samedi 10 décembre 2022

2574 lecteurs en ligne -

fraren

Présidentielle : après sa victoire, Bazoum félicite Ousmane et lui tend la main pour faire face ensemble aux défis majeurs du pays (Déclaration)

Bazoum declaration avec allies

Après la proclamation des résultats provisoires du second tour de la présidentielle qui le donne victorieux avec 55,75%, Mohamed Bazoum a célébré l’évènement au siège de son parti en compagnie des membres du comité exécutif du PNDS, des présidents des partis alliés ainsi que des militants et sympathisants en liesse. Dans l’allocution qu’il a prononcée à cette occasion, le candidat du PNDS Tarrayya a rendu un hommage mérité au président Issoufou Mahamadou avant de féliciter le candidat de l’opposition, Mahamane Ousmane, à qui il a d’ailleurs tendu la main. « Je voudrais enfin féliciter mon challenger, le président Mahamane Ousmane pour le score remarquable qu'il a réalisé. Connaissant sa sagesse je voudrais compter sur lui pour créer un nouveau climat entre le pouvoir et l'opposition, mettre fin aux tensions inutiles et nous donner la main sur l'essentiel par ces temps de grands défis terroristes », a déclaré Bazoum Mohamed.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Déclaration du Président Bazoum Mohamed après la proclamation par la CENI des résultats globaux provisoires du second tour de l’élection présidentielle.

Mes chers compatriotes,

Je voudrais en cet instant si singulier rendre grâce à Dieu le Tout puissant pour sa décision de me confier la charge la plus lourde dont il peut gratifier un homme. Nous venons, en effet, de terminer ce long cycle électoral par l'organisation le dimanche 21février 2021 du second tour de l'élection présidentielle. Les résultats provisoires publiés par la commission électorale nationale indépendante me créditent de 55,75% des suffrages exprimés et font ainsi de moi le Président de la République élu. C'est avec beaucoup d'émotion que je prends acte de cet état de fait. C'est aussi avec autant d'humilité que je rends hommage au peuple nigérien. Le calme remarquable qui a caractérisé la double campagne électorale de décembre 2020 et de février 2021 malgré les enjeux combinés de scrutins multiples est la preuve de l'adhésion totale de notre peuple au principe de la dévolution du pouvoir à travers ce mécanisme des élections. C'est aussi la preuve de sa confiance en la CENI qui aura travaillé comme d’habitude de façon totalement transparente et inclusive. Notre loi électorale en impliquant les partis politiques d'un bout à l'autre dans l'organisation des élections a créé les conditions de cette confiance que les Nigériens témoignent au travail accompli par la CENI. En effet, les partis politiques en complétion électorale en plus d'être représentés à la CENI au niveau national ont leurs représentants dans tous les démembrements de celle-ci au niveau local, départemental et régional. Qui plus est, chaque candidat du second tour de l'élection présidentielle désigne, à travers ses représentants locaux le président ou le secrétaire de chaque bureau de vote. En outre chaque candidat désigne un délégué dans chaque bureau de vote. Cette double représentation paritaire des candidats dans tous les bureaux de vote est un gage de transparence et un moyen efficace de lutte contre toute forme de fraude.

Mes chers compatriotes,

Si les élections se sont bien passées dans leur organisation et leur transparence, elles n'en ont pas moins été entachées par des actes terroristes qui ont profondément endeuillé notre pays. J'ai à cet égard une pensée pieuse pour les 7 agents électoraux décédés dans le département de Gothèye suite à l'exposition d'une mine posée par des terroristes. Je m'incline aussi devant la mémoire de l'agent électoral fauché par une roquette de BokoHaram dans le département de Diffa. Je pense également aux rescapés de ces deux actes odieux à qui je souhaite un prompt rétablissement. Je présente mes condoléances attristées aux parents des victimes.

Ces événements nous rappellent l'urgence et l'énormité du défi que constitue le combat contre le terrorisme. Ce combat je le mènerai avec méthode et détermination parce que pour avoir assidûment fréquenté durant ces 8 derniers mois les populations, je sais que partout où prévaut l'insécurité c'est le premier besoin qu'elles expriment et qu'elles nous demandent de régler. Aussi, dans la hiérarchie de mes actions futures la sécurité aura-t-elle une place prépondérante.

Une fois investi Président de la République, après le jugement de la cour constitutionnelle je m'appuierai sur ma majorité parlementaire forte de 129 députés pour former un gouvernement que je mettrai au travail de façon immédiate. Je consoliderai ainsi que le dit mon slogan de campagne le travail accompli pendant 10ans sous l'autorité du président Issoufou Mahamadou et j'avancerai dans le sens des objectifs que j'ai soumis au peuple dans le cadre de mon programme électoral.

La gouvernance que je mettrai en œuvre sera riche de l'expérience de nos succès mais aussi des leçons que j'ai tirées de nos échecs. Je connais parfaitement mon pays, j'ai une grande connaissance de l'Etat. Je me sens en état d'assumer cette fonction que le peuple a décidé de me confier. Je l'assumerai avec patriotisme, loyauté et probité. Je serai le Président de tous les Nigériens, sans distinction aucune.

Mes chers compatriotes,

Je voudrais pour terminer remercier le Président Issoufou pour le travail qu'il a accompli pour notre pays et surtout pour sa loyauté à son égard. Il vient de nous permettre de réaliser quelque chose d'inédit. Le Niger lui devra cela pour l'éternité. Il est définitivement rentré dans l'histoire et je suis fier des hommages que lui rend le monde entier.

Je voudrais saluer les leaders des partis qui m'ont apporté leur précieux soutien et qui ont facilité ma victoire. Je leur serai loyal et ce sera dans la loyauté commune vis-à-vis de notre pays que nous travaillerons ensemble pour assurer son progrès ainsi que la prospérité des populations.

Cela passe avant tout, ai-je besoin de le rappeler, de la promotion d'une gouvernance toute d'éthique en vue notamment de lutter contre la pauvreté, de réhabiliter notre système éducatif, de former les jeunes et de lutter contre le chômage.

Je voudrais enfin féliciter mon challenger, le président Mahamane Ousmane pour le score remarquable qu'il a réalisé. Connaissant sa sagesse je voudrais compter sur lui pour créer un nouveau climat entre le pouvoir et l'opposition, mettre fin aux tensions inutiles et nous donner la main sur l'essentiel par ces temps de grands défis terroristes.                                                                                                            

.

Commentaires  

+17 #1 Jon Ali 23-02-2021 21:49
Mahamane Ousmane est un homme sage il ne serre pas les mains sales. Celles de Bazoum et de toute la la bande de Issoufou sont tâchées du sang des nigériens.
Citer | Signaler à l’administrateur
+13 #2 Ayeess Abdou 23-02-2021 21:50
C'est bizarre il y a moins d'une semaine il déclarait sur la DW qu'il n'aurait pas besoin de l'opposition s'il était élu puisque de toute façon il a une assise aisée au parlement. Le nouveau président a 2 paroles ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+15 #3 Hamadou Mounkaila 23-02-2021 21:53
Akan Laya à tous ceux qui ont organisé ce hold-up électoral.
Citer | Signaler à l’administrateur
+13 #4 HAMZA MAI GARKUA 23-02-2021 22:03
J’espère que le Président Mahamane Ousmane ne trahira pas les espoirs placés en lui par le peuple nigérien qui lui a témoigné une adhésion totale en exprimant, a une écrasante majorité, sa volonté de le voir diriger notre pays. J’espère qu'il saura rester ferme et déterminé face aux pressions qui viennent certainement en ce moment de tous les côtés pour lui demander de trahir la confiance placée en lui par le peuple en concédant une fausse défaite. Nous avons fait notre devoir envers lui en votant massivement et en majorité pour lui. Il lui reste à nous prouver qu'il méritait cette confiance en refusant de céder notre pays à un imposteur. Mais quel que soit le choix qu'il aura fait, nous continuerons a lutter sans faille pour l’indépendance de notre pays et sa prospérité. Nous ne trahirons jamais notre patrie et notre peuple.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #5 Bozari 23-02-2021 22:55
Commencez a organisée la lutte , au lieu de vous cacher derrière vos ordis
Citer | Signaler à l’administrateur
-9 #6 Rabiou Boubé 24-02-2021 00:38
Toutes mes félicitations au président élu. Bon courage.Restons unis et solidaires.
Citer | Signaler à l’administrateur
-10 #7 sai bazoum 24-02-2021 01:08
Quand on perd une election on accepte le verdict des urnes
bonne chance bazoum
Citer | Signaler à l’administrateur
-8 #8 Najib 24-02-2021 04:10
Mes félicitations au président bazoum. Bon courage.Restons unis et solidaires... Vive le niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #9 Touknouss 24-02-2021 08:16
Donc on peut perdre une élection dans les urnes et la gagner cas meme sur les papiers. Sai Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #10 lilwayne 24-02-2021 08:27
On verra bien si il a gagne les elections....le peuple n'est pas aussi dupe
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #11 Fin du Match 24-02-2021 08:37
Fin du Match opposant :
Libye + Qatar + Emirats Arabes Unis + Arabie Saoudite + Azawad : 1
Niger : 0

Remise du trophée le 02 Avril 2021
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #12 Oncle Sam 24-02-2021 08:45
Je suis soulage de voir tout ça finir. L'heure est venue pour le candidat choisi par la CENI de rassembler les nigériens pour les remettre au travail. Trop de promesses ont ete faites, il est temps de commencer a les honorer.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #13 Le Saint 24-02-2021 08:54
La démocratie agonisante depuis dix ans est morte et enterrée hier 23 février 2021 a 17h00 heure de Niamey. La messe de requiem a été prononcée par le croque mort Issaka Sounna. Ayons une pensée pieuse pour les deux orphelins inconsolables qu'elle laisse derrière elle que sont: La justice et la Liberté.
Paix a son âme.
Amen
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 lilwayne 24-02-2021 09:13
@le saint, le combat n'est pas encore fini, ça reste ...le peuple Nigerien n'a pas dit son dernier mot....
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #15 Bawa 24-02-2021 09:20
Citation en provenance du commentaire précédent de lilwayne :
@le saint, le combat n'est pas encore fini, ça reste ...le peuple Nigerien n'a pas dit son dernier mot....


Si ce peuple de lâches et de fatalistes avaient un mot a dire, Ousmane aurait été déclaré vainqueur car c'est bien lui qui a gagne.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 Nostradamus 24-02-2021 09:40
"...La gouvernance que je mettrai en œuvre sera riche de l'expérience de nos succès mais aussi des leçons que j'ai tirées de nos échecs. ....Je serai le Président de tous les Nigériens, sans distinction aucune..."

Le virage a 180 degres est abracadabrantesque pour qui a suivi Bazoum dans sa posture, sa rhétorique agressive au cours des trente dernières années. Les deux mots " nos echec" sortis de la bouche de Bazoum sonne déjà comme une révolution morale et politique pour l'homme de la continuité. L’arrivée enfin de Bazoum au pouvoir sonne t'elle la fin des tensions et des divisions inutiles dans le pays ? Seul l'avenir nous le dira.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #17 Modibo 24-02-2021 09:42
" On n'organise pas une élection pour la perdre" Hama Amadou l'a dit, Bazoum Mohamed l'a fait.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #18 enfant du soleil 24-02-2021 12:59
La honte totale pour issofou mahamadou. Mais une chose est sur, un peuple calme est deviens très dangereux quand l'on le mène a bout de force, tel était le cas avec nos voisin du Burkina et ceux du Mali.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #19 gouriste 24-02-2021 13:18
on vous a dis que la renaissance doit se poursuivre
arrêtez vos histoires et suivez nous pour une renaissance acte 3 du Niger notre cher pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #20 Tagoum 24-02-2021 13:28
Les voleurs de la secte rose indignes de vous vous devrez faire profil bas. La démocratie ne se fait pas dans le vol de suffrages. Si vous avez bien géré ce pays il n'y a pas besoin de s'entourer de plus de 100 partis, plus de 130 députés pour passer haut les mains.
Vous provoquez ce peuple, il va vous emporter voleurs en tout. Méfiez vous les gens sont sous haute tension pour vous chasser.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #21 gouriste 24-02-2021 13:33
vous parlez comme si vous avez un problème le peuple est avec la renaissance.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #22 Briyou 24-02-2021 14:02
Bazoum a volé le suffrage des nigériens qui aspirent au changement.
C'est inacceptable même moralement.
Comment Bazoum peut-il statistiquement parlant expliquer que Ousmane ait obtenu 1,1 million de voix de plus que son résultat du premier tour. Et que toi Bazoum, avec plus de 130 députés à tes côtés, plus de 100 partis politiques autour de toi, treize candidats en appui dont le troisième et le quatrième du premier tour, avec plus de moyens utilisés surtout publics tu n'a pu qu'apporter qu'un peu plus de 600 mille voix par rapport à ton résultat du premier tour.
Bazoum, en ton fort intérieur tu sais que le peuple n'est pas avec toi. Tahoua a bourré les urnes pour toi ce n'est pas du voté sincère. Un hold-up orchestré mais la suite ne sera pas comme cerises sur un gâteau.
Voleurs! Honte et ignominie aux voleurs et adeptes de voleurs. Il n'y a pas de quoi être si fier!
Un arabe voire un libyen président d'un pays de l'Afrique noire dites où ça s'est passé ailleurs!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #23 Grak 24-02-2021 14:09
@#21 voleurs ou adepte de voleurs tais toi.
Déchet inutile de la société. Adepte écervelé d'un libyen. Tu fais la honte de la patrie. Anti patriote égaré dans repère. Traître parmi des traîtres. Vous êtes des esclaves de Bazoum et des arabes. Vous êtes morveux, crasseux et pathétiques sans grain de valeurs. Cervelle de crétin.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #24 Ramzi 24-02-2021 14:19
Les esclaves des arabes ont voté pour proclamer Bazoum président et ils jubilent. Bandes d'ignares sans repère.
Vous jubilez pour un arabe qui vous regarde esclave.
Il n'y a pas longtemps des noirs se vendaient au comptoir en Libye. Guristes, vous êtes des égarés de la société. C'est lamentable.
Tahoua, honte à vous d'avoir été incapable de trouver un fils du terroir comme candidat rose.
Dommage ba'adare bouzou ne, sai sata.
De toute la cupidité qui vous animé vous n'emporterez aucun franc dans votre tombe. L'histoire retiendra que vous avez trahi la nation.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #25 Kalimi 24-02-2021 14:32
Guristes, j'estime que dans votre obnubilation, vous avez perdu le pôle Nord. C'est un arabe qui vous tient à coeur au détriment d'un noir pur sang nigérien.
Vous avez commis le plus grand mal à la nation.
Regardez vous dans un miroir, le visage de traîtres de la nation, un visage à jamais morbide.
Honte à vous de vous vvoirvous pavaner et vous extasier pour un libyen.
La fine fleur de l'intelligentia rose se limite au choix d'un arabe. Tout ça pour ça. C'est Bazoum le borgne et au pays des aveugles les borgnes sont rois. C'est pathétique
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #26 Mano 24-02-2021 14:41
Bazoum avec les qataris, les saoudiens vous prendra comme des esclaves. Le noir pour la plupart des arabes est un esclave.
C'est une véritable gifle que les guristes dans leur trahison ont administré au Niger.
Allah wadde naka shi lalace.
Vous êtes les pires fils que le Niger ait enfanté.
Un arabe. Wayyo.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #27 Poullo 24-02-2021 21:20
Issaka Sounna, President de la CENI sera responsable devant l'histoire, devant Dieu et devant les hommes de tous les maux actuels et a venir dans ce pays. En cédant aux pressions de Issoufou Mahamadou et de Ibn Chambass pour proclamer des faux résultats, il a trahi son serment ainsi que les nigériens dans leur ensemble.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #28 tarzan 25-02-2021 12:22
ALLAH YA ISSA.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #29 Ahmed 25-02-2021 17:15
Bazoum a gagné de grâce fermez vos sale bouche
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com