lundi 15 août 2022

2164 lecteurs en ligne -

fraren

Élections locales et régionales : après son vote, le président Issoufou appelle à maintenir "cette bonne conduite" pour les prochains scrutins

Issoufou vote locale et regionale 2020

Le Président de la République demande à tous les électeurs de sortir massivement accomplir leur devoir dans le calme et félicite tous les partis politiques qui ont mené une campagne électorale apaisée.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a voté dimanche matin, 13 décembre 2020 dans le cadre des élections des conseillers de ville et d’arrondissements communaux de Niamey.

Le Président de la République et la Première Dame Dr. Lalla Malika Issoufou Mahamadou ont accompli leur devoir civique au Centre de vote de l’Hôtel de Ville de Niamey.

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a programmé, ce dimanche, l’organisation des élections locales, municipales et régionales sur toute l’étendue du territoire national, rappelle-t-on.

Répondant à la presse après avoir voté, le  Chef de l’Etat a félicité la CENI qui a tenu ce pari, car, a-t-il souligné,  l’organisation de ces élections était un « pari difficile à tenir.

« Ces élections constituent une répétition dans la perspective des scrutins législatif et présidentiel du 27 décembre prochain », a dit le Président de la République avant de demander « à tous les électeurs de sortir massivement accomplir leur devoir dans le calme. »

SEM Issoufou Mahamadou a salué et félicité «  tous les partis politiques qui ont mené une campagne électorale apaisée » et leur a demandé de « maintenir cette bonne conduite tout au long de la campagne des élections législative et présidentielle. »

Le Chef de l’Etat a aussi lancé un appel à la CENI et à toutes les institutions chargées des élections pour qu’elles assurent la transparence et la sincérité de tous les scrutins.

Ce sont 100 structures et candidats indépendants qui sont en lice pour conquérir les suffrages de quelque 7,4 millions d’électeurs, répartis dans 16 circonscriptions (8 ordinaires et 8 spéciales), appelés aux urnes pour choisir les élus qui vont diriger les villes, les communes, les conseils régionaux et d’arrondissement du Niger.

Issoufou vote locale et regionale 2020 BIS

Présidence du Niger



Commentaires  

+10 #1 Lilwayne 13-12-2020 16:52
Lui même n'est pas crédible et transparent...il continue a prendre les nig pour des clochards
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #2 Baraka 13-12-2020 18:30
Dégage pyromane complexé.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #3 Ramid 13-12-2020 19:34
Bye bye Charlie. Incha Allah cet homme sans foi ni loi sans point d'honneur qui jure sur le Saint Coran, les nigériens vont massivement vous balayer toi et ta secte de voleurs. Vivement que vous dégagez. Bande d'incompétents. Vous avez vilipendé tous les régimes. Dits intello, aux arguments constructeurs, vous vous révélés amateurs et les nigériens ont constaté à l'épreuve des faits que votre niveau intellectuel se limite au pillage des deniers publics. Sans vision, vous vous êtes organisé en bandes de "wassossoistes". Seuls les ignards se laissent émerveillés par des investissements de prestige pendant que le pays égrène continuellement dix années de suite et lamentablement le rang éhonté de dernier au monde au plan de développement humain. Honte à vous dits intello enivrés par des discours et de slogans creux. Cassez-vous toi, Charlie et tes adeptes.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #4 lilwayne 13-12-2020 19:50
@Baraka...je te comprends et te pardonne comme tu manges a la mangeoire du PNDS
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Guezo 13-12-2020 20:01
Charlie, ton népotisme éhonté ne passera. Dictateur, tu te moques même de ta secte ou de ta vague rose de voleurs. Tu ne trouves pas mieux dans tout le guri systeme que ton fils timide directeur de campagne de Bazoum ton candidat parachuté à la nigérienneté d'origine douteuse et introuvable"jeka nayi ka"
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 Imid 13-12-2020 20:05
Charlie reste Charlie. Il ne peut en être autrement. "Yahouden'zamani" Bâ Soron Allah. Saï aïkin' yahoudawa kawey.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #7 Dondi 13-12-2020 20:16
#4
J'ai cru comprendre que le vrai pyromane qui doit dégager est celui présenté sur l'image de l'article. Charlie est un pyromane qui doit dégager. Il a mis le Niger en feu et à sang. Trop de sang a coulé, trop d'armes ont circulé dans ce pays et l'insécurité s'est retrouvée jusqu'aux portes de Niamey. Trop de marché ont brûlé dans ce pays. Trop de divisions créés entre les citoyens d'une même nation.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 TOTO A DIT 13-12-2020 21:33
:sad: :sad: Une élection ombragée de morts....' à Toumour, Diffa. Que les âmes des victimes reposent en paix .... Que leurs familles éplorées trouvent l'expression de condoléances les sincères de TOTO A DIT ...
Quand TOTO A DIT partage et aller à la ligne reste un choix :


Au moins 27 personnes ont été tuées dans la nuit de samedi 12 décembre à dimanche 13 décembre dans une attaque du groupe jihadiste Boko Haram dans la région de Diffa, dans le Sud-Est du Niger, proche du Nigeria, selon un responsable local. "Il y a officiellement eu 27 morts, des blessés et quelques disparus dans cette attaque qui est l'oeuvre de Boko Haram", a affirmé un responsable du département de Bosso dont relève la commune de Toumour où s'est déroulée l'attaque.

Des témoins et élus locaux ont confirmé l'attaque, sans donner de bilan. Elle survient le jour des élections municipales et régionales dans le pays. "Certains victimes ont été tuées ou blessés par balles d'autres calcinées à l'intérieur des cases totalement consumées par les flammes d'un énorme incendie provoqué par les assaillants", a noté ce responsable.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 TOTO A DIT 13-12-2020 21:40
Suite 1

Une "attaque d'une barbarie inouïe"

"Ils ont d'abord attaqué la résidence du chef traditionnel qui a pu leur échapper in extremis", a-t-il relevé. "C'était une attaque d'une barbarie inouïe. Près de 60% du village a été détruit", a commenté un élu local, également sous couvert de l'anonymat.


Les autorités nigériennes ne font pas la différence entre les membres de Boko Haram et de l'Iswap, qualifiant tous ces combattants jihadistes comme des éléments de Boko Haram.

La région de Diffa abrite selon l'ONU 300 000 réfugiés nigérians et déplacés nigériens, fuyant depuis 2015 les exactions des jihadistes. Diffa, la capitale régionale de 200 000 habitants située à la frontière avec le Nigeria, a été attaquée à quatre reprises en mai, et au moins 12 soldats nigériens ont alors été tués dans l'attaque du poste de Blabrine, au nord-est de Diffa.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Hankouri 13-12-2020 22:00
Nous espérons que ce jour marque le début de la fin du cauchemar qu'a vécu le peuple nigérien ces 30 dernières années. Que Dieu nous choisisse des gens dignes, justes, intègres et soucieux de l'intérêt du peuple nigérien, amine. Heureusement que le temps a raison sur toute chose sauf le pouvoir d'Allah.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 Bindigou 14-12-2020 08:02
Les mots chers à Issoufou alias charlie: terrorisme, immigration. Toutes choses partagées par l'Occident. Pendant qu'il surfe sur ces mots, l'école patauge dans le laisser pour compte, la santé se met sous perfusion des partenaires dits techniques et financiers, les paysans et les éleveurs ne savent plus à quel saint se vouer.
La main tendue de Issoufou a cessé dès lors que le MNSD a rejoint la "mangeoire", le "wassosso". Même le grand baobab n'a pas pu résister à l'offre de la mangeoire. A prendre ou à laisser au prix d'être concassé à n'en plus se relever. C'est cela l'œuvre du dit intello, ingénieur de son état qui conduit son pays en queue de peleton durant ces deux mandats obtenus par truquage opéré par Salou Djibo et par hold-up orchestré par lui-même commandant en chef. L'homme sans point d'honneur se cherche et bat de l'aile car il a du plomb dans l'aile. Désorienté, il prend un dauphin au dossier entaché d'irrégularités. Bazoum surpasse tous les caciques du PNDS en nigérienneté d'origine. Un cheval de bataille borgne pour défendre le bilan des voleurs. Le Titanic du gurisme conduit par un nigérien d'originalité inconnue prend de l'eau.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #12 Dound 14-12-2020 09:04
Le changement, le vrai, le "Tchanji na gari yanzu ne jama'a"! Balayons cette racaille de race de voleurs de la secte rose. Le pouvoir appartient au peuple et non à une secte. Une démonstration de force, un tsunami insoupçonné dans les urnes pour le changement s'impose. Tous pour une victoire sans appel contre ces voleurs qui ont fait la honte de ce pays. Ces faux intello nuls parmi les nuls sans vision de développement qui conduisent le Niger pendant dix sans arrêt au dernier rang de la planète au plan du développement humain. Ce ne sont pas les hôtels de luxes, les ponts et échangeurs de prestige, le gâchis de goroubanda et de chemin de fer, les milliards volés, les routes bitumées détournées vers le village natal de Charlie qui vont améliorer les conditions de vie des nigériens. Seuls des voleurs et des ignares y ont cru.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 deux mille milliard 16-12-2020 09:00
:-)
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com