dimanche, 17 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Issoufou Sommet OCI 27 11 2020

Bismillahi Rahamani Rahim,

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale,

Monsieur le Premier ministre,

Altesses Royales,

Monsieur le Secrétaire General de l’Organisation de la Coopération Islamique OCI,

Mesdames et Messieurs les membres du Corps Diplomatique, Représentants des Organisations Internationales et des pays partenaires,

Mesdames, Messieurs,

 

Zeyna transfert argent bis

Le Niger est en deuil. Le Niger a perdu un de ses dignes fils, un grand patriote. Le Président Tanja a été rappelé à Dieu le Mardi 24 Novembre 2020. En sa mémoire je vous demande d’observer une minute de silence.

Je vous remercie

Le peuple et le Gouvernement nigériens sont heureux d’accueillir, pour la deuxième fois, la session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de l’Organisation de la Coopération Islamique, après celle qui s’est tenue en 1982, ici même à Niamey.

En leur nom, je tiens à exprimer mes remerciements aux dirigeants des pays dont les représentants ont fait le déplacement de Niamey, malgré les contraintes sanitaires liées à la pandémie de la covod-19. De manière générale, j’adresse mes remerciements à l’ensemble des dirigeants et des peuples de la Oumah islamique.

Permettez-moi de saluer ici le rôle majeur de sa Majesté SALMANE BIN ABDULAZIZ AL SAOUD, Serviteur des Deux Saintes Mosquées, Roi d’Arabie Saoudite ainsi que celui du Prince Héritier son altesse Mohamed Ben Salmane, pour la sauvegarde et la promotion des valeurs de notre religion commune ainsi que pour leur soutien constant à notre Organisation. Je salue les Emirats Arabes Unis pour la présidence de la 46ème Session.

Permettez-moi également de féliciter Docteur YOUSSEF OTHEIM, Secrétaire Général de l’OCI pour le travail abattu au service des Etats membres, et qui font de l’OCI une organisation qui compte dans le contexte multilatéral mondial et féliciter tous les acteurs qui ont œuvré à l’organisation de l’évènement qui nous réunit aujourd’hui.

Mesdames et Messieurs,

L’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) est une organisation chère à mon pays, le Niger qui en est un membre actif depuis sa création le 25 septembre 1969. Le contact du Niger avec l’Islam est très ancien. Il date de l’an 666 avec Othman Bin Nafi.

Le peuple nigérien est donc profondément attaché à ses valeurs, celles d’une religion monothéiste par excellence, qui ne connaît qu’un seul Dieu, un Dieu sans associé, celles d’une religion résolument universelle dont le message universel est adressé à toute l’humanité. Que ce soit dans le Noble Coran ou la Sunna, le message met l’accent notamment sur la dignité, sur la paix, sur la patience et l’endurance, sur la fraternité, sur l’égalité, la justice, sur la solidarité, sur la tolérance et la modération.

« Nous avons donné la dignité aux enfants d’Adam » dit le Coran.

Le respect de la dignité humaine, sans distinction entre les hommes, ni de sexe, ni de race, ni de classe ou de croyance est la base de l’enseignement de l’Islam dont la règle générale est la paix, la guerre étant l’exception. Le Prophète (PSL) avait dit un jour :

« Nous voici revenus du petit Djihad (la guerre) pour nous engager dans le grand Djihad, l’effort de l’âme ».

Le Djihad ne signifie donc pas la guerre (dont la désignation est harb en arabe), ni guerre sainte, mais effort dans la recherche de l’amélioration de soi. Il n’est pas la 6è obligation des actes de dévotion et ne figure pas parmi les piliers de l’Islam. On le sait, la fitna est pire que le meurtre.

La patience et l’endurance sont les fleurs de l’Islam et la parure du musulman. Dans les épreuves, le musulman doit se contenir sans s’alarmer ni s’irriter. Voilà d’ailleurs pourquoi le suicide est interdit en islam.

« Les croyants ne sont que des frères » dit le Coran.

A l’occasion du pèlerinage d’adieu, le Prophète (PSL) a dit par ailleurs,

« Ô hommes, votre seigneur est un et votre père (Adam) est le même. Il n’y a pas de privilège pour un arabe sur un non arabe, ni pour un non arabe sur un arabe, ni pour un rouge sur un noir, ni pour un noir sur un rouge, si ce n’est par la piété ».

Du reste, la fraternité et l’égalité apparaissent sous un meilleur jour à l’occasion du pèlerinage : tous les pèlerins portent les mêmes habits, leurs âmes aspirent à un seul sanctuaire, leurs mains sont levées en soumission totale vers un seigneur unique, ils prient dans la même direction, la même Qibla. Notre Oumah est indépendante de notre nationalité, de nos liens sanguins et des pouvoirs politiques qui nous gouvernent. Dieu nous invite à l’unité, à nous éloigner du pessimisme, de l’extrémisme et de la violence.

« Etablissez la religion et n’en faites pas un sujet de division », « cramponnez-vous tous ensemble au câble d’Allah et ne soyez pas divisés » dit le Coran.

La justice sociale et la solidarité sont des vertus sociales collectives selon le Coran et la tradition. La solidarité est présente partout notamment dans les cinq piliers : la Shahada ou profession de foi, la Zakât, le Pèlerinage, le Jeûne et la Prière.

Enfin l’Islam, c’est la tolérance et la modération. Il assure aux non musulmans la liberté du culte et interdit aux musulmans de leur contester leurs convictions. C’est le sens du verset « à vous votre religion et à moi la mienne ». Même au temps des conquêtes, les musulmans ne persécutaient pas les non musulmans.

« Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement », « eh bien, transmets le message, tu n’es qu’un messager, tu n’es pas un dominateur sur eux », sont autant de versets qui prouvent la tolérance de l’Islam.

Altesses Royales, Mesdames et Messieurs,

Si j’ai voulu rappeler certaines valeurs de l’Islam et ce que doivent être les vertus du croyant, c’est bien parce que je pense que cela est utile dans l’examen du thème de notre 47ème session du Conseil des Ministres des Affaires Etrangères de notre Organisation : « Unis contre le terrorisme pour la paix et le développement ». Ce rappel montre que le terrorisme qui utilise des bombes humaines, des kamikazes, alors le suicide est interdit en islam ; qui tue, torture, viole, séquestre, pille, détruit les biens, n’a rien avoir avec l’Islam. La vie est un don de Dieu. Ce don doit être garanti à tout homme. C’est d’ailleurs ce que rappelle notre déclaration du Caire, du 2 août 1990, sur les droits de l’homme en Islam, déclaration qui met l’accent sur le droit international humanitaire. Le terrorisme est le plus grand ennemi de notre religion. Le terrorisme trahit l’Islam. La preuve est qu’il frappe les pays membres de la Oumah Islamique, du Yémen au Pakistan, en passant par l’Irak, la Syrie, la Lybie, le Sahel, le Bassin du Lac Tchad, le Maghreb, l’Afghanistan. 82% des victimes du terrorisme dans le monde sont des musulmans dont les pays sont par ailleurs économiquement et socialement dévastés.

Du fait du terrorisme, le monde musulman voit s’envoler ses perspectives de développement économique et social et enregistre un grand retard par rapport au reste du monde.

En effet, en plus des destructions subies, pour lutter contre le terrorisme, les pays affectés consacrent une bonne partie de leurs ressources budgétaires, qui sont par conséquent déviées des secteurs de promotion économique et sociale que sont l’éducation, la santé, l’hydraulique, l’agriculture et l’industrie.

Notre Oumah doit être unie et solidaire dans le combat contre l’hydre terroriste. Aujourd’hui, c’est dans ce combat que doit se manifester le plus notre solidarité.

C’est le lieu de lancer un appel à tous pour une totale solidarité avec tous les pays qui luttent contre le terrorisme, en particulier avec ceux du Bassin du Lac Tchad et du Sahel. C’est aussi le lieu de demander à notre organisation commune de s’engager fermement dans la recherche d’une solution de sortie de crise en Lybie. C’est le lieu de saluer également l’engagement de la France et des USA à nos côtés ainsi que ceux de l’UEMOA, de la CEDEAO et de l’Union Africaine.

Bien entendu l’unité que nous cherchons pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme requiert que nous mettions fin aux crises politiques et aux conflits entre les Etats membres de la Oumah. Les solutions aux crises politiques et conflits entre Etats membres passent par le renforcement de la médiation et de la conciliation. Notre devoir est d’aider ces médiations et privilégier en toutes circonstances le vivre ensemble et les principes de solidarité et de concorde. La Oumah Islamique doit définitivement tourner la page de la bataille de Siffin.

Altesses Royales, Mesdames et Messieurs,

La lutte contre le terrorisme est une lutte multiforme, idéologique, militaire et économique. Le rappel des valeurs de l’Islam démontre que nous sommes bien armés sur le plan idéologique. Sur le plan militaire, il est impératif de mutualiser nos capacités. Sur le plan économique, nous devons renforcer notre solidarité afin d’éradiquer la pauvreté qui constitue le principal terreau sur lequel prospère le terrorisme. Cette solidarité est d’autant plus nécessaire que la pandémie de la COVID-19 est en train de dévaster, depuis bientôt un an, l’économie mondiale.

Du fait de cette pandémie, plusieurs pays connaissent une récession d’une ampleur inégalée. Des pans entiers de secteurs d’activités connaissent une crise entrainant la faillite et la disparition de plusieurs entreprises. La pauvreté et les inégalités s’accroissent compromettant l’atteinte des objectifs de développement durable fixés par la communauté internationale pour l’horizon 2030. Les pays membres de la Oumah Islamique n’échappent malheureusement pas à cette crise devenue planétaire.

La COVID 19 a mis à nu les faiblesses de la gouvernance mondiale. Au moment où on annonce les découvertes de vaccins avec une efficacité avérée, l’heure est à la réflexion sur la réforme de la gouvernance politique et économique mondiale post COVID19. La Oumah Islamique doit apporter sa contribution à cette réflexion en cours pour l’élaboration d’un nouveau paradigme. Ce nouveau paradigme mondial doit adresser les questions essentielles de la pauvreté et des inégalités, que ce soit les inégalités entre les individus ou les inégalités entre les nations ou le climat. Il doit intégrer la nécessaire solidarité entre les humains, entre les générations actuelles et les générations futures, entre les nations riches et les nations pauvres. Il doit intégrer les questions de paix et de sécurité qui sont indispensables à la prospérité humaine.

Altesses Royales, Mesdames et Messieurs,

Lors du 13ème sommet Islamique tenu à Istanbul en 2017 les chefs d’Etat et de gouvernement de l’OCI ont adopté le programme d’action 2025 qui tarde malheureusement à produire ses effets. L’actualisation de ce programme, pour prendre en compte la nécessaire relance post COVID de nos Etats, permettra de développer davantage le commerce et l’investissement, le transfert de la technologie de pointe, la promotion du secteur privé, l’industrialisation ainsi que les domaines scientifiques, techniques et éducationnels dans les pays musulmans. Les principes de la Oumah islamique comme la finance islamique peuvent contribuer notamment au développement des secteurs agricole, sanitaire et éducatif. Les ressources de la Banque Islamique de Développement doivent être accrues afin de lui permettre de réaliser des investissements structurants dans les pays membres.

Permettez-moi d’insister ici sur les opportunités qu’offre le continent africain aux investissements directs étrangers en provenance des pays de la Oumah Islamique. L’Afrique a pour ambition d’être le prochain centre manufacturier mondial. Les projets de l’agenda 2063 sont en cours de mise en œuvre avec notamment la Zone de Libre Echange Continentale Africaine – ZLECAF, qui mettra en place un marché unique de 1,3 milliard de consommateurs, le Plan d’action pour le développement industriel accéléré de l’Afrique (AIDA), le programme de développement de l’infrastructure en Afrique (PIDA), le programme détaillé de développement de l’Agriculture en Afrique (PDDAA), la vision Minière Africaine (VMA), le plan d’action pour l’intensification du commerce intra-africain (BIAT).

Notre Oumah doit entreprendre des actions offensives, des actions hardies. Elle doit caresser le rêve de retrouver la position qu’elle occupait dans le monde entre le VIII ème et le XIIIè siècle, période considérée comme étant l’Âge d’or de l'Islam. Durant cette période, « Les artistes et scientifiques musulmans, les princes et les travailleurs ont fabriqué ensemble une culture unique qui a directement et indirectement influencé les sociétés sur les autres continents. ».

Altesses, Mesdames et Messieurs,

Le Niger, membre du groupe de contact sur Al-QODS AL-SAHARIF, a toujours soutenu les résolutions favorables aux droits des palestiniens dans le conflit qui l’oppose à Israël. L’actualité récente prouve qu’il n’y a pas d’avancée significative dans la résolution de ce conflit. Par conséquent, la cause palestinienne doit demeurer au centre des préoccupations de notre Oumah. Annexer des territoires palestiniens constitue une grave entorse à la légalité internationale et une violation du principe d’intangibilité des frontières de la Palestine reconnues avant 1967. Le Niger continuera à appuyer les résolutions pertinentes de l’ONU et toute négociation dont la finalité est de mettre le Peuple palestinien dans ses droits légitimes et inaliénables, à savoir le retrait d’Israël des territoires occupés et la création de deux Etats vivant côte à côte, tel que le prévoit l’initiative saoudienne.

Altesses Royales, Mesdames et Messieurs,

Avant de terminer mon propos, je voudrais rappeler une préoccupation chère au Niger qui a déjà été prise en charge par la 14ème session du Sommet islamique, relativement à la transformation du Bureau régional de l’OCI à Niamey en une Représentation régionale chargée de mobiliser l’engagement politique et les activités humanitaires.

Cette initiative permettrait à l’OCI de mener plus efficacement ses missions, conformément à ses objectifs. La résolution relative à ce projet mérite votre soutien effectif pour être opérationnalisée dans les plus brefs délais.

Altesses Royales, Mesdames et Messieurs les Ministres,

Notre organisation commune attend beaucoup de vos assises. Elle attend, aux termes de vos échanges des propositions concrètes pour lutter efficacement contre le terrorisme et l’extrémisme. Elle attend que vous définissiez les axes de solidarité en vue de lutter contre la pauvreté et les inégalités, promouvoir un développement inclusif au profit de nos peuples. Je ne doute pas que vos conclusions renforceront davantage notre organisation et la rendront plus apte à répondre aux besoins de la Oumah islamique.

Sur ce je déclare ouverte la 47eme session du Conseil des Ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la Coopération Islamique - OCI et je souhaite pleins succès à vos travaux.

Qu’Allah Bénisse la Oumah islamique.

Je vous remercie.

ASSALAMOU ALAYKOUM WARAHMATOULAH !

 

Commentaires  

0 #1 Black Panther 28-11-2020 08:10
Charlie don allah don annabi degage. On ne veut plus voir ta tronche. Disparait de nos regards, de nos vies. Laisse nous reparer et nous remettre du mal que tu nous a fait. Rejoint ta douce France que tu as servi et en qui tu t'es senti plus redevable que nous. Va retrouver les grandes avenues de Paris que tu preferes fouler des pieds plus que les rues mal famees de Niamey. Va t'en et laisse nous regler nos problemes.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Mounji 28-11-2020 16:14
Décidément, Charlie ne fait pas bonne presse chez les internautes.
Foumakoyegate
Massaoudougate
K.Moutarigate
K.Hankouraougate
Bazoumgate
Ouhmoudougate
Ah! Les dits intellos regroupés autour de MI l'adepte de Charlie hebdo. Une secte sans vision qui se veut renaissante après tant d'années d'aigritude et de vente d'illusions et qui se transforme en grands stratèges dans le pillage de deniers publics. Au finish, le pays qui leur a tout donné se retrouve sans pitié, dix ans d'affilée au dernier rang des pays du monde au plan du développement humain. Quel crime, quel gâchis.
Tant de gate sous autres formes:
Petrolegate
Uraniumgate
Avion presidentielgate
Eximbankgate
Passeportgate
Trafic de devisegate
Trafic de droguegate
Passation de marchégate
Mdefensegate
Chemin de fergate
Goroubandagate....
Passifs des dits intellos adeptes de Machiavel.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Beklou 28-11-2020 16:40
"Que ce soit dans le Noble Coran ou la Sunna, le message met l’accent notamment sur la dignité, sur la paix, sur la patience et l’endurance, sur la fraternité, sur l’égalité, la justice, sur la solidarité, sur la tolérance et la modération"."La justice sociale et la solidarité sont des vertus sociales collectives selon le Coran et la tradition".
"Le respect de la dignité humaine, sans distinction entre les hommes, ni de sexe, ni de race, ni de classe ou de croyance est la base de l’enseignement de l’Islam".
Dixit Issoufou dans ce discours.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Beklou 28-11-2020 16:41
C'est à se demander sur quelle planète surfe Charlie.
Ah! Le dit imitateur du Calife Omar.C'est à se demander s'il est conscient de ce qu'il lit vraiment. La justice sociale!!! Hum! De tous les " gate" qui par mis les auteurs se trouve en prison. Et pourtant, il ya des Bakary qui croupissent en prison sans être jugés et inculpés depuis des années. Des voleurs de coq qui sont au gnouf quand des voleurs de milliards se la coulent douce au vu et au su des princes qui gouvernent. Le rose est la couleur qui prime depuis dix ans au Niger. Même allié, il faut être ou suivre le rose pour avoir de la considération.
Charlie la gaffe!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...Lire plus...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...Lire plus...
Publier le 11/01/2021, 18:56
declaration-de-la-coalition-pour-l-alternance-politique-cap-20-21-et-allies-sur-les-elections-locales-legislatives-et-presidentielles-du-1er-tour Nigériennes, Nigériens Chers concitoyens Les élections locales, législatives, ainsi que les...Lire plus...
Publier le 11/01/2021, 12:31
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-08-janvier-2021 Le Conseil des Ministres s’est réuni le vendredi 08 janvier 2021, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 11/01/2021, 18:56
declaration-de-la-coalition-pour-l-alternance-politique-cap-20-21-et-allies-sur-les-elections-locales-legislatives-et-presidentielles-du-1er-tour Nigériennes, Nigériens Chers concitoyens Les élections locales, législatives, ainsi que les...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...
Publier le 11/01/2021, 12:31
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-08-janvier-2021 Le Conseil des Ministres s’est réuni le vendredi 08 janvier 2021, dans la salle habituelle des...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 11/01/2021, 18:56
declaration-de-la-coalition-pour-l-alternance-politique-cap-20-21-et-allies-sur-les-elections-locales-legislatives-et-presidentielles-du-1er-tour Nigériennes, Nigériens Chers concitoyens Les élections locales, législatives, ainsi que les...
Publier le 11/01/2021, 12:31
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-08-janvier-2021 Le Conseil des Ministres s’est réuni le vendredi 08 janvier 2021, dans la salle habituelle des...
Publier le 15/01/2021, 10:33
la-politique-en-phase-critique-au-niger-par-moustapha-liman-tinguiriUne fois n’est pas coutume, je veux partager quelques réflexions dans un domaine où je ne suis point...
Publier le 13/01/2021, 19:58
la-ceni-invite-les-acteurs-politiques-a-enlever-leurs-supports-de-propagande-electorale-encore-visibles-dans-les-lieux-publics Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante...

Dans la même Rubrique

La CENI invite les acteurs politiques à enlever leurs supports de propagande électorale encore visibles dans les lieux publics

13 janvier 2021
La CENI invite les acteurs politiques à enlever leurs supports de propagande électorale encore visibles dans les lieux publics

Dans un communiqué publié, le mardi 12 janvier 2021, la commission électorale nationale indépendante (CENI) a invité les partis, les groupements de partis politiques et les candidats indépendants ayant participé...

Déclaration de la Coalition pour l’Alternance Politique CAP 20-21 et Alliés Sur les élections locales, législatives et présidentielles du 1er tour

11 janvier 2021
Déclaration de la Coalition pour l’Alternance Politique CAP 20-21 et Alliés Sur les élections locales, législatives et présidentielles du 1er tour

Nigériennes, Nigériens Chers concitoyens Les élections locales, législatives, ainsi que les élections présidentielles du 1er tour viennent de s’achever. Que retenons-nous comme leçons pour le second tour des élections présidentielles devant...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 08 JANVIER 2021

11 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 08 JANVIER 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni le vendredi 08 janvier 2021, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République,...

Investiture de Nana Akufo Addo : le Président Issoufou a quitté Niamey pour Accra

7 janvier 2021
Investiture de Nana Akufo Addo : le Président Issoufou a quitté Niamey pour Accra

  Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a quitté Niamey, ce jeudi matin, 7 janvier 2021, à destination d’Accra, où il prendra part le même...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MARDI 05 JANVIER 2021

5 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MARDI 05 JANVIER 2021

En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la République, une délégation de pouvoirs pour la présidence d’un Conseil des Ministres.

La coalition « Bazoum 2021 » appelle au soutien de tous les partis de la mouvance présidentielle au 2ème tour de la présidentielle

5 janvier 2021
La coalition « Bazoum 2021 » appelle au soutien de tous les partis de la mouvance présidentielle au 2ème tour de la présidentielle

Les partis membres de la Coalition "Bazoum 2021", regroupement de partis politiques ayant soutenu la candidature de Mohamed Bazoum du PNDS Tarayya dès le 1er Tour de la présidentielle nigérienne du...