mercredi, 25 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Copie ecran participants visio conférence Cedeao

Les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), se sont réunis en Sommet extraordinaire d’urgence ce jeudi 20 août 2020 par visioconférence, sous la présidence du chef de l’Etat du Niger, SEM. Mahamadou Issoufou, Président en exercice de l’organisation régionale. Au menu principal du Sommet, la situation qui prévaut au Mali suite au renversement du régime du président IBK, le mardi 18 Août 2020, par une junte militaire. A l’issue de leur concertation, les Chefs d’Etat ont adopté une série de résolutions sur le cas malien mais aussi sur la situation qui prévaut dans d’autres pays de la région et qui sont résumées dans le communiqué final ayant sanctionné le Final.

 

 

 

Commentaires  

+2 #1 MalianLivesMatter 21-08-2020 07:47
Patati patata, la démarche de la cedeao pue l'amateurisme de dirigeants totalement déconnectes de leurs propres bases, le déni de la démocratie comme exercice du pouvoir du peuple par le peuple pour le peuple qu'ils prétendent défendre. Pendant que issoufou fait sa danse du ventre au milieu des chefs d’état de la cedeao, les maliens eux s'organisent pour aller de l'avant. Issoufou n'en a cure des maliens, ce qui l’intéresse c'est IBK son propre reflet dans le miroir de la bonne gouvernance economique, politique et administrative.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Hadahad 21-08-2020 11:18
Regardez, c'est le dernier des présidents au monde depuis 10 ans selon l'indice de développement humain, autrement dit dernier de la classe qui se met en scène sur un ton de dictateur pour prétendre faire plier le peuple malien. Il a vraiment besoin d'une cure de psychologie pour calmer sa tension d'humeur. Sans aucune sagesse, malgré l'insécurité ambiante, il décide de fermer les frontières avec le Mali pour étouffer un peuple déjà meurtri aux seuls fins de sauver IBK son camarade socialiste.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Gondazafi 21-08-2020 11:40
"Zaki" ton régime dit de "Renaissance" est jalonné de corruption, de gabegie, de concussion, de passe-droits, de fraudes, de scandales socioéconomiques, de népotisme, d'injustice, de pratiques antidémocratiques. Quelle leçon avons-nous à donner aux maliens? IBK est plus démocrate que vous "Zaki". Faites-vous en un examen de conscience bien que c'est impossible pour un adepte du machevialisme. Le Tout pouvoir.
Ton maître Macron a parlé et a tourné la page de IBK. Il dit d'aller vers une transition rapide. Si le maitre parle c'est terminé non. Il a rougit la carte du Niger pour dire que c'est un pays dangereux. Vous l'avez accepter sans broncher non.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Sadakho 21-08-2020 11:55
Issoufou, le temps du rose est révolu. Vouloir imposer un président rose impopulaire aux nigériens c'est vraiment trop poussé le bouchon. Ce serait une ligne rouge à ne pas franchir. Vous-même aviez mis un challenger en prison pour se faire élire par un hold-up. Ce n'est pas un Bazoum qui ferait mieux que votre score.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Sadakho 21-08-2020 11:55
Issoufou, le temps du rose est révolu. Vouloir imposer un président rose impopulaire aux nigériens c'est vraiment trop poussé le bouchon. Ce serait une ligne rouge à ne pas franchir. Vous-même aviez mis un challenger en prison pour se faire élire par un hold-up. Ce n'est pas un Bazoum qui ferait mieux que votre score.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Lecteur-Actuniger 22-08-2020 15:42
Les critiques envers un homme légal, courageux, digne, honnête avec sa conscience ne peuvent pas ne pas se faire au Niger ou en Afrique de façon générale. Vous critiquez le président SEM Mahamadou Issoufou parce que juste il fait l'honneur du Niger et maintient le cap sans précédent que juste là un Nigérien n'a pas eu la chance d'avoir au niveau sous régional et mondial depuis 60 ans d'indépendance. Courage CEDEAO et son président en exercice
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 25/11/2020, 15:57
disparition-de-tandja-mamadou-l-ancien-president-sera-inhume-ce-jeudi-a-maine-soroa-sa-ville-natale Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 13:26
droit-de-l-enfant-atelier-de-formation-des-journalistes-des-membres-du-parquet-et-de-la-pj-sur-le-droit-a-l-image-des-enfants-au-sein-des-medias-2 En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 13:26
droit-de-l-enfant-atelier-de-formation-des-journalistes-des-membres-du-parquet-et-de-la-pj-sur-le-droit-a-l-image-des-enfants-au-sein-des-medias En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 12:54
campagne-contre-les-violences-a-l-egard-des-femmes-et-des-filles-les-chefs-traditionnels-au-coeur-de-la-prevention Démarrage aujourd’hui 25 novembre 2020 de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences à...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 10:24
disparition-de-tandja-mamadou-le-peuple-nigerien-vient-de-perdre-un-de-ses-illustres-fils-selon-hama-amadou-son-ancien-premier-ministre-et-bras-droit Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 19/11/2020, 16:29
elections-rien-ne-s-oppose-a-ce-que-les-differents-scrutins-se-deroulent-aux-dates-prevues-a-estime-le-president-issoufou-apres-le-retrait-de-sa-carte-d-electeur Le Président de la république a procédé ce jeudi 19 novembre 2020 au retrait de sa carte d’électeur....
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...

Dans la même Rubrique

Coalition Bazoum2021 : 45 partis soutiennent Bazoum Mohamed pour l’élection présidentielle

23 novembre 2020
Coalition Bazoum2021 : 45 partis soutiennent Bazoum Mohamed pour l’élection présidentielle

Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont officialisé, le samedi 21 novembre 2020 au Palais des congrès de Niamey, leur soutien à...

Elections : « malgré des défis importants, le Niger a l’opportunité d’assurer un transfert paisible du pouvoir » selon Mohamed Ibn Chambas, envoyé spécial du SG de l’ONU

23 novembre 2020
Elections : « malgré des défis importants, le Niger a l’opportunité d’assurer un transfert paisible du pouvoir » selon Mohamed Ibn Chambas, envoyé spécial du SG de l’ONU

Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU, Mohamed Ibn Chambas, a estimé que l’ensemble des acteurs au processus électoral doivent...

Elections Présidentielles : 15 partis politiques s’engagent à soutenir Albadé Abouba dès le premier tour

21 novembre 2020
Elections Présidentielles : 15 partis politiques s’engagent à soutenir Albadé Abouba dès le premier tour

Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion, pour soutenir la candidature d’Albadé Abouba du MPR Jamhuriya dès le premier tour de l’élection...

Présidentielles : la requête des 4 candidats à la Cour constitutionnelle sur la candidature de Bazoum déclarée «irrecevable » (arrêt)

20 novembre 2020
Présidentielles : la requête des 4 candidats à la Cour constitutionnelle sur la candidature de Bazoum déclarée «irrecevable » (arrêt)

La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par quatre  (4) candidats à la présidentielle, lui demandant de surseoir à statuer sur la...

Elections générales 2020-2021 : un forum des scrutins apaisés, l’opposition dit ne pas être invité

20 novembre 2020
Elections générales 2020-2021 : un forum des scrutins apaisés, l’opposition dit ne pas être invité

A quelques jours de la tenue des élections générales de 2020 et 2021 au Niger, les appels à des élections paisibles, apaisées et inclusives ses multiplient. Le pays qui s’apprête...

Elections : « rien ne s’oppose à ce que les différents scrutins se déroulent aux dates prévues », a estimé le président Issoufou après le retrait de sa carte d’électeur

19 novembre 2020
Elections : « rien ne s’oppose à ce que les différents scrutins se déroulent aux dates prévues », a estimé le président Issoufou après le retrait de sa carte d’électeur

Le Président de la république a procédé ce jeudi 19 novembre 2020 au retrait de sa carte d’électeur. Face à la presse, le chef de l’Etat qui a appelé à...