jeudi 18 août 2022

3135 lecteurs en ligne -

fraren

Diplomatie : le Niger ferme ses frontières et suspend tous les flux et transactions économiques avec le Mali (gouvernement)

Issoufou et IBK assis

Faisant suite aux décisions prises par la CEDEAO le mardi 18 Août après le renversement du pourvoir d’IBK, le gouvernement  a décidé de fermer ses frontières aériennes et terrestres ainsi que de suspendre toutes les relations économiques ainsi que toutes les opérations financières avec le Mali jusqu’à nouvel ordre. A noter que le Niger, membre non membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies,  et la France, ont convoqué une réunion d’urgence du Conseil sur la situation au Mali, le mercredi  19 Août 2020. A l’issue de la réunion, le Conseil de sécurité a appelé les militaires maliens « à retourner dans leurs casernes » et à « la libération immédiate » de l’ancien chef de l’Etat et les officiels qui sont toujours aux mains de la junte qui a pris le pouvoir à Bamako. Ce jeudi 20 mai 2020 à partir de 10H00, les chefs d’Etat de la CEDEAO tiennent, par visioconférence, un Sommet extraordinaire sur la situation au Mali sous  la présidence de Issoufou Mahamadou, président en exercice de la CEDEAO. 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

 

communique gouvernement niger 19 08 2020



Commentaires  

+2 #1 Ibou Maiga Issoufou Mahamadou 20-08-2020 13:03
Tu n'as de leçon à donner à personne !
Les élections contre un adversaire en prison !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Ousmane Doudousekou 20-08-2020 13:03
Fermer le ciel si vous voulez. Vive le peuple malien, abas la corruption et l'injustice.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Saidou Boubacar 20-08-2020 13:36
Irkoy sé wa Koy Aran lakalley bon. Tout le Cartel CEDEAO n'a pas d'exemple à donner. La CEDEAO=COVID 20
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 Blackmarket 20-08-2020 15:03
:D :D :D :D :D
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Hat 20-08-2020 17:05
On ne traite pas un peuple voisin avec des solutions de ce genre. A qui profite le crime. Aviez-vous agit de la sorte quand l'armée a fait son coup à Boutlefika en Algérie ? C'est un pays voisin non. Quel a été la réaction du gouvernement nigerien quand la France a classé le pays en zone rouge? Issoufou est trop émotif. Il prend des décisions hâtives sous le coup des émotions. Il ne mesure pas la souffrance d'un peuple. Je ne pense pas que IBK peut demander de fermer la frontière du Mali avec le Niger. Où est la sagesse de nos dirigeants. C'est un échec au bas mot.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Zareti 20-08-2020 17:16
Avez-vous saisi le conseil de sécurité quand le Niger a été classé zone rouge, un pays dangereux par pays tiers?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Batiyi 20-08-2020 17:30
Issoufou, vous ne pouvez pas allez en l' encontre de la volonté du peuple malien. C'est lamentable votre excès de zèle dans la gestion du problème malien. Ya de sérieux problèmes au Niger que vous laissez dormants. Le fait que dans votre imaginaire vous ne voyez que du rose au Niger fait que vous ne pouvez rien faire que d'échouer. Vous êtes trahit par votre propre personnalité sous l'angle psychologique. Vous êtes versé dans la froideur affective vis à vis du peuple malien.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #8 Batiyi 20-08-2020 17:32
Issoufou, vous ne pouvez pas allez en l' encontre de la volonté du peuple malien. C'est lamentable votre excès de zèle dans la gestion du problème malien. Ya de sérieux problèmes au Niger que vous laissez dormants. Le fait que dans votre imaginaire vous ne voyez que du rose au Niger fait que vous ne pouvez rien faire que d'échouer. Vous êtes trahit par votre propre personnalité sous l'angle psychologique. Vous êtes versé dans la froideur affective vis à vis du peuple malien.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #9 Condor 20-08-2020 17:39
En termes juridques, est-ce que un porte-parole (kakaki) peut signer un tel commuinique? Un simple communique sur une feuille sans entete de la Primature! Ou est le Premier Minstre?

C'est tres triste que le Niger se prononce en 1er pour femer ses frontieres a un peuple frere qui est dans le besoin qu'on le comprenne et le soutienne dans cette epreuve douloureuse.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Condor 20-08-2020 17:47
Et dire que ADO (Ouattara) etait pressenti dans la mission de mediation (sic). comment est-ce possible que la CEDEAO accepte cela apres que ADO ait pose un acte anti-constitutionel? Les troubles malheureusement on deja commence en CI. Ou est la CEDEAO pour eteindre la braise avant un embrasement general de la situation. Qui seront les mediateurs quand la crise va eclater. Qu'Allah SBWT protege tous ceux epris de pays et de justice. Amen.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #11 Kayi moungani 20-08-2020 18:20
Il est fort probable que cette decision de fermer les frontieres aux maliens est celle de Issoufou ce qui montre sa monstruosite dans la indigne maniere de traiter un peuple. Cette designation est vraiment nulle et tres irresponsable. Comme des personnes qui veulent le bienetre d'un pays peuvent chercher a creer le chao dans un pays deja tres fragile avec cette pandemie. Tout ce qui compte pour Issoufou c'est de sauver son ami meme si cest au prix de la vie de tout les maliens. Cette decision met a nu pourquoi Issoufou est insensible aux maux qui assaillent les nigeriens en particulier la vie des soldats nigeriens ne vaut rien par aux interets de ses amis politiques. En realite on n'a pas un leader soucieux du pays. Je comprends pourquoi le fait que le niger soit dernier durant tout son regne ne le tient pas a coeur. lacte quil vient de poser en cherchant a regler la crise Malienne dans la violence vient de ternir une fois de plus limage du Niger sur le plan internationale. Mais sache une chose ta methode preferee pour humilier et torturer les nigeriens durant ta magistrature ne passera pas au Mali.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Dan Touknouss 20-08-2020 19:23
Citation en provenance du commentaire précédent de Hat :
..... Il ne mesure pas la souffrance d'un peuple. Je ne pense pas que IBK peut demander de fermer la frontière du Mali avec le Niger...


Vous semblez oublier que c'est le meme issoufou qui avait appele la communaute international a fermer le robinet au Niger pour punir Bare Mainassara. C'est le meme issoufou qui poursuit son tourisme au Caire quand 71 jeunes soldats nigeriens gisaient au sol, c'est le meme issoufou sans empathie et depourvu d'humanisme pour son prochain.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 DogonLoma 20-08-2020 20:16
Issoufou ne connait que deux méthodes pour résoudre des problèmes: Acheter ou corrompre et Menacer ou violenter. Négociation ne figure pas dans son vocabulaire. A défaut de pouvoir acheter les tombeurs de IBK, il les menace et les maliens avec. Comment le Niger a pu tomber aussi bas pour avoir ce... comme president pendant 10 ans.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #14 Zoumani 20-08-2020 20:46
Monsieur Issoufou, c'est irresponsable et cruel de recommander de telles mesures contre un pays en guerre, la même guerre que tu as échoué a mener chez toi. L'indifference aux souffrances des populations, ca tu connais et j'espere que les autres etats membres de la cedeao ne te suivront pas dans tes delires.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Maiga Issaka Adamou 22-08-2020 18:22
Fermé le vent aussi
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 Kaomi 24-08-2020 15:22
Issoufou, est-ce la fermeture de frontière empêchera aux terroristes du Mali de descendre vers le Niger. Là c'est comme si les deux pays ne doivent plus collaborer du moment où unilatéralement pour faire du mal au peuple malien le gouvernement du Niger a décidé maladroitement et cyniquement de fermer sa frontière. Où est le bon sens. Quel amateurisme dans la gestion d'un pays. Je ne pense pas si le Niger par le passé a eu à fermer sa frontière avec un pays voisin. Peut-être la Libye mais pour un motif sécuritaire et diplomatique.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com