samedi, 18 septembre 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


CM Rafini 5 01 2021

En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la République, une délégation de pouvoirs pour la présidence d’un Conseil des Ministres.

 C’est ainsi que Son Excellence, Monsieur BRIGI RAFINI, Premier Ministre, Chef du Gouvernement a présidé, ce jour mardi 05 janvier 2021, un Conseil des Ministres.

Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

 

Zeyna transfert argent bis

  1. AU TITRE DU MINISTERE DE L’INTERIEUR, DE LA SECURITE PUBLIQUE, DE LA DECENTRALISATION ET DES AFFAIRES COUTUMIERES ET RELIGIEUSES.

Le Conseil des Ministres a adopté les projets de textes ci-après :

1.1. Projet d’ordonnance portant prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur toute l’étendue du territoire de la République du Niger.

La pandémie de la Covid-19 a conduit le Gouvernement à recourir aux mesures prévues par l’article 68 de la Constitution et la loi n°98-024 du 11 août 1998, portant réglementation de l’état d’urgence.

En effet, l’article 1er de la loi susmentionnée dispose : « L’état d’urgence peut être déclaré sur tout ou partie du territoire national, soit en cas de péril imminent résultant d’atteintes graves à l’indépendance de la Nation, l’intégrité du territoire et à l’ordre public, soit en cas d’événements présentant, par leur nature et leur gravité, le caractère de calamité publique ».

C’est ainsi que par décret en date du 27 mars 2020, le Gouvernement a proclamé l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire de la République du Niger pour faire face à cette menace pour la santé de la population et aux conséquences  socio-économiques qui en découlent.

En raison de la persistance et du caractère éminemment pathogène et contagieux de la Covid-19, le Gouvernement a décidé de la prorogation de l’état d’urgence pour une nouvelle période de trois (03) mois à compter 08 janvier 2021.

1.2. Projet d’ordonnance portant proclamation de l’état d’urgence dans la région de Diffa et dans certains départements des régions de Tahoua (Départements de Tassara et de Tillia) et de Tillabéri (Départements de Ouallam, d’Ayérou, de Bankilaré, d’Abala, de Banibangou, de Say, de Torodi, de Téra, de Tillabéri et de Gothèye).

Depuis l’avènement de la secte Boko Haram, la région de Diffa est exposée à une menace terroriste qui revêt désormais un caractère durable.

Le phénomène d’insécurité s’est également exacerbé dans la Région de Tahoua (départements de Tassara et de Tillia) et dans la Région de Tillabéri (Départements de Ouallam, d’Ayérou, de Bankilaré, d’Abala, de Banibangou, de Say, de Torodi, de Téra, de Tillabéri et de Gothèye).

Face à cette situation, le Gouvernement a fait recours aux mesures prévues en période de crise par la Constitution et la loi n°98-24 du

11 août 1998, portant réglementation de l’état d’urgence, modifiée et complétée par la loi n°2015-07 du 10 avril 2015, en proclamant l’état d’urgence.

La situation sécuritaire dans les localités concernées demeurant toujours fragile, le présent projet de loi est pris pour proroger à nouveau cette mesure pour une période de trois (03) mois, à compter du 09 janvier 2021 inclus.

Ces mesures exceptionnelles visent à permettre aux Forces de Défense et de Sécurité déployées dans ces zones de disposer des moyens juridiques nécessaires pour rétablir et maintenir l’ordre et la sécurité publics.

  1. SITUATION DE LA PANDEMIE DE LA COVID-19.

A la date du 03 janvier 2021, le Ro est de 0,273. L’évolution de la Pandémie de la COVID-19 se présente comme suit :

  1. STRATEGIE DE LA RIPOSTE
  2. Confinement

- Total cas confinés : 20 473

- Total cas sortis de confinement : 19 575

- Total cas en cours d’auto confinement : 898

  1. Situation particulière du point d’entrée d’Ayérou (Région de Tillabéri).

Il faut noter la particularité de la situation du point d’entrée d’Ayérou qui se caractérise par :

- une baisse significative des cas de la COVID-19 enregistrés cette semaine ;

- l’ouverture d’un site de prise en charge des cas à la frontière du Mali ;

- une réduction du trafic au niveau de la frontière en aller et retour ;

- un accompagnement des autorités locales dans la gestion de la situation.

Les actions menées sont les suivantes :

- la supervision du Point d’Entrée d’Ayérou par le niveau central ;

- la mise en place d’un site de dépistage systématique avec les PCR ;

- la création d’un nouveau site de prise en charge des cas ;

- la poursuite de la mission de l’équipe multidisciplinaire d’appui à la gestion de la COVID-19 au niveau de la région de Tillabéri pour 3 semaines.

  1. STRATEGIES DE PRISE EN CHARGE

Au total 63.573 tests sont réalisés au 04 janvier 2021, à l’issue desquels on dénombre :

1) 3.500 cas confirmés positifs ;

2) 2.061 cas sortis guéris ;

3) 110 décès enregistrés ;

4) 1.329 patients actifs ;

5) 112 patients en hospitalisation dont trois (03) en réanimation.

Il faut, par ailleurs, noter que tous les hôpitaux nationaux et régionaux ont intégré la prise en charge des cas de Covid-19 dans l’organisation des soins afin d’augmenter l’accès et l’amélioration de la qualité de la prise en charge à travers :

- la mise en place du système de tri des patients ;

- le dépistage sur place des cas avec les GeneXperts ;

- la prise en charge des cas positifs.

En outre, dans le cadre de la stratégie de prise en charge de la Covid-19, il a été envisagé :

- la mise en place d’un Genexpert au village chinois pour faciliter l’accès au diagnostic des cas suspects ;

- l’intégration du dépistage à travers les TDR au niveau de six (06) CSI pilotes de la région de Niamey ;

On constate de plus en plus, une prise de conscience de la maladie suite à la réactivité de la communauté surtout au niveau de la région de Niamey (forte demande de test, demande de désinfection des cas, port de masque, …).

  1. DEFIS ET DIFFICULTES
  • ­La difficulté du suivi de l’application de certaines mesures notamment au niveau des administrations publiques et privées et des transports en commun relativement au respect des mesures barrières ;
  • L’inobservation de la mesure relative au regroupement de personnes.
  1. DECISION

Le Conseil des Ministres a décidé de la reconduction de la mesure de fermeture des bars, des boites de nuits et des lieux de spectacle qui expire le 06 janvier 2021.

L'ordre du jour étant épuisé, Son Excellence Monsieur le Premier Ministre a levé la séance.

Fait à Niamey, le 05 janvier 2021

Le Secrétaire Général du Gouvernement

ABDOU DANGALADIMA

 

Commentaires  

+4 #1 TOTO A DIT 06-01-2021 00:14
BANDE D'INCAPABLES INCONSCIENTS INCONSÉQUENTS INCOMPÉTENTS!!!!!

Vous chauffez les oreilles des gens avec vos âneries et idioties.

Tchombangou et Zaroumdarèye, dans la région de Tillabéri ou Diffa , et toute la partie colorée en rouge jusqu'àux confins de Niamey , n'étaient ils pas déjà sous état d'urgence , cela a t il dissuadé ces bandits de venir pas en équipe de un , deux , cinq , 30 mais une centaine de en moto pour terroriser , tuer et chaque fois disparaître dans la nature sans qu'aucuns drones , sans que ces dites foces étrangères militaires d'occupation n'aient rien vu , rien anticiper , quoi servent donc ces interdictions d'engins à deux pour ces villageois ,mettant en berne toute une économie sectorielle , un manque à gagner pour des chefs et pères de famille alors que dans le même temps des bandits venus d'on ne sait ou peuvent venir assassinér des villageois et disparaître dans trace : c'est quelle couilonnerie çà la même : TCHRRRR!!!!
DÉGAGEZ AVEC VOS MOUTONNERIES !!!

C'est quel état d'urgence çà la même ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 TOTO A DIT 06-01-2021 00:18
Lire
À quoi servent donc ces interdictions d'engins à DEUX ROUES...

disparaître sans trace dans la nature
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #3 Tchandji 06-01-2021 01:59
Discipline camarade
On attend vivement un débat télévisé sur ORTN entre Ousmane et Bazoum: programme contre programme. Parce que si on parle du bilan du travail de Bazoum, il est battu avant même de commencer, c'est clair. Son parcours politiques à casser les pieds de tout le monde n'en parlons pas.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #4 HAMZA MAI GARKUA 06-01-2021 02:13
Mahamane Ousmane est un fils de bonne famille élevé dans les valeurs sacrées de l'Islam. Ce n'est pas un musulman en paroles. C'est un musulman dans ses actes et ses comportements quotidiens. Mahamane Ousmane n'a jamais tué personne. Ce n'est pas un psychopathe sadique et sans empathie pour son prochain. Il n'y a personne au Niger qui peut dire que Mahamane Ousmane lui a un jour fait du mal. C'est une chance incroyable pour ce pays que Mahamane Ousmane préside à nouveau aux destinées de notre nation pour nous tirer des griffes des narco-trafiquants, des amis des terroristes et des impérialistes français, des tueurs froids, de l'argent sale, des menteurs pathologiques et des individus aux origines obscures. Lors du deuxième tour, le dimanche 21 février 2021, vous aurez la chance unique de sauver notre pays. Vous aurez dans vos mains le pouvoir de sauver notre nation meurtrie, divisée, livrée au trafic de drogue et au terrorisme. Vous aurez la chance de sauver notre pays de la scission programmée de son territoire. Cette chance, c'est votre droit de vote et votre bulletin de vote. Sauvez notre pays au nom de Dieu. Votez Mahamane Ousmane.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #5 Tchandji 06-01-2021 02:35
C'est en réponse à ceux qui disent que le Président Ousmane n'a aucun programme. Son programme en plus d'être très humain et très pertinent et en fusion a ceux de ses alliés c'est la crème de la crème car éloigne du désœuvrement dans les zones sensibles et à l'enrôlement de jeunes dans des groupes bizarres. Retirer les motos de ces habitants n'a pas été une bonne stratégie une fois de plus.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Kakaki 06-01-2021 06:44
Le département de kollo est.il exclu de l.etat d.urgence?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Kakaki 06-01-2021 06:45
Mm le département de kollo est.il exclu de l.ede l.etat d.urgence
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Alphari 06-01-2021 07:41
Kollo n 'a été pas cité cette fois ci.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #9 Mai Boulala 06-01-2021 07:51
Issoufou Mahamadou alias Charlie est trop deprimee pour presider un conseil des ministres. La force des arguments et de l'argent sale n'ont pas paye.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #10 Lecteur Actuniger 06-01-2021 09:38
Citation en provenance du commentaire précédent de Mai Boulala :
Issoufou Mahamadou alias Charlie est trop deprimee pour presider un conseil des ministres. La force des arguments et de l'argent sale n'ont pas paye.

Internaut CON, sans argument
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #11 Observateur 06-01-2021 09:59
Mr Bazoum ne viendra jamais au pouvoir ca c'est clair. Même son programme sur l'education des jeunes filles c'est une vrai arnaque, dont on va mesurer les effets positif ou négatif que dans 20 ans pendant ce temps il aura le temps de liquider politiquement tous les niemes naïfs qui lui feront confiance. Les alliés qui l'ont déjà rejoint font HONTE à leurs electeurs de base et ne suivront pas la consigne des traitres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #12 Observateur 06-01-2021 10:13
Le changement permettra de nettoyer en profondeur un système administratif tarrayiste qui a paralysé le potentiel du Niger a émergé, allons seulement, que dit l'islam sur un pouvoir sui méprise la justice.
Citer | Signaler à l’administrateur
+11 #13 Observateur 06-01-2021 10:23
Mr Bazoum a fait politique et morale si je ne me trompe à l'UCAD de dakar, dite lui vu que pour vous les internautes qui sont vos concitoyens sont des cons qu'il a trahi l'essence que ses éminents professeur à Dakar lui ont partagé en gaspillant son energie a tirer sur tout le monde et que par conséquent on ne souhaite pas qu'il trahisse la confiance de 20M+ de citoyens nigériens
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #14 Observateur 06-01-2021 10:35
Seulement 7millions+ se sont fait enrôler, 5 millions+ ont votés !
Le taux de participation est plus élevé dans les zones nomades, hameaux et villages par rapport aux villes.
Les villageois saurait mieux votés que les citadins au vu du nombre des bulletins nuls enregistrés.
Ils n'ont rien fait pour que la Diaspora puissent voté car toute personne sensée même millitant du PNDS une fois devant l'urne s'il vote Bazoum pourra se dire qu'il a trahi le NIGER.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #15 Pauvre Niger 06-01-2021 13:07
Wayo!Pauvre Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #16 DAN KAWYE 07-01-2021 07:19
Bonjour cher internautes
Nous avons suivi avec stupeur des propos ethnocentriste d'un touaregdu PNDS qui a insulté toutes les autres communautés du Niger qui ne sont pas arabes ou bouzou.
Ces propos sont a condamner et leurs auteurs arrêtés car c'est vraiment tres grave!
Rappelez vous, Salou Gobi a été arrêté juste pour ses opinions politiques!
Nous osons esperer qu'il n y aura pas deux poids deux mesures!
A méditer!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #17 DAN KAWYE 07-01-2021 07:19
Bonjour cher internautes
Nous avons suivi avec stupeur des propos ethnocentriste d'un touaregdu PNDS qui a insulté toutes les autres communautés du Niger qui ne sont pas arabes ou bouzou.
Ces propos sont a condamner et leurs auteurs arrêtés car c'est vraiment tres grave!
Rappelez vous, Salou Gobi a été arrêté juste pour ses opinions politiques!
Nous osons esperer qu'il n y aura pas deux poids deux mesures!
A méditer!!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #18 Sagalo 07-01-2021 07:33
Citation en provenance du commentaire précédent de DAN KAWYE :
Bonjour cher internautes
Nous avons suivi avec stupeur des propos ethnocentriste d'un touaregdu PNDS qui a insulté toutes les autres communautés du Niger qui ne sont pas arabes ou bouzou.
Ces propos sont a condamner et leurs auteurs arrêtés car c'est vraiment tres grave!
Rappelez vous, Salou Gobi a été arrêté juste pour ses opinions politiques!
Nous osons esperer qu'il n y aura pas deux poids deux mesures!
A méditer!!!!


Le deux poids deux mesures fait partie de l'ADN du régime taraya de mahamadou Issoufou. Il appartient au candidat Bazoum de sortir pour condamner ces propos graves faits en son nom. C'est sa candidature illégitime qui ouvert la boite de pandore et si il aime le Niger, il devra condamner sans réserve tout propos divisionniste et prendre des sanctions contre leurs auteurs.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 DAN KAWYE 07-01-2021 07:41
Il ne pourra malheureusement pas le faire sous peine de tarir le financement de sa campagne.
Si vous avez bien suivi, c'est comme si les auteurs de ces propos ont une certaine immunité dans ce pays!
Bazoum est poings et pieds lié a ces gens, ils l'ont créé , ils vont le contrôler!
C'est cuit pour le Niger, malheureusement.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #20 Observateur 07-01-2021 14:53
Les jeunes leaders du Niger, on salue votre silence hypocrite. On attend que les prochaines années vous veniez traité ceux qui s'abstienne du hold-up programmé de participer de pres ou de tres loin aux actions qui naitront d'un pouvoir illégitime. On vous connait pour traiter les autres d'apatride et de tous les noms d'oiseaux imaginables à tort.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #21 Amadou Seydou 07-01-2021 15:16
Il me semble que l'Occident et le traître de président que nous avons élu, veulent nous imposer.
Nous leurs disons non au non de Dieu et la constitution du Niger.
Laissé les Nigériens choisir leur Président afin qu'on puisse se sentir en sécurité et de pouvoir combattre ces terroristes. Aucun Nigériens ne souffre du Covid-19
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 Sabo 07-01-2021 16:56
Citation en provenance du commentaire précédent de Amadou Seydou :
Il me semble que l'Occident et le traître de président que nous avons élu, veulent nous imposer.
Nous leurs disons non au non de Dieu et la constitution du Niger.
Laissé les Nigériens choisir leur Président afin qu'on puisse se sentir en sécurité et de pouvoir combattre ces terroristes. Aucun Nigériens ne souffre du Covid-19


C'est tout simplement impossible.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

BOOSTER SEPT 2021 ACTU NIGER 800 800 pixels Plan de travail 1

Top de la semaine

Publier le 18/09/2021, 18:35
56eme-edition-de-la-cure-salee-fete-des-eleveurs-en-presence-du-president-de-la-republique La cérémonie officielle marquant les festivités de la 56ème édition de la fête des éleveurs dénommée...Lire plus...
Publier le 18/09/2021, 18:06
guinee-la-junte-militaire-oppose-une-fin-de-non-recevoir-aux-exigences-de-la-cedeao La junte militaire du Conseil national pour le rassemblement et le développement (CNRD), qui a...Lire plus...
Publier le 18/09/2021, 12:19
region-de-tahoua-arrestation-de-5-presumes-bandits-armes-impliques-dans-des-attaques-de-domiciles-de-commercants  Cinq présumés bandits armés impliqués dans plusieurs attaques de domiciles de  commerçants...Lire plus...
Publier le 17/09/2021, 18:57
situation-politique-au-mali-et-en-guinee-les-verites-crues-et-pas-tres-diplomatiques-de-hassoumi-massaoudou-le-chef-de-la-diplomatie-nigerienne C’est connu de tous au Niger, le ministre Hassoumi Massaoudou n’a pas « sa langue dans la...Lire plus...
Publier le 17/09/2021, 18:42
forum-d-affaires-pakistan-niger-une-premiere-edition-a-niamey-pour-promouvoir-les-investissements-pakistanais-au-niger La capitale nigérienne abrite du 16 au 18 septembre 2021, la première édition du Forum sur les...Lire plus...
Publier le 16/09/2021, 14:42
sessions-2021-des-examens-du-bepc-et-du-bac-au-niger-105-personnes-interpellees-pour-fraude-et-46-plaintes-enregistrees-halcia Dans un communiqué de presse rendu public, le 14 septembre 2021, la Haute Autorité de Lutte contre les...
Publier le 17/09/2021, 18:57
situation-politique-au-mali-et-en-guinee-les-verites-crues-et-pas-tres-diplomatiques-de-hassoumi-massaoudou-le-chef-de-la-diplomatie-nigerienne C’est connu de tous au Niger, le ministre Hassoumi Massaoudou n’a pas « sa langue dans la...
Publier le 13/09/2021, 21:16
rentree-scolaire-et-academique-2021-2022-reunion-de-haut-niveau-sur-les-preparatifs-a-la-presidence Le Président de la République Mohamed Bazoum, a présidé ce lundi 13 septembre 2021, une réunion sur...
Publier le 17/09/2021, 07:41
sommet-extraordinaire-de-la-cedeao-les-chefs-d-etats-haussent-le-ton-sur-la-situation-en-guinee-et-au-mali-communique-final-du-sommet-d-accra  A l’issue de leur Sommet extraordinaire tenu le jeudi 16 septembre  2021 à Accra au Ghana,...
Publier le 12/09/2021, 22:13
medias-la-maison-de-la-presse-demande-l-annulation-des-charges-retenues-contre-les-journalistes-aksar-moussa-et-samira-sabou-communique-de-presse Le jeudi 9 septembre dernier, le Bureau du Conseil d’Administration de la Maison de la Presse a suivi...
Publier le 16/09/2021, 14:42
sessions-2021-des-examens-du-bepc-et-du-bac-au-niger-105-personnes-interpellees-pour-fraude-et-46-plaintes-enregistrees-halcia Dans un communiqué de presse rendu public, le 14 septembre 2021, la Haute Autorité de Lutte contre les...
Publier le 15/09/2021, 23:19
lutte-contre-le-terrorisme-le-president-francais-confirme-la-mort-d-abou-walid-al-sahraoui-chef-de-l-eigs Le président français Emmanuel Macron a confirmé tard dans la soirée du mercredi 15 septembre 2021...
Publier le 17/09/2021, 18:57
situation-politique-au-mali-et-en-guinee-les-verites-crues-et-pas-tres-diplomatiques-de-hassoumi-massaoudou-le-chef-de-la-diplomatie-nigerienne C’est connu de tous au Niger, le ministre Hassoumi Massaoudou n’a pas « sa langue dans la...
Publier le 12/09/2021, 22:13
medias-la-maison-de-la-presse-demande-l-annulation-des-charges-retenues-contre-les-journalistes-aksar-moussa-et-samira-sabou-communique-de-presse Le jeudi 9 septembre dernier, le Bureau du Conseil d’Administration de la Maison de la Presse a suivi...
Publier le 13/09/2021, 21:16
rentree-scolaire-et-academique-2021-2022-reunion-de-haut-niveau-sur-les-preparatifs-a-la-presidence Le Président de la République Mohamed Bazoum, a présidé ce lundi 13 septembre 2021, une réunion sur...

Dans la même Rubrique

Situation politique au Mali et en Guinée : les « vérités » crues et pas très diplomatiques de Hassoumi Massaoudou, le chef de la diplomatie nigérienne

17 septembre 2021
Situation politique au Mali et en Guinée : les « vérités » crues et pas très diplomatiques de Hassoumi Massaoudou, le chef de la diplomatie nigérienne

C’est connu de tous au Niger, le ministre Hassoumi Massaoudou n’a pas « sa langue dans la poche » comme on dit et donc n’est pas du genre à « remuer sept fois ...

Sommet extraordinaire de la CEDEAO : les chefs d’Etats haussent le ton sur la situation en Guinée et au Mali (Communiqué final du Sommet d’Accra)

17 septembre 2021
Sommet extraordinaire de la CEDEAO : les chefs d’Etats haussent le ton sur la situation en Guinée et au Mali (Communiqué final du Sommet d’Accra)

  A l’issue de leur Sommet extraordinaire tenu le jeudi 16 septembre  2021 à Accra au Ghana, les dirigeants de la CEDEAO ont pris des mesures sévères contre la junte...

Tillabéri : en visite dans la région, le Président Bazoum au chevet des populations déplacées de l’Anzourou

10 septembre 2021
Tillabéri : en visite dans la région, le Président Bazoum au chevet des populations déplacées de l’Anzourou

Le Président de la République Mohamed Bazoum a entamé, ce vendredi 10 septembre 2021, une visite de travail dans la région de Tillabéri, dans le nord-ouest du pays, dans la...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 09 SEPTEMBRE 2021

9 septembre 2021
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 09 SEPTEMBRE 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 09 septembre 2021, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur MOHAMED BAZOUM, Président de la République,...

Coopération : le chef de la diplomatie algérienne en visite de travail au Niger

5 septembre 2021
Coopération : le chef de la diplomatie algérienne en visite de travail au Niger

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a entamé ce dimanche 05 septembre 2021, une visite de travail de deux jours au Niger. Cette visite qui intervient dans le...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 02 SEPTEMBRE 2021

2 septembre 2021
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 02 SEPTEMBRE 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 02 septembre 2021, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur MOHAMED BAZOUM, Président de la République,...