jeudi, 28 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Issoufou et Le Drian Niamey Novembre 2020

En visite jeudi au Niger, le ministre français de l’Europe et des affaires étrangères a tenu à rendre hommage au président Issoufou Mahamadou qui s’apprête à quitter le pouvoir dans quelques mois après ses deux mandats constitutionnels. Pour Jean-Yves Le Drian, les conditions dans lesquelles se préparent les prochaines élections constituent les meilleures garanties pour que les résultats ne soient pas contestés. Ce qui n’a pas manqué de soulever les critiques de l’opposition politique et d’une partie de la société civile, pour qui, le processus électoral en cours est tout sauf inclusif et transparent.

 

Zeyna transfert argent bis

 

En d’autres circonstances et sous d’autres cieux, l’appréciation faite par le chef de la diplomatie française sur le déroulement processus électoral au Niger aurait constitué un véritable motif de satisfaction pour l’ensemble des acteurs engagés pour les prochains scrutins, notamment présidentiels, qui vont se traduire par la première alternance démocratique de l’histoire du pays. En visite de travail au Niger le jeudi 6 novembre 2020, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères a estimé, en réponse à une question de la presse sur le sujet, que les conditions dans lesquelles se déroule le processus électoral en prélude aux prochaines élections générales, « constituent des meilleures garanties pour que les résultats ne soient pas contestés ». Pour Jean-Yves Le Drian, qui a aussi animé une conférence de presse avec son homologue nigérien, Kalla Ankouao, « la qualité de l’élection au Niger sera une référence pour toute l’Afrique ».

« Les élections vont avoir lieu au moment où elles doivent avoir lieu dans le respect de la constitution et avec, je pense, la mobilisation et la transparence nécessaire. Je crois que la qualité de l’élection au Niger sera une référence pour toute l’Afrique. Pour ma part, je sais que le débat électoral se passe dans les meilleures conditions de respect des positions des uns et des autres et de transparence des résultats. Vu les méthodes utilisées, la vigilance de la Cour Constitutionnelle et le fait que l’OIF sera aussi en appui du déroulé des élections, tout cela donne les meilleures garanties pour que le résultat ne soit pas contesté». M. Jean-Yves Le Drian, Ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères.

Le chef de la diplomatie a été reçu auparavant au Palais de la Présidence de Niamey par le chef de l’Etat Issoufou Mahamadou, à qui il a d’ailleurs tenu à rendre un vibrant hommage avant la fin de son mandat.  « Nous avons eu, depuis 2012, de nombreux échanges de qualité et je tenais à lui rendre hommage y compris pour son action internationale au sein du Conseil de sécurité des Nations Unies en ce moment même et au titre de la Présidence de la CEDEAO mais aussi pour son action pour son pays».

Critiques et contestations de l’opposition

Cette sortie médiatique du chef de la diplomatie française, à quelques semaines du début des scrutins pour les élections locales, législatives et présidentielles ont vite fait de susciter de vives polémiques au sein de l’opinion. Le fait est que malgré l’accalmie ambiante contrairement à ce qui est constaté ces derniers temps et en pareille circonstance dans d’autres pays de la sous-région et du continent, le déroulement du processus électoral ainsi que les conditions d’organisations des prochaines élections, ne font pas l’unanimité au sein de la classe politique et une grande partie de l’opinion publique. La preuve, les partis politiques de l’opposition réunis au sein de la Coalition pour l’Alternance Politique (CAP 20-21), continuent de boycotter la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ainsi que le Dialogue politique au sein du Conseil national en charge d’instaurer les conditions pour des élections libres, transparentes et inclusives (CNDP). La coalition de l’opposition ainsi que des associations de la société civile accusent le régime du PNDS Tarrayya au pouvoir de « manœuvrer » pour continuer à garder le pouvoir en imposant son candidat, Bazoum Mohamed, le dauphin du président Issoufou. Ce que rejette évidement la majorité au pouvoir malgré les critiques de l’opposition contre une Commission électorale « taillée sur mesure », un Code électoral « non consensuel »  ainsi qu’une Cour constitutionnelle et une justice, « inféodées au régime de la Renaissance».

Le ministre Le Drian a certes donné son appréciation de la situation politique en cours au Niger mais au regard de la perception actuelle de l’image de la France dans le pays, comme un peu partout en Afrique, cette prise de position risque de passer mal au sein d’une opinion désormais allergique à ce qu’elle considère comme « une ingérence française ». Les nombreuses critiques qui ont aussitôt foisonné sur les réseaux sociaux ainsi que sur certains médias en attestent du gros pavé dans la marre que vient de jeter le chef de la diplomatie française dans le jeu politique nigérien à travers ces déclarations qui, pour une partie de l’opinion, sont une manière détournée pour Paris d’adouber « le passage en force de témoin » auquel se prépare le régime afin de perpétuer son règne alors que les prochaines élections présidentielles sont pleins d’enjeux pour le Niger puisqu’elles sont sensées se traduire par la première alternance démocratique de l’histoire politique du pays.

Valse de ministres français à Niamey à la veille de scrutins décisifs

Les propos du chef de la diplomatie française ne manqueront pas d’attiser le climat chargé de tensions et de suspicions qui prévaut au sein de la classe politique à quelques semaines du début des scrutins. D’autant que lors de son intervention suite à sa rencontre avec le président Issoufou,  Jean-Yves Le Drian n’a pas tarit d’éloges sur le bilan du chef de l’Etat sortant ainsi que l’excellence de la coopération entre le Niger et l’ancienne puissance coloniale. Le chef de la diplomatie française, qui a déclaré avoir évoqué avec le Chef de l’Etat les questions sécuritaires notamment le suivi des engagements de Pau et de Nouakchott et le suivi de la mise en œuvre de la Coalition pour le Sahel, s’est félicité des résultats enregistrés dans ce cadre. 

« Nous constatons ensemble que les opérations sécuritaires se poursuivent. La coordination entre Barkhane, la Force conjointe du G5 Sahel et les Forces armées nationales a atteint un niveau sans précédent», a souligné le ministre Le Drian,  qui a également ajouté que, « la Task Force Takuba a également commencé sa mission et cela a permis d’avoir des résultats positifs puisque les opérations bourrasques ont donné des résultats tout à fait significatifs qui montrent que progressivement les enjeux de sécurité sont en train d’être remontés, d’être maitrisés ».

« La France considère que la sécurité du Niger, c’est aussi la sécurité de la France. Lorsqu’on a des attentats au Niger, on se sent agressé comme les Nigériens. Je pense que les Nigériens sont également agressés lorsqu’il y a des attentats en France. Nous allons également poursuivre notre action dans le domaine du développement et nous n’oublions pas les besoins humanitaires au Sahel ».

Le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères a également souligné que son déplacement lui a permis de réaffirmer l’engagement et la détermination de la France auprès des pays du G5 Sahel, singulièrement auprès du Niger pour que « nous puissions poursuivre une coopération fructueuse au cours des années à avenir ».

Il convient de noter que cette visite de Jean-Yves Le Drian intervient 72h presque après celle de Florence Parly, la ministre française de l’Armée qui a été également reçu en audience par le président Issoufou à qui elle a transmis le satisfecit de la France sur l’excellence des relations entre son pays et le Niger dans plusieurs domaines notamment sécuritaire. Pour rappel, en plus des relations économiques entre les deux pays (la France exploite l’uranium nigérien depuis les indépendances à travers plusieurs sociétés), Niamey abrite la principale Base aérienne projetée (BAP) ainsi que plusieurs autres bases militaires de l’opération Barkhane, ce qui fait du pays, « un allié incontournable et privilégie » de la France en Afrique de l’Ouest notamment au Sahel. Un partenariat que visiblement l’ancienne puissance coloniale veut à tout prix maintenir. Mais à quel prix ? C’est là toute la question qui taraude beaucoup de nigériens et que la position exprimée par Le Drian vient amplifier…

A.Y.B (actuniger.com)

 

Commentaires  

+4 #1 Pauvre ministre 06-11-2020 19:18
Le Niger n’est pas un exemple de démocratie arrêtée le bla-bla l’Afrique s’en moque de ce que vous pensez
Continuez de caressés les couilles des dictateurs.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #2 Lecteur-Actuniger 06-11-2020 20:01
Comparer à d'autres pays de la sous région, le Niger reste un pays stable en matière de la gouvernance politique; cela est l'effort de la volonté du régime en place et de son peuple. Que Dieu protège d'avantage le Niger, Amen. L'opposition doit être engagée à accompagner ce processus électoral en perspectif pour une bonne alternance démocratique et que chaque partie retrouve son compte. Tiraillez ne nous amène à rien et donne l'occasion au pouvoir d'être plus démagogique et autocratique. Regardez la Guinée et la Côte d'Ivoire; c'est consommer et ça ne recule pas
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Larmouh 06-11-2020 20:09
Charlie, comme il raffole admirer ses maîtres penseurs de l'Occident.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 Mouda 06-11-2020 20:21
Le Niger a plus que jamais besoin d'un président patriote, de corps et d'esprit au Niger qui affiche son affinité démesurée à l'égard de tout ce qui concerne les occidentaux y compris leurs médias. C'est pathétique et lamentable.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Kakale 06-11-2020 20:26
Ah! Ce président qui a l'air tout content aux côté des blancs.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Bamy 06-11-2020 20:30
Tout joyeux comme un poisson dans l'eau devant son maître qui l'encense.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Moussa 06-11-2020 23:51
Babizeye go bou :D :D :D :D :D
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #8 Arouna Sidikou Abbdoulkarmou 07-11-2020 05:28
Monsieur le Ministre Jean Ives il semblerait que vous avez contribue au hold up aux elections de 2016 au Niger donc il faut pas nous raconter votre vie. Dites a votre Macron que cette annee les nigeriens vont prendre leurs responsabilities.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #9 Arouna Sidikou Abbdoulkarmou 07-11-2020 05:37
Lire responsabilites
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Gaya.gaskia@yahoo.fr 07-11-2020 06:24
Bonjour Yves,

Quand est-ce que vous allez arrêter de vous ingérer dans nos élections ?De toutes façons nous savons votre hypocrisie et votre agenda pour le Niger. Si MI est toujours aliéné dans sa tête nous nous sommes souverains. Rentrez chez vous et allez gérer vos propres maux.
Incha Allah, ce sera la fin pour vos sous prpreefets en Afrique.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Gaya.gaski 07-11-2020 06:24
Bonjour Yves,

Quand est-ce que vous allez arrêter de vous ingérer dans nos élections ?De toutes façons nous savons votre hypocrisie et votre agenda pour le Niger. Si MI est toujours aliéné dans sa tête nous nous sommes souverains. Rentrez chez vous et allez gérer vos propres maux.
Incha Allah, ce sera la fin pour vos sous prpreefets en Afrique.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 Gaya.gaskia@yahoo.fr 07-11-2020 06:24
Bonjour Yves,

Quand est-ce que vous allez arrêter de vous ingérer dans nos élections ?De toutes façons nous savons votre hypocrisie et votre agenda pour le Niger. Si MI est toujours aliéné dans sa tête nous nous sommes souverains. Rentrez chez vous et allez gérer vos propres maux.
Incha Allah, ce sera la fin pour vos sous prpreefets en Afrique.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Gaya.gaskia@yahoo.fr 07-11-2020 06:24
Bonjour Yves,

Quand est-ce que vous allez arrêter de vous ingérer dans nos élections ?De toutes façons nous savons votre hypocrisie et votre agenda pour le Niger. Si MI est toujours aliéné dans sa tête nous nous sommes souverains. Rentrez chez vous et allez gérer vos propres maux.
Incha Allah, ce sera la fin pour vos sous prpreefets en Afrique.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #14 Nigerien 07-11-2020 08:59
Helas monsieur le lecteur de actuniger, si tu enleves tes verres de bois pour regarder le Niger et son dirigeant, tu verras que la Cote d'Ivoire et la Guinee Conakry sont plus democratique que le Niger et les dirigeants de ces deux pays sont plus democrates que issoufou. Tu as ete temoin des manifestations de l'opposition dans les deux pays alors qu'au Niger meme la societe civile est interdite de manifester. Ni Ouattara ni Conde n'ont emprisonne 6 mois les acteurs de la societe civile pour avoir manfestr contre leur gouvernement. Il n'y a aucune stabilite fruit d'une imaginaire gouvernance politique au Niger et tu le sais bien. Il y'a un usurpateur corrompu qui a pille l'argent public pour abuser de la corruption comme seule arme politique. Il a travesti la justice dans le but de canibaliser les partis d'opposition et emasculer leurs dirigeants pour taire a jamais toute les voix discordantes. Charlie n'est pas democrate et ne l'a jamais ete encore moins patriote. Ses maitres francais qu'il a servi contre son propre pays savent bien qu'il n'a pas de legitimite populaire et que son regne frauduleux a fait reculer le Niger des decennies en arriere.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #15 INigerama 07-11-2020 11:06
Le Niger est actuellement le meilleur pays africain en terme de democratie et de bonne gouvernance
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #16 Lecteur-Actuniger 07-11-2020 11:59
Citation en provenance du commentaire précédent de Nigerien :
Helas monsieur le lecteur de actuniger, si tu enleves tes verres de bois pour regarder le Niger et son dirigeant, tu verras que la Cote d'Ivoire et la Guinee Conakry sont plus democratique que le Niger et les dirigeants de ces deux pays sont plus democrates que issoufou. Tu as ete temoin des manifestations de l'opposition dans les deux pays alors qu'au Niger meme la societe civile est interdite de manifester. Ses maitres francais qu'il a servi contre son propre pays savent bien qu'il n'a pas de legitimite populaire et que son regne frauduleux a fait reculer le Niger des decennies en arriere.

Le bilan des 10 dernières années au Niger est remarquable, ouvrez les yeux et voir
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #17 TOTO A DIT 09-11-2020 07:02
Ce mouton de Jean-Yves Le Drian a brouté ou fumé ou bu quoi la même avant de venir sous les tropiques pour débiter des ÂNERIES pareilles ?

Connait il la notion de référence ou d'élections ou suivi les élections des pays du commonwealth en Afrique?

D'ailleurs que les élections se passant en Afrique soient de référence par rapport à la France ou pas , ...... TOTO A DIT se sait nul en Géographie, mais il peut dire que l'Afrique n'est la France encore moins un département français , de quoi se mêle ce beh beh de Jean-Yves Le Drian?
Ou est il retardé et myope et ignore les mots qui sortent de sa bouche ,ce Jean-Yves Le Drian, F U C K OFF!!!!
A t il dit un mot dans les élections américaines à DONALD TRUMP ou les Républicains ou Démocrates ....
Qu'il se faire se foutre , se faire [mot censuré] et laisser les Africains gerer leurs issues Africaines ....
Le SERVICE qu'il puisse rendre et de se concentrer sur la Covid 19 qui infectent et tuent les français comme des criquets .....c'est sur cela il devrait s'appesantir et arrêter de chauffer les oreilles des Africains....
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #18 TOTO A DIT 09-11-2020 07:05
Citation en provenance du commentaire précédent de INigerama :
Le Niger est actuellement le meilleur pays africain en terme de democratie et de bonne gouvernance


En effet, une dite bonne gouvernance ou même les fonds de la défense nationale ont été mangés et lancés les valeureux militaires Nigeriens à L'ABATTOIR .......
QUELLE GOUVERNANCE !!!!!!! ?????
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #19 TOTO A DIT 09-11-2020 07:09
Lire
Qu'i aille se faire foutre au niveau du post #17
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 Zoom 09-11-2020 10:24
Les tratres sont toujours fécilités par leurs maîtres
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 TOTO A DIT 09-11-2020 22:10
..... "Quand la France te félicite .. Demandes toi quelle bêtise tu as commise " THOMAS SANKARA.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 27/01/2021, 12:13
infrastructures-lancement-officiel-des-travaux-de-construction-de-l-echangeur-du-rond-point-des-armees-a-niamey Le Président Issoufou Mahamadou a lancé ce mercredi les travaux de construction de l’Echangeur du...Lire plus...
Publier le 25/01/2021, 17:13
communique-final-de-la-cinquante-huitieme-session-ordinaire-de-la-conference-des-chefs-d-etat-et-de-gouvernement-de-la-cedeao La cinquante-huitième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la...Lire plus...
Publier le 25/01/2021, 16:50
diffa-l-assemblee-nationale-offre-5-ooo-ooo-frs-aux-populations-de-toumour-victimes-d-une-attaque-terroriste Une  mission  parlementaire,  conduite  par  l’honorable  député ...Lire plus...
Publier le 24/01/2021, 16:46
election-presidentielle-deuxieme-tour-aucune-alliance-n-a-ete-conclue-a-ce-jour-bureau-politique-national-mnsd-nassara COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des...Lire plus...
Publier le 27/01/2021, 12:13
infrastructures-lancement-officiel-des-travaux-de-construction-de-l-echangeur-du-rond-point-des-armees-a-niamey Le Président Issoufou Mahamadou a lancé ce mercredi les travaux de construction de l’Echangeur du...
Publier le 24/01/2021, 16:46
election-presidentielle-deuxieme-tour-aucune-alliance-n-a-ete-conclue-a-ce-jour-bureau-politique-national-mnsd-nassara COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des...
Publier le 23/01/2021, 23:55
zinder-les-jeunes-de-la-cap-20-21-et-allies-demandent-la-demission-ou-la-revocation-du-president-de-la-ceni-regionale Dans une déclaration rendue publique  ce samedi 23 janvier, les jeunes de la Coalition CAP 20-21...
Publier le 22/01/2021, 15:20
tahoua-saisie-de-155-briques-de-chanvre-indien-au-poste-de-douane-de-tsernaoua   La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à...
Publier le 25/01/2021, 17:13
communique-final-de-la-cinquante-huitieme-session-ordinaire-de-la-conference-des-chefs-d-etat-et-de-gouvernement-de-la-cedeao La cinquante-huitième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la...
Publier le 22/01/2021, 22:19
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-22-janvier-2021   Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 22 janvier 2021, dans la salle...
Publier le 23/01/2021, 23:55
zinder-les-jeunes-de-la-cap-20-21-et-allies-demandent-la-demission-ou-la-revocation-du-president-de-la-ceni-regionale Dans une déclaration rendue publique  ce samedi 23 janvier, les jeunes de la Coalition CAP 20-21...
Publier le 24/01/2021, 16:46
election-presidentielle-deuxieme-tour-aucune-alliance-n-a-ete-conclue-a-ce-jour-bureau-politique-national-mnsd-nassara COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des...
Publier le 22/01/2021, 15:20
tahoua-saisie-de-155-briques-de-chanvre-indien-au-poste-de-douane-de-tsernaoua   La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à...
Publier le 25/01/2021, 17:13
communique-final-de-la-cinquante-huitieme-session-ordinaire-de-la-conference-des-chefs-d-etat-et-de-gouvernement-de-la-cedeao La cinquante-huitième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la...

Dans la même Rubrique

Infrastructures: lancement officiel des travaux de construction de l’Echangeur du Rond-Point des Armées à Niamey

27 janvier 2021
Infrastructures: lancement officiel des travaux de construction de l’Echangeur du Rond-Point des Armées à Niamey

Le Président Issoufou Mahamadou a lancé ce mercredi les travaux de construction de l’Echangeur du Rond-Point des Armées à Niamey.

COMMUNIQUÉ FINAL DE LA CINQUANTE-HUITIEME SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES CHEFS D’ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE LA CEDEAO

25 janvier 2021
COMMUNIQUÉ FINAL DE LA CINQUANTE-HUITIEME SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES CHEFS D’ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE LA CEDEAO

La cinquante-huitième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est tenue le 23 Janvier 2021...

Election présidentielle deuxième tour : aucune alliance n'a été conclue à ce jour (Bureau Politique National MNSD NASSARA)

24 janvier 2021
Election présidentielle deuxième tour : aucune alliance n'a été conclue à ce jour (Bureau Politique National MNSD NASSARA)

COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des élections présidentielles, le MNSD-NASSARA est l'objet de rumeurs persistantes faisant état de son ralliement...

Zinder : les jeunes de la CAP 20-21 et Alliés demandent la démission ou la révocation du Président de la Céni régionale

23 janvier 2021
Zinder : les jeunes de la CAP 20-21 et Alliés demandent la démission ou la révocation du Président de la Céni régionale

Dans une déclaration rendue publique  ce samedi 23 janvier, les jeunes de la Coalition CAP 20-21 et Alliés ont plaidé pour la démission ou la révocation de M Chaibou Moussa, Président...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 22 JANVIER 2021

22 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 22 JANVIER 2021

  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 22 janvier 2021, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de...

Locales : à Dosso, la justice annule les résultats de l'élection régionale ainsi que ceux de plusieurs communes

21 janvier 2021
Locales : à Dosso, la justice annule les résultats de l'élection régionale ainsi que ceux de plusieurs communes

Sur requête de plusieurs partis, le Tribunal de grande instance a annulé les résultats des élections Régionales ainsi que celles de plusieurs communes de Dosso. Des listes de certains partis...