dimanche, 01 août 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


CM 06 05 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 06 mai 2021, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur MOHAMED BAZOUM, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.

Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

I. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION.

Le Conseil des Ministres a adopté les projets de textes ci-après :

1.1. Projet de loi autorisant la ratification du Contrat de financement d’un montant de quinze millions d’Euros (15 000 000 €) signé le 24 décembre 2020 à Niamey et le 28 décembre 2020 au Luxembourg, entre le Gouvernement de la République du Niger et la Banque Européenne d’Investissement (BEI), pour le financement du Projet riposte sanitaire Covid-19 NIGER.

L’objectif global du Contrat objet du présent projet de loi est le financement des interventions destinées à renforcer la réponse d’urgence à la crise liée à la pandémie de la covid-19 et la préparation des interventions à moyen terme figurant dans les plans de riposte du Niger à la pandémie de la COVID-19.

1.2. Projet de loi autorisant la ratification de l’Accord de Projet d’un montant de cent quarante millions d’Euros (140 000 000 €), signé le 28 février 2020 à Luxembourg et le 08 avril 2020 à Niamey, entre le Gouvernement de la République du Niger et la Banque Européenne d’Investissement (BEI), pour le financement du Projet Nigelec expansion de l’accès à l’électricité.

L’objectif global de l’Accord objet du présent projet de loi est d’étendre et d’améliorer l’accès à l’électricité au Niger par le développement, le renforcement et la réhabilitation des réseaux de transport et de distribution d’électricité.

Les deux (02) Accords entrent dans la catégorie des instruments juridiques internationaux dont la ratification nécessite l’adoption préalable d’une loi d’autorisation, conformément à l’article 169 de la Constitution.

Les deux (02) projets de lois, élaborés à ce titre, seront transmis à l’Assemblée Nationale pour adoption.

II. AU TITRE DU MINISTERE DU PLAN.

Le Conseil des Ministres a adopté le projet de décret portant organisation du cinquième recensement général de la Population et de l’Habitat (RGP/H-V).

Le Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGP/H) est une opération de collecte exhaustive de données socioéconomiques et démographiques qui se déroule habituellement tous les dix (10) ans dans chacune des entités administratives du pays. Le Niger a réalisé son quatrième (4ème) recensement en 2012.

Le 5ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGP/H) dont le dénombrement est prévu en décembre 2022 permettra d’évaluer les changements intervenus depuis le dernier Recensement Général de la Population et de l’Habitat, de déterminer les besoins des populations en matière de scolarisation, de santé et des autres services objets de politiques publiques. Ce faisant, le recensement permet de mettre à la disposition des décideurs et des autres utilisateurs, des informations exhaustives sur chacune des localités habitées du pays.

III. COMMUNICATIONS.

Le Conseil des Ministres a entendu deux (02) communications.

Une communication du Ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales relative à la situation de la pandémie de la Covid-19.

Depuis décembre 2019, le monde entier est confronté à la pandémie de la COVID-19 qui touche aujourd’hui tous les pays et tous les continents. La crise sanitaire qu’elle a entrainée a provoqué des conséquences humaines, sociales et économiques dont on est loin de pouvoir mesurer l’ampleur.

Pour faire face à cette pandémie, le Gouvernement du Niger a mis en place au mois de février 2020, une cellule de crise avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers, puis en mai, un Comité technique de gestion de la réponse à la pandémie de coronavirus en s’appuyant sur le mécanisme de coordination multisectorielle déjà en place dans le pays pour faire face aux catastrophes et urgences.

Aussi, pour renforcer ce mécanisme de coordination, il a été mis en place un comité interministériel de gestion de la Covid-19 présidé par le Premier Ministre, chef du Gouvernement appuyé par un comité d’experts et un comité consultatif. Au-dessus de tous ces comités se trouve un conseil d’orientation présidé par SE le Président de la République, Chef de l’Etat.

Un plan global multisectoriel a été élaboré et adopté par le Gouvernement.

La mise en œuvre de ce plan a permis d’obtenir des résultats satisfaisants. La situation épidémiologique se présente comme suit à la date du 04 mai 2021:

Le taux d’incidence hebdomadaire est toujours à la baisse avec un Ro de 0,231 au 04 mai 2021.

- cumul des nouveaux cas notifies 5.309 ;

- nombre de cas sortis guéris : 4.871 soit un taux de guérison de 92% ;

- nombre de décès enregistrés : 192, soit un taux de létalité de 3,6% .

Pour prévenir la survenue des variants, les recommandations suivantes sont formulées :

- accélérer la vaccination pour le plus grand nombre afin de bloquer la multiplication du virus et éviter les mutations ;

- renforcer la surveillance au niveau des points d’entrée pour les voyageurs, surtout en provenance des pays ayant notifié des variants ;

- maintenir et renforcer les mesures barrières qui ont fait leur preuve dans le cadre de la lutte contre cette pandémie.

La campagne de vaccination a été lancée le 29 mars 2021 et se poursuit. Deux vaccins sont disponibles au Niger à savoir le Sinopharm et l’AstraZeneca.

L’âge retenu pour la vaccination au vaccin AstraZeneca est de 18 ans à plus au Niger conformément aux recommandations de l’OMS.

Une communication du Ministre de l’Agriculture sur les perspectives de la campagne agricole 2021.

Les prévisions pour la campagne pluviale 2021, effectuées entre le 26 et le 30 avril 2021, se présentent comme suit pour notre pays :

- des quantités de pluies équivalentes voire supérieures aux cumuls moyens de la période 1981-2020 seront enregistrées de juin à septembre 2021, avec des dates de début de saison précoces à normales (mai-juin) et des dates de fin de saison tardives à normales (au-delà du 15 septembre) ;

- des séquences sèches longues à moyennes (plus de 10 jours) sont attendues en début de saison sur l’Est Niger ; elles seront plus courtes ou moyennes (7 à 10 jours) à l’Ouest du pays avec comme conséquences les pertes de semis et la pullulation des ravageurs ;

- des écoulements équivalents voire supérieurs aux moyennes de la période de référence 1981-2010 sont attendus dans les bassins du Fleuve Niger et de la Komadougou Yobé, ce qui laisse présager des risques d’inondations ;

Pour réduire les principaux risques pour le Niger, notamment la sécheresse, les inondations et les risques phytosanitaires et d’insécurité alimentaire, il est recommandé, entre autres de:

- diversifier les pratiques agricoles, à travers notamment l’adoption de techniques de gestion de l’eau à la parcelle, la promotion de l’irrigation et du maraîchage pour réduire le risque de baisse de production dans les zones exposées ;

- Suivre et guider les déplacements des éleveurs dans la recherche de pâturages et de points d’eau pour les animaux ;

- prévenir l’occupation anarchique des zones inondables, en particulier dans les zones urbaines et anticiper la sécurisation des personnes et des infrastructures installées dans ces zones ;

- renforcer la surveillance du criquet pèlerin dans les zones à risque et de maintenir la vigilance contre les autres insectes nuisibles des cultures dont la chenille légionnaire d’automne ;

- soutenir le déploiement de techniques d’augmentation de rendements des cultures, à travers le choix des variétés à hauts rendements et des bonnes périodes de semis et d’apport des fertilisants (fumure organique et engrais minéral) ;

- exploiter les eaux disponibles, à travers la promotion de l’irrigation, des cultures de décrue et de l'aquaculture, en particulier dans les plaines inondables ;

- conforter et colmater les brèches des Aménagements hydroagricoles et les digues le long du Fleuve Niger et de la Komadougou Yobé.

L'ordre du jour étant épuisé, Son Excellence Monsieur le Président de la République a levé la séance.

Fait à Niamey, le 06 mai 2021

Le Secrétaire Général du Gouvernement

ABDOU DANGALADIMA

Commentaires  

+9 #1 Biri 06-05-2021 19:23
Le CMS dans son programme protégeait les agents de l’état.
Le pouvoir d’achat du planton était 30’000.
du louer jusqu’au denrées alimentaires l’état contrôle tout. Maison banco chambre Salon ne dépasse pas 6’000 CFA. Avec tout le bazar qui suis.
Le mariage ils ont fixé à 50’000 cfa.
Aujourd’hui l’agent qui gagne 150’000 loue une villa à 100’000 6 gosses qui sont dans des écoles privés comment il peut pas être un voleur.
En Occident il y’a un salaire minimum l’état a calculé tout l’état protège les citoyens.
Le CMS à déjà tout mis en œuvre après la conférence nationale le politique à tout mis dans les archives en pensant que ces l’œuvre d’un dictateur.
Aujourd’hui avec izalah et le wahhabismes que le CMS a refusé sur notre territoire ne fonts que du mal.
Un père de famille qui vend son champ pour partir à la Mecque et revenir sans source de revenu pour subvenir à sa famille.
Il y’a trop d’agence de voyage au Niger que l’état ne fait rien pour protéger les populations.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Biri 06-05-2021 19:25
Notre salut se trouve dans les archives
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #3 Ghero 06-05-2021 21:44
#2 Biri
A la conférence nationale, Bonkano paix à son âme parlait de bandits d'Etat. A l'époque, il voyait ce banditisme autrement. Mais ces dix dernières années ont été marqué par un banditisme d'État sans commune mesure. De pilleurs de deniers publics ont émergés. De gangs de voleurs de biens publics. Jamais le Niger n'a été aussi pillé et jamais les nigériens jadis peu tricheurs, peu voleurs, imbus de leur dignité et des valeurs qu'ils portent n'ont vu de contre-valeurs méconnues de la société nigérienne.
Ce pays va mal dans tous les secteurs sociaux. Tout est aide extérieur : éducation, santé, humanitaire...
Pour des petits dons qui ne dépassent notre capacité en tant qu'État, nous nous réjouissons avec effet médiatique. C'est malheureux.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #4 Le Sage 07-05-2021 09:25
Bonjour Biri, je crois que tu as un peu egratigné notre grand probleme dans ce pays, il faut en parler pour mieux le cerner, le plus grand probleme de ce pays est la maniere de se focaliser sur la religion comme des aveugles. Il est pratiquement impossible d'en parler sans se faire taxer de blasphemateur alors que tout le monde sait que c'est la religion le probleme du Niger. Aller en pelerinage comme tu l'explique, des mariages a tout va avec les enfants qui naissent sans aucun controle de savoir si le pere peut les nourrir ou les eduquer, des mosquées a profusion sans aucun controle bref... vous voyez ...
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 LA HARPIE FEROCE!!!!! 07-05-2021 09:57
"Aujourd’hui avec izalah et le wahhabismes que le CMS a refusé sur notre territoire ne fonts que du mal."

CES SECTES SONT VRAIMENT LA PLAIE DE NOTRE PAYS!
PRENEZ GARDE, CE N'EST QUE LE DEBUT DES DEBOIRS , CAR PARTOUT CES SECTES ONT ELU DOMICILE, L'INSECURITE EST DEVENUE LA REGLE!
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #6 Biri propose 07-05-2021 13:54
Le Niger était en voie de développement.
Les plans d’ajustements structurels du FMI et la BM étaient l’œuvre des français avec son commandant François Mitterrand.
Nous avons encore INRAN, I.P.D.R.Kollo nous tout pour réussir mais la paresse intellectuelle de nos dirigeants nous aident pas.
Aujourd’hui les parti politique sont à la mode tout le monde veut sa part au gâteau.
Parti de quartier de village du n’importe quoi les gens trouvent ça normal.
Le gars n’a jamais géré une boutique on lui donne des marchés de l’état.
Le budget de la présidence des 10 ans passé peuvent nous construire des lycées agricoles dans toutes les régions du Niger.
Ils faut dépoussiérer les archives et soumettre à l’assemblée nationale avec la société civile trouvée des solutions à long terme.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 Fils d Adam 08-05-2021 09:29
Biri je suis étonné de ton raisonnement car s'il y'a quelque chose qui maintient la quiétude et la paix dans ce pays c'est la religion. Sans vous connaître j'imagine un peu que vous êtes de ces agents corrompus et voleurs qui ne supportent pas de se faire rappeler à longueur de journée les interdits en la matière. Le grand problème de ce pays ce sont ces intellectuels tarés et corrompus qui empêchent tout perspective de ce développement. Tout les grands scandales financiers qu'a connu ce pays est-ce l'oeuvre des réligieux? Non. Ce sont les politiciens et les intellectuels.
Arrêtez de voir le mal partout et faites c'est pourquoi vous recrutez en toute honneteté vous verrez si c'est la religon.
Heureusement même qu'il y'a la religion et les religieux qui prêchent à longueur de journée pour appeler les fidèles à ne pas prêter attention à vos tares sinon je ne sais pas ce que serait devenu la situation.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #8 Fils d Adam 08-05-2021 09:34
Citation en provenance du commentaire précédent de LA HARPIE FEROCE!!!!! :
"Aujourd’hui avec izalah et le wahhabismes que le CMS a refusé sur notre territoire ne fonts que du mal."

CES SECTES SONT VRAIMENT LA PLAIE DE NOTRE PAYS!
PRENEZ GARDE, CE N'EST QUE LE DEBUT DES DEBOIRS , CAR PARTOUT CES SECTES ONT ELU DOMICILE, L'INSECURITE EST DEVENUE LA REGLE!

Travailler à développer votre pays en étant des bons citoyens vous verrez si c'est la plaie vient de la-bas. Le nigérien est passé maître dans l'art de pointer du doigt toujours l'autre pour justifier son échec ou sa situation. Il nous faut travailler et j'espère qu'avec le nouveau Président la situation va changer en tapant du poing sur la table afin que s'arrête dans l'Administration la corruption, le clientélisme, le vol...!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Biri 08-05-2021 23:47
En 1803 et 1804, les Saoud capturèrent La Mecque et Médine, et en détruisirent les monuments historiques et divers sanctuaires musulmans et des tombeaux, telle la tombe de Fatima, la fille de Mahomet, et voulurent détruire celle de Mahomet elle-même, en tant qu'objet d’idolâtrie et donc préjudiciable au monde musulman[8],[9],(en) [10]. À La Mecque, les tombes des proches de Mahomet, dont celles de sa première femme, Khadija bint Khuwaylid, furent détruites au cimetière de Jannatul Mualla[11]. Les premiers démembrements de ces sites débutèrent en 1806 lorsque l'armée wahhabite du Premier État saoudien occupèrent Médine et rasèrent systématiquement les constructions du cimetière Al Baqi[1
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Biri 08-05-2021 23:52
Si pour les soufis, c'est le prophète de l'islam Mahomet qui est le premier d'entre eux, les premiers groupes de soufis connus n'apparaissent à Koufa et Bassorah qu'à partir du viiie siècle de l'ère chrétienne, puis à Bagdad au ixe siècle. Les xiie siècle et xiiie siècle marquent pour le soufisme le passage à une structuration et une organisation beaucoup plus formelle sous la forme de tariqa (confréries). Les tariqa (pluriel turuq ; méthode, chemin, voie) sont fondées par des maîtres spirituels (cheikh). Cette organisation formelle et donc en quelque sorte sociale ne veut évidemment pas dire que la nature du soufisme, qui est une voie spirituelle (sens originel du mot tariqa) soit fondamentalement transformée. Mais cette évolution se traduit par une visibilité plus grande et un impact historiquement mesurables du soufisme sur les sociétés musulmanes. Cet impact est particulièrement évident dans certains cas où le soufisme représente à lui seul la propagation de la religion musulmane : les exemples d'islamisation de l'Afrique de l'Ouest par la Tijaniyya, la Mouridiyya et la Qadiriyya, ou de la résistance menée contre les Russes aux xixe siècle et xxe
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Biri 08-05-2021 23:56
Nos ancêtres étaient musulman soufisme Tijanyya et nous étions en paix jusqu’à les fous débarque.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Fils de Adam 10-05-2021 03:25
Citation en provenance du commentaire précédent de Biri :
Nos ancêtres étaient musulman soufisme Tijanyya et nous étions en paix jusqu’à les fous débarque.

Mon frère on apprend pas la religion à travers Google ou Wikipédia hein! En lisant ton texte j'ai compris qui tu es , les musulmans fainéants qui apprennent l'Islam auprès de ceux-là qui ne peuvent même pas prononcer le nom du Noble Prophète Muhammad (Saw) à cause de la haine . Tu crois que celui qui est contre toi est assez fou pour te donner la vraie histoire de ta religion.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 adambnsabil 10-05-2021 09:37
Asalam aleikum. Seulement donner un renseignement : Europe a cessé son contrat avec les vaccins de Astra Zeneca, et aucun pays européen met les vaccins a mknors de 55 ans (celles de Astra Zeneca)
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

ODD ADAPT JUIELLET 2021 ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 31/07/2021, 23:42
fc-g5-sahel-le-general-namata-passe-le-fanion-de-commandement-au-general-tchadien-oumar-bikimo Le général de division Oumar Bikimo du Tchad remplace le général de brigade Oumarou Namata Gazama du...Lire plus...
Publier le 31/07/2021, 20:22
situation-economique-du-niger-le-bien-etre-des-populations-menace-par-les-crises-sanitaire-et-securitaire-banque-mondialeNIAMEY, NIGER, 26 juillet 2021 – La crise sanitaire liée au COVID-19 et la situation...Lire plus...
Publier le 31/07/2021, 11:52
initiative-niger-2-0-le-monde-rural-nigerien-se-digitalise-avec-le-lancement-de-duddal-la-bibliotheque-numerique-de-l-agriculture-et-du-developpement-rural Le jeudi 29 juillet dernier au Centre international de Conférence Mahatma Ghandi de Niamey, il a été...Lire plus...
Publier le 30/07/2021, 18:31
education-et-protection-des-enfants-en-mobilite-dans-la-region-d-agadez-des-resultats-satisfaisants-et-des-beneficiaires-reconnaissants-a-l-unicef-et-a-ses-partenaires [REPORTAGE] Dans le cadre de son appui multiforme au gouvernement du Niger pour garantir les droits...Lire plus...
Publier le 30/07/2021, 17:43
les-forces-armees-nigeriennes-a-l-assaut-de-l-eigs-par-omar-sylla Dans leur lutte contre le fléau terroriste au Sahel, les forces régionales ne ménagent aucun effort et...Lire plus...
Publier le 28/07/2021, 16:25
insecurite-18-civils-encore-massacres-par-des-individus-armes-ce-mardi-a-deykoukou-pres-de-banibangou-tillaberi Ce mercredi 28 juillet 2021 aux environs de 9h00, des individus armés venus à bord de motos ont mené...
Publier le 27/07/2021, 22:09
declaration-de-la-cap-20-21-et-allies-l-opposition-reaffirme-sa-non-reconnaissance-de-l-election-de-bazoum-mohamed-comme-president-et-exige-la-liberation-des-prisonniers-politiques Déclaration de la Coalition pour une Alternance Politique (CAP20-21), de l’Alliance des Candidats pour...
Publier le 26/07/2021, 22:37
insecurite-plusieurs-civils-tues-dans-une-serie-d-attaques-dans-la-region-de-tillaberi Plusieurs villages  de la région de Tillabéri, frontalière du Mali, ont été ciblés ces derniers...
Publier le 30/07/2021, 17:43
les-forces-armees-nigeriennes-a-l-assaut-de-l-eigs-par-omar-sylla Dans leur lutte contre le fléau terroriste au Sahel, les forces régionales ne ménagent aucun effort et...
Publier le 26/07/2021, 22:37
insecurite-plusieurs-civils-tues-dans-une-serie-d-attaques-dans-la-region-de-tillaberi Plusieurs villages  de la région de Tillabéri, frontalière du Mali, ont été ciblés ces derniers...
Publier le 27/07/2021, 14:30
alerte-meteo-risque-d-inondation-pluviale-d-ici-48h-dans-plusieurs-communes-du-niger Dans une alerte publiée ce mardi 27 juillet 2021, le système d’alerte inondation du ministère de...
Publier le 27/07/2021, 22:09
declaration-de-la-cap-20-21-et-allies-l-opposition-reaffirme-sa-non-reconnaissance-de-l-election-de-bazoum-mohamed-comme-president-et-exige-la-liberation-des-prisonniers-politiques Déclaration de la Coalition pour une Alternance Politique (CAP20-21), de l’Alliance des Candidats pour...
Publier le 28/07/2021, 16:25
insecurite-18-civils-encore-massacres-par-des-individus-armes-ce-mardi-a-deykoukou-pres-de-banibangou-tillaberi Ce mercredi 28 juillet 2021 aux environs de 9h00, des individus armés venus à bord de motos ont mené...
Publier le 27/07/2021, 17:41
niger-28-morts-12-851-sinistres-et-d-importants-degats-deja-enregistres-suite-aux-fortes-precipitations-enregistrees-depuis-le-debut-de-l-hivernage-protection-civile Les fortes précipitations enregistrées au Niger depuis le début de la saison des pluies en mi-juin,...

Dans la même Rubrique

Assemblée nationale : discours du président Seini Oumarou à la clôture de la première session extraordinaire au titre de 2021

28 juillet 2021
Assemblée nationale : discours du président Seini Oumarou à la clôture de la première session extraordinaire au titre de 2021

Discours du Président Seini Oumarou à l’occasion de la clôture de la 1ère Session extraordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2021. Elle avait comme principal ordre du jour,...

Déclaration de la CAP 20-21 et Alliés : l’opposition réaffirme sa non-reconnaissance de l’élection de Bazoum Mohamed comme Président et exige la libération des prisonniers politiques

27 juillet 2021
Déclaration de la CAP 20-21 et Alliés : l’opposition réaffirme sa non-reconnaissance de l’élection de Bazoum Mohamed comme Président et exige la libération des prisonniers politiques

Déclaration de la Coalition pour une Alternance Politique (CAP20-21), de l’Alliance des Candidats pour le Changement (ACC), du Front Républicain pour le Changement (FRC) et Alliés du 27 juillet 2021

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 23 JUILLET 2021

23 juillet 2021
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 23 JUILLET 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 23 juillet 2021, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur MOHAMED BAZOUM, Président de la République, Président...

Mahamadou Issoufou, ancien président du Niger et ex champion de la Zlecaf : « En m’honorant, vous honorez le peuple Nigérien que j’ai eu l’honneur de diriger pendant dix ans »

16 juillet 2021
Mahamadou Issoufou, ancien président du Niger et ex champion de la Zlecaf : « En m’honorant, vous honorez le peuple Nigérien que j’ai eu l’honneur de diriger pendant dix ans »

  Allocution de SE Issoufou Mahamadou, ancien Président de la République du Niger et Champion de la zone de libre échange continentale africaine (ZLECAf) à l’occasion de la cérémonie d’hommage...

Assemblée nationale : allocution du président Seyni Oumarou à l’ouverture de la session extraordinaire

14 juillet 2021
Assemblée nationale : allocution du président Seyni Oumarou à l’ouverture de la session extraordinaire

Discours de SEM SEINI OUMAROU à l’occasion de l’ouverture ce mercredi de la 2ème session extraordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2021 avec comme ordre du jour l’examen...

Algérie-Niger : le président Tebboune annonce l'ouverture de la frontière algéro-nigérienne pour faciliter les échanges commerciaux

14 juillet 2021
Algérie-Niger : le président Tebboune annonce l'ouverture de la frontière algéro-nigérienne pour faciliter les échanges commerciaux

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé mardi à Alger l'ouverture de la frontière terrestre entre l'Algérie et le Niger pour faciliter les échanges commerciaux entre les deux...