mercredi, 05 août 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Issoufou cedeao 18 06 2020

Une délégation de la Cédéao composée du président de la Commission et des chefs de la diplomatie du Niger, du Nigeria et de la Côte d’ivoire, est arrivée ce jeudi 18 juin à Bamako au Mali. Objectif, tenter une médiation entre le pouvoir et le front d’associations et de partis qui réclament la démission du président IBK afin de mettre fin à la crise politique qui secoue le pays depuis plusieurs semaines.

Zeyna transfert argent bis

C’est à l’initiative du président en exercice de la Cédéao, le chef de l’Etat nigérien Mahamadou Issoufou, que la délégation de haut niveau a été dépêchée dans la capitale malienne. Avant leur départ sur Bamako, le président de la Commission, Jean-Claude Kassi Brou, les chefs de la diplomatie nigériane, Geoffrey Onyeama, et nigérienne, Kalla Ankourao, étaient à Niamey où ils ont eu une rencontre d’échanges avec le président nigérien. Ils seront rejoints dans la capitale malienne par leur homologue ivoirien, Ally Coulibaly. « L’objet de cette rencontre concerne le Mali où il y a, en ce moment, des défis politique et social, et en tant que Président en exercice de la CEDEAO, le Président Issoufou nous a chargés de nous y rendre pour une médiation. Il y a l’opposition qui menace de faire une grande manifestation demain pour exiger le départ du Président actuel Ibrahim Boubacar Keita qui était élu constitutionnellement il y a à peine deux ans », a déclaré à la presse, au sortir de l’entretien, Geoffrey Onyeama. « Nous faisons face à plusieurs défis dans notre sous-région, bien sûr il y a les questions de terrorisme, il y a maintenant la COVID-19 et puis les problèmes sociaux, donc  aucun pays ne doit pas encore s’agiter de ces types de problèmes, et en plus, aujourd’hui c’est le Mali, demain ça serait un autre pays, et cela va complètement détruire toute notre sous-région », a poursuivi le ministre nigérian des Affaires étrangères, qui a ajouté qu’à Bamako, la délégation va rencontrer toutes les parties prenantes, « le président du pays et tous les autres acteurs ».

A Bamako où la délégation de la Cédeao est attendue de pied ferme, il sera question de tenter de concilier les positions des différentes parties, et surtout faire baisser la pression. En ligne de mire, faire annuler les nouvelles manifestations prévues au regard notamment des risques que tout débordement peut engendrer.

Médiation sur fond de rapport de force

La délégation de la Cédeao arrive à Bamako à la veille d’une nouvelle manifestation, ce vendredi 19 juin, du Mouvement de contestation du 5 juin (M5), le regroupement d’associations et de partis politiques qui exigent la démission du président Ibrahim Boubacar Keita (IBK). Après la démonstration de force du vendredi 5 juin dernier, avec un rassemblement qui a mobilisé dizaines de milliers de maliens dans les rues de Bamako, le Mouvement espère amplifier la pression sur le pouvoir. Malgré les tentatives de médiation ainsi que la main tendue du chef de l’Etat, dans son discours à la nation du dimanche 14 juin dernier, la contestation ne semble pas faiblir. « Le président IBK  n’a pas tiré la leçon, il n‘écoute pas les gens. Mais cette fois-ci, il va comprendre » a fait savoir, hier mercredi à l’issue d’une rencontre de préparation de la manifestation,  le leader religieux, l’Imam Mahmoud Dicko, chef de proue du Mouvement. Et de promettre, qu’ils iront cette fois «jusqu’au bout ». La veille, le Mouvement a boudé une rencontre initiée par le locataire du Palais de Koulouba avec l’ensemble des forces vives du pays.

C’est donc une médiation sous haute tension que va tenter l’organisation communautaire. Pour cette première prise de contacts, il s’agit pour les médiateurs d’écouter les différents protagonistes maliens. Cependant, la question qui taraude tous les esprits, c’est de savoir quelle marge de manœuvre auront les médiateurs pour résoudre cette crise ? Entre un président élu et des contestataires qui s’appuient sur la pression populaire, c’est visiblement le jeu du rapport des forces qui déterminera l’issue de cette crise dont le Mali, déjà confronté à une crise sécuritaire, n’a point besoin.

A.Y.B (actuniger.com)

 

Commentaires  

+8 #1 Hum 18-06-2020 18:35
S il savait il doit penser à se sauver lui même car il est plus dans des pétrins d IBK .
Il ne faut pas voir le bout de cheveux dans l oeuil de l autre alors que tu en as un tronc d arbre dans le tiens.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Ibrahim Rabiou 18-06-2020 19:10
La CEDEAO va au secours de IBK solidarité oblige
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #3 Doudou Famey 18-06-2020 19:15
Heiiii comment ça ??? Oga veut instaurer la stabilité quelques part alors que dans la maison rien ne va.
Iko naka Allah
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #4 Issaka Moussa Abdou 18-06-2020 19:22
Selon un adage haussa celui qui n'a pas éteint le feu qui veut le calciner ne peut pas secourir un autre qu'il gère d'abord la situation calamiteuse que vive les nigériens au quotidien.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #5 Lempé Dousa 18-06-2020 19:26
Africain même, tu n'as pas fini de régler les problèmes de ta cour, mais c'est pour l'autre tu veux régler.regardez-les!!! bandes des dirigeants impuissants,incapables,marionnettes(tous)
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #6 Jon Ali 18-06-2020 19:38
S'ils s'unissaient pour réfléchir à des programmes de développement on en serait pas là. La seule chose qui vous intéresse c'est l'argent.
Bande d'incompétents.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #7 Kano Yaoun 18-06-2020 19:47
Quand les incompétents se liguent, il ne faut rien attendre de bon.
Que nos frères maliens ne cèdent pas d'un iota et que ça serve de leçon à tous ces [mot censuré]s qui se croient indéboulonnables.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #8 Gadjere 18-06-2020 20:18
C'est issoufou qui a besoin d'etre sauve et non IBK. Face a un issoufou, IBK est clean comme de la neige de montagne. La seule grande difference c'est que le Niger n'a pas un Mahmoud Dicko et IBK est tres democrate et profondement humain et patriote ce qui l'empeche d'interdire les manifestations et d'envoyer sa police gazer et tuer de pauvres boutiquiers. Sinon IBK n'a pas vole le Mali et couvert des pillages pour son seul profit et celui de sa famille et de ses amis. Quand le reveil des nigeriens sonnera, on vera bien qui viendra sauver charlie.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Gadjere 18-06-2020 20:18
C'est issoufou qui a besoin d'etre sauve et non IBK. Face a un issoufou, IBK est clean comme de la neige de montagne. La seule grande difference c'est que le Niger n'a pas un Mahmoud Dicko et IBK est tres democrate et profondement humain et patriote ce qui l'empeche d'interdire les manifestations et d'envoyer sa police gazer et tuer de pauvres boutiquiers. Sinon IBK n'a pas vole le Mali et couvert des pillages pour son seul profit et celui de sa famille et de ses amis. Quand le reveil des nigeriens sonnera, on vera bien qui viendra sauver charlie.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #10 Gadjere 18-06-2020 20:18
C'est issoufou qui a besoin d'etre sauve et non IBK. Face a un issoufou, IBK est clean comme de la neige de montagne. La seule grande difference c'est que le Niger n'a pas un Mahmoud Dicko et IBK est tres democrate et profondement humain et patriote ce qui l'empeche d'interdire les manifestations et d'envoyer sa police gazer et tuer de pauvres boutiquiers. Sinon IBK n'a pas vole le Mali et couvert des pillages pour son seul profit et celui de sa famille et de ses amis. Quand le reveil des nigeriens sonnera, on vera bien qui viendra sauver charlie.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #11 Koutché 18-06-2020 23:03
Issoufou se fout des nigériens, toi tu refuses de parler à tes opposants et autres acteurs de la société civile et tu veux faire médiatisation. Ai moins IBK lui est démocrate, il laisse les gens manifester. Toi tu interdis toute contestation. Issoufou tu as vraiment foutaise, mais tu te voit.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 Djibril 18-06-2020 23:25
Assalam allekoum monsieur le président de la république du Niger svp il faut avoir pitié de nous car vous n'avez même fini notre problème dans ce pays mais vous vous précipitez pour un autre pays. L affaire des milliards de l armée la situation des élections avec tes opposants que vous êtes le seul a instaurer la paix dans ce pays mais vous refusez de réconcilier les nigériens. Dan Allah monsieur le président il faut avoir pitié de nous il penser a ton pays. Vous avez juré sur le livre saint.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #13 Adamou Ado 19-06-2020 05:07
Oga faut pas conseiller IBK de les emprisonné ou d'envoyer des policiers pour interrompre leur manifestations comme ce que vous faites ici
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #14 Diudoul 19-06-2020 07:55
IBK ne peut pas attiser le feu. Il marche sur des braises. Gazer les maliens c'est defoncer la porte de sa sortie. Comme il a volé aux élections passées pour rempiler autant aller sur un profil bas, respecter les libertés pour paraître démocrate. Là ça peut amoindrir les tensions. Le malien n'est pas du genre à s'allier mordicus au diable pour détruire son pays. Nous avons une masse de nigériens corruptibles au point d'hypothéquer l'avenir de leur pays pour des intérêts éphémères. Seinos...
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #15 Bangaji 19-06-2020 08:10
Un médiateur doit être crédible aux yeux des interlocuteurs. Un nigérien servir de médiateur au Mali. C'est pas du sérieux ça. Le gurisme qui est à son apogée du culte de la personnalité a des arguments pour convaincre au-delà de "son Niger". Là où toute forme d'opposition est muselé y'a du culot pour prétendre être écouté au Mali où l'opposition marche en toute expressions de ses droits et libertés constitutionnels sans être inquiétés. Quelle manque de sagesse. Vous croyez vraiment que Dicko peut vous donner du crédit pour vous écouter. Improbable du fond du coeur.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #16 Solo 19-06-2020 10:33
Citation en provenance du commentaire précédent de Bangaji :
Un médiateur doit être crédible aux yeux des interlocuteurs. Un nigérien servir de médiateur au Mali. C'est pas du sérieux ça. Le gurisme qui est à son apogée du culte de la personnalité a des arguments pour convaincre au-delà de "son Niger". Là où toute forme d'opposition est muselé y'a du culot pour prétendre être écouté au Mali où l'opposition marche en toute expressions de ses droits et libertés constitutionnels sans être inquiétés. Quelle manque de sagesse. Vous croyez vraiment que Dicko peut vous donner du crédit pour vous écouter. Improbable du fond du coeur.

Donc pour vs un nigerien est inferieur qu un malien wow wow wow.ya egalité humain.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 TOTO A DIT 19-06-2020 11:11
Citation en provenance du commentaire précédent de Solo :
[quote name="........". Là où toute forme d'opposition est muselé y'a du culot pour prétendre être écouté au Mali où l'opposition marche en toute expressions de ses droits et libertés constitutionnels sans être inquiétés. Quelle manque de sagesse. Vous croyez vraiment que Dicko peut vous donner du crédit pour vous écouter. Improbable du fond du coeur.


TOI là même Solo, tu sembles passer à gauche de la question de cet (te) internaute soit par de défaut de compréhension ou problème de lecture ....
l'un dans l'autre , essaies d'être moins SOLO , et fais toi aider même en DUO ...voire aider ...par plusieurs
Simple exemple ....si dans la démocratie des roses renaissants au Niger .... Mahmoud Dicko se trouve au Niger ...avec son lead , que feront see socialistes parvenus milliardaires???
Quand même une simple marche de la société civile ou toute autre structure est interdite sous peine d'être LACRYMOGÈNÉE par ceux sous ordres ....
DIS!!!
Donc pour vs un nigerien est inferieur qu un malien wow wow wow.ya egalité humain.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #18 TOTO A DIT 19-06-2020 11:24
En Citoyen du Monde , un conseil ....solo....depasse ce raisonnement de bas ...de stéréotype de Malien..... Nigérien....... Burkinabé ,............., ou Ghanaen..... Ne sont ils avant tout des AFRICAINS ?????
:lol: :D Et comme tu dis .....comme si le Nigérien
est inférieur au Mali ......
C'est qui est certain et vérifiable dans l'indice de classement , le MALI n'est pas le Dernier de la race humaine ...... C'est bien et bien le NIGER qui l'est plusieurs d'affilée..... Rien derrière lui a part les animaux et la bouche : Le Mali est devant ..QUOI!! :-* :-)

Autrement dit et pour que tu sois content , le NIGER, ton NIGER est le premier dans le concert des Nations humaines en commençant par LA QUEUE..... :-* 8)
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 TOTO A DIT 19-06-2020 11:36
LIRE
BAS ETAGE
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #20 Dokin karfe 19-06-2020 13:43
Le ridicule ne tue jamais. Il a oublié la gifle que Alpha Condé l'a infligé lorsqu'il refuse une soit disant médiation de la CEDEAO?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 Kirja 19-06-2020 16:17
je crois que il faut bien balayer sa porte avant de dire que celle de son voisin n'est pas propre. Ensuite je crois que nous aussi nous avons d'autres choses importantes a résoudre que d'aller faire des médiations chez des gens qui ne seront jamais reconnaissant a vos égards
je pense que le problème malien doit se résoudre entre maliens. donc ce problème n'est pas une préoccupation de nous autres Nigériens lamda.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 Omsi 19-06-2020 23:38
Moi je dirais que les Nigériens que nous sommes doit prendre exemple des peuple maliens,si non notre cas est plus grave day!alors fini les discours plaçons actes!
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

NITA Banniere web 03

CANAL RECRUTEMENT 10500F

Top de la semaine

Publier le 05/08/2020, 19:29
lutte-contre-la-pandemie-de-covid-19-l-uemoa-accompagne-les-etats-membres-par-la-remise-de-masques-de-protection-et-d-un-appui-financier-communique-de-presse En application des décisions prises par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union...Lire plus...
Publier le 05/08/2020, 13:53
proces-lumana-en-appel-le-president-par-interim-oumarou-noma-obtient-gain-de-cause Le délibéré du procès en appel de l’affaire qui oppose le président par intérim du MODEN/FA Lumana...Lire plus...
Publier le 05/08/2020, 08:17
niger-100-millions-de-dollars-pour-ameliorer-les-services-decentralises-et-la-gestion-du-secteur-extractif-sur-fond-de-covid-19-communique-de-presse  Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé aujourd’hui un financement de...Lire plus...
Publier le 03/08/2020, 22:18
alliance-gayya-zappe-le-pna-et-son-president-ne-sont-nullement-engages-par-l-investiture-d-un-candidat-a-la-presidentielle Le président du PNA Al’Oumma a confirmé à actuniger que ni lui et encore moins son parti ne sont en...Lire plus...
Publier le 02/08/2020, 22:28
message-a-la-nation-du-president-de-la-republique-chef-de-l-etat-sem-issoufou-mahamadou-a-l-occasion-du-60e-anniversaire-de-l-independance-du-niger  Nigériennes, Nigériens, Mes Chers Concitoyens, C’est la dixième fois que je m’adresse à vous à...
Publier le 05/08/2020, 13:53
proces-lumana-en-appel-le-president-par-interim-oumarou-noma-obtient-gain-de-cause Le délibéré du procès en appel de l’affaire qui oppose le président par intérim du MODEN/FA Lumana...
Publier le 02/08/2020, 20:24
message-a-la-nation-de-l-opposition-politique-nigerienne-a-l-occasion-du-60eme-anniverssaire-de-la-proclamation-de-l-independance  Nigériennes, Nigériens, Chers hôtes vivant parmi nous, L’Opposition Nigérienne, regroupée au...
Publier le 03/08/2020, 22:18
alliance-gayya-zappe-le-pna-et-son-president-ne-sont-nullement-engages-par-l-investiture-d-un-candidat-a-la-presidentielle Le président du PNA Al’Oumma a confirmé à actuniger que ni lui et encore moins son parti ne sont en...
Publier le 03/08/2020, 11:06
la-modification-de-la-loi-portant-indemnites-et-avantages-des-deputes-quand-les-subtilites-de-la-procedure-legislative-financiere-echappent-aux-acteurs-politiques   Dans sa volonté de circonscrire les domaines de compétence du législateur, le constituant...
Publier le 03/08/2020, 22:18
alliance-gayya-zappe-le-pna-et-son-president-ne-sont-nullement-engages-par-l-investiture-d-un-candidat-a-la-presidentielle Le président du PNA Al’Oumma a confirmé à actuniger que ni lui et encore moins son parti ne sont en...
Publier le 05/08/2020, 13:53
proces-lumana-en-appel-le-president-par-interim-oumarou-noma-obtient-gain-de-cause Le délibéré du procès en appel de l’affaire qui oppose le président par intérim du MODEN/FA Lumana...
Publier le 31/07/2020, 13:38
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-30-juillet-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, jeudi 30 juillet 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 02/08/2020, 20:24
message-a-la-nation-de-l-opposition-politique-nigerienne-a-l-occasion-du-60eme-anniverssaire-de-la-proclamation-de-l-independance  Nigériennes, Nigériens, Chers hôtes vivant parmi nous, L’Opposition Nigérienne, regroupée au...
Publier le 03/08/2020, 20:58
necrologie-disparition-a-dakar-de-notre-compatriote-bouramah-ali-harouna-secretaire-general-de-la-confejes Notre compatriote, BOURAMAH ALI HAROUNA, secrétaire général de la CONFEJES, est  décédé ce lundi...

Dans la même Rubrique

SEM Kalla ANKOURAO : « après six mois d’intenses activités au sein du Conseil de sécurité, le Niger se prépare activement à assumer la présidence du plus important organe des Nations unies »

5 août 2020
SEM Kalla ANKOURAO : « après six mois d’intenses activités au sein du Conseil de sécurité, le Niger se prépare activement à assumer la présidence du plus important organe des Nations unies »

INTERVIEW DU MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRE, DE LA COOPÉRATION, DE L'INTÉGRATION AFRICAINE ET DES NIGÉRIENS DE L’EXTÉRIEUR A L’OCCASION DES SIX MOIS DU NIGER AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS...

Lutte contre la pandémie de Covid-19 : l’UEMOA accompagne les Etats membres par la remise de masques de protection et d’un appui financier (Communiqué de presse)

5 août 2020
Lutte contre la pandémie de Covid-19 : l’UEMOA accompagne les Etats membres par la remise de masques de protection et d’un appui financier (Communiqué de presse)

En application des décisions prises par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union lors de la session extraordinaire tenue par visioconférence le 27 avril 2020, la Commission...

Procès Lumana : en appel, le président par intérim Oumarou Noma obtient gain de cause

5 août 2020
Procès Lumana : en appel, le président par intérim Oumarou Noma obtient gain de cause

Le délibéré du procès en appel de l’affaire qui oppose le président par intérim du MODEN/FA Lumana Oumarou Noma et le Bureau politique national représenté par son secrétaire général, est...

Alliance « Gayya Zappé » : le PNA et son président ne sont nullement engagés par l’investiture d’un candidat à la présidentielle

3 août 2020
Alliance « Gayya Zappé » : le PNA et son président ne sont nullement engagés par l’investiture d’un candidat à la présidentielle

Le président du PNA Al’Oumma a confirmé à actuniger que ni lui et encore moins son parti ne sont en aucun concerné par l’investiture d’une candidature à la présidentielle de...

Fête de l’Arbre : le Président Issoufou Mahamadou appelle à "éviter d’agresser la nature"

3 août 2020
Fête de l’Arbre : le Président Issoufou Mahamadou appelle à "éviter d’agresser la nature"

Le Président de la République Issoufou Mahamadou a présidé, ce lundi 3 août 2020 à Agadez (Plus de 950km au nord-est de Niamey), la cérémonie commémorative des festivités du 60ème...

MESSAGE A LA NATION DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CHEF DE L’ETAT SEM. ISSOUFOU MAHAMADOU A L’OCCASION DU 60è ANNIVERSAIRE DE L'INDÉPENDANCE DU NIGER

2 août 2020
MESSAGE A LA NATION DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CHEF DE L’ETAT SEM. ISSOUFOU MAHAMADOU A L’OCCASION DU 60è ANNIVERSAIRE DE L'INDÉPENDANCE DU NIGER

  Nigériennes, Nigériens, Mes Chers Concitoyens, C’est la dixième fois que je m’adresse à vous à l’occasion des cérémonies commémorant l’anniversaire de l’accession de notre pays à l’indépendance. L’année prochaine,...