lundi 8 août 2022

2853 lecteurs en ligne -

fraren

Nations Unies (ONU) : 40 ans après, le Niger assure la Présidence du Conseil de Sécurité pour le mois de septembre

Niger conseil securite

A partir du 1er septembre 2020, le Niger assurera la présidence du Conseil de Sécurité de l’ONU et cela jusqu’à la fin de mois. Il s’agit là d’une très grande responsabilité et d’un défi énorme à relever. Pour mener à bien cette mission, toute la diplomatie nigérienne et particulièrement la Représentation du Niger à l’ONU est mobilisée.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Au cours de ce mandat, l’instance onusienne sous la présidence du Niger organisera un débat présidentiel dont le thème est « La Gouvernance Mondiale Post-COVID19 dans le maintien de la paix et de la sécurité internationale » ; un débat ouvert du Conseil de sécurité sur la « Coopération entre les Nations Unies et les organisations régionales et sous-régionales : Rôle de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)»; un débat du Conseil de Sécurité sur les enfants et les conflits armés «Enfants et conflits armés: Les attaques contre les écoles comme violations graves des droits de l’enfant », et un débat du Conseil de Sécurité « Maintien de la paix et de la sécurité internationale : Effets humanitaires de la dégradation de l’environnement et paix et sécurité ».

Le premier débat va intervenir à un moment où le monde est durement affecté d’une part, par la persistance de l’épidémie du coronavirus (COVID-19) et ses incidences dans les domaines économique, social et politique, et d’autre part, par la progression de nouveaux défis sécuritaires qui menacent dangereusement la paix et la sécurité internationales.

L’objectif de cette réunion est de discuter davantage des besoins de refonte de la gouvernance mondiale pour renforcer la convergence vers la paix et la sécurité mondiale durables. La pandémie actuelle a mis à jour les points faibles du système actuel et nous donne une occasion unique de refonder un nouvel ordre mondial, ancré dans les idéaux de solidarité économique, d’équité et de responsabilité, de coopération régionale accrue et de réformes de la gouvernance mondiale, qui favorise la participation égalitaire des Nations et qui protègent les plus vulnérables de nos communautés. La réunion se déroulera sous la forme d’un débat au sommet du Conseil de Sécurité et sera présidé par Son Excellence, Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger.

Abdou ABARRY

SE Abdou ABARRY, Représentant permanent du Niger auprès des Nations Unies. 

Le second débat ouvert du Conseil de sécurité axé sur le thème: « Coopération entre les Nations Unies et les organisations régionales et sous-régionales : Rôle de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)». Il a pour objectif de dresser un état des lieux de la coopération entre les Nations Unies et l’Organisation internationale de la francophonie; évaluer l’importance du multilinguisme dans la conduite des opérations de maintien de la paix, et sa mise en œuvre effective; et identifier les marges de progression pour renforcer la coopération entre les deux institutions, dans les domaines de la prévention des conflits, du maintien de la paix, et de sa consolidation.

Le troisième débat du Conseil de Sécurité sur les enfants et les conflits armés «Enfants et conflits armés: Les attaques contre les écoles comme violations graves des droits de l’enfant vise entre autres de faire l’état de la mise en œuvre de la résolution 1998 (2011), en prévision de la commémoration du dixième anniversaire de ladite résolution et en marge de la première Journée internationale pour la protection de l’éducation contre les attaques. Le thème proposé est: «Enfants et conflits armés: Les attaques contre les écoles comme violations graves des droits de l’enfant».

Une attention particulière sera accordée aux attaques contre les écoles dans la région du Sahel Central où les groupes terroristes et les groupes armés non-étatiques s’attaquent de plus en plus aux écoles, selon le dernier rapport annuel du Secrétaire général de l’ONU sur les enfants et les conflits armés (Résolution: A/74/845–S/2020/525).

Le quatrième débat du Conseil de Sécurité portera sur le thème: « Maintien de la paix et de la sécurité internationale: Effets humanitaires de la dégradation de l’environnement et paix et sécurité ».

La réunion va donner l’occasion aux membres du Conseil de sécurité d’aborder les liens entre les effets humanitaire de la dégradation de l’environnement, y compris la désertification et l’érosion des sols, et les conflits armés et leurs résolutions. En outre, les discussions porteront sur les conséquences de la destruction de l’environnement naturel dans les conflits armés et sur les mesures à prendre par les Nations Unies et les États membres pour lutter contre ces effets. L’événement sera un débat virtuel ouvert de haut niveau et sera présidé par le ministre des affaires étrangères du Niger.

Source: Cellule Communication du Conseil de Sécurité de l’ONU-Niger)



Commentaires  

+5 #1 Gouga 02-09-2020 15:13
Pif au lieu de nous parler des nations parler nous plutot de ce quest devenu le Niger de Issoufou apres 40 ans. Ce poste qu'occupe le niger c'est juste pour servir de complement d'effectif. On connait les grandes puissances qui decident de tout. Quest ce le dernier pays de la planete a apporte au reste du monde. peut etre des mauvais exemples de gouvernance pour que ces pays ne fassent pas la meme erreur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #2 Wandougou 02-09-2020 17:31
30 ans après puis 31 ans, 32.......etc...jusqu'à 40 ans après, le Niger a été classé au dernier rang des nations du monde en matière de développement par le PNUD dans ses rapports successifs en raison de la mauvaise gouvernance du gurisystème. Alors, il n'y a pas de quoi être si fier pour une présidence au conseil de sécurité. C'est l'arbre qu'on nous présente pour cacher la forêt d'une gouvernance truffée de corruption, clientélisme, concussion, passe-droit, clanisme, discrimination, fraudes, trafics mafieux, injustice, impunité, prédation de déniers publics touches choses malsaines.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #3 Yakori 02-09-2020 18:30
Ah! Ces roses dits socialiste sont vraiment ambigus. Ils cherchent l'honneur dans les petits détails mais ils ne savent utiliser leurs cerveaux, leurs intelligences pour honorer leur pays dans la voie du développement. Quelle bizarrerie ! Voilà des gros félins qui ne chassent de proies autres que les fonds publics, qui ne se mettent de sauter que sur des non événements pour faire croire que tout est rose pour le pays. D'accord c'est bien ça honore le pays, oui nous le saluons mais quand il s'agit de faire mains basses sur les deniers publics, de vous verser dans des pratiques mafieuses, vous êtes les champions. Quand quelqu'un veut savoir quel est ce pays que ce monsieur représente au conseil de sécurité. Beuh! C'est le pays le plus pauvre, où il fait le moins bon vivre au monde. Ça ne change rien en leur situation précaire. Juste un motif de consolation si ça peut leur faire plaisir. OK j'ai compris, j'ai compris.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Ramses 02-09-2020 19:07
Tenez, Il y'a 40 ans c’était en 1980 donc 20 ans après les indépendances. Moi qui avait cru naïvement le slogan du régime selon lequel aucun autre président n'a rien fait avant le lion de dan dadji alias Pharaon Issoufou.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Ali 02-09-2020 21:41
il faut mieux utiliser cette chance pour donner a l Afrique des droit de veto et reformer l onu
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Malloumi 03-09-2020 08:16
Citation en provenance du commentaire précédent de Ali :
il faut mieux utiliser cette chance pour donner a l Afrique des droit de veto et reformer l onu


Ils en profiteront pour faire juste ce qu'ils savent faire, monnayer leur vote contre des espèces sonnantes et trébuchantes.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 TOTO A DIT 04-09-2020 02:09
8) 8) Niger ou Nigéria :-) ... Une confusion à l'international....
Convient il aussi de dire à l'échiquier international, quand l'on parle du Niger ou d'être du Niger ...la question qui revient souvent est ....veux tu dire NIGÉRIA ......did you mean Nigéria... NO NIGER .. Car le Nigéria a plus de proximité dans le psyché des vis à vis , plus connu que le Niger ....
Pour dire le dernier pays de la race humaine 189 sur les 189 derrière même les pays en guerre ..... Que cette queue du peloton assure la présidence pour un mois .....du conseil ....quelle valeur ajoutée décisionnelle à ce dernier de la classe dans cet hémicycle : Juste de la figuration à confondre avec le décor .et les chaises .

Va t il etre écouté par Putin ou Trump même si c'est pour parler du Mali voisin par exemple ....
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 TOTO A DIT 04-09-2020 02:26
Parlant justement du Mali...... Convient il de partager que ......... Le chef de la junte au pouvoir au Mali s’est rendu jeudi auprès d’Ibrahim Boubacar Keïta dans la clinique où l’ex-président renversé a été hospitalisé après avoir subi selon les médecins un court AVC, a-t-on appris de sources familiales et médicales.

Des proches de l’ancien chef de l’Etat ont confirmé la visite.Un autre médecin a assuré que M. Keïta “va bien”. “Il a passé une nouvelle nuit ici, plus pour la tranquillité des lieux que pour autre chose”, a-t-il dit.M. Keïta, 75 ans, a été hospitalisé mardi. Il a été victime d’un accident ischémique transitoire, c’est-à-dire un accident vasculaire cérébral qui ne dure généralement que quelques minutes mais qui constitue un signal d’alerte au risque de survenue ultérieure d’un infarctus.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 TOTO A DIT 04-09-2020 02:40
Quand le club des bêtes d'Etat s'entête à rendre la vie difficile au peuple malien ... Ne dit on pas que c'est dans la difficulté que l'on reconnait ses vrais amis et frères ??? Et aller à la ligne pour le partage reste un choix....

Le ministre mauritanien des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Étranger, Ismail Ould Cheikh Ahmed, en visite à Bamako, jeudi, accompagné d’une forte délégation, a déclaré être venu au Mali, sur instruction du président de la Mauritanie, Mohamed Ould Ghazouani, rendre d’abord une visite de solidarité au peuple malien et s’enquérir de la situation sur place.
À la sortie d’une audience avec le président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), le colonel Assimi Goita, au ministère de la Défense et des Anciens Combattants, le chef de la diplomatie mauritanienne, a confié à la presse que « tout ce qui touche le Mali, touche la Mauritanie ».

« Non seulement nous sommes des voisins, mais nous sommes liés les uns aux autres », a-t-il déclaré.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 TOTO A DIT 04-09-2020 02:56
:D :lol: :D Une question et une seule .... Le Niger qui crie embargo ... embargo sur le Mali .....
À part le CRIQUET .....FARAA ou DOOO que le Niger va exporter vers le Mali quoi d'autre va t il leur donner .... ?
Et sharing.....:

Tenez ! Le Sénégal n’a pas les reins suffisamment solides pour tourner dos à des centaines de milliards de F CFA dépensées par son principal client, le Mali, de loin le plus gros utilisateur du port de Dakar. Sa bouche agonise en comptabilisant le ciment – deux usines installées à proximité de la frontière arrosent le Mali – le sel marin. En retour, le bétail malien permet de calmer la tension des prix sur les marchés sénégalais, sans omettre le citron, entre autres.

Vulnérable est aussi l’économie ivoirienne, locomotive de la sous-région. Par ses deux ports de San Pedro et d’Abidjan transitent une grande cohorte de marchandises à destination de notre pays – notamment des biens d’équipement. La Côte d’Ivoire abrite le plus gros contingent – 3 millions selon les estimations officielles – de la diaspora malienne.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 TOTO A DIT 04-09-2020 11:09
Lire plutôt ....
Qu'est Ce que le Niger va exporter vers le Mali à part le CRIQUET?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Zoom 04-09-2020 15:08
Recompense ou mérite??? pendant ce temps on a trop donner y compris des vies humaines
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com