lundi 5 décembre 2022

2754 lecteurs en ligne -

fraren

Ville de Niamey : Oumarou Dogari retrouve son poste d’édile de la capitale

Omar Dogari installe Maire Niamey bell

La capitale nigérienne a depuis ce mercredi 28 avril un nouvel édile. Il s’agit de M. Oumarou Moumouni Dogari du MODEN/FA Lumana (opposition) qui a été élu Président du Conseil de ville de Niamey avec  25 voix contre 20 voix pour son challenger M. Amadou Moussa Ibrahim du PNDS Tarrayya au pouvoir. Egalement député, ce fidèle parmi les fidèles de l’opposant Hama Amadou avait déjà occupé ce poste entre 2011 et 2013 avant d’être démis de ses fonctions par le gouvernement pour « mauvaise gestion », sur fonds de règlements de compte politiques. Comme maire central de la capitale, Oumarou Dogari va devoir composer avec son prédécesseur, l’ancien Président de la Délégation Spéciale Moctar Mamoudou, qui a été recasé d’avance à la direction générale de la nouvelle Agence de Modernisation des Villes.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

 

C’est une victoire qui n’est pas vraiment surprenante au regard du score électoral réalisé par le principal parti de l’opposition, le MODEN Lumana, dans la capitale lors des dernières élections municipales du 27 décembre dernier. Cependant, pour Oumarou Moumouni Dogari, c’est une victoire qui a un certain goût de revanche ! Le conseiller municipal et député de la circonscription électoral de Niamey a été, en effet, élu ce mercredi 28 avril 2021, Président du Conseil de ville de Niamey. Il a battu son challenger, le conseiller Amadou Moussa Ibrahim du PNDS Tarrayya avec 25 voix contre 20 lors de l’élection du nouvel édile de la capitale qui s’est tenue ce même jour dans la salle de réunion de l’hôtel de ville.

Le nouveau premier responsable de la ville retrouve un poste qu’il avait déjà occupé de 2011 à 2013. Membre influent du parti Lumana, fidèle parmi les fidèles de l’opposant Hama Amadou, cet ingénieur civil et homme d’affaires qui fut plusieurs fois député de Niamey, avait été élu une première fois à ce poste en 2011 après les élections municipales de la même année. En 2013, il fut révoqué de ce poste par le gouvernement pour « mauvaise gestion » sur fonds de tension politique à la suite du divorce entre le PNDS Tarrayya de l’ancien chef de l’Etat Issoufou Mahamadou, et son principal allié de l’époque, le MODEN/FA Lumana de l’ancien président de l’Assemblée nationale Hama Amadou.

Il fut remplacé par Assane Seidou qui devrait également connaitre le même sort en 2017. Depuis, la capitale nigérienne est dirigée par une Délégation spéciale présidée par Moctar Mamoudou.

Le nouveau maire central de Niamey aura fort à faire pour maintenir le rythme de modernisation de la capitale initiée par le régime de la Renaissance sous le programme « Niamey Nyala ». Les tensions ne manqueront pas d’autant qu’en plus des risques de conflits d’intérêts politiques, le maire Oumarou Moumouni Dogari va devoir composer avec la nouvelle Agence Nationale de Modernisation des Villes dont la direction a été confiée à l’ancien Président de la Délégation spéciale Moctar Mamadou. Lors du passage de ce dernier à la tête du Haut Commissariat  en charge du programme « Niamey Nyala », le résultat de la collaboration avec Oumarou Dogari qui était alors le président du Conseil de ville n’a pas été assez fructueux…

A.Y. Barma (actuniger.com)

.

Commentaires  

+5 #1 doudou 29-04-2021 08:32
to dey bonne chance à mr Dogari et bonne chance pour la vile de niamey
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 doudou 29-04-2021 08:32
to dey bonne chance à mr Dogari et bonne chance pour la vile de niamey
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 passant 29-04-2021 09:10
Niamey renaitra de ses cendres un jour mais pas sous dogari.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 guide 29-04-2021 10:34
vraiment il est temps de changer si non comment ramener un Mr qui à déjà eu à de tourner le bien publique.voila pourquoi le parti de Hama amadou ne pourra jamais diriger le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #5 Hig 29-04-2021 11:47
@#4
Tu es témoin de quoi qu'il a détourné des biens publics.
Toutes ces villas qui poussent à Niamey, rares sont ceux qui ont un salaire consistant pour en construire. Ne te poses-tu pas la question ? Et pourtant ces villas ont poussé comme des champignons durant ces dix dernières années. Le premier ministre n'est-il pas impliqué dans une affaire de marché de gré à gré au premier mandat. N'est-il pas revenu plusieurs fois à des postes importants. Inganci, son leader n'est-il pas un prisonnier pour fait de mauvaise gestion, extirpé de prison puis bombardé ministre plusieurs fois et jusque-là.
Parce que Dogari c'est Lumana et là tu vois le diable partout. Utilise ton cerveau pour un raisonnement impartial sinon, il ne sert à rien.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #6 Moussa 29-04-2021 13:25
Citation en provenance du commentaire précédent de guide :
vraiment il est temps de changer si non comment ramener un Mr qui à déjà eu à de tourner le bien publique.voila pourquoi le parti de Hama amadou ne pourra jamais diriger le Niger

Ils sont nombreux dans le gouvernement ceux qui ne sont pas clean : le PM, Ingantchi, Abdou Rabiou, Massaoudou,..... sans citer ceux qui sont dans les sociétés d'etat et autres institutions. Hey Niger plus tu n'es pas clean plus tu as la chance de grimper
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com