NITA Fond Site Web 675 x 240

adoption projet loi assemblee 29 05 2020

En l’absence des députés de l’opposition, les députés de la majorité parlementaire viennent d’adopter le projet de loi sur l’interception de certaines communications émises par voie électronique au Niger. Très contesté par l’opposition, la société civile et les organisations internationales de défense des droits de l’homme, le texte présenté par le gouvernement a recueilli 104 votes favorables sur les 171 députés que compte l’Assemblée nationale.

 

Zeyna commission0

C’est sans surprise et comme une lettre à la poste que le projet de loi a été adopté par les députés ce vendredi 29 mai 2020. En l’absence des députés de l’opposition, leurs homologues de la majorité ont voté en faveur du texte avec 104 voix, sur les 171 députés que compte Assemblée nationale.

Lors de l’examen du texte, le ministre de la Justice, Marou Amadou, a expliqué que « cette loi ne vise qu’à traquer ceux des nigériens ou des étrangers qui s’attaqueront à la sureté de l’Etat et à l’unité nationale, à la défense nationale et à l’intégrité territoriale, à la prévention et la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée ». Selon le Garde des sceaux, la loi vise à punir également « tous ceux qui porteront atteinte à la prévention de toute forme d’ingérence étrangère, ceux qui sont en intelligence avec l’ennemi, de même que ceux qui s’opposeront à la sauvegarde des intérêts économiques et scientifiques du Niger ». Cependant, a assuré le ministre Marou Amadou, « les vies privées des gens, leurs relations de travail et leurs activités professionnelles ne seront pas concernées ».

Un texte « liberticide » selon l’opposition et la société civile

Au début de la séance, les députés de l’opposition parlementaire ont décidé de boycotter l’examen et le vote du très contesté texte. Dans un point de presse qu’ils ont animé ce vendredi matin, les députés du groupe parlementaire de l’opposition (ZAM-ZAM LUMANA AFRICA/HANKURI/KISHIN KASSA-AMEN AMIN), ont estimé que « l’interception des correspondances des citoyens, même autorisée par la loi, doit être l’exception, et surtout motivée par de lourdes présomptions sur un individu ». Selon les députés de l’opposition,  « le secret de la correspondance et des communications est inviolable et aucun autre alinéa ne nous poussera à violer cette disposition de la Constitution ». Dans leur point de presse, ils ont aussi reconnu que « avec leur majorité godillot, ils peuvent, sans aucun scrupule, faire passer toutes les lois qu’ils veulent. Mais l’opposition parlementaire, fidèle à son rôle républicain, ne saurait s’associer à une telle mascarade qui consiste à adopter une loi simple pour violer la loi fondamentale ».


Des critiques qui rejoignent ceux émises par plusieurs organisations de la société civile nigérienne et internationales de défense des droits de l’homme, à l’image d’Amnesty International, qui mettent en avant son caractère « liberticide ».

A.Y.B (actuniger.com)

 



Commentaires

4
nigerien
4 années ya
Avec des analphabetes trafiquants et sans aucune legitimite a l'hemycicle, ils sont prets a tout pour faire plaisir a leur bienfaiteur. Pauvre Niger
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Pauvre niger
4 années ya
Non mais c'est incroyable ce qui se passe au niger.que des foux
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
6
Zoro
4 années ya
On sait tous que ce vote de loi n'est qu'une forme...ces d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
mamoudou
4 années ya
Cette loi me rappelle la ligne verte de brigitte dont l'objectif initial de traquer les corrompus et les corrompus avait ete detourne pour collecter des informations et faire chanter les uns et les autres pour servir la cause du systeme malfaisant d'un regime aux abois. Ces des-putes n'ont aucune conscience de la gravite de leur geste mais qu'ils se rassurent sur le fait qu'elle leur tombera dessus car toute trahison se paie d'abord ici bas.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2090 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
534 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
332 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
477 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
366 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages