jeudi 11 août 2022

3862 lecteurs en ligne -

fraren

Reconstitution des fonds de GAVI 2021-2025 : le Niger contribuera à hauteur d’un million de dollars

Issoufou Sommet mondial sur la vaccination 2020

Le Niger contribuera à hauteur d’un million de dollars à la 3e reconstitution des fonds de l’Alliance globale  pour les vaccins et l’immunisation (GAVI  Alliance) pour la période 2021-2025. L’annonce a été faite par le président Issoufou Mahamadou, à l’occasion du Sommet mondial sur la vaccination qui s’est déroulée la semaine dernière, et qui vise à mobiliser 7,5 milliards de dollars pour aider les pays à protéger  plus de 300 millions de personnes et  à éviter la perte de vie de 13 millions de personnes.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C’est en sa qualité de « Champion mondial de la vaccination » que le président Issoufou Mahamadou  a participé, comme invité d’honneur, au Sommet mondial sur la vaccination qui s’est tenu par visioconférence, le jeudi 4 juin au Royaume-Uni, sous la présidence du premier ministre britannique, Boris Johnson. Le sommet a pour but de mobiliser 7,5 milliards de dollars US pour aider les pays notamment les plus pauvres à protéger plus de 300 millions de personnes, et à cette occasion, le chef de l’Etat a annoncé une contribution du Niger à hauteur d’un million de dollars en faveur du Fonds de GAVI pour la période 2021-2025.

Dans son intervention, le président Issoufou Mahamadou a rappelé le contexte dans lequel se tient le sommet et qui est marqué par la pandémie du Covid-19. « Notre sommet se déroule dans un contexte dominé par la pandémie de la COVID 19 qui n’épargne pas le Niger, mon pays. Au regard de ce qui s’est passé dans d’autres pays dans le monde, le Niger, comme l’Afrique en général, a fait preuve d’une grande résilience », a souligtné le président nigérien qui a toutefois ajoute que, néanmoins, «  la COVID 19 a eu de graves conséquences socio-économiques, notamment : la baisse de la croissance économique, la chute des recettes fiscales de l’Etat, l’accroissement de la pauvreté, notamment du chômage et, pour rester dans le secteur de la santé, la perturbation des activités de vaccination de routine ». C’est pourquoi, le président a estimé que « la COVID 19 confirme la liaison étroite qui existe entre santé et développement ».

« La COVID 19 permet de mieux saisir l’importance de la mission de GAVI qui depuis 2000 a contribué au développement d’une génération saine en vaccinant 700 millions des enfants les plus pauvres. Les vaccins font partie, grâce à GAVI, des interventions sanitaires les plus réussies. Le Niger peut témoigner. (…). Il faut accélérer l’élaboration et la production des vaccins non seulement contre les maladies non transmissibles comme le paludisme, le cancer, le diabète, etc. mais aussi contre la COVID 19 ».   Mahamadou Issoufou

Le président Issoufou Mahamadou a plaidé pour la nécessité d’une union de tous les pays du monde pour contribuer à la mobilisation des ressources en faveur de GAVI-l’Alliance du vaccin, tout en insistant sur l’importance « de mobiliser encore davantage les donateurs, les pays et le secteur privé en vue de la troisième reconstitution des fonds pour la période 2021-2025. »

Il convient de noter qu’au cours de ce sommet, le président nigérien a été choisi pour conduire la mobilisation des ressources. Pour rappel, le GAVI décidé de faire du chef de l’Etat, le « Champion mondial de la vaccination » pour les efforts fournis par le Niger, qui en dix ans, a doublé le nombre de vaccins.

Ikali (actuniger.com)



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com