jeudi 18 août 2022

2788 lecteurs en ligne -

fraren

Lutte contre le Covid-19 : le comité interministériel envisage la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes

covid comite ministeriel 11 06 2020

Le Premier Ministre Brigi Rafini a présidé, ce jeudi 11 juin 2020 dans la salle de conférence présidentielle du palais des congrès, la 12ème réunion du comité interministériel pour la riposte à la pandémie du coronavirus au Niger qui a envisagé la réouverture des frontières terrestres et aériennes sous réserve du respect des mesures de prévention de la pandémie.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Cette 12ème réunion avait pour ordre du jour l’examen de la situation de la pandémie au Niger, l’analyse de la gestion sanitaire, des  échanges autour des mesures de préventions et  le point de leur mise en œuvre.
Dans son exposé le Ministre de la santé publique, Dr  ILLIASSOU MAINASSARA a annoncé qu’à la date du 10juin, l’ensemble des gens confinés est estimé à 12186 personnes parmi lesquelles 12017 sont sorties du confinement, et actuellement 169 sont en cours de traitement dont 74 à Niamey, 50 a Zinder, 41 à Agadez.
Par rapport aux tests réalisés, 5048 tests ont été réalisés dont  974 cas positifs, 38 personnes sous traitements, 876 sont sorties guéris, et 65 cas de décès.
‘’Sur le plan évolutif l’évolution est favorable avec toujours une descente importante de la courbe. Sur le plan des tests, toutes les régions seront censées faire le test d’ici la fin du mois’’ a affirmé le Ministre de la santé.
Par rapport à la situation particulière de la région de Zinder ‘’nous avons déjà annoncé la dotation de la région en cinq respirateurs, et nous avons renforcé la région de deux médecins réanimateurs, des missions techniques et la cellule de communication qui ont séjourné à Zinder  et qui a mis en place un mécanisme approprié pour appuyer  cette région’’ a-t-il poursuivi.
‘’Sur le plan de la production des bavettes locales, le 21 mai nous étions à 691000 bavettes et à la date d’aujourd’hui le 11juin on est à 5400000 bavettes’’  a-t-il précisé avant de soutenir que ‘’pour les dons,  il y a eu la réception d’un don de la chine, et un autre est attendu, il y a eu 20 respirateurs invasifs à travers la Mauritanie, un autre l’Algérie de 10 respirateurs non invasifs’’.
Des préoccupations majeures ont été soulevées lors des différentes réunions des sous commissions du comité technique  sont entre autres le déni et la stigmatisation de la maladie.
‘’ il faut intensifier la sensibilisation, la limitation des équipes  de la riposte’’ a-t-il, en plus, fait savoir.
Evoquant la problématique de la réouverture des frontières  aériennes et terrestres, le Ministres de la santé a affirmé qu’elle se fera en fonction des dispositions à prendre par les pays, les dispositions communautaires internationales, les alternatives.
‘’Nous allons nous préparer pour une éventuelle ouverture des frontières  aériennes comme terrestres,  mais en tenant compte des dispositions que le comité des experts va prendre. On relèvera dans le document l’ensemble des mesures qui seront préconisées pour  rendre possible cette décision le moment venu’’ a déclaré le Premier Ministre Brigi Rafini au terme de la réunion.
Par ailleurs, le Premier Ministre Brigi Rafini a reconnu que ‘’le port de la bavette n’est pas respecté dans les établissements par les enseignants  et les élèves’’. 
‘’Nous allons le rendre obligatoire pour tout le monde’’ a-t-il  conclu.
Rappelons le premier cas de malade du coronavirus a été détecté au Niger le 19 mars 2020.

Avec ANP



Commentaires  

+1 #1 Albora 11-06-2020 21:06
Air France et les Rimbo machin sont presses de reprendre leurs trafics quie a mettre en danger les vies des nigeriens qui du reste n'ont d'ailleurs jamais comptes pour ses commercants qui dirigent ce pays.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com