pourrait en profiter ?

Je pense que, quand l’un est affaibli, ce n’est pas évident que ce soit le renforcement de l’autre. Dans un premier temps, je  ne sais pas, mais il se peut que le GSIM puisse considérer qu’un de ses adversaires est mort. Mais de toute façon, il y a un continuum entre les deux : l’affaiblissement de l’un ne renforce pas l’autre. Ce n’est pas des vases communicants.

À l’issue de ce sommet extraordinaire de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), quelles sont les décisions ?

Les décisions, c’est la volonté réaffirmée et encore renforcée de la Cédéao de lutter contre ces prises de pouvoir de manière non-constitutionelle, par la force, notamment en Guinée. On demande une transition très courte et la libération immédiate d’Alpha Condé. Donc, on renforce les décisions qui ont été prises. En ce qui concerne le Mali, il y a un renforcement de la volonté de mettre ces militaires-là au ban de la société. Nous considérons que l’évolution actuelle de la situation au Mali ne préjuge rien de bon, parce qu’ils marquent leur volonté, lorsqu’ils disent que les élections ne sont pas leur priorité. Pour la Cédéao, et cela a été réaffirmé : les élections, c’est notre priorité. En février 2022, les élections doivent avoir lieu, sinon nous allons associer l’ensemble de la communauté internationale aux sanctions contre les militaires maliens. Donc, nous exigeons une feuille de route claire pour qu’on aille aux élections. Deuxièmement, nous n’acceptons pas que, dans notre sous-région, des mercenaires viennent s’impliquer, viennent dégrader davantage encore la situation sécuritaire. Donc, par conséquent, la Cédéao condamne cette velléité de vouloir signer un accord avec cette société Wagner de mercenaires russes. Cela est très clair. Donc, là aussi, on tire la sonnette d’alarme. Nous ne pouvons pas accepter que les militaires maliens nous amènent un autre élément hétérogène constitué de mercenaires étrangers dans notre zone. Donc, la Cédéao tient à ce que des mercenaires russes ne soient pas dans notre région pour dégrader davantage la situation sécuritaire.

Est-ce que l’arrivée d’un groupe militaire Wagner au Mali pourrait remettre en cause la Coalition du G5 Sahel ?

Mais certainement. Puisque nous n’acceptons pas la présence de ces gens-là. Et les militaires maliens doivent renoncer sans délai, si cela s’avère, à ce type d’accord, parce que nous n’accepterons pas que des irréguliers étrangers, des mercenaires viennent dans notre sous-région pour davantage dégrader la situation sécuritaire qui est déjà assez grave.

Les autorités de la transition malienne affirment qu’il faut organiser des assises nationales avant d’aller aux élections ?

Non, non… Justement, nous n’acceptons pas. La Cédéao refuse tout autre agenda qui ne soit pas l’organisation des élections pour la fin février 2022. Donc, c’est très clair, tout autre agenda de diversion, parce qu’il s’agit pour nous d’une diversion, et en cela, nous pensons la même chose que la plupart des forces politiques du Mali, nous n’acceptons pas de diversion pour détourner les objectifs qui sont bien assignés à cette transition : la fin des élections à fin février. C’est très clair. Cette diversion ne sera pas acceptée.

Et sur la Guinée. Toujours pas de sanctions économiques. Vous restez sur une position à minimum, juste la suspension…

Elle n’est pas seulement à minimum, elle est juste une transition très courte de six mois. Sinon, nous allons associer, aussi bien pour la Guinée que pour le Mali, toute la communauté internationale et les bailleurs de fonds multilatéraux, les organisations de l’Union européenne, la Banque mondiale, le FMI [Fonds monétaire international], nous allons associer toute la communauté internationale pour qu’elle s’associe à des sanctions sévères contre les contrevenants, contre la volonté de se maintenir au pouvoir, qu’il s’agisse de la Guinée ou qu’il s’agisse du Mali. Donc, cette fois-ci, c’est cela le message, il est beaucoup plus fort. Ensuite, il y a une troisième décision importante, c’est que ce sommet de la Cédéao a décidé de revisiter l’acte additionnel sur la bonne gouvernance de la Cédéao pour prendre en compte toutes ces autres formes de prise de pouvoir, de maintien au pouvoir de manière anticonstitutionnelle.

Et si Alpha Condé est libéré. Dans quel pays d’accueil pourrait-il se retrouver ?

Je n‘en sais rien. Il y a plein de pays qui sont prêts à l’accueillir. Il y a déjà beaucoup de pays qui ont déjà annoncé qu’ils sont prêts à l’accueillir. La question n’est pas celle-là. La question, c’est qu’il soit immédiatement libéré et je pense qu’il n’y aura pas de problème pour l’accueillir. Tous les pays sont prêts pour l’accueillir a priori.

Source : RFI

 

Commentaires  

-10 #1 Abdoulaye Chaboté Ouédraogo 17-09-2021 19:15
Mes frères du Niger vous pouvez être fiers de cet homme ,j ai écouté son intervention sur RFI ce matin. Je pense qu'il a su véhiculer le message de la CEDEAO a qui devait l'entendre. Chapeau monsieur le ministre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+18 #2 West military free peuple 17-09-2021 19:53
Alpha à tuer beaucoup de guinéens, alpha a fait un coup d’état constitutionnel,
L’armée a pris s’est responsabilité, le rôle d’une armée est aussi de défendre la patrie donc au voyous de politiciens.
La vague a commencé s’était prévisible aucun pays de la cedeao n’est épargné.
La France a interdit à une armée républicaine de mettre pieds à Kidal alors qui est mercenaire?
Massaoudou nous savons tous comment Bazoum est élu donc un président peut être détrôner par le peuple ou l’armée si les conditions ne sont pas rempli.
L’article 47 est toujours valable pour ce qui pense que la vie continue.
Vous êtes assis sur une mine qui peut sauter le siège présidentiel.
Citer | Signaler à l’administrateur
-16 #3 Mohamed Abdoulahi 17-09-2021 21:16
Vous ne pouvez jamais comprendre la position de Hassoumi Massoudou tant que vous n'êtes pas Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération
Citer | Signaler à l’administrateur
+11 #4 Isaidou Hamadou Ourfadji 17-09-2021 21:17
Il veulent tout simplement se positionner sur la liste des traîtres africains a la solde de la France.
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #5 Hum 17-09-2021 21:47
Il est déjà pressenti présidentiable car c est ces genre d inepties que Bazoum a commencé à dire sur RFI pour se faire une place auprès de J Y Ledrien qui l a de facto impose a Issoufou qui à son tour l impose au nigériens , on dit qu il a respecté la construction.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 aa 17-09-2021 22:20
Tu fais honte a ta mere..
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Wagner 17-09-2021 22:32
Un dèchet humain cet avorton d'esclave de ministre des affaires étrangères....aucune dignité ...je me demande si sa propre mère ne l'a pas ramasse dans un caniveau rempli de chiottes d'esclaves...Fils d'esclaves
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #8 cool 17-09-2021 23:42
Massaoudou doit savoir parler comme un diplomate. Parler juste pour plaire a la France est une erreur grave quand on sait que le Niger a plus besoin de la cooperation avec ses voisins pour sa securite plus que la lointaine france.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Amadou Kimba 18-09-2021 02:16
C'est du ''kuwwan su [mot censuré]'' car ces menaces n'entament en rien la détermination des militaires maliens et guinéens au pouvoir avec le soutien majoritaire de leurs peuples respectifs".
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #10 Nassirou Garba 18-09-2021 02:18
Mali et Guinée peuvent bien sortir de la CEDEAO là ils vont les laisser tranquille
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #11 Hama Hassane Soudje 18-09-2021 02:19
Les dirigeants de la CEDEAO ne défend que les intérêts égoïstes de la France et de leurs intérêts également.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #12 Nigérien 18-09-2021 05:17
Honte à toi Hassoumi, Les traites de l'Afrique, des vrais hypocrite Dieu vous attend pour vos œuvres malfaiteurs de tous ceux que vous avez commis. La vie est courte vous verrez bientôt.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #13 Pauvre Niger 18-09-2021 05:40
La vague a commencé eh oui préparez vous
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #14 ibrahim 18-09-2021 07:50
je ne sais pas si c'est hassoumi messaoud qui parle ou bien jean yves le dryan?
c'est en tout cas la voix de la france que j'entends la.
autre erreur de hassoumi, en tuant el sahraoui et ses elements la france affaibli ce groupe au detriment de son JNIM.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #15 Zamani 18-09-2021 10:12
Le coup de balai qui a netoye le mali et la guinee nettoiera aussi les autres pays francophones de la cedeao. Juste une question de temps et massaoudou est bien place pour le savoir. Il ne fait que mouiller sa barbe en voyant celle du voisin prendre feu.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 Ould 18-09-2021 10:14
#14 ibrahim

Massaoudou et Yves Ledrian sont les deux faces de la meme piece.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #17 Mao 18-09-2021 11:12
Massaoudou Hassoumi alias tchebero, ministre des affaires etrangeres de la France, pardon du niger a parle en bon serviteur de la france et de ses interets
Citer | Signaler à l’administrateur
+11 #18 Laye San 18-09-2021 11:26
Des personnalités qui n'arrivent même pas à gérer les dossiers de détournement internes dans leur Pays avec fermeté veulent jouer aux durs à cuire pour impressionner la France. Le peuple malien est souverain et les maliens savent ce qu'ils veulent eux.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #19 Sani Saley 18-09-2021 15:35
Le petit fils des gaulois! Lui et les autres dirigeants africains tueront tous les africains pour le compte de la France
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #20 Ibrahim Ankourao Galadima 18-09-2021 16:35
Je pense c'est son langage à lui. Il a tout simplement rapporté les recommandations de la CEDEAO. Maintenant en s'exprimant je ne sais pas si son langage est diplomatique ou peu diplomatique!
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #21 Abubakar Kiari Maina 18-09-2021 16:37
Pourquoi ne parles-tu pas de la violation constitutionnelle Alassan Watara et Alhpa Konde ont violé la constitution au Mali les soldats ont bien fait de nettoyer leur pays!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #22 Mounkaila Mainassara Mohamed 18-09-2021 16:47
La CEDEAO n'a aucune importance je dis bien aucune.
D'ailleurs les populations de l'espace CEDEAO ne l'ont jamais approuvée , ça a toujours été une affaire entre chefs d'État, des traîtres surtout.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 jak attali fmi 18-09-2021 17:31
Je salut l'honorable assistance et je remercie mes partenaires politico financier juif de leur remarque .
toutefoa , selon la decision unilateral de mon petit macron obeissant a francis khalifat mon youpinet , je pense que bernard cuniah , elodie broye lougnon , lize marie puel nous ont tirez dans le pieds .en effet ,,le reserviste de segou a qui j'ai piquez sa maisonna ourches pour le niquez d'avoir trouver une franco juive a ain harrouda , ne lui a pas plus .le faire buter par les troa'youpin pine citer plus haut , avec le pmu lio , zinfo974 , cachez la piste du caporal harry remule , lui mettre roha' leperier l'avorton comme surveillant , apres qu'il ait remarquer ma photo sur cyber pharmacie L'or bleu du désert
De l'eau cachée dans le désert…
La lecture d’un magazine scientifique et voila que je je tombe la richesse d'une civilisation se mesurera bientôt en litres. On entend dire depuis quelque temps que le manque d'eau sera la cause de guerres dans un avenir pas très lointain et que la possession de cette ressource sera un trophée inestimable...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #24 poutine viktorovitch vladimir 18-09-2021 17:34
Jaque attali touche pipi , tu as tord de voler les premier de corder a ourches 26120 .tu as une tete d'accident de la route .
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #25 Dan Tesker 19-09-2021 09:18
Citation en provenance du commentaire précédent de Mohamed Abdoulahi :
Vous ne pouvez jamais comprendre la position de Hassoumi Massoudou tant que vous n'êtes pas Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération

Est-il le seul chef de la diplomatie de l'espace CEDEAO? Certainement que non. Par contre, il est le seul suffisamment niais pour se permettre de tels propos.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #26 Dommage 19-09-2021 10:29
On doit rappeler a Massaoudou en quoi consiste sa mission. Ses propos ne sont pas digne d un diplomate. On dirait un badau de Katako. Soyez de bon exemples dans vos pays avant detre donneurs de lecon. Les dirigeants nigeriens devraient avoir honte meme de parler car malgre la situation critique du Mali un malien vit mieux quun nigeriens.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #27 Mohamed 19-09-2021 10:43
Apparemment c'est l'idiot de service de RFI
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #28 YAKAKA 20-09-2021 07:41
Citation en provenance du commentaire précédent de Amadou Kimba :
C'est du ''kuwwan su [mot censuré]'' car ces menaces n'entament en rien la détermination des militaires maliens et guinéens au pouvoir avec le soutien majoritaire de leurs peuples respectifs".


Je tire mon chapeau aux militaires Maliens et Guinéens qui ont su prendre leurs responsabilités quand il le fallait.
Au Niger, si nous en sommes la , c'est parce que nos militaires a nous étaient des vendus vis a vis des voleurs du peuple!
Balayons devant chez nous avant de regarder chez le voisin. Nous avons de très gros scandales de détournements de deniers publiques dont le pouvoir actuel ne veut même pas entendre parler et il se permet de critiquer un pays voisin qui ne cherche qu'a préserver sa souveraineté! Que ce soient des Russes ou des Japonais ou meme des chinois, ou est le probleme du moment ou la finalité recherchée est la sécurité du Mali que cette maudite armée française a fragilisé durant des années?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #29 Nabiga 21-09-2021 15:36
Massaoudou se positionne comme le dauphin de Bazoum en recherchant le soutien de la France. En prenant cette position, il veut montrer à la France qu'il sera leur homme. Il l'a déjà fait dans une de ses declarations sur le franc CFA. Pour qui a connu Massaoudou à l'université, on est étonné par ses prises de position actuelles. Mais il est ambitieux et veut être Président du Niger. On verra bien.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #30 Hamza 21-09-2021 15:40
Massaoudou se positionne comme le dauphin de Bazoum en recherchant le soutien de la France. En prenant cette position, il veut montrer à la France qu'il sera leur homme. Il l'a déjà fait dans une de ses declarations sur le franc CFA. Pour qui a connu Massaoudou à l'université, on est étonné par ses prises de position actuelles. Mais il est ambitieux et veut être Président du Niger. On verra bien.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #31 Wagner 22-09-2021 13:54
Parce que n'importe quel soulard peut devenir président du Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #32 rails routes herbes arbres 23-09-2021 08:22
Trafics de resaux d'interets criminels ourches 26120 , deberdt cachard raillon peyrard pelourson grangeon .
faux en ecritures mairie d'ourches michelle roux .
dissimulation de faux en ecritures en vues dissimulation de terorisme sahel.
judeoradicalextremiste juif . Trafics de spoliation par groupes judeoradical en meutes .
gendarmerie dgse polisse , tgi 26.
temoin a charges gerard collomb , herve mariton .dominique chambon .taxi belda.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #33 rails routes herbes arbres 23-09-2021 08:29
Trafics de detournement localisation resaux teroriste et primes , conseil general 974 , meurtres en reunions avec premeditation et circonstances agravantes .
auberve l'escale , hoarau , leperier remule devau cadet scooter , clain , deversnines christian , taochy danielle .
a cpi via actuniger pour servir partie civile actuniger iggn S 2020 2780 .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #34 Hamza 23-09-2021 08:37
En verite Massaoudou se positione comme le puppet de la France en esperant que la France l'aidera a devenir President du Niger. Il est devenu pro-français, anti-africain. Il est capable de pietiner 1000 cadavers pour assouvir ses ambitions. Pauvre de lui!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #35 rails routes herbes arbres 23-09-2021 08:44
Apk 8pool temoin iggn s 2020 2780.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

BOOSTER SEPT 2021 ACTU NIGER 800 800 pixels Plan de travail 1

Top de la semaine

Publier le 26/10/2021, 22:33
diplomatie-le-niger-est-un-exemple-de-democratie-selon-l-ambassadrice-des-etats-unis-aupres-des-nations-unies En visite de travail au Niger, l’Ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations Unies, Mme Linda...Lire plus...
Publier le 26/10/2021, 22:18
en-visite-au-niger-le-conseil-de-securite-a-discute-avec-les-autorites-des-defis-securitaires-et-humanitaires Lors d’une visite au Niger qui s’est achevée lundi soir, une délégation du Conseil de sécurité des...Lire plus...
Publier le 26/10/2021, 18:44
session-budgetaire-de-l-assemblee-nationale-l-opposition-parlementaire-deboutee-par-la-cour-constitutionnelle La Cour constitutionnelle a, par arrêt 03/CC/MC du 25 octobre 2021, débouté les députés de...Lire plus...
Publier le 26/10/2021, 12:52
droit-a-l-alimentation-la-proposition-de-loi-cadre-d-ibrahim-yacouba-sur-la-table-du-gouvernement-conseil-des-ministres En application de l'article 73 de la Constitution, le Premier ministre a reçu du Président de la...Lire plus...
Publier le 25/10/2021, 17:54
des-produits-locaux-fortifies-dans-une-alimentation-equilibree-et-variee-pour-notre-sante-et-celle-de-nos-familles-consommons-ce-que-nous-produisons Au Niger, la prévalence de la malnutrition aigüe chez les enfants de 6 à 59 mois [1] se situe...Lire plus...
Publier le 26/10/2021, 22:33
diplomatie-le-niger-est-un-exemple-de-democratie-selon-l-ambassadrice-des-etats-unis-aupres-des-nations-unies En visite de travail au Niger, l’Ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations Unies, Mme Linda...
Publier le 21/10/2021, 18:45
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-21-octobre-2021        Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 21...
Publier le 22/10/2021, 20:34
niger-guinee-une-delegation-de-l-ancienne-opposition-du-fndc-chez-les-presidents-bazoum-et-issoufou En tournée sous-régionale, une délégation de la société civile guinéenne du Front National pour la...
Publier le 23/10/2021, 12:26
attaque-de-koure-11-suspects-en-detention-afp Onze (11) personnes soupçonnées d'avoir participé à l'assassinat de six humanitaires français des ONG...
Publier le 21/10/2021, 19:49
defense-une-quarantaine-de-terroristes-tues-par-les-soldats-nigeriens-apres-l-attaque-d-un-village-pres-de-banibangou-tillaberi Une quarantaine de présumés terroristes ont été mis hors d’état de nuire par une patrouille des Forces...
Publier le 21/10/2021, 19:49
defense-une-quarantaine-de-terroristes-tues-par-les-soldats-nigeriens-apres-l-attaque-d-un-village-pres-de-banibangou-tillaberi Une quarantaine de présumés terroristes ont été mis hors d’état de nuire par une patrouille des Forces...
Publier le 21/10/2021, 18:45
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-21-octobre-2021        Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 21...
Publier le 21/10/2021, 15:20
insecurite-11-soldats-tues-suite-a-l-attaque-du-convoi-du-prefet-de-bankilare-nouveau-bilan Le bilan de l'attaque ayant visée, hier mercredi dans l’après-midi, le convoi du Préfet de Bankilaré...
Publier le 22/10/2021, 20:23
declaration-de-l-opposition-politique-du-22-octobre-2021 Déclaration du 22 octobre 2021 de la Coalition pour une Alternance Politique (CAP 20-21), l’Alliance...
Publier le 23/10/2021, 12:26
attaque-de-koure-11-suspects-en-detention-afp Onze (11) personnes soupçonnées d'avoir participé à l'assassinat de six humanitaires français des ONG...

Dans la même Rubrique

Diplomatie : « le Niger est un exemple de démocratie », selon l’Ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations unies

26 octobre 2021
Diplomatie : « le Niger est un exemple de démocratie », selon l’Ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations unies

En visite de travail au Niger, l’Ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations Unies, Mme Linda Thomas-Greenfield, a été reçu en audience ce mardi 26 octobre 2021 par le Président de...

En visite au Niger, le Conseil de sécurité a discuté avec les autorités des défis sécuritaires et humanitaires

26 octobre 2021
En visite au Niger, le Conseil de sécurité a discuté avec les autorités des défis sécuritaires et humanitaires

Lors d’une visite au Niger qui s’est achevée lundi soir, une délégation du Conseil de sécurité des Nations Unies a discuté avec les autorités des défis sécuritaires et humanitaires auxquels...

Session budgétaire de l’Assemblée nationale : l’opposition parlementaire déboutée par la Cour constitutionnelle

26 octobre 2021
Session budgétaire de l’Assemblée nationale : l’opposition parlementaire déboutée par la Cour constitutionnelle

La Cour constitutionnelle a, par arrêt 03/CC/MC du 25 octobre 2021, débouté les députés de l’opposition qui l’ont saisi sur la régularité de la session budgétaire qui se poursuit actuellement...

Droit à l’alimentation : la proposition de loi-cadre d’Ibrahim Yacouba sur la table du gouvernement (Conseil des ministres)

26 octobre 2021
Droit à l’alimentation : la proposition de loi-cadre d’Ibrahim Yacouba sur la table du gouvernement (Conseil des ministres)

En application de l'article 73 de la Constitution, le Premier ministre a reçu du Président de la République, une délégation de pouvoirs pour la présidence d'un Conseil des ministres, le...

Niger-Guinée : une délégation de l’ancienne opposition du FNDC chez les Présidents Bazoum et Issoufou 

22 octobre 2021
Niger-Guinée : une délégation de l’ancienne opposition du FNDC chez les Présidents Bazoum et Issoufou 

En tournée sous-régionale, une délégation de la société civile guinéenne du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), a été reçu, jeudi 21 octobre 2021, par le Président...

Déclaration de l’opposition politique du 22 octobre 2021

22 octobre 2021
Déclaration de l’opposition politique du 22 octobre 2021

Déclaration du 22 octobre 2021 de la Coalition pour une Alternance Politique (CAP 20-21), l’Alliance des Candidats pour le Changement (ACC), le Front pour la République et le Changement (FRC)...