dimanche, 17 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


 CM 01 12 2020

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mardi 1er décembre 2020, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

 

  1. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE.

Le Conseil des Ministres a adopté le Bilan des 10 ans de mise en œuvre du Programme de Renaissance.

La mise en œuvre du Programme de Renaissance est intervenue dans un contexte marqué par des défis sécuritaires, démographiques, climatiques et sanitaires. Nonobstant ces obstacles, les efforts en matière de mobilisation des ressources pour garantir le bien-être des populations ont permis d’enregistrer des résultats satisfaisants dans les différents domaines socio-économiques.

 

Zeyna transfert argent bis

La situation économique a été marquée par une croissance moyenne de 5,8%. Cette dernière aurait atteint 6,4% n’eut été l’impact négatif de la pandémie de la COVID-19. Les efforts en matière de mobilisation des recettes fiscales ont permis de réaliser une progression annuelle moyenne de 8,6% depuis 2011.

En ce qui concerne la promotion du secteur privé, le rang Doing Business du Niger s’est amélioré et les investissements directs étrangers accrus depuis 2016 grâce notamment aux réformes juridiques, à l’assainissement du climat des affaires et aux réalisations d’infrastructures.

Dans le domaine de la gouvernance, les efforts entrepris ont permis de promouvoir les droits humains, de lutter contre la corruption et de préserver l’intégrité du territoire et la souveraineté nationale. De même, la diplomatie nigérienne a enregistré des succès majeurs, dont l’organisation de la 33ème conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, à l’occasion de laquelle la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAf) a été lancée.

Relativement au développement rural et à la sécurité alimentaire, les efforts réalisés ont permis d’accroitre les principales productions agro-sylvo-pastorales et de réduire la pauvreté en milieu rural. De même, l’accès à l’eau et à l’assainissement en milieu rural a été amélioré. Avec la mise en œuvre des plans de soutien aux populations vulnérables, les années de déficit alimentaire ne se sont pas traduites par des famines.

En ce qui concerne les infrastructures économiques, le réseau routier et la sécurité routière ont été renforcés et l’accès à l’information et aux TIC amélioré.

Les volumes de production et les revenus générés par l’exploitation pétrolière ont augmenté. L’offre de services en électricité a été améliorée grâce à l’augmentation de la puissance installée et au renforcement du réseau électrique.

On note, toutefois une baisse de production des principales substances minières.

Dans le domaine social, l’accès aux soins et services de santé s’est amélioré sur la période, malgré la situation particulière de 2020 marquée par la pandémie de la COVID-19. De même, l’amélioration de l’offre des services d’éducation a permis de renforcer l’accès et la couverture dans les différents segments de l’éducation.

En perspectives, il y a lieu de consolider les acquis en poursuivant les efforts en faveur de la sécurité, de l’amélioration de l’efficacité de l’administration publique, de la création des conditions de transition démographique et de la diversification de l’économie.

  1. AU TITRE DU MINISTERE CHARGE DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS.

Le Conseil des Ministres a donné l’Avis du Gouvernement sur la proposition de loi portant statut autonome du personnel de l’Assemblée Nationale.

L’avis du Gouvernement sera transmis à l’Assemblée Nationale.

III. COMMUNICATION.

Le Conseil des Ministres a entendu une communication du Ministre de la Santé Publique relative à la situation de la Pandémie de la COVID-19.

A la date du 30 novembre 2020, la situation de la Pandémie à la COVID-19 se caractérise par une recrudescence des cas, avec un Ro de 0, 231.

  1. EN CE QUI CONCERNE LES STRATEGIES DE LA RIPOSTE

Total cas confinés : 16.051 répartis comme suit :

- cas sortis du confinement : 15 739 ;

- cas en cours d’autoconfinement : 312.

  1. EN CE QUI CONCERNE LES STRATEGIES DE PRISE EN CHARGE

Au total 46.301 tests sont réalisés au 30 novembre 2020 à l’issue desquels :

- 1 .548 cas confirmés positifs ;

- 1 .210 sortis guéris ;

- 72 décès enregistrés ;

- 266 patients sous traitement.

III. Défis et Difficultés

­ le dépistage de tous les cas contacts et groupes à risque principalement les voyageurs, les migrants de tous les centres de l’OIM à Niamey et à Agadez ainsi que les retournés des pays voisins du Nord avec le GeneXpert et/ou la PCR et/ou des tests de dépistage rapide antigéniques. A cet effet, une équipe a été dépêchée dans la région d’Agadez en renfort avec du matériel dans le cadre du dépistage des migrants ;

­ l’amélioration de la capacité des centres de prise en charge des cas particulièrement à Niamey au vu de la recrudescence des cas asymptomatiques de la covid-19 ces dernières semaines ;

­ la mobilisation des ressources humaines et matérielles au niveau de tous les comités et de toutes les commissions de lutte contre la pandémie.

IV RECOMMANDATIONS

- la mise à disposition du comité riposte des chambres du village chinois pour accroitre les capacités de prise en charge des cas ;

- la décentralisation effective et durable de la prise en charge des cas de la covid-19 au niveau des structures de référence du système de santé ;

- la poursuite du plaidoyer auprès des partenaires techniques et financiers en vue de la mobilisation des ressources ;

- le renforcement d’une communication permanente et adaptée à l’évolution de la situation ;

- la réactivation de la chaine de prévention et de prise en charge des cas aux niveaux national, régional et départemental.

L'ordre du jour étant épuisé, Son Excellence Monsieur le Président de la République a levé la séance.

Fait à Niamey, le 1er décembre 2020

Le Secrétaire Général du Gouvernement

ABDOU DANGALADIMA

 

Commentaires  

0 #1 Guri_Banza 02-12-2020 09:02
Degagez
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Gurigate 02-12-2020 09:44
La covidophobie de Charleman Charlie en action. Qu'il pleuve ou qu'il neige vous allez laisser ce fauteuil. Au Niger il y a des priorités plus que le COVID-19. N'a-t-on pas dit que toutes les deux (2) h, une femme meurt de suites de grossesse, d'accouchement. Ainsi, chaque année, plus de 5000 femmes perdent leur vie en contexte de donner la vie. Un drame qui se passe sous silence. De mars à novembre période de covid, le nombre de femme qui auraient perdu la vie au Niger serait de plus de 3000. Le covid-19 en a tué 70 dans la même période. Faite la part de chose. Quand on ne sait pas d'où on est et où l'on veut aller on fait du "kame kame" Le lobby financier du covid-19 créé des appétences et l'État se fait tirer par des partenaires vers un centre d'intérêt autre que nos priorités régaliennes. Quand un conseil de ministres devient covidophile, il n'y a pas grand chose à espérer de bon. Les nigériens en ont marre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Justice 02-12-2020 15:21
Chaque chose a son temps! Les hommes passent mais la nation démeure. Souhaitons une bonne fin à chacun de nous. Pour ce faire, il suffit de fois, d'un simple geste (comme repentir, pardon, justice, etc) pour sauver son âme. Et il n'est jamais tard pour se rattraper afin d'éviter des remords.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 Alpha 02-12-2020 16:49
Citation en provenance du commentaire précédent de Gurigate :
La covidophobie de Charleman Charlie en action. Qu'il pleuve ou qu'il neige vous allez laisser ce fauteuil. Au Niger il y a des priorités plus que le COVID-19. N'a-t-on pas dit que toutes les deux (2) h, une femme meurt de suites de grossesse, d'accouchement. Ainsi, chaque année, plus de 5000 femmes perdent leur vie en contexte de donner la vie. Un drame qui se passe sous silence. De mars à novembre période de covid, le nombre de femme qui auraient perdu la vie au Niger serait de plus de 3000. Le covid-19 en a tué 70 dans la même période. Faite la part de chose. Quand on ne sait pas d'où on est et où l'on veut aller on fait du "kame kame" Le lobby financier du covid-19 créé des appétences et l'État se fait tirer par des partenaires vers un centre d'intérêt autre que nos priorités régaliennes. Quand un conseil de ministres devient covidophile, il n'y a pas grand chose à espérer de bon. Les nigériens en ont marre.


Bien dit!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 lilwayne 02-12-2020 18:27
Je pense que c'est trop tard pour charlie le delinquant, mais malheuresement parfois c'est les enfants qui payent à la place de leurs parents....donc Abba prepare toi à vivre un veritable enfer au Niger...comme ton padre a diviser les nigeriens....toi on va te casser
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 HAMZA MAI GACHI 03-12-2020 03:41
DANS QUELQUES HEURES LE "JUGE" DE DIFFA VA DIRE CE QUE LE RÉGIME LUI A ORDONNE DE DIRE AUX NIGÉRIENS, A SAVOIR QUE BAZOUM EST NIGÉRIEN D'ORIGINE (CONTRE TOUTE ÉVIDENCE) ET LES GENS VONT REPRENDRE LEURS PLEURNICHERIES ET LES JÉRÉMIADES SUR LA TOILE AU LIEU DE S'ORGANISER RÉSOLUMENT POUR UNE ACTION UNIE ET DÉCISIVE CONTRE CE RÉGIME DICTATORIAL.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Bakoul 03-12-2020 09:21
Rien n'empêche au Juge de dire le droit. Si Bazoum ne remplit pas les critères de nationalité d'origine, il revient au Juge de lire le droit au nom du peuple. Ce régime moribond, il faut y mettre un terme dans quelques mois. Il faut bien qu'un jour le pouvoir judiciaire s'affirme poings serrés pour arrêter le pouvoir exécutif. Bazoum ne pèse même pas un feuillet. Il n'existe sur l'échiquier politique que par Charlie son mentor. Charlie joue avec le feu.
Voler les suffrages des nigeriens au profit de Bazoum comme une rebellote du hold-up de 2016 est une aventure extrêmement dangereuse. Toi Charlie qui a été contraint à un deuxième tour par un challenger en prison quelle honte Y-a-t-il plus que cela. C'est une ignominie sans commune mesure. Les prouesses que tu n'as pas été en mesure de faire de par ton impopularité en 2016 ce n'est pas ton projeton de Bazoum qui peut les faire. Même vos alliés cherchent à se trouver une issue en abandonnant le bateau qui prend de l'eau.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...Lire plus...
Publier le 11/01/2021, 18:56
declaration-de-la-coalition-pour-l-alternance-politique-cap-20-21-et-allies-sur-les-elections-locales-legislatives-et-presidentielles-du-1er-tour Nigériennes, Nigériens Chers concitoyens Les élections locales, législatives, ainsi que les...Lire plus...
Publier le 11/01/2021, 12:31
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-08-janvier-2021 Le Conseil des Ministres s’est réuni le vendredi 08 janvier 2021, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 11/01/2021, 18:56
declaration-de-la-coalition-pour-l-alternance-politique-cap-20-21-et-allies-sur-les-elections-locales-legislatives-et-presidentielles-du-1er-tour Nigériennes, Nigériens Chers concitoyens Les élections locales, législatives, ainsi que les...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 11/01/2021, 12:31
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-08-janvier-2021 Le Conseil des Ministres s’est réuni le vendredi 08 janvier 2021, dans la salle habituelle des...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 11/01/2021, 18:56
declaration-de-la-coalition-pour-l-alternance-politique-cap-20-21-et-allies-sur-les-elections-locales-legislatives-et-presidentielles-du-1er-tour Nigériennes, Nigériens Chers concitoyens Les élections locales, législatives, ainsi que les...
Publier le 11/01/2021, 12:31
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-08-janvier-2021 Le Conseil des Ministres s’est réuni le vendredi 08 janvier 2021, dans la salle habituelle des...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...

Dans la même Rubrique

La CENI invite les acteurs politiques à enlever leurs supports de propagande électorale encore visibles dans les lieux publics

13 janvier 2021
La CENI invite les acteurs politiques à enlever leurs supports de propagande électorale encore visibles dans les lieux publics

Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante (CENI) a invité les partis, les groupements de partis politiques et les candidats indépendants ayant participé...

Déclaration de la Coalition pour l’Alternance Politique CAP 20-21 et Alliés Sur les élections locales, législatives et présidentielles du 1er tour

11 janvier 2021
Déclaration de la Coalition pour l’Alternance Politique CAP 20-21 et Alliés Sur les élections locales, législatives et présidentielles du 1er tour

Nigériennes, Nigériens Chers concitoyens Les élections locales, législatives, ainsi que les élections présidentielles du 1er tour viennent de s’achever. Que retenons-nous comme leçons pour le second tour des élections présidentielles devant...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 08 JANVIER 2021

11 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 08 JANVIER 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni le vendredi 08 janvier 2021, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République,...

Investiture de Nana Akufo Addo : le Président Issoufou a quitté Niamey pour Accra

7 janvier 2021
Investiture de Nana Akufo Addo : le Président Issoufou a quitté Niamey pour Accra

  Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a quitté Niamey, ce jeudi matin, 7 janvier 2021, à destination d’Accra, où il prendra part le même...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MARDI 05 JANVIER 2021

5 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MARDI 05 JANVIER 2021

En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la République, une délégation de pouvoirs pour la présidence d’un Conseil des Ministres.

La coalition « Bazoum 2021 » appelle au soutien de tous les partis de la mouvance présidentielle au 2ème tour de la présidentielle

5 janvier 2021
La coalition « Bazoum 2021 » appelle au soutien de tous les partis de la mouvance présidentielle au 2ème tour de la présidentielle

Les partis membres de la Coalition "Bazoum 2021", regroupement de partis politiques ayant soutenu la candidature de Mohamed Bazoum du PNDS Tarayya dès le 1er Tour de la présidentielle nigérienne du...