dimanche 14 août 2022

2638 lecteurs en ligne -

fraren

Tahoua : inauguration officielle du nouveau marché central moderne construit pour une enveloppe de 23 milliards FCFA

Issoufou inauguration marche central Tahoua 

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a inauguré ce vendredi en début d’après-midi 19 février 2021, le marché central moderne de Tahoua, une infrastructure à la hauteur de l’importance des activités économiques qui prévalent au niveau de cette région selon les autorités. Cette importante infrastructure commerciale et économique, d’un coût de 23 milliards de FCFA est composée de 1.317 boutiques et d’autres services annexes.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

La cérémonie officielle d’inauguration s’est déroulée en présence notamment des Présidents des Institutions de la République, des membres du Gouvernement, des Députés Nationaux, des membres du Corps Diplomatique accrédité au Niger, des représentants des Organisations internationales, du Secrétaire Général du Gouvernorat de Tahoua représentant le Gouverneur et des autorités administratives, coutumières et religieuses de la Ville de Tahoua et de la Région de Tahoua.

Selon un communiqué des services de la Présidence, cette importante infrastructure commerciale et économique, d’un coût de 23 milliards de FCFA et comprenant 1317 boutiques, a été réalisée grâce à la détermination et l’engagement personnel de SEM Issoufou Mahamadou.

Suite à l’incendie qui a ravagé l’ancien marché, rappelle-t-on, le Chef de l’Etat a réagi rapidement en promettant aux populations de Tahoua de construire, à la même place, un marché central moderne.

C’est encore une promesse tenue par le Président de la République. Et les populations de Tahoua lui ont exprimé, par la voix des différents responsables dont le Secrétaire Général du Gouvernorat, leur immense gratitude.

Elles ont également remercié le Président Issoufou Mahamadou pour toutes les importantes réalisations dans les villes et villages de la région.

Pour marquer leur reconnaissance au Chef de l’Etat, ces populations lui ont aussi réservé un accueil exceptionnel, empreint de chaleur et de fraternité. En atteste leur forte mobilisation aussi bien à l’aéroport de Tahoua que sur le lieu de la cérémonie d’inauguration.

Après avoir procédé au dévoilement de la plaque et à la coupure du ruban symbolisant l’inauguration officielle du marché, le Président Issoufou Mahamadou a indiqué, devant la presse, que ce marché moderne est le troisième du genre après ceux de Maradi et de Zinder construits dans le cadre du Programme de Renaissance.

« Cela est un témoin du processus de transformation du Niger », a dit le Chef de l’Etat, rappelant « un autre témoin de cette transformation » à savoir l’inauguration jeudi 17 février 2021 du Pont Général Seyni Kountché sur le Fleuve Niger à Niamey. .

Ainsi, sur les cinq ponts sur le Fleuve Niger, deux ont été construits dans le cadre du Programme de Renaissance ainsi que trois marchés modernes sur un total de quatre. A ces infrastructures, s’ajoutent les Echangeurs réalisés dans le cadre du Programme Niamey Nyala.  « Tout cela témoigne que le Niger progresse, se transforme dans tous les domaines. Nous avons, depuis dix ans, fait beaucoup de réalisations, travaillé sur tous les axes dont la réalisation a été promise au peuple nigérien », a affirmé le Président de la République.

Evoquant l’élection présidentielle prévue le 21 février 2021, le Chef de l’Etat espère que cette élection sera transparente, comme l’ont été toutes les élections au Niger. « Cela participe de ma promesse de consolider les institutions démocratiques dans notre pays », a-t-il souligné.

Le Chef de l’Etat a rappelé les principales réalisations de 2011 à ce jour, dans les domaines notamment des infrastructures (routières, énergétiques et télécommunications), de l’Initiative 3N et du capital humain (éducation, formation, santé, eau, création d’emploi pour les jeunes).

Pendant cette décennie, le Niger a amorcé sa transformation. Mais il y a encore beaucoup de travail à faire pour faire progresser le pays, pour créer les conditions de son émergence, a-t-il noté. « Mon souhait le plus profond, le plus cher, c’est que le Niger connaisse encore des décennies et des décennies de stabilité », a affirmé le Chef de l’Etat. « C’est avec la stabilité que nous ferons sortir notre pays des problèmes dans lesquels il se trouve aujourd’hui en particulier les problèmes de pauvreté », a-t-il ajouté. « Nous avons connu une décennie qui a amorcé le processus, il faut que les décennies prochaines consolident cela et créent les conditions de l’émergence de notre cher Niger », a-t-il encore souligné. « Je suis fier aujourd’hui d’avoir tenu cette promesse encore en ce qui concerne ce marché moderne de Tahoua, un marché qui a été réalisé dans le respect des règles de l’art », s’est réjoui SEM Issoufou Mahamadou.

Source : Présidence

 



Commentaires  

0 #1 Bozari 19-02-2021 22:11
Regardez comment il est seul ce gars
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Boy 20-02-2021 08:50
La campagne de soutien a son candidat Bazoum bat son plein. Quand issoufou se promene dans le pays entoure des bidasses qui le protege contre le bas peuple, Ousmane lui remplit le stades avec des populations avides de tourner la page.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 gouriste 20-02-2021 11:59
vous êtes tous des nuls Maman Ousmane Dan Kantché ; un mandant affamé qui n'a aucune vision de développement ne peut rien changer dans ce pays.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Boy 20-02-2021 13:31
Citation en provenance du commentaire précédent de gouriste :
vous êtes tous des nuls Maman Ousmane Dan Kantché ; un mandant affamé qui n'a aucune vision de développement ne peut rien changer dans ce pays.


Pauvre debile. Aucun nigerien n'attend de Ousmane de changer quoique ce soit dans le pays. Tout ce que les nigeriennent attendent de lui est qu'il les gouverne a l'oppose du machin de dan dadji alias charlie. Le changement attendu viendra apres de lui meme.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com