dimanche, 17 octobre 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


PAN Assemblee Niger et membres

L’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir de ce lundi 1er mars pour statuer, entre autres, sur la modification de la proposition de loi  portant institution d’un régime de retraite parlementaire au Niger.  Le gouvernement a examiné et donné son avis sur cette loi qui date de 2003 mais qui n’a jamais été appliquée en raison des controverses qu’elle a suscitée au sein de l’opinion publique et de la levée de bouclier de la société civile. Lors du dernier Conseil des ministres, le gouvernement a aussi adopté un décret qui accorde désormais le passeport diplomatique aux anciens députés.

Zeyna transfert argent bis

A quelques jours de la fin de leurs mandats, la prochaine législature débutera le 17 mars prochain, les députés sortants sont convoqués en session extraordinaire à partir de ce lundi 21 mars 2021. Au menu de cette session convoquée par décret du Président de la République conformément aux textes en vigueur, l’examen et l’adoption, entre autres, de « la proposition de loi modifiant et complétant la proposition de loi 2003-062 du 17 décembre 2003 instituant et réglementant  un régime retraite parlementaire au Niger ».  La proposition de loi a été examinée par le gouvernement lors du dernier Conseil des ministres du vendredi dernier,  et l’avis de l’exécutif sera transmis à l’Assemblée nationale conformément au règlement intérieur de l’institution législative.

Une ancienne loi controversée…           

Le retour de ce texte tant controversé risque de soulever une nouvelle polémique dans le pays. Ce n’est pas la première fois que l’Assemblée propose et que le gouvernement examine avant que la procédure d’adoption de la loi portant institution d’un régime parlementaire ne capote, en raison de la levée de bouclier qu’elle soulève tant auprès de l’opinion publique que de la société civile. La loi date de 2003, sous la 5e République, mais elle n’a jamais été suivie d’effet en raison justement de l’opposition qu’elle a, à chaque fois, suscité dans le pays. Cela en dépit du fait que plusieurs anciennes lois fondamentales, notamment celles par exemple de la IVe, Ve et l’éphémère VIe République l’avaient consacrées en ces termes : « la fonction de parlementaire donne droit à une pension sous réserve de l’accomplissement de deux (2) mandats consécutifs ».

En 2008, par exemple,  alors que l’actuel chef du gouvernement, Brigi Rafini,  occupait les fonctions de quatrième (4e) vice-président de l'Assemblée nationale du Niger, une proposition de modification de cette loi, qui date pour rappel encore de 2003 et  portant statut de député, incluait l’application de ce régime de pension parlementaire. Mais face au véritable tollé au sein de la société civile et de l’opinion publique qu’elle a suscité, les députés ont dû faire marche arrière comme à de nombreuses reprises. Selon Brigi Rafini, alors quatrième vice-président de l'Assemblée nationale, on le rappelle, «  cette loi vise à valoriser, sécuriser et à rendre plus performante la fonction de député ». Mais, pour  les organisations de la société civile, les députés, (au nombre de 113 à l’époque contre 171 aujourd’hui), cette loi ne fait que consacrer, « le pillage des deniers publics », à travers l'amélioration de leurs avantages pécuniaires et de leurs privilèges dans le nouveau statut, alors que la majorité de la population de ce pays pauvre d'Afrique de l'ouest est confrontée à des problèmes de survie quotidienne. « Au moment où des secteurs sociaux comme la santé, l'éducation, l'hydraulique, connaissent des difficultés de fonctionnement faute d'allocations budgétaires suffisantes, il est inadmissible que les députés renforcent leurs avantages », avait  déclaré à l’époque, l’actuel représentant du NDI au Mali,  Badié Hima, alors qu’il était le porte-parole de Convergence citoyenne, une association de la Société civile membre de la Coalition Qualité et Equité pour la Vie Chère. Des griefs actualisés encore aujourd’hui par d’autres associations de la société civile comme « Niger Stop Corruption », une plateforme très active dans la lutte contre la Corruption au Niger, et qui s’insurge contre « une rupture d’égalité entre citoyens ». Il faut dire que ce n’est pas la dernière fois, ces dernières années que des institutions comme l’Assemblée nationale, soient prises en flagrant délit d’actes qui n’honorent pas le pays comme le dépassement budgétaire, les passe-droits, la corruption, la concussion et autres actes répréhensibles et non dignes d’une institution aussi nobles. Avec pour notre défense, des rapports de l’Inspection générale d’Etats, de la Cour des Comptes et autres rapports officiels consultables à loisir et qui prouvent, si besoin est,  qu’on est loin de la délation…

Nouvelle tentative de faire passé un texte à controversé

Cette fois sera-t-elle alors la bonne ? Tout laisse à le croire malgré l’avis du gouvernement car elle intervient dans un contexte particulier, celui de la fin d’une législature et des deux mandats du Président Issoufou et beaucoup de députés qui ont accumulés de nombreux mandats, risquent de ne plus revenir dans l’hémicycle ou tout au plus de réaliser leur dernier mandat.

Il convient de relever du reste que lors du dernier Conseil des ministres du vendredi 26 février 2021, le gouvernement a examiné et adopté le décret modifiant et complétant la loi  2015/469/PRN/MAE/C/IA/NE  portant réglementation des conditions de délivrance du passeport diplomatique. Au terme de ce décret, les anciens députés sont désormais bénéficiaires du passeport diplomatique.

Avec le contexte actuelle marqué par des tensions politiques entre pouvoir et opposition sur les résultats de l’élection présidentielle, la société civile et l’opinion publique, qui ont jusque-là servies de vigie pour remettre en cause les multiples tentatives des députés de « se sucrer davantage sur le dos du contribuable », la nouvelle tentative des députés risque de passer comme lettre à la poste quelqu’en soit l’avis du gouvernement. Pour ce dernier, cela pourrait s’interpréter comme un cadeau de fin de mandat du Président Issoufou bien que l’institution d’un régime de pension de retraite pour les députés est monnaie courante dans beaucoup de pays africains et au delà. Mais pour un pays classé dernier en matière d’Indice de développement humain (IDH/PNUD) et qui fait face à d’innombrables défis socioéconomiques qui handicapent sa marche vers l’atteinte des Objectifs pour le Développement Durable (ODD), est ce vraiment une priorité ? C’est là toute la question ou comme disent les anglais, That is the question… Et les prochains jours nous édifieront !

A.Y.Barma (actuniger.com)

Commentaires  

+13 #1 Nigériens debout ! 01-03-2021 00:04
There you go !
Soubahana vous êtes des voleurs et vous n'avez pas pitié du Niger.

Une pension à vie ? Qui va payer ?

Une pension ne se décide pas en criant ciseau. On cotise dans un fonds de pension pendant un certain temps et le gestionnaire va placer cet argent sur le marché des capitaux. Il essaye d'obtenir un niveau de rendement et selon d'autres facteurs actuariels déterminent le montant qu'il peut verser. Il y a des régimes à prestation déterminée et les régimes à cotisations déterminées.

Régimes à prestation déterminée : le montant de la rente est fixé à l'avance selon une formule précise.
Régimes à cotisations déterminées : le montant des cotisations est fixé à l'avance. Le montant du revenu de retraite dépend, entre autres, des sommes totales accumulées dans le compte.

Vous n'avez rien cotisé et tout d'un coup vous vous attribuez un fonds de pension. Vous servez comme du wassosso.

Qu'Allah vous maudisse.

Bande de carnivores
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #2 Nigériens debout ! 01-03-2021 00:07
Vous n'êtes pas plus intelligents que nous.

Vous n'êtes pas plus éduqués que nous.

Vous ne comprenez pas la vie autant que nous.

Si vous touchez un franc, wallahi je vais vous les réclamer.

Je sais compter de l'argent mieux que n'importe qui dans votre gouvernement.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #3 Nigériens debout ! 01-03-2021 01:20
L'Assemblée Nationale du Niger n'a pas du mal à recruter, à trouver des nigériens qui sont prêts à servir comme député.

Le Niger n'a JAMAIS eu de mal à recruter des dé[mot censuré]s et même à moitié salaire, plusieurs vont se battre pour se présenter.

Donc, pourquoi ajouter des incitatifs ?

Votre approche est contraire aux bonnes pratiques de gestion.

Ces gens du PNDS, vous êtes une disgrâce.

On penserait qu'avec les 1700 milliards du Ministère de la Défense impliquant Petit Boubé, Abba Sani (dixit Samira Sabou) et des commerçants véreux...on penserait vous vous abstiendrez de voler davantage.

Mais non, rien n'est assez énorme pour remplir vos ventre creux.

Misérable !
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #4 Bougama 01-03-2021 07:06
C’est la fin des haricots! Les avantages financiers et un passport diplomatique. Ainsi, les ministres voleurs devenus députés peuvent sortir du pays pour échapper aux éventuelles interpellations. Sinon, quel est le but recherché avec la délivrance des passeports diplomatiques?
Citer | Signaler à l’administrateur
+14 #5 Le Patriote 01-03-2021 08:06
Ayez craintes d'ALLAH et Ayez pitié de ce pays. Qu'a fait un député pour mériter une pension de retraite? Pendant qu'un fonctionnaire de l'Etat avec un maigre salaire fait 30 à 35 ans de service rendu à l'ETAT pour mériter une pension de survie, voilà qu'un groupuscule des parasites va se voir accorder une soit disant pension parlementaire. Pendant que notre système éducatif est abandonné à lui même pour soit disant manque des ressources, notre santé est moribonde, notre sécurité est menacé,voilà une autre charge de plus créer pour satisfaire les partisans, amis et alliés Souvenez vous que vous aurez des comptes à rendre à ALLAH tôt ou tard
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #6 Blackmarket 01-03-2021 08:21
Shéba Niger ou www.wasoso.com Aran ga tchim, c'est pas d votre faute. Lorsqu'on a affaire à une masse majoritairement insouciante de son propre bien-etre et qui attend éternellement le miracle divin...
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #7 Irkoy Beri 01-03-2021 08:30
Si Satan existe pour de vrai, alors il est issoufou mahamadou.
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #8 Albora 01-03-2021 08:34
L'heure est venu pour l'armee de prendre ses responsabilites et sauver le Niger de cette horde satanique. Il faut une transition pour reparer tous les maux causes au Niger par le [mot censuré]d de la folle de Dan Dadji et remettre le pays dans de bonnes mains avec des institutions fortes et fonctionnelles. C'est une obligation morale, un imperatif national et un devoir religieux de le faire.
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #9 Tristesse 01-03-2021 08:42
"..Assemblée nationale : vers l’institution d’une pension de retraite et d’un passeport diplomatique pour les anciens députés..."

Allah Akbar. Donc durant tous ces dix ans, les nigeriens ne se sont pas rendu compte que issoufou mahamadou est un fou accompli. Il faut etre un fou sadique et inhumain pour engager un etat malade, defaillant et en guerre dans une voie aussi dramatique. Dieu tout puissant, qu'avons nous fait pour nous punir de la sorte?
Citer | Signaler à l’administrateur
+14 #10 alib 01-03-2021 09:06
Bonjour,
La politique est un bénévolat, je vois pas pour quelle raison un homme politique mériterait d'une pension, c'est de l'abus, de l'escroquerie, c'est même de l'inconscience absolue.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #11 Mansir 01-03-2021 10:33
C'est pour dire un dernier merci aux représentants du régimes?
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #12 Hum 01-03-2021 12:12
L Assemblée nationale est en phase de devenir une institution de merde
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #13 ا 01-03-2021 13:28
لعن الله منافقين والمنفقات
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 gibri inifra 01-03-2021 14:32
Hum!! Et ces mécréants n'ont même pas honte de porter les couleurs du Niger en bandoulière?
On prend les impots avec le pauvre paysan auquel vous n'avez meme pas pu assurer de l'eau potable pour vous assurer une retraite dorée? Soubahanallah!!!
Wouta na da abintchi!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 YA BABAN 01-03-2021 15:42
Citation en provenance du commentaire précédent de gibri inifra :
Hum!! Et ces mécréants n'ont même pas honte de porter les couleurs du Niger en bandoulière?
On prend les impots avec le pauvre paysan auquel vous n'avez meme pas pu assurer de l'eau potable pour vous assurer une retraite dorée? Soubahanallah!!!
Wouta na da abintchi!!!


C'est vrai! D'ailleurs quel travail ces cons de la chambre d'enregistrement ont ils fait pour le pays pour mériter une retraite? A mon sens il faut d'abord avoir travaillé pour prétendre a quoi que ce soit!
Ils étaient sensés voter des lois pour améliorer la vie des Nigériens, mais ils ont fait le contraire:
- Lois de finances débiles qui frise l'extorsion de fonds ( Impot sur les habitations, impots sur l'énergie, impots sur l'eau de boisson, impot meme sur l'air que nous respirons ) juste pour plaire a leurs maitres!
"En vérité, le jour de la rétribution, certaine face seront sombres d'inquiétude"!
- C'est le feu de Dieu allumé
- Qui dévore jusqu'aux entrailles
- il se refermera sur eux
- en longues colonnes
( Quraish 106)
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 Boube 01-03-2021 15:54
Mamoudou
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #17 Babalola 01-03-2021 18:11
Et voilà. La bande des bandits d'Etats
. Une idée des voleurs de la secte rose de voleurs.
Les prebendiers en action.
La branche sur laquelle vous surfez pour narguer le peuple ça bientôt se casser incha Allah. Plus fort que le peuple debout, on meurt !
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #18 Issoufou nous a tous trahi 01-03-2021 18:57
Des trafiquants notoires de drogue a qui on remet des passeports diplomatiques. Si issoufou cherchait a détruire l'image et la crédibilité du Niger il ne se serait pas pris autrement. Pourquoi cet individu déteste autant le pays et son peuple qui lui ont tout donne? Pourquoi?
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #19 Libre 01-03-2021 20:36
C'est du n'importe quoi.
Voilà là ou le peuple doit manifester pour dire Non.
C'est là qu'il pas lasser passer.
Et quel est la réaction de l'opposition?
Acceptera elle ce macabre cadeau de guri?
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #20 Ikhya Tahirou 01-03-2021 23:55
Moi je pense plutôt que ce n'est pas une mauvaise idée de donner ces avantages au élus. Tant que les choses sont faite d'une manière démocratique il n ya pas de problème. Les députés sont des nigériens et il méritent d'avoir une retraite et les meilleurs avantages que nous pouvons leur donner. Il faut savoir que la corruption ce n'est pas cela. La corruption c'est ce qui se passe sans être officialiser. Si l'assemblée Nationale decide ouvertement de faire quelque chose, alors laissons les faire.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #21 Bougama 02-03-2021 00:12
C’est avec des gens comme le lecteur N 20 que ce pays régresse sans cesse! Pourquoi donner une retraite à qlq qui a juste travaillé pdt 5 ans avec un salaire mensuel de 2 millions ds un pays pauvre comme le Niger? De plus, la plupart d’entre eux sont soit des anciens fonctionnaires ayant droit à leur retraite normale ou ce sont des commerçants millionnaires qui n’ont jamais occupé un poste quelconque pour mériter une retraite! Pauvre Niger! Je suis écœuré.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #22 Intarou 02-03-2021 07:14
Un parlementaire n'est pas un salarié pour bénéficier d'une retraite. Le salarié ainsi que son employeur doivent cotiser pendant 15 ans à la CNSS ou au FNR pour que l'employé ait droit à une pension.
Pardon, il faut respecter les Lois de la République et le peuple nigérien.
Allah veille sur tout !
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #23 Karamoko 02-03-2021 08:57
Citation en provenance du commentaire précédent de Ikhya Tahirou :
Moi je pense plutôt que ce n'est pas une mauvaise idée de donner ces avantages au élus. Tant que les choses sont faite d'une manière démocratique il n ya pas de problème. Les députés sont des nigériens et il méritent d'avoir une retraite et les meilleurs avantages que nous pouvons leur donner. Il faut savoir que la corruption ce n'est pas cela. La corruption c'est ce qui se passe sans être officialiser. Si l'assemblée Nationale décide ouvertement de faire quelque chose, alors laissons les faire.


Mais cette assemblée n'est pas celle a laquelle tu fais allusion. La plupart de ces prostitues ne représentent que leur propre personne et personne d'autre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #24 DAN Niger 02-03-2021 13:40
Députés rose et alliés, predateurs des deniers publiques par essence.
Qu'Allah (SWT) maudisse ce bien mal acquis (pension de retraite) et basé sur de faux.
Bande des voleurs déguisés, honte à vous vraiment!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #25 Boulka 03-03-2021 04:37
C est vraiment domage pour notre niger.mais dieux est grand.bande des maudits
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 1980 Katiella 04-03-2021 17:26
Des députés maudits
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

BOOSTER SEPT 2021 ACTU NIGER 800 800 pixels Plan de travail 1

Top de la semaine

Publier le 16/10/2021, 21:56
celebration-de-la-journee-internationale-de-la-fille-eleve-en-1ere-d-melle-amira-aux-commandes-du-ministere-de-la-promotion-de-la-femme-et-de-la-protection-de-l-enfant Dans le cadre de sa campagne annuelle « Aux filles, l’égalité » organisée en marge de la...Lire plus...
Publier le 15/10/2021, 20:08
defense-le-president-annonce-d-importantes-mesures-destinees-a-renforcer-la-capacite-operationnelle-des-forces-armees-nigeriennes-fan Le Président de la République Mohamed Bazoum, chef suprême des Armées, a dévoilé le vendredi 15...Lire plus...
Publier le 15/10/2021, 18:57
necrologie-deces-tragique-de-l-homme-d-affaires-haiballah-matani-la-nigerienne-de-l-automobile L’homme d’affaires Haiballah Matani (La Nigérienne de l’Automobile), est décédé ce vendredi 15 octobre...Lire plus...
Publier le 15/10/2021, 14:32
nation-le-service-civique-desormais-obligatoire-pour-tous-les-diplomes-de-l-enseignement-superieur-gouvernement Le gouvernement a décidé, en conseil des ministres le jeudi 14 octobre 2021, l’instauration d’un...Lire plus...
Publier le 15/10/2021, 13:49
nigeria-le-chef-de-l-armee-confirme-la-mort-d-abu-musab-al-barnawi-chef-de-l-iswap Le commandement en chef des forces de Défense nigériane, le général Lucky Irabor, a confirmé hier...Lire plus...
Publier le 11/10/2021, 13:09
burkina-ouverture-du-proces-de-l-assassinat-de-thomas-sankara Ce lundi 11 octobre 2021 s’est ouvert à Ouagadougou, le procès des présumés assassins de l’ancien chef...
Publier le 14/10/2021, 19:20
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-14-octobre-2021 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 14 octobre 2021, dans la salle habituelle des...
Publier le 13/10/2021, 20:41
insecurite-le-massacre-de-civils-continue-dans-la-zone-de-banibangou-tillaberi Le lundi 11 octobre dernier, des individus armés ont attaqué le village de Jigi-Zeino, dans la commune...
Publier le 11/10/2021, 21:14
cndh-l-ancien-ministre-maty-elhaj-moussa-elu-president L’ancien ministre de la Justice sous la 5e République, Maty Elhaj Moussa, a été élu ce lundi 11...
Publier le 15/10/2021, 18:57
necrologie-deces-tragique-de-l-homme-d-affaires-haiballah-matani-la-nigerienne-de-l-automobile L’homme d’affaires Haiballah Matani (La Nigérienne de l’Automobile), est décédé ce vendredi 15 octobre...
Publier le 15/10/2021, 18:57
necrologie-deces-tragique-de-l-homme-d-affaires-haiballah-matani-la-nigerienne-de-l-automobile L’homme d’affaires Haiballah Matani (La Nigérienne de l’Automobile), est décédé ce vendredi 15 octobre...
Publier le 13/10/2021, 16:29
insecurite-a-tahoua-un-commercant-tue-un-autre-blesse-et-une-importante-somme-d-argent-emportee-par-des-presumes-bandits-armes-a-illela Deux attaques menées par 6 bandits armés d’un fusil AK47 et de gourdins, le dimanche 10 octobre 2021...
Publier le 14/10/2021, 19:20
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-14-octobre-2021 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 14 octobre 2021, dans la salle habituelle des...
Publier le 13/10/2021, 20:41
insecurite-le-massacre-de-civils-continue-dans-la-zone-de-banibangou-tillaberi Le lundi 11 octobre dernier, des individus armés ont attaqué le village de Jigi-Zeino, dans la commune...
Publier le 13/10/2021, 15:27
education-le-president-bazoum-va-enfin-pouvoir-mettre-fin-au-statut-precaire-des-contractuels Le Président de la République Bazoum Mohamed a présidé ce mercredi matin au Palais de la Présidence,...

Dans la même Rubrique

Défense : le Président annonce d’importantes mesures destinées à renforcer la capacité opérationnelle des Forces armées nigériennes (FAN)

15 octobre 2021
Défense : le Président annonce d’importantes mesures destinées à renforcer la capacité opérationnelle des Forces armées nigériennes (FAN)

Le Président de la République Mohamed Bazoum, chef suprême des Armées, a dévoilé le vendredi 15 Octobre 2021 à Niamey, les grands axes de sa politique de Défense, à l’occasion...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 14 OCTOBRE 2021

14 octobre 2021
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 14 OCTOBRE 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 14 octobre 2021, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur MOHAMED BAZOUM, Président de la...

Education : le Président Bazoum va enfin pouvoir mettre fin au « statut précaire » des contractuels  

13 octobre 2021
Education : le Président Bazoum va enfin pouvoir mettre fin au « statut précaire » des contractuels  

Le Président de la République Bazoum Mohamed a présidé ce mercredi matin au Palais de la Présidence, une nouvelle réunion de haut niveau sur le secteur de l’éducation. Au menu,...

Présentation du Projet de loi de finances 2022 à l’Assemblée Nationale : le député Ousmane Idi Ango explique les raisons du boycott des députés de l’opposition parlementaire

7 octobre 2021
Présentation du Projet de loi de finances 2022 à l’Assemblée Nationale : le député Ousmane Idi Ango explique les raisons du boycott des députés de l’opposition parlementaire

 La session budgétaire de l’année 2021 s’est ouverte le lundi 27 septembre 2021. Suivant le calendrier, le mardi 05 octobre 2021 a eu lieu la présentation du projet de loi...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 07 OCTOBRE 2021

7 octobre 2021
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 07 OCTOBRE 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 07 octobre 2021, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur MOHAMED BAZOUM, Président de la République,...

Niger-Mali : une importante délégation des leaders du CSP malien chez le Président Bazoum

5 octobre 2021
Niger-Mali : une importante délégation des leaders du CSP malien chez le Président Bazoum

Le Président du Niger a reçu en audience, en début de soirée du lundi 04 octobre 2021, une  importante délégation des leaders du Cadre Stratégique Permanent (CSP) du Mali, conduite...