samedi 13 août 2022

3282 lecteurs en ligne -

fraren

Élections locales et régionales : 98% des bureaux de vote « ont pu être opérés »

elections locales regionales Niger

Les élections tenues le dimanche 13 décembre 2020 ont été émaillé de difficultés dans plusieurs localités nigériennes, ce qui a conduit à la prorogation, par la CENI, du jour de scrutins au lundi 14 décembre dans certaines localités. Des difficultés liées essentiellement au retard dans le déploiement des matériels électoraux à temps et la production de bulletin unique par les imprimeries sont ainsi relevées.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Retard lors de l’ouverture des bureaux de vote, manque de matériels électoraux, manque de bulletin de certains partis politiques. Tels sont entre autres difficultés relevées lors des élections tenues le dimanche 13 décembre au Niger. Sur un total de 25 978 bureaux de vote 340 n’ont pas pu être opérés.  « Ce qui veut dire que nous sommes à 98%  des bureaux de vote qui ont été opéré, c’est-à-dire les bureaux de vote où les électeurs ont pu  exprimer leur choix », a expliqué le vice-président de la CENI Dr Amada Alafoua.

Selon lui, la principale difficulté c’est le déploiement du matériel à temps. Cela est lié « en partie au fait que les partis politiques ne nous ont pas facilité la tâche », a-t-il déploré.

Il faut dire que c’est la première fois que le bulletin unique a été introduit. « Ce bulletin unique doit comprendre le logo de chacun des partis politiques, groupement des partis politiques », a dit le vice-président de la CENI. « Depuis le 13 novembre nous avons adressé une correspondance à tous les partis politiques pour leur demander de déposer au plus tard le 19 novembre leur logo. Malheureusement il y a des partis politiques qui nous ont fourni ces logos que le 30 novembre », a-t-il déploré.

La seconde difficulté est liée à ‘’ l’immensité du travail’’. « Les imprimeries avaient des difficultés compte tenu de l’immensité du travail à produire dans le délai les bulletins unique », a expliqué Aladoua.

Pour le vice-président de la CENI, les insuffisances ainsi relevées seront corrigées aux prochaines élections, notamment les législatives et la présidentielle du 27 décembre 2020. « Nous espérons que nous ne serons pas dans cette situation où il fallait proroger les votes au lendemain », a-t-il conclu.

Wally (actuniger.com)

 



Commentaires  

+4 #1 Safia 15-12-2020 09:54
Helas vous n'avez rien compris du jeu actuel. Vous pensez vraiment que veiller dans les bureaux de vote et s'assurer que le dépouillement et le comptage des votes de la journée sont faits normalement suffit a vous assurer que votre vote est pris en compte dans le résultat final? Eh bien non, détrompez vous, votre contrôle sur le processus se limite uniquement au niveau du bureau de vote alors que le voleur est justement celui qui centralise tout et proclame les résultats finaux qui vous seront imposes. Les machines sont programmées pour sortir des résultats prédéfinis qui n'ont rien a voir avec les votes car la mise en musique de données est faite par un algorithme qui est est programme pour produire le résultat escompte au départ. Tout ce dont le système a besoin c'est l’opération de vote a travers le pays pour légitimer les résultats frauduleux de son algorithme. Voter c'est légitimer une victoire conçue a l'avance que leurs complices internationaux s'empresseront de valider. Ils ont eu assez de temps et de liberté pour trafiquer le processus. Des lors, deux options s'offrent aux nigériens: Empêcher le vote ou s'assurer que tout est fait manuellement depuis le bureau de vote.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 HAMZA MAI GACHI 15-12-2020 12:22
MERCI SAFIA. C'EST CE QUE JE M’ÉVERTUE A FAIRE COMPRENDRE AUX GENS DEPUIS LE DÉBUT DE CE PROCESSUS. J'ENTENDS DES GENS CRIER VICTOIRE AU VU DES RÉSULTATS DONT ILS ONT CONNAISSANCE. SEULEMENT CE NE SONT PS LES RÉSULTATS DONT ILS ONT CONNAISSANCE QUI COMPTERONT AU FINAL. C'EST LE RÉSULTAT PROGRAMME A L'AVANCE ET DÉTERMINÉ PAR L'ALGORITHME COMME TU L'AS ÉCRIT. LES RÉSULTATS PROCLAMES PAR LA CENI SERONT TRÈS, TRÈS, TRÈS DIFFÉRENTS DE CEUX DONT LES GENS ONT CONNAISSANCE. MAIS CECI SERA SURTOUT VALABLE POUR LES PRÉSIDENTIELLES.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Razak 15-12-2020 13:24
safia ces élections sont transparentes contrairement à ce tu veux nous faire croire.tu parles de fraude,tu peux nous donner une preuve? stp soyons serieux!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 moctar moussa 15-12-2020 13:26
c'est toujours celui qui se sent désavoué qui crie aux fraudes.on comprend le raisonnement le raisonnement de safia et de hamza et cela ne nous surprend guère.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Habiboullahi 15-12-2020 14:16
Il n'existe pas d'organisation parfaite des élections, partout au monde, même au USA, les perdants crient à la fraude, aux irrégularités, c'est ça la triste réalité.
Moi je me demande toujours s'il existe un processus électoral exempt de critiques.
Les nigériens ont contesté le code électoral, la CENI, la Cour Constitutionnelle, ils contestent un Candidat sur 30, ils vont contester les résultats des élections, finalement, c'est de la "HASSADA" qu'ils font, or; ils doivent eux mêmes se remettre en cause et accepter le verdict des juridictions et des urnes.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 Lilwayne 15-12-2020 21:56
Hey Habiboulahi, personne n'acceptera les résultats des urnes du PNDS...toi tu vas accepter qu'un voleur vienne te dicter sa loi.....si bazoum arrive, c les arabes qui vont vous envahir...tout les djihadistes de la lybie seront ici
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 Lilwayne 15-12-2020 21:56
Hey Habiboulahi, personne n'acceptera les résultats des urnes du PNDS...toi tu vas accepter qu'un voleur vienne te dicter sa loi.....si bazoum arrive, c les arabes qui vont vous envahir...tout les djihadistes de la lybie seront ici
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Yankee 16-12-2020 10:14
Citation en provenance du commentaire précédent de Habiboullahi :
Il n'existe pas d'organisation parfaite des élections, partout au monde, même au USA, les perdants crient à la fraude, aux irrégularités, c'est ça la triste réalité.
Moi je me demande toujours s'il existe un processus électoral exempt de critiques.
Les nigériens ont contesté le code électoral, la CENI, la Cour Constitutionnelle, ils contestent un Candidat sur 30, ils vont contester les résultats des élections, finalement, c'est de la "HASSADA" qu'ils font, or; ils doivent eux mêmes se remettre en cause et accepter le verdict des juridictions et des urnes.


Les mercenaires alimentaires du guri sont déjà a l'oeuvre pour préparer les gens a l'imposture. Mais, ça ne passera pas.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com