mercredi 10 août 2022

3839 lecteurs en ligne -

fraren

Présidentielle : la CDS Rahama de Kadri Mouctari vote Bazoum dès le premier tour

congres cds 2020

La Convention démocratique et sociale (CDS Rahama) a tenu son congrès extraordinaire le samedi 31 octobre 2020 à Zinder. A l’issue des travaux, le vice-président Elhaj Mouctari Kadri a été porté à la présidence du parti  vert qui a décidé de soutenir la candidature de Bazoum Mohamed du PNDS Tarraya dès le premier tour de la prochaine élection présidentielle.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C’est une première dans l’histoire du parti qui a remporté les premières élections démocratiques du Niger en 1993. La CDS Rahama, au pouvoir de 1993 à 1996 sous le régime de l’AFC, ne présentera pas de candidat pour la prochaine élection présidentielle dont le premier tour est prévu pour le 27 décembre prochain. Le parti vert a décidé de soutenir dès le premier tour Bazoum Mohamed, le candidat du PNDS Tarrayya au pouvoir, à l’issue des travaux de sa 16e  Délégation nationale et  de son 9e  Congrès extraordinaire qui se sont tenus le samedi dernier à la MJC de Zinder.  A cette occasion, le parti a également validé la liste de ses candidats pour les prochaines élections législatives.

L’autre décision importante prise par le parti, c’est l’élection d’un nouveau président. Et sans surprise, c’est Elhaji Kadri Mouctari, vice-président du parti et assurant l’intérim, qui a été désigné pour succéder au défunt Me Boubacar Madougou, qui a tiré sa révérence il y a quelques mois à Niamey.  La succession du défunt président a d’ailleurs engendré une nouvelle crise interne, comme le parti a en connu en série ces dernières années, avec l’aile dirigée par le ministre Abdou Amani, vice-président au titre de Maradi,  qui revendique également la direction du parti. Lors du congrès extraordinaire de Zinder, Abdou Amani, actuel ministre du Développement communautaire, a été d’ailleurs exclu du parti par les congressistes.

Il convient de noter que l’ouverture des travaux du Congrès s’est déroulée en présence de plusieurs présidents de partis amis, notamment, le président  Bazoum Mohamed du PNDS Tarrayya qui est en « tournée de proximité » dans le Damagaram, une région qui faisait jadis office de fief électoral du CDS Rahama. Depuis le parti a perdu de sa gloire d’antan au gré des crises internes qui l’ont secouées et actuellement, le parti à la clé ne pèse plus grand-chose sur l’échiquier politique national.

Ikali (actuniger.com)



Commentaires  

-7 #1 Lecteur-Actuniger 02-11-2020 18:44
Bonne chance pour la suite au parti vert (CDS RAHAMA) avec son nouveau président et pour le soutien à M. Bazoum
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #2 Abdoulaye Ben Omar 02-11-2020 19:28
Un grand parti qui a une histoire sur la scène politique nigérienne est réduit en néant, c'est vraiment regrettable de voir CDS Rahama ainsi.Quelle honte!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #3 TOTO A DIT 02-11-2020 19:46
Ne faudrait il pas que par la disposition des choses que les partis politiques râteliers , sans conviction, qui n'ont aucune ambition de conquérir et d'exercer le pouvoir d'être mis au banc de touche afin d'éviter le foisonnement et pullulement de rats transhumants comme disait Macky Sall, intéressés par la mangeoire ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Laouali Tahirou 02-11-2020 20:39
Le CDS Rahama est détruits yako et yako encore
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #5 Abdoulaye Ben Omar 02-11-2020 21:13
Un grand parti qui a une histoire sur la scène politique nigérienne est réduit en néant, c'est vraiment regrettable de voir CDS Rahama ainsi.Quelle honte!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 Almoustapha Manou 02-11-2020 23:40
Dommage qu'un parti qui a enfanté le premier président démocratiquement élu se retrouve ainsi .. C'est vraiment pitoyable...C'est la victoire du complot des lobbys
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 Gomnandou 03-11-2020 04:39
Oui ce genre de parti de la classe de "suivistes"ne meritent pas d'exister. C'est la honte et c'est lamentable pour un parti jadis par mis les grands retombé désormais dans les poubelles de l'histoire. On ne trahit pas toujours dans le monde d'ici-bas et rester vent debout. C'est la mort programmée après avoir arraché le parti du grand homme politique Mamans Ousmane par une haute trahison sous l'impulsion du parti rose.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 Nassirou Madaba 03-11-2020 08:41
Abdou Labo a fait son travail :cry: :cry:
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Danny Koda 03-11-2020 08:47
Ah je comprends se ça ils veulent faire pour Lumana bandes des mécréants badauds
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Bacho 03-11-2020 16:02
Hum...............!!!!!! ruwa sun karema dan kada sai kuka.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Bacho 03-11-2020 16:02
Hum...............!!!!!! ruwa sun karema dan kada sai kuka.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Abdoul dJalil 04-11-2020 01:42
هذا أمر غريب جدا ودليل بأن انتخابات هذه ميليئة بمفاجات
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 hamidou rabe 04-11-2020 15:00
Hum!!
ce parti, même dans fief électoral il a perdu toute crédibilité! Ne leur en voulez donc pas s'ils veulent s'accrocher a la mangeoire comme des mouches, c'est dans tous les cas dans leur traditions.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 Daidai 05-11-2020 07:59
Comment pourrait-il en être autrement que de s'incliner sous les pieds de Bazoum pour déclarer "Oui maître Bazoum, nous n'existons que par vous, notre ambition s'arrête là où la votre commence. Nous allons dire à nos militants votez en tout temps et en tout lieu pour le PNDS, c'est notre raison d'être, c'est le parti rose qui nous fait "manzer". To CDS kowa yace Bazoum saï kayi. C'est cette classe de " bandits d'État " qui fait rétrograder ce pays au rang des derniers au plan de développement humain.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 DODO 06-11-2020 08:36
ALLAHOU AKBAR. CDS EST TOMBE DANS LES MAINS DES GENS MERCENAIRES. DON ALLAH COMMENT COMPARER ABDOU AMANI A KADRI ?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com