NITA Fond Site Web 675 x 240

Alma Oumarou Farila

Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey, son premier congrès constitutif. Par la même occasion, son président Alma Oumarou a été investi candidat aux prochaines élections présidentielles.

Zeyna commission0

Le RPP Farilla, l’une des dernières formations à voir le jour sur la scène politique nationale a de grandes ambitions ! Quelques mois à peine après sa création, le parti a tenu son premier congrès constitutif et a profité de la même occasion pour investir son candidat pour les prochaines élections présidentielles dont le premier tout est prévu pour le 27 décembre prochain.

La cérémonie d’investiture s’est déroulée dans l’après-midi du dimanche 26 septembre au Palais des sports de Niamey, en présence des membres du bureau politique national, des délégués venus des différentes régions du pays ainsi que des représentants des partis de la majorité, de l’opposition et des non-affiliés. Parmi les leaders des partis invités, la présence de Albadé Abouba, président et candidat désigné du MPR Jamhuriya, a été particulièrement remarquée. Le fait est, en effet, assez rare pour être souligné puisque c’est de la contestation de la légitimité du président Albadé à la tête de Jamhuriya, qu’est né le RPP Farilla. Après les mots de bienvenue et de remerciements du président du bureau provisoire et de celui de la section de Niamey, le fanion de la candidature a été officiellement remis par le secrétaire général du au président Alma Oumarou qui a été investi candidat du RPP Farilla pour les prochaines élections présidentielles.

 Le candidat du parti a ensuite pris la parole pour prononcer son discours d’investiture dans lequel il a rappelé le contexte dans lequel a été créé le parti, il y a à peine six (6) mois. Selon Alma Oumarou, la création du parti procède « d’une analyse approfondie de la situation politique, économique et sociale de notre pays, et d’une analyse des forces et faiblesses en rapport avec le fonctionnement de tous les partis politiques ». Tout en brossant un aperçu de la situation politique et socioéconomique du pays ainsi que les défis de l’heure, Alma Oumarou a indiqué que le RPP Farilla s’engage à « œuvrer inlassablement pour une vie dans la dignité pour toutes les populations nigériennes ».

« Le RPP Farilla est un parti de paix, et la paix vue comme conséquence du rassemblement, avec comme piliers le respect de l’Etat de droit, la bonne gouvernance sur le plan local, régional et national, et le respect des règles démocratiques. Le parti se donne pour finalité la construction d’un Niger prospère, respectueux des valeurs fondamentales de la République et de la promotion d’une société paisible». Alma Oumarou, président et candidat du RPP Farilla.

RPP FARILLA Investiture

Des ambitions et des défis pour de vieux routiniers de la scène politique

Avec cette investiture, Alma Oumarou va briguer pour la première fois le fauteuil présidentiel. Ministre à plusieurs reprises, notamment sous la 5e République de Tandja Mamadou et le premier mandat du président Issoufou Mahamadou, le candidat du RPP Farilla est loin d’être un novice en politique. Ancien président de la section MNSD Nassara de Zinder, député du département de Kantché et ancien vice-président national du MPR Jamhuriya, ce richissime hommes d’affaires qui a fait fortune dans les assurances a lancé le parti en compagnie d’autres vieux routiniers de l’échiquier politique national. Il s’agit, entre autres, des anciens ministres Wassalké Boukary et Ada Cheiffou ou des ministres en fonctions Sani Maigochi et Mohamed Boucha. Au sein de la direction du parti, on retrouve également des figures bien connu de la scène politique à l’image de l’ancien gouverneur de la Région de Niamey, Hamidou Garba, de Hama Touré ou du patron de presse Gremah Boukar, du groupe privée Anfani. Des anciens du MNDS Nassara qui ont par la suite migré vers le MPR Jamhuriya avant d’atterrir au RPP Farilla, un parti de création certes récente mais qui est à vrai dire né « avec ses 32 dents », au regard du pedigree politique des personnalités politiques qui l’animent. Il reste maintenant que le grand défi pour le candidat Alma Oumarou et son parti, c’est de réussir à s’imposer sur la scène politique en réalisant un bon score électoral au sortir des prochains scrutins, ce qui leur permettra de peser dans la reconfiguration politique en cours. Et c’est là tout le défi au regard des forces politiques en présence et des enjeux qui amplifient la rude concurrence sur la scène nationale et qui déterminera l’avenir du RPP Farilla et des ses dirigeants qui, il faut le reconnaitre, jouent l’une de leur dernière partition avant une retraite politique sans cesses repoussée mais qui s’annonce inexorablement à grand pas !

RPP FARILLA Investiture BIS

A.Y.B (actuniger.com)



Commentaires

0
Fatima Mohamed
3 années ya
Tout le monde v
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Iddaro Iddar
3 années ya
Je suis convaincu que le Niger dispose des hommes capables de le g
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Mousbahou Yahouza
3 années ya
Bonne chance mr.le pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Yenari
3 années ya
J'ose, tu oses, il/elle ose, nous osons, vous osez, ils/elles. Osons! Osez!
Si Bazoum peut oser, pourquoi pas moi, toi, lui, elle, nous, vous, eux, elles.
C'est aussi un signe qui indiquerait que les gens ont pill
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Doudoulouf
3 années ya
Voil
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
BOURTOU
3 années ya
Doudoulouf ou c'est quoi m
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
ERA
3 années ya
DU N'IMPORTE QUOI AU NIGER
LA FOLIE DEVIENT LE MODE OPERATOIRE AU NIGER....QUELLE TRAGEDIE DE DEMOCRATIE
ARRETER CA S IL VOUS PLAIT
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
VERITE
3 années ya
VRAIMENT IL EST TEMPS QUE LE NIGER INSTAURE DES CRITERES AFIN DE LIMITER LE NOMBRE DE CANDIDATS AUX ELECTIONS PRESIDENTIELLES. PAR EXEMPLE ON PEUT INSTAURER LE PARAINAGE PAR LES ELUS OU LES ELECTEURS
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
TOTO A DIT
3 années ya
:eek: 8) comme pour paraphraser vision TOTO A DIT

La faute n
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Iz
3 années ya
Au moins lui n'est pas un fuyard
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Sarbane
3 années ya
@#10
Y'a pas plus peureux que ton gourou qui s'entoure de blind
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Abdoul Karim maman mani
3 années ya
Mr le Pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
chourou
3 années ya
[quote name="Iddaro Iddar"]Je suis convaincu que le Niger dispose des hommes capables de le g
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2556 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
565 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
358 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
503 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
395 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
382 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2286 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages