lundi 8 août 2022

2425 lecteurs en ligne -

fraren

La CEDEAO suspend le Mali de ses institutions et demande la nomination immédiate d’un nouveau Premier ministre civil (Communiqué)

Sommet Cedeao Accra

Les chefs d'État et de gouvernement de la Communauté des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) réunis lors d'un sommet régional extraordinaire, ont décidé, ce dimanche 30 mai, de suspendre le Mali de leurs institutions communes  à la suite de l’arrestation, de la détention et des démissions subséquentes du Président et du Premier ministre de la Transition. La Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest demande également la nomination immédiate d'un Premier ministre civil. 

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Communiqué du sommet extraordinaire de la CEDEAO sur le Mali.

  1. À l'invitation de Son Excellence Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO, Président de la République du Ghana et actuel Président de l'Autorité des chefs d'État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), l'Autorité de la CEDEAO Les chefs d'État et de gouvernement ont tenu un sommet extraordinaire sur la situation politique au Mali le 30 mai 2021, à Accra, au Ghana.
  2. Les chefs d'État et de gouvernement sous-répertoriés ont participé au Sommet extraordinaire ou leurs représentants dûment mandatés:

- IL. Roch-Marc Christian KABORE, Président du Burkina Faso;

- IL. Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire;

- IL. Adama BARROW, Président de la République de Gambie ;

- IL. Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO, Présidente de la République du Ghana;

- IL. Umaro Sissoco EMBALÓ, président de la République de Guinée Bissau;

- IL. George WEAH, président de la République du Libéria;

- IL. Mohamed BAZOUM, Président de la République du Niger;

- IL. Muhammadu BUHARI, président de la République fédérale du Nigéria;

- IL. Julius Maada BIO, Président de la République de Sierra Leone;

- IL. Faure Essozimna GNASSINGBE, président de la République togolaise.

- M. Aurelien AGBENONCI, Ministre des Affaires étrangères et de l'Intégration de la République du Bénin;

- M. Rui SOARES, Ministre des Affaires étrangères et des Communautés de la République du Cabo Verde;

- Mme Aissata TALL SALL, Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'étranger de la République du Sénégal ;

- Mme Moussoukoro SANGARE, Chargée d’Affaires a. je. de l'Ambassade de la République de Guinée au Ghana.

  1. Les personnalités de haut rang ci-après ont également participé au Sommet extraordinaire:

- IL. Goodluck Ebele JONATHAN, ancien président de la République fédérale du Nigéria, envoyé spécial et médiateur de la CEDEAO au Mali;

- IL. Jean-Claude Kassi BROU, Président de la Commission de la CEDEAO; IL. El-Ghassim WANE, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Mali, Chef de la Mission multidimensionnelle de stabilisation au Mali (MINUSMA); et

  1. Le Sommet extraordinaire a été convoqué pour faire le point sur la crise sociopolitique qui prévaut au Mali à la suite de l'arrestation, de la détention et des démissions subséquentes du Président et du Premier Ministre de la transition le 26 mai 2021, ainsi que pour déterminer la prochaine ligne d'action pour la transition.
  2. Après la présentation du rapport par S.E. Goodluck Ebele JONATHAN, ancien président de la République fédérale du Nigéria et envoyé spécial et médiateur de la CEDEAO au Mali, les chefs d'État ont exprimé de vives et profondes inquiétudes face à la crise actuelle au Mali, qui arrive à mi-chemin de la fin de la période de transition convenue, dans le contexte des défis de sécurité liés aux attaques terroristes incessantes et à la pandémie de Covid-19 avec ses conséquences socio-économiques désastreuses.
  3. Les chefs d'État demandent la libération immédiate de l'ancien président et premier ministre de la transition, assignés à résidence.
  4. Les chefs d'État condamnent fermement ce récent coup d'État, qui est une violation des décisions prises lors du sommet extraordinaire tenu au Peduase Lodge, Aburi, Ghana, le 15 septembre 2020 et une violation de la Charte de transition.
  5. Après de longues discussions sur la situation au Mali, les chefs d'État et de gouvernement ont pris les décisions suivantes:

Réaffirmons l’importance et la nécessité de respecter le processus démocratique d’accession au pouvoir, conformément au Protocole de 2001 de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance. Ils condamnent en particulier toutes les actions qui ont conduit à l'instabilité persistante au Mali et ses conséquences dans la région;

  1. Décider de suspendre le Mali des institutions de la CEDEAO conformément aux dispositions de la CEDEAO;
  2. Demander la nomination immédiate d’un nouveau Premier ministre civil;

 Un nouveau gouvernement inclusif devrait être formé pour poursuivre le programme de transition;

  1. Réaffirmons la nécessité de respecter la période de transition de 18 mois décidée à Accra. Dans ce contexte, la date du 27 février 2022 déjà annoncée pour l'élection présidentielle doit être absolument maintenue. Un mécanisme de suivi sera mis en place à cet effet;
  2. Réitèrent les décisions antérieures selon lesquelles le chef de la transition, le vice-président et le premier ministre de la transition ne devraient en aucun cas être candidats à la prochaine élection présidentielle;
  3. Réaffirmons le soutien de la CEDEAO pour accompagner le processus de transition au Mali.
  4. Exhorter tous les partenaires internationaux (l'Union africaine, les Nations Unies et l'Union européenne) à continuer à soutenir le Mali dans la mise en œuvre réussie de la transition ;
  5. Félicitez et encouragez le Médiateur à persévérer dans ses efforts de médiation et à rester saisi de la situation au Mali à travers le Comité Local de Suivi.
  6. Les chefs d'État appellent à la mise en œuvre immédiate de toutes ces décisions conformément au calendrier de transition défini. À cette fin, ils exhortent le Médiateur à retourner au Mali dans un délai d'une semaine pour impliquer les parties prenantes sur ces décisions.
  7. Les chefs d'État expriment leur gratitude à Son Excellence Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO, Président de la République du Ghana et actuel Président de l'Autorité des chefs d'État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), pour la convocation de ce Sommet extraordinaire sur la situation politique au Mali et pour les moyens mis à disposition pour assurer le bon déroulement du Sommet extraordinaire.

Fait à Accra, le 30 mai 2021.

 



Commentaires  

+12 #1 Rabé 31-05-2021 00:03
Les maliens doivent voté par référendum et sortir de cette saleté de CEDEAO.
Pourquoi écraser un peuple qui veut réussir qui n’accepte pas les présidents traîtres.
Le peuple ne veut pas et l’armée prend le devant et les coups d’état ne finissent jamais si les traîtres gouvernent.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #2 Lawali Djibo Amadou 31-05-2021 00:12
Courage au peuple malien. Vous faites la fierté de Modibo Keita.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #3 Amadou Tidjani Bachir Mijinyaoua 31-05-2021 00:21
La CEDEAO ET l’UA sont les institutions les plus bidons que l’Afrique n’a jamais connu...
Il faut toujours que vous démontrez votre hypocrisie envers vos frères ???
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #4 Farouk Garba 31-05-2021 00:22
Il sera nécessaire de faire des formations à l'africaine aux dirigeants Africains. 2 poids 2 mesures à chaque fois :-) :zzz
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 Dremik 31-05-2021 07:46
Merci à Buhari, Kabore et Gud Luck pour votre habillement africain. Tout le reste ressemble bien aux comis de la France-Afrique. On dirait des cadres de la BCEAO qui se sont réunis.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #6 Observateur Indépendant 31-05-2021 08:09
Ils ont chacun des linges Sales chez eux, qu'ils s'en occupent d'abord. La CEDEAO n'est rien d'autres qu'une bande de mercenaires acquis pour la cause de la France. Plus de combien de décennies de sa création, elle est INCAPABLE d'assurer ne ce reste la circulation libre des personnes au sein de son espace.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Idi Adamou 31-05-2021 08:12
La cedeao ne joue pas son rôle elle agit toujours tardivement. Désolé votre réunion aucune importance.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 Hama Moumouni Laouali 31-05-2021 08:13
Vous suspendez le Mali de vos institutions, on vous comprend comme l'intérêt du boss est menacé alors ma question est de savoir de quel droit vous exigez à ce qu'un premier ministre civil soit nommé?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Nassirou Abdou 31-05-2021 08:15
Ici en Afrique nous le peuple il semblerait qu'ont a pas notre mots a dire la France nous ne voulons plus est se difficile a comprendre?
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #10 Mahaman Sani 31-05-2021 08:23
Regardez les! Vous êtes une honte pour l’Afrique. L’esclavage physique étant aboli, fait place à l’esclavage intellectuel.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #11 Alfari 31-05-2021 08:23
deux poids, deux mesures : le tchadien déby fils se ballade en treillis militaire avec la bénédiction de la France et tous nos chefs le reçoivent avec honneurs.
Goita qui apparemment ne fait pas le jeu de Macron, on lui fait des sommets réguliers pour l'emmerder.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #12 Too-to-ro-ti-to 31-05-2021 09:33
Tous les etats membres de la CEDEAO etaient representes sauf la France. Le President Macron n'a pas pu participer a cause de la fatigue de son periple Rwando-Sud Africain mais ses garcons de course etaient tous la.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #13 Blackmarket 31-05-2021 10:02
:D :D :D :D :D :D :D :D
Quand tu vois ceux qui animent cette institutuion-là meme, t'as des crampes au ventre à force de rire :D
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #14 Blackmarket 31-05-2021 10:05
Citation en provenance du commentaire précédent de Dremik :
Merci à Buhari, Kabore et Gud Luck pour votre habillement africain. Tout le reste ressemble bien aux comis de la France-Afrique. On dirait des cadres de la BCEAO qui se sont réunis.

:D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #15 Goita 31-05-2021 10:41
Bazoum reçoit ses instructions de qui? De Issoufou directement ou de Macron via Issoufou?
Le ton n'est plus le même. Bazoum est entre le marteau et l'enclume. Sachant que sa légitimité ne vient pas du peuple, il doit savoir raison gardée pour mesurer ses propos. Il ne faut surtout pas suivre Issoufou le 100% francophile.
Que Bazoum ne perde pas son temps avec le Mali. S'il a un programme à mettre en œuvre c'est là qu'il doit faire ses preuves. Ces réunions improvisées de la CEDEAO mènent à la dérision. Reste au bercail pour traiter les dossiers chauds. Tu as déjà le dossier de détournement à la présidence à bien dépoussiérer. Du courage vraiment et bonne continuation !
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #16 Africanist 31-05-2021 10:51
Macron menace de retirer ses troupes. Que ça saute! Il attend quoi pour le faire? Qu'il aille au diable avec cette troupe complice de malheur.
Bilan macabre depuis 2013. Que de morts égrenées par le Niger, le Mali et le Burkina. Efficacité nulle. Comment pourrait-il en être autrement ? C'est le plan diabolique français pour semer la terreur comme la jeunesse africaine commence à comprendre l'enjeu du développement.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #17 Africanist 31-05-2021 10:59
A la société civile qui ne mange pas l'argent de l'agence française dire de développement (AFD), mobilisez-vous pour remuer le couteau dans la plaie de la France avec cette rebelote malienne.
Ensemble, bouton la France et les français de l'Afrique.
Les français ont un gène colonial qui les empêchent toute lecture lucide sur le monde du 21eme siècle.
C'est le statuquo de la France-Afrique. La chasse gardée. Incapables de changer de logiciel.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #18 Hum 31-05-2021 11:08
Honte à la CEDEAO, chacun doit défendre ces intérêts mais la CEDEAO défend les intérêts de son ennemie
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #19 Sam 31-05-2021 12:39
Mobiliser un Boeing 737-800 juste pour aller poser en famille a Accra, cela montre vraiment que nos dirigeants n'ont aucun sens des priorites.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #20 paf 31-05-2021 14:04
Citation en provenance du commentaire précédent de Rabé :
Les maliens doivent voté par référendum et sortir de cette saleté de CEDEAO.
Pourquoi écraser un peuple qui veut réussir qui n’accepte pas les présidents traîtres.
Le peuple ne veut pas et l’armée prend le devant et les coups d’état ne finissent jamais si les traîtres gouvernent.

qualifier la CEDEAO de saleté est exagéré.sans cette peur de sanctions les coups d'état ne finiront jamais.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #21 mouvement contre l intégrisme 31-05-2021 17:09
NOUS FELICITONS NOS FDS !!!!

MAIS ? NOUS RAPPELONS A NOS AUTORITES QUE CETTE NEBULEUSE DE BOKO HARAM A COMMENCER AVEC UN SEUL PREDICATEUR DE IZALA ( MOHAMED YOUSUF) A MAIDOUGOURI.
PRENONS GARDE AU NIGER A LA PLETHORE DE COURANTS ISLAMISTES QUI CONSTRUISENT DES ECOLES ET DES MOSQUEES PARTOUT DANS LE PAYS ET QUI SONT EN TRAIN D'ENDOCTRINER LA GENERATION MONTANTE DE CAMPAGNES DELAISSEES PAR L ETAT.
mouvement contre l intégrisme izaliste!
J'adhère!!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #22 ALERTE! ALERTE!! 31-05-2021 17:11
Citation en provenance du commentaire précédent de mouvement contre l intégrisme :
NOUS FELICITONS NOS FDS !!!!

MAIS ? NOUS RAPPELONS A NOS AUTORITES QUE CETTE NEBULEUSE DE BOKO HARAM A COMMENCER AVEC UN SEUL PREDICATEUR DE IZALA ( MOHAMED YOUSUF) A MAIDOUGOURI.
PRENONS GARDE AU NIGER A LA PLETHORE DE COURANTS ISLAMISTES QUI CONSTRUISENT DES ECOLES ET DES MOSQUEES PARTOUT DANS LE PAYS ET QUI SONT EN TRAIN D'ENDOCTRINER LA GENERATION MONTANTE DE CAMPAGNES DELAISSEES PAR L ETAT.
mouvement contre l intégrisme izaliste!
J'adhère!!!!!


C'est bien vrai, les Nigériens doivent se réveiller pendant qu'il est encore temps!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #23 Omar 01-06-2021 05:13
Voilà tout le problème de l'Afrique occidentale. Ces negres de maisons. Des vieux complexes et incompétents. Le monde entier évolue et avance sauf l'Afrique noire à cause de ces incapables au service des occidentaux.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #24 Karimoune 01-06-2021 08:07
#21 mouvement contre l intégrisme

Helas, dix ans de pouvoir inutile, malveillant, irresponsable, insouciant, incompetent, incapable, in...., de issoufou mahamadou a permis a ces anges du mal de prendre une longeur d'avance difficilement rattrapable. Mais, l'heure est grave et le pouvoir public doit agir sans tarder.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #25 Handoumi 01-06-2021 09:00
@#21
Ne vois-tu pas qu'il y'a des travers à dénoncer avant de cracher sur un courant islamique.
La source de ces tensions que vous projetez en perspective n'est rien d'autres que la mal gouvernance. Comment pouvez-vous comprendre que des gens issus de milieux pauvres, parce qu'ils arrivent au pouvoir, détournent les biens communs, se la coulent souvent et narguent le peuple. Et avec cela, vous voulez que demain soit paisible. A moins que vous fassiez parti de cette secte de voleurs pour que ces courants islamiques vous paraissent dangereux à l'avenir.
Vous êtes de plus en plus obsédés par ces courants islamiques. Pourtant les gens apprennent beaucoup mieux leur religion avec les "Ali sunna" que les traditionalistes qui pour la plupart sont dans une posture redondante et ne cherchent même pas à approfondir leurs connaissances sur la science religieuse.
C'est grâce à ces courants que Macha Allah, de nombreux nigériens se sont intéressés à leur religion particulièrement dans les grandes villes. De nombreux jeunes prient aujourd'hui plus qu'il y'a 20 ans ou 30 ans. Tu ne vois pas que les bars ont disparus d'eux-mêmes par manque de clients.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #26 Ambassadeur 01-06-2021 13:40
#25 Handoumi
Detrompe toi a moins que tu ne sois de ceux la qui vivent de la religion en tant que metier. L'homme noir que nous sommes n'a aucune place dans ces religions creees par des peaux blanches pour des peaux blanches pour manipuler et controler les masses dans une region qui n'a jamais voulu de nous en tant qu'etre humain aspirant a une vie digne et de moindre souffrance. Apprenons a grandir et a devenir maitre de notre propre destin car le soleil brille pour tous.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #27 ISLAM 01-06-2021 17:30
Citation en provenance du commentaire précédent de mouvement contre l intégrisme :
NOUS FELICITONS NOS FDS !!!!

MAIS ? NOUS RAPPELONS A NOS AUTORITES QUE CETTE NEBULEUSE DE BOKO HARAM A COMMENCER AVEC UN SEUL PREDICATEUR DE IZALA ( MOHAMED YOUSUF) A MAIDOUGOURI.
PRENONS GARDE AU NIGER A LA PLETHORE DE COURANTS ISLAMISTES QUI CONSTRUISENT DES ECOLES ET DES MOSQUEES PARTOUT DANS LE PAYS ET QUI SONT EN TRAIN D'ENDOCTRINER LA GENERATION MONTANTE DE CAMPAGNES DELAISSEES PAR L ETAT.
mouvement contre l intégrisme izaliste!
J'adhère!!!!!


Les sunnites ont sensibilisé les musulmans sur les pratiques véridiques de l'islam et les escrocs en ont marre!
Si non, les sunnites du Niger n'ont même pas réagi par la violence aux attaques et meurtres qu'ils ont subis par les adeptes d'une secte à plus forte d'attaquer des musulmans inoffensifs.
Tu perds ton temps!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #28 ISLAM 01-06-2021 17:30
Citation en provenance du commentaire précédent de mouvement contre l intégrisme :
NOUS FELICITONS NOS FDS !!!!

MAIS ? NOUS RAPPELONS A NOS AUTORITES QUE CETTE NEBULEUSE DE BOKO HARAM A COMMENCER AVEC UN SEUL PREDICATEUR DE IZALA ( MOHAMED YOUSUF) A MAIDOUGOURI.
PRENONS GARDE AU NIGER A LA PLETHORE DE COURANTS ISLAMISTES QUI CONSTRUISENT DES ECOLES ET DES MOSQUEES PARTOUT DANS LE PAYS ET QUI SONT EN TRAIN D'ENDOCTRINER LA GENERATION MONTANTE DE CAMPAGNES DELAISSEES PAR L ETAT.
mouvement contre l intégrisme izaliste!
J'adhère!!!!!


Les sunnites ont sensibilisé les musulmans sur les pratiques véridiques de l'islam et les escrocs en ont marre!
Si non, les sunnites du Niger n'ont même pas réagi par la violence aux attaques et meurtres qu'ils ont subis par les adeptes d'une secte à plus forte d'attaquer des musulmans inoffensifs.
Tu perds ton temps!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #29 ISLAM 01-06-2021 17:30
Citation en provenance du commentaire précédent de mouvement contre l intégrisme :
NOUS FELICITONS NOS FDS !!!!

MAIS ? NOUS RAPPELONS A NOS AUTORITES QUE CETTE NEBULEUSE DE BOKO HARAM A COMMENCER AVEC UN SEUL PREDICATEUR DE IZALA ( MOHAMED YOUSUF) A MAIDOUGOURI.
PRENONS GARDE AU NIGER A LA PLETHORE DE COURANTS ISLAMISTES QUI CONSTRUISENT DES ECOLES ET DES MOSQUEES PARTOUT DANS LE PAYS ET QUI SONT EN TRAIN D'ENDOCTRINER LA GENERATION MONTANTE DE CAMPAGNES DELAISSEES PAR L ETAT.
mouvement contre l intégrisme izaliste!
J'adhère!!!!!


Les sunnites ont sensibilisé les musulmans sur les pratiques véridiques de l'islam et les escrocs en ont marre!
Si non, les sunnites du Niger n'ont même pas réagi par la violence aux attaques et meurtres qu'ils ont subis par les adeptes d'une secte à plus forte d'attaquer des musulmans inoffensifs.
Tu perds ton temps!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #30 Ambassadeur 01-06-2021 20:48
Sunnites ou Chites on s'en moque des lors qu'ils restent tranquillement dans leur mosquee et cultivent la paix autour d'eux.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #31 Aicha kaka 05-06-2021 16:02
Pauvres de nous les negres !
Quand les blancs ont royalement ignoré les exactions commises par Israël sur les Palestiniens , il n y a pas eu un seul pays negre qui a bronché! Maintenant le Mali, un des vôtres veut s émanciper du joug des politiques pourries et vous le sanctionnée? Honte a vous!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com