jeudi, 28 janvier 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Issoufou cedeao 28 08 2020

Le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou, Président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, préside ce vendredi, 28 août 2020, un sommet extraordinaire de cette organisation sur la situation sociopolitique au Mali. Cette conférence virtuelle qui a débuté ce matin, fait suite à celle ayant eu lieu le jeudi 20 août dernier, deux jours après la prise de pouvoir par des militaires putschistes maliens. Le sommet va notamment évaluer la situation au Mali sur la base du rapport du Médiateur de la CEDEAO pour le Mali, SEM Goodluck Jonathan, ancien Président de la République Fédérale du Nigéria.

Zeyna transfert argent bis

M.Goodluck, à la tête d’une délégation de la CEDEAO, a séjourné au Mali du 22 au 24 août dernier, rappelle-t-on. Il va présenter ce matin son rapport aux Chefs d’Etat de la CEDEAO qui vont prendre des décisions à la hauteur de la gravité de la crise au Mali.

A l’ouverture de la rencontre, le Président Issoufou Mahamadou a prononcé un discours il a rappelé le contexte dans lequel se tient le Sommet ainsi que les enjeux pour le Mali mais aussi pour la région dans le contexte mondial actuel : «pour un pays,  le putschisme est une grave maladie. Pour en guérir, une seule ordonnance : les sanctions ».

« Si nous pouvons considérer que la question de la libération du président Ibrahim Boubacar Keita et celle de sa restauration dans sa fonction sont ainsi résolues, il n’en est pas de même pour celle du retour à l’ordre constitutionnel qui suppose le retour des militaires dans leurs casernes », a-t-il déclaré.

« La junte se propose de garder le pouvoir pour trois ans afin dit-elle de restaurer les institutions étatiques sur une base garantissant leur stabilité. Autrement dit, elle refuse de regagner les casernes alors que le pays est en guerre, ce qui exige, plus que jamais, que l’armée se concentre sur sa mission traditionnelle, surtout que l’ennemi fourbit ses armes et cherche à exploiter le vide institutionnel actuel pour pousser son avantage », a souligné le Président Issoufou Mahamadou.

-------------------------------------------             -------------------------------------------         -------------------------------------------

Allocution de S.E.M. Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger, Chef de l’Etat, Président en exercice de la CEDEAO, à l’occasion du Sommet Extraordinaire sur la situation au Mali

Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement,

Monsieur le Médiateur de la CEDEAO sur la situation au Mali,

Messieurs les Ministres,

Monsieur le Président de la Commission de la CEDEAO,

Monsieur le Président de la Commission de l’UA

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue à cette deuxième visio-session extraordinaire de notre Conférence sur la situation de crise politique au Mali, suite au coup d’Etat perpétré le 18 août 2020 par une junte militaire.

La présente rencontre est la suite logique de notre précédente rencontre du 20 Août 2020 convoquée en urgence sitôt que nous avions eu l’information sur les évènements graves qui sont survenus dans ce pays frère.

Pour un pays, le putschisme est une grave maladie. Pour en guérir, une seule ordonnance : les sanctions. Elle est certes amère, mais n’en est-il pas ainsi en médecine, pour beaucoup de maladies ?

C’est ce que notre organisation commune a compris lors de sa visioconférence du 20 Août 2020, en condamnant fermement le coup d’Etat, en demandant instamment la libération du Président de la République malienne Monsieur Ibrahim Boubacar Keita et son rétablissement en tant que Président de la République. Nous avions également demandé la libération de tous les officiels arrêtés et pris des sanctions politiques et économiques. Nous avions aussi chargé le Médiateur de la CEDEAO pour le Mali, le Président Goodluck Jonathan, d’entamer une mission au Mali et de prendre contact avec les responsables de la junte afin de leur transmettre le message de notre Organisation. Le Président Goodluk Jonathan, à la tête d’une délégation de la CEDEAO comprenant entre autres le Ministre des Affaires Etrangères du Niger, président du conseil des ministres et le président de la Commission de la Cedeao, a effectué cette mission. Sa délégation a séjourné au Mali du 22 au 24 Août 2020.

Du compte rendu qui m’en a été fait, il ressort que la junte accepte de laisser le président Keita retourner à son domicile avec la sécurité appropriée pour son rang d’ancien Chef d’Etat ainsi que la possibilité de recevoir le médecin de son choix et de se rendre à l’étranger pour son contrôle médical.

Il ressort également que le Président Keita a confirmé à la délégation de la CEDEAO qu’il a démissionné en toute liberté, convaincu que cette décision est nécessaire pour la paix et la stabilité au Mali. Si nous pouvons considérer que la question de la libération du président Ibrahim Boubacar Keita et celle de sa restauration dans sa fonction sont ainsi résolues, il n’en est pas de même pour celle du retour à l’ordre constitutionnel qui suppose le retour des militaires dans leurs casernes.

La junte se propose de garder le pouvoir pour trois ans afin dit-elle de restaurer les institutions étatiques sur une base garantissant leur stabilité.

Autrement dit, elle refuse de regagner les casernes alors que le pays est en guerre, ce qui exige, plus que jamais, que l’armée se concentre sur sa mission traditionnelle, surtout que l’ennemi fourbit ses armes et cherche à exploiter le vide institutionnel actuel pour pousser son avantage.

Le Président Goodluck Jonathan et le Président de la Commission nous feront le compte rendu de leur mission, ce qui nous permettra d’apprécier les derniers développements de la situation et donc d’éclairer nos décisions qui, j’en suis sûr, seront à la hauteur de la gravité de la crise multiforme dans laquelle se trouve le Mali aujourd’hui.

Sur ce, je déclare ouverts les travaux de la présente visioconférence.

Je vous remercie Chers Collègues de votre aimable attention

Commentaires  

+10 #1 Hum 28-08-2020 15:37
Moi je un putschiste qu un politicien véreux qui une fois élu d une manière trop tropicalisée d ailleurs se comporte comme un dictateur hors paire.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Hum 28-08-2020 15:37
Lire je préfère
Citer | Signaler à l’administrateur
+11 #3 Rommel 28-08-2020 16:11
Un pure produit de putsch militaire qui se prend pour un démocrate. Arrive au pouvoir grace a un putsch militaire et qui s'est maintenu grace a un autre putsch electoral et qui veut s'eriger en donneur de lecon. Un peu de modestie monsieur le putschist nigerien.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #4 Teraman 28-08-2020 20:18
Issoufou c'est le champion du déni. Tout est rose dans son esprit même le dernier rang qu'occupe le Niger depuis 10 ans, il le voit en rose. Dans son esprit les nigériens nourrissent les nigériens. Il a gomme de sa mémoire tout ce qu'il fustigeait quand il était opposant et les conditions dans lesquelles il a accédé au pouvoir. Il deni que sa réélection est le fruit d'un hold-up avalisé par la CEDEAO, la francophonie, les Nations-Unies et les occidentaux. En pleine pandémie de covid-19, il a présenté un bilan de sa gestion qu'il a coloré en rose alors faisant fi des détournement de plusieurs milliards de francs.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #5 Abdourahmane Kel Aglal 28-08-2020 22:33
Toujours débat sur mali les militaires malien son par la ruissi les pauvres nigérien déjà on est attaque par la pluie on supporte les frappe de missiles des puissance sur notre Niger Issoufou on a beaucoup des problème nos fds meurent pour une guerre qui dépasse notre force
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 TOTO A DIT 29-08-2020 01:23
:D a :-) Ces bêtes d'Etat n'ont jamais cessé d'étonner TOTO A DIT ...... tant par leur déphasage ...tant par leur hypocrisie ..... Tant par leur inconséquence comportementale .... Tant par ........et par ....
Sinon a titre d'un seul exemple ....rien qu'à la lecture du titre ...;;
« le putschisme est une grave maladie qui ne se guérit que par les sanctions », a cru lire TOTO A DIT ....qui avoue aussi de n'avoir pas lu le reste de l'article car il n'en a pas envie .....

Si comme il est dit le Putchisme ou COUPISME 8) se révéle une grave maladie ..... Et ces bêtes d'Etat le reconnaissentt jusqu'a l'affirmer .......
POURQUOI quand .....
Ce connard d'Ado ou un fou de Condé fait son forcing pour se maintenir au pouvoir par un 3eme mandat
qui est contraire à la constitution ivoirienne , vous ne lui faites pas savoir que c'est un COUPISME Constitutionnel .... que c'est une GRAVE MALADIE ..... et le sanctionner .....
Quand ces bêtes d'Etat tripatouillent la constitution pour se cramponner au pouvoir n'est ce pas un "putschisme "
Ou sont vos sanctions de bêtes d'Etat?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 TOTO A DIT 29-08-2020 02:04
Quand à Bonoua (Sud-Est),
à Daoukro
à Anono
à Yopougon
à Port-Bouet
à Cocody
Aux Rivera
À Koumassi

à San Pedro, deuxième port du pays (Sud-Ouest)
à Ferkessédougou (Nord)
Comme un peu partout en Côte d'Ivoire de violentes manifestations ont eu lieu à Abidjan et dans d'autres villes pour signifier leur non ....leur refus de la perspective illégale d'un troisième mandat du président Ouattara....avec PLUSIEURS MORTS D'INNOCENTS CITOYENS qui sont contre .... Ce COUPISME de ADO ....
Pourquoi ce club de bêtes n'était et n'est pas sorti pour déplorer ces morts ( paix à leur âme) et dire à ADO que c'est une grave ....très grave maladie et le sanctionner jusqu'à imposer un EMBARGO sur sa tête ???
Comment comprendre à l'encontre des textes , il veut marcher sur des morts pour briguer un illégal 3eme mandat... Comme c'est un des vôtres faussaires de dé Constitutionnel .... Il n'y a rien à redire ....
SI LE PUTSCHISME EST UNE GRAVE MALADIE...LE COUPISME CONSTITUTIONNEL DE CE CLUB DE BÊTES D'ETAT N'EST RIEN D'AUTRE QUE COVID 19 COMBINÉ À EBOLA ....
ou bien FAMIWOOOOO?? ;-)
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 Ibrahim Jean 29-08-2020 10:09
Quelqu'un qui légitime un coup d'État au Niger en amnistiant des putschistes va osez nous parler de sanctions aujourd'hui ?? L'histoire est là Issoufou Mahamadou, elle est comme une roue qui tourne. La conscience est un phare de l'histoire des hommes et des peuples !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Pauvre niger 29-08-2020 10:16
Pauvre Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Le Medium 30-08-2020 14:21
Pauvre Charlie de Dandadji. Si le coup d'Etat est une maladie, que dire alors de la mal-gouvernance. Vos proches ont détournés plus de 2000 milliards au ministère de la défense, et des milliers de personnes ont été tuées par votre avidité. Vous protégez vos proches qui traitent avec les terroristes, et vous osez traiter le peuple qui dénonce de "supports de terroristes". Vous contrôlez tout l'argent du pétrole, votre propre fils gère souvent vos affaires les plus juteuses que vous ne pouvez pas confier à d'autre personne de peur que les gens sachent l'ampleur de votre corruption. Charlie ta fin est proche malgré tes 3 charlatans, je pense qu'ils t'ont déjà prévenu, car tu crois plus en eux qu'en Dieu.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Moi 31-08-2020 08:39
Je suis pas contre Monsieur le Président mais vraiment qu'il n'oublie pas de tenir ses promesses parce que sa fait plusieurs mois qu'on attend que les frontières soit ouverte pour pouvoir circuler ma mère est malade et la rentrée est proche alors tout le monde m'a pas les moyens de se payer le transport aérien alors je vous en supplie tenez votre promesse
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Booster ACTUNIGER 800-800 pixels Plan de travail1

Top de la semaine

Publier le 28/01/2021, 14:47
trafic-d-armes-a-tahoua-6-personnes-arretees-et-une-importante-quantite-d-armes-de-minutions-et-de-carburant-saisie-a-kao La 4e légion de gendarmerie de Tahoua a saisi, le jeudi 21 janvier 2021, une importante quantité...Lire plus...
Publier le 27/01/2021, 12:13
infrastructures-lancement-officiel-des-travaux-de-construction-de-l-echangeur-du-rond-point-des-armees-a-niamey Le Président Issoufou Mahamadou a lancé ce mercredi les travaux de construction de l’Echangeur du...Lire plus...
Publier le 25/01/2021, 17:13
communique-final-de-la-cinquante-huitieme-session-ordinaire-de-la-conference-des-chefs-d-etat-et-de-gouvernement-de-la-cedeao La cinquante-huitième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la...Lire plus...
Publier le 25/01/2021, 16:50
diffa-l-assemblee-nationale-offre-5-ooo-ooo-frs-aux-populations-de-toumour-victimes-d-une-attaque-terroriste Une  mission  parlementaire,  conduite  par  l’honorable  député ...Lire plus...
Publier le 27/01/2021, 12:13
infrastructures-lancement-officiel-des-travaux-de-construction-de-l-echangeur-du-rond-point-des-armees-a-niamey Le Président Issoufou Mahamadou a lancé ce mercredi les travaux de construction de l’Echangeur du...
Publier le 24/01/2021, 16:46
election-presidentielle-deuxieme-tour-aucune-alliance-n-a-ete-conclue-a-ce-jour-bureau-politique-national-mnsd-nassara COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des...
Publier le 23/01/2021, 23:55
zinder-les-jeunes-de-la-cap-20-21-et-allies-demandent-la-demission-ou-la-revocation-du-president-de-la-ceni-regionale Dans une déclaration rendue publique  ce samedi 23 janvier, les jeunes de la Coalition CAP 20-21...
Publier le 22/01/2021, 15:20
tahoua-saisie-de-155-briques-de-chanvre-indien-au-poste-de-douane-de-tsernaoua   La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à...
Publier le 25/01/2021, 17:13
communique-final-de-la-cinquante-huitieme-session-ordinaire-de-la-conference-des-chefs-d-etat-et-de-gouvernement-de-la-cedeao La cinquante-huitième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la...
Publier le 22/01/2021, 22:19
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-22-janvier-2021   Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 22 janvier 2021, dans la salle...
Publier le 23/01/2021, 23:55
zinder-les-jeunes-de-la-cap-20-21-et-allies-demandent-la-demission-ou-la-revocation-du-president-de-la-ceni-regionale Dans une déclaration rendue publique  ce samedi 23 janvier, les jeunes de la Coalition CAP 20-21...
Publier le 24/01/2021, 16:46
election-presidentielle-deuxieme-tour-aucune-alliance-n-a-ete-conclue-a-ce-jour-bureau-politique-national-mnsd-nassara COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des...
Publier le 22/01/2021, 15:20
tahoua-saisie-de-155-briques-de-chanvre-indien-au-poste-de-douane-de-tsernaoua   La Brigade d'intervention et de recherche de la douane de Tahoua a saisi, le 19 janvier 2021 à...
Publier le 27/01/2021, 12:13
infrastructures-lancement-officiel-des-travaux-de-construction-de-l-echangeur-du-rond-point-des-armees-a-niamey Le Président Issoufou Mahamadou a lancé ce mercredi les travaux de construction de l’Echangeur du...

Dans la même Rubrique

Infrastructures: lancement officiel des travaux de construction de l’Echangeur du Rond-Point des Armées à Niamey

27 janvier 2021
Infrastructures: lancement officiel des travaux de construction de l’Echangeur du Rond-Point des Armées à Niamey

Le Président Issoufou Mahamadou a lancé ce mercredi les travaux de construction de l’Echangeur du Rond-Point des Armées à Niamey.

COMMUNIQUÉ FINAL DE LA CINQUANTE-HUITIEME SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES CHEFS D’ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE LA CEDEAO

25 janvier 2021
COMMUNIQUÉ FINAL DE LA CINQUANTE-HUITIEME SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES CHEFS D’ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE LA CEDEAO

La cinquante-huitième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est tenue le 23 Janvier 2021...

Election présidentielle deuxième tour : aucune alliance n'a été conclue à ce jour (Bureau Politique National MNSD NASSARA)

24 janvier 2021
Election présidentielle deuxième tour : aucune alliance n'a été conclue à ce jour (Bureau Politique National MNSD NASSARA)

COMMUNIQUE DE PRESSE Depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du premier tour des élections présidentielles, le MNSD-NASSARA est l'objet de rumeurs persistantes faisant état de son ralliement...

Zinder : les jeunes de la CAP 20-21 et Alliés demandent la démission ou la révocation du Président de la Céni régionale

23 janvier 2021
Zinder : les jeunes de la CAP 20-21 et Alliés demandent la démission ou la révocation du Président de la Céni régionale

Dans une déclaration rendue publique  ce samedi 23 janvier, les jeunes de la Coalition CAP 20-21 et Alliés ont plaidé pour la démission ou la révocation de M Chaibou Moussa, Président...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 22 JANVIER 2021

22 janvier 2021
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 22 JANVIER 2021

  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 22 janvier 2021, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de...

Locales : à Dosso, la justice annule les résultats de l'élection régionale ainsi que ceux de plusieurs communes

21 janvier 2021
Locales : à Dosso, la justice annule les résultats de l'élection régionale ainsi que ceux de plusieurs communes

Sur requête de plusieurs partis, le Tribunal de grande instance a annulé les résultats des élections Régionales ainsi que celles de plusieurs communes de Dosso. Des listes de certains partis...